Littérature > DES IDEES ET DES LUTTES: La société mourante et l’anarchie
Littérature
par Francis PIAN le 10 décembre 2023

DES IDEES ET DES LUTTES: La société mourante et l’anarchie

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=7605


Un autre monde est possible !

Avec Jean Grave, nous rentrons dans le monde des anciens de l’’anarchisme, ceux qui se sont battus, ont connu la prison en raison des lois scélérates votées en 1893 et 1894, ceux qui n’ont jamais cessé d’exprimer leur adhésion à cette société plus juste à laquelle ils aspirent. Jean Grave cherche à convaincre, à argumenter et son livre La société mourante et l’anarchie, constitue une synthèse toujours d’actualité sur les thèmes majeurs des luttes sociales. Les éditions Lux nous en proposent une réédition avec une préface d’Octave Mirbeau. Cet ouvrage vaudra à son auteur encore de la prison, il faut dire qu’il n’y va pas main morte, l’ami Jean Grave, dans sa dénonciation de cette société mourante. Oui, pour lui, la fin de cette société est inexorable et l’anarchie deviendra l’idéal social.





C’est un militant, Jean Grave, proche de Pierre Kropotkine et d’Elisée Reclus, il écrit pour expliquer et pour convaincre jusqu’au bout, dans son petit logement du Plessis-Robinson au sud de Paris. Il crée un journal libertaire Les Temps nouveaux qui va durer 30 ans, accueillant les plumes célèbres comme Félix Fénéon et des artistes tels Camille Pissarro, Maximilien Luce. Alors que rien ne l’y prédisposait, il devient un professionnel de l’édition, depuis la conception, la ligne rédactionnelle jusqu’à la réalisation typographique.

« Un chef-d’œuvre de logique »
Octave Mirbeau dans sa préface souligne que La société mourante et l’anarchie est « un chef-d’œuvre de logique. Il est plein de lumière. Ce livre n’est point le cri du sectaire aveugle et borné ; ce n’est point, non plus le coup de tam-tam du propagandiste ambitieux, c’est l’œuvre pesée, pensée, raisonnée, d’un passionné ». Construisant son texte sous forme de dialogue, Mirbeau démontre que l’anarchie conduit à la liberté et au refus de la violence.
Après un rapide historique assurant le lien entre les textes de Rabelais et Jacques Roux, Jean Grave dénonce l’organisation de la société fondée sur les inégalités et l’accaparement. « Le travail des anarchistes a donc été de démontrer l’iniquité de l’accaparement du sol et des produits du travail des générations passées par une minorité d’oisifs, de saper l’autorité en la démontrant nuisible au développement humain, en mettant à nu son rôle de protectrice des privilégiés, en montrant l’inanité des principes à la faveur desquels elle légitimait ses institutions. »

Le grand mot est lâché : les institutions. Jean Grave dénonçant les injustices, ça passe éventuellement aux yeux des pouvoirs publics… Mais démontant et s’attaquant aux institutions, il n’en fallait pas plus pour lui faire subir les foudres de ces mêmes institutions. Chapitre par chapitre, il affronte la pseudo-démocratie fondée sur le suffrage universel. L’élection d’un individu ou d’une équipe est le résultat d’une minorité des habitants, rien de démocratique. Argument toujours actuel !!

Il a aussi des comptes à régler avec la magistrature depuis l’élaboration de la loi jusqu’au rôle des magistrats. « On en peut donc conclure que la loi n’étant que la volonté du plus fort, on n’est tenu d’y obéir que lorsqu’on trop faible pour pouvoir y résister, que rien ne la légitime, et que la fameuse légalité n’est qu’une question de plus ou de moins de force. […] Mais ce qui nous indigne encore plus, c’est qu’il y ait des individus assez audacieux pour s’ériger en juge des autres. »
Après la justice, il s’attaque à l’institution militaire qu’il connaît de l’intérieur. « Impossible de parler de la patrie et du patriotisme, sans toucher à cette plaie affreuse de l’humanité : le militarisme. » Le lien est aisé avec la dénonciation du colonialisme. Celle-ci est assez rare à la fin du 19e siècle, quelle que soit la sensibilité politique. Il refuse d’admettre la notion de race inférieure. « Rien ne justifie la théorie dite des « races inférieures », elle ne sert qu’à justifier les crimes des races dites « supérieures ». »

« La liberté, la réciprocité et l’égalité. »
Que faire, une fois les fondements de la société dénoncés ? « Si vous voulez une société où règnent la confiance, la solidarité, le bien-être pour tous, basez-là sur la liberté, la réciprocité et l’égalité. » Des thèmes qui rappellent les valeurs et les propos d’Elisée Reclus, de Pierre Kropotkine notamment dans La conquête du pain ou L’Entraide, un facteur de l’évolution. Dans une société anarchiste, il n’y a pas place pour les ambitions personnelles. Les idées anarchistes « ne laissaient aucune place aux préoccupations personnelles, aux ambitions mesquines, et ne pouvaient, en rien, servir de marchepied à ceux qui ne voient dans les réclamations des travailleurs qu’un moyen de se tailler une part dans les rangs des exploiteurs ».

Il faut être révolutionnaire et ne pas utiliser les instruments du pouvoir, sinon les individus retombent dans les pièges institutionnels dénoncés plus haut. Les réformes sont inefficaces pour Jean Grave, il préconise la méthode expérimentale. Un paragraphe avait particulièrement inquiété les autorités. « Quoi qu’il en soit de la révolution future, quoi qu’il nous arrive, ce ne sera pas pire, pour nous, que la situation actuelle. Nous n’avons rien à perdre dans un changement ; tout à gagner, au contraire. La société nous entrave ; eh bien, culbutons-la ! Tant pis pour ceux qui se trouveront écrasés par sa chute, c’est qu’ils auront voulu se mettre à l’abri de ses murs, se raccrocher à ses étais vermoulus. Ils n’ont qu’à se mettre du côté des démolisseurs. » Voilà qui fait songer à une lithographie de Paul Signac, Les Démolisseurs, publiée dans Les Temps nouveaux en 1896.

Jean Grave
La société mourante et l’anarchie
Ed. Lux, 2023
PAR : Francis PIAN
Groupe Commune de Paris
Emission Au fil des pages sur Radio libertaire
SES ARTICLES RÉCENTS :
DES IDEES ET DES LUTTES: COLONISATIONS, NOTRE HISTOIRE
DES IDEES ET DES LUTTES: Makhno, la révolte anarchiste 1917-1921
A votre service...
DES IDEES ET DES LUTTES: Association internationale des travailleurs, De la correctionnelle à l’assaut du ciel
DES IDEES ET DES LUTTES: La Nouvelle Droite et le nazisme, une histoire sans fin
DES IDEES ET DES LUTTES: LA POLICE CONTRE LA RUE
DES IDEES ET DES LUTTES: Les Poèmes indésirables
DES IDEES ET DES LUTTES: 1871 Les inconnus de la Commune
DES IDEES ET DES LUTTES: Les écrivains décadents et l’anarchisme, Une tentation fin-de-siècle
DES IDEES ET DES LUTTES: Meurtres à la Grange-aux-Belles
DES IDEES ET DES LUTTES: Géopolitique de l’anarchisme
DES IDEES ET DES LUTTES: BRASERO 3
DES IDEES ET DES LUTTES: Ripostes,, archives de luttes et d’actions 1970-1974
DES IDEES ET DES LUTTES: Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923)
DES IDEES ET DES LUTTES: Histoire des Bourses du Travail
DES IDEES ET DES LUTTES: Dockers- une histoire nantaise
DES IDEES ET DES LUTTES: VOISINS DE PASSAGE
DES IDEES ET DES LUTTES: LA BELLE EPOQUE DE L’ANARCHISME ARGENTIN
DES IDEES ET DES LUTTES: AU PERE-LACHAISE !
DES IDEES ET DES LUTTES:: La vie de Léon Tolstoï
DES IDEES ET DES LUTTES: LA PEDAGOGIE DES OPPRIMES
DES IDEES ET DES LUTTES: L’IMPASSE DE LA COMPETITIVITE
DES IDEES ET DES LUTTES: L’ATTESTATION
DES IDEES ET DES LUTTES: UNE RAGE DE LIRE
DES IDEES ET DES LUTTES: BRASSENS ANARCHISTE
Des idées et des luttes: Mensonges d’Etat, Une autre histoire de la Ve République
DES IDEES ET DES LUTTES: Gustave Flourens : un intellectuel révolutionnaire
DES IDEES ET DES LUTTES: CETTE IDEE DE PROGRES
Des idées et des luttes: Les femmes au premier rang à Plogoff
Des idées et des luttes: Bénévolat anarchiste et socialiste aux temps du choléra
Des idées et des luttes: Locataires et propriétaires, une histoire française
Des idées et des luttes : Plus loin que la politique, l’organisation communale
Des idées et des luttes : Notre guerre civile
Des idées et des luttes : Écrits des condamnés à mort sous l’occupation nazie
Des idées et des luttes : La boîte rouge
Des idées et des luttes : On ne dissout pas un soulèvement
Des idées et des luttes : 1886, l’affaire Watrin
Des idées et des luttes : La CNT et le mouvement libertaire pendant la transition démocratique espagnole.
Des idées et des luttes : Les vagabonds du rail
La forme -Commune
Des idées et des luttes : Justice !
Des idées et des luttes : Barvalo. Roms, Sinti, Manouches, Voyageurs
Des idées et des luttes : Par la poudre et par la plume
Des idées et des luttes : Ceci n’est pas un atlas.
Des idées et des luttes : Parasites
Des idées et des luttes - Amiante et mensonge : notre perpétuité
Des idées et des luttes : L’hécatombe invisible
Des idées et des luttes : L’anarchisme chrétien
Des idées et des luttes : La Mine en procès
Des idées et des luttes : Caracremada
Des idées et des luttes : Les frères Bonneff
Des idées et des luttes : Lettre à une enseignante
Des idées et des luttes : Le temps des féminismes
Des idées et des luttes : La vraie victoire du RN
Des idées et des luttes : La révolte luddite
Des idées et des luttes : Lobbytomie
Des idées et des luttes : Insurgé.es ! Regards sur celles et ceux de la Commune de Paris de 1871
Des idées et des luttes : Histoire globale de la France coloniale
Des idées et des luttes : Fortuné Henry et la colonie libertaire d’Aiglemont.
Des idées et des luttes : Histoire de la rue de l’Antiquité à nos jours
Des idées et des luttes : Histoire du sabotage. Des traînes-savates aux briseurs de machine
Des idées et des luttes : Les républicains espagnols à Rivesaltes.
Des idées et des luttes : Histoire générale du Bund
Des idées et des luttes : Manifeste de l’anarchie
Des idées et des luttes : Séverine, l’insurgée
Des idées et des luttes : Écrire sa vie, devenir auteur
Des idées et des luttes : Le village contre la multinationale
Des idées et des luttes : Portraits de communardes
Des idées et des luttes : Mépris de classe
Des idées et des luttes : Les gueules noires
Des idées et des luttes : L’art de la fausse générosité
Des idées et des luttes : La démocratie sous les bombes
Des idées et des luttes : De sel et de sang
Des idées et des luttes : Ceux qui restent
Des idées et des luttes : Les combattantes
Des idées et des luttes : Les sauvages de la civilisation
Des idées et des luttes : Nous ferons la grève générale.
Des idées et des luttes : Les refroidis
Des idées et des luttes : Une formation au travail pour tous ?
Des idées et des luttes : La police de Vichy
Des idées et des luttes : Flanchec
Des idées et des luttes : Le nouveau péril sectaire
Des idées et des luttes : Cahiers Tristan Corbière
Des idées et des luttes : Témoins
Des idées et des luttes : La France contre le monarque.
Des idées et des luttes : Libre nature.
Des idées et des luttes : La rafle du Vel d’Hiv.
Des idées et des luttes : La Commune de Paris
Des idées et des luttes : Dictionnaire de l’anarchie
Des idées et des luttes : S’unir, travailler, résister, les associations ouvrières au XIXème siècle
Des idées et des luttes : Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions
Des idées et des luttes : Au cœur du grand déclassement, La fierté perdue de Peugeot-Sochaux.
Des idées et des luttes, les routes de Nestor Makhno
Des idées et des luttes, Sur les routes que j’ai parcourues.
Des idées et des luttes, La Suisse et la Commune de Paris, 1870-1871
Des idées et des luttes, Le Pen, Le Peuple
Des idées et des luttes,
Des idées et des luttes, bureaucratie.
Des idées et des luttes, La révolution à venir
Des idées et des luttes, Le grand détournement
Des idées et des luttes, la révolution russe en Ukraine
Des idées et des luttes, l’émancipation par les savoirs
Des idées et des luttes, La valeur du service public
Des idées et des luttes, Retronews n°2
Des idées et des luttes, Flora Tristan
Des idées et des luttes. Ubérisation, et après ?
Des idées et des luttes. Culture de masse et société de classes.
Des idées et des luttes. L’enfer des passes
Des idées et des luttes. La démocratie en état d’urgence
Des idées et des luttes. Le Puritanisme vert. Aux origines de l’écologisme.
Des idées et des luttes. La liberté ou rien
Des idées et des luttes. Une histoire visuelle de Solidarnosc
Des idées et des luttes. Ceux qui trop supportent
Des idées et des luttes. Un Siècle d’Antimilitarisme Révolutionnaire
Des idées et des luttes. La résistible ascension du néolibéralisme
Au fil des pages… sur Radio libertaire, dès le 8 décembre 2021 à 17h
Des idées et des luttes. L’Empire qui ne veut pas mourir. Une histoire de la Françafrique
Des idées et des luttes. Découvrir la Commune de Paris
Des idées et des luttes. Le 17 octobre des Algériens
Des idées et des luttes. Une brève histoire de l’anarchisme
Des idées et des luttes. Rétronews
Des idées et des luttes. Luigi Lucheni, l’anarchiste qui tua Sissi.
Des idées et des luttes. Commune de Paris, 1871-2021, Toujours Debout !
Des idées et des luttes. Le monde nouveau
Des idées et des luttes. Les anarchistes dans la ville
Des idées et des luttes. Les luttes et les rêves
Des idées et des luttes. Errico MALATESTA
des idées et des luttes. L’anarchisme et notre époque
des idées et des luttes. Chers camarades !
des idées et des luttes. La fascinante démocratie du Rojava
Des idées et des luttes. L’émancipation des travailleurs Une histoire de la Première internationale
des idées et des luttes. Le massacre des italiens Aigues-Mortes, 17 août 1893
Des idées et des luttes. La grande confusion
Des idées et des luttes. Ne nous libérez pas, on s’en charge
Des idées et des luttes. Ennemis d’État
Des idées et des luttes. La lucidité
Des idées et des luttes. Fourmies la Rouge
Des idées et des luttes. Commun-Commune (1871)
Des idées et des luttes. « L’usine a donné le rythme »
Des idées et des luttes :Lip 73. Piaget
Des idées et des luttes :Le peuple du Larzac
Des idées et des luttes : La liberté est une lutte constante
Des idées et des luttes : Comment vivre après Tchernobyl ?
Des idées et des luttes : Syndicalisme et répression aux USA
Des idées et des luttes : May Picqueray
La bibliothèque Communale 9e fournée
La bibliothèque Communale 8e fournée
La bibliothèque Communale 7e fournée
La bibliothèque Communale 6e fournée
La bibliothèque Communale 5e fournée
La bibliothèque Communale 4e fournée
La bibliothèque
La bibliothèque
La bibliothèque
Mémoires d’une communarde mais pas seulement !!
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler