Littérature > Des idées et des luttes, Le grand détournement
Littérature
par Francis Pian le 10 avril 2022

Des idées et des luttes, Le grand détournement

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6353



Dénoncer l’abject !!





Un côté « triste sire » chez ce sinistre personnage. Alors pourquoi en parler ? Tout simplement parce que nous ne pouvons pas accepter que ses propos restent sans contestation. Comment peut-on dire et écrire que Pétain protégeait les juifs ? Que Dreyfus était peut-être coupable ? Que De Gaulle était l’allié des communistes ? Et autres balivernes sur l’Algérie et le Rwanda. Les éditions Atlande ont réuni une dizaine d’historiens pour démonter les affirmations d’Eric Zemmour sur le plan historique, dans un petit ouvrage, Le grand détournement, comment Zemmour falsifie l’histoire. Ce personnage « ne se contente pas de poser des questions qui dérangent, il menace notre conception même du vivre ensemble ». Attention, des gens en apparence intelligents et sensés qui n’ont aucune raison d’adhérer à ces thèses, l’admirent !!! La faconde de l’individu jette le trouble et finit par leur faire croire qu’après tout, tout se vaut. Eh bien, non, tout ne se vaut pas !

Recycler l’extrême droite, la démarche zemmourienne
Les auteurs s’engagent : « nous redoutons ce à quoi, à court terme, Eric Zemmour œuvre, à savoir une recomposition durable de la vie politique française qui ne serait plus structurée par le débat droite/gauche mais par une opposition entre un centre macronien qui aurait satellisé la droite modérée et une union des droites dures et extrêmes. L’expérience et les exemples étrangers prouvent que ce genre de recomposition ne produit rien de bon ni pour la démocratie, ni pour l’élévation du débat ». Zemmour est un redoutable manipulateur, il se prétend passionné d’histoire et cela devient spécialiste en histoire, puis historien. Or sa démarche est la négation de l’approche scientifique exposée par Marc Bloch, cet historien résistant fusillé pendant la guerre. Il manipule les faits, déplace les périodes, les cultures. Affirmer que les Normands ont contribué à la fin de l’Empire romain est délirant. Et pourtant ça marche. Il utilise des auteurs du XIXe siècle dont les travaux sont dépassés aujourd’hui, ils sont souvent d’extrême-droite. Dans sa vision simplificatrice, il rejette la Révolution française et fait écho au pétainisme, en estimant celle-ci mère de tous les maux dont souffre la France. Nous assistons là à un retour de l’extrême-droite décomplexée. Elle n’a jamais disparu mais se cachait. Aujourd’hui elle s’affiche et promet le châtiment à la « grande machinerie universitaire ».

Il instille le doute quant à Dreyfus à l’aide d’arguments éculés et dignes de l’Action française de Charles Maurras. Il manipule Jaurès jusqu’à établir des faux. Évidemment l’absurdité du bouclier Pétain protégeant la France et le glaive De Gaulle lui rendant sa dignité est aisée à démonter. Pourtant, Zemmour et ses sbires recyclent de vieilles antiennes et ça peut marcher avec l’oubli, le goût du scandale, le désintérêt, la déculturation. Ecoutez un instant ses adorateurs, la fascination est totale et jamais raisonnée. Au contraire, « ce livre permet de développer un raisonnement construit [face aux affirmations assénées], d’argumenter, de démontrer et de s’extraire de l’exigence contemporaine d’immédiateté et du zapping qui nous décervellent ».

Instiller le doute !!

La Résistance est niée ou dégradée, la Libération est une guerre civile et les collaborateurs furent des victimes, le programme du Conseil national de la Résistance émane des instances de Vichy !!! Plus c’est gros et plus ça marche ! Et à court d’arguments, il insulte, qualifiant Stéphane Hessel de « Oui-Oui fait de la résistance ».
Évidemment, pour lui, la colonisation a eu des effets positifs, affirmant que l’Algérie doit tout à la France, qu’elle n’a pas d’histoire. La France lui a même donné des villes entières comme … Alger !! En plus de banaliser les massacres, les tortures, les exactions, il faut humilier un peuple en lui ôtant son passé et son héritage patrimonial. En s’appuyant sur ses origines, il se donne une posture d’individu compétent car « l’ayant vécu », mais des souvenirs de famille ne sont pas, à eux seuls, des éléments d’histoire.
Dans tous ses textes, Zemmour, comme le relève Sylvain Boulouque, « prélève des faits décontextualisés pour réécrire une histoire nationale, à sa propre main, une pratique arbitraire et totalitaire de la relecture du passé ».

Francis Pian

Ouvrage collectif, Le grand détournement. Comment Zemmour falsifie l’histoire. Ed. Atlande, 2022
PAR : Francis Pian
Groupe Commune de Paris
SES ARTICLES RÉCENTS :
Des idées et des luttes : Le nouveau péril sectaire
Des idées et des luttes : Cahiers Tristan Corbière
Des idées et des luttes : Témoins
Des idées et des luttes : La France contre le monarque.
Des idées et des luttes : Libre nature.
Des idées et des luttes : La rafle du Vel d’Hiv.
Des idées et des luttes : La Commune de Paris
Des idées et des luttes : Dictionnaire de l’anarchie
Des idées et des luttes : S’unir, travailler, résister, les associations ouvrières au XIXème siècle
Des idées et des luttes : Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions
Des idées et des luttes : Au cœur du grand déclassement, La fierté perdue de Peugeot-Sochaux.
Des idées et des luttes, les routes de Nestor Makhno
Des idées et des luttes, Sur les routes que j’ai parcourues.
Des idées et des luttes, La Suisse et la Commune de Paris, 1870-1871
Des idées et des luttes, Le Pen, Le Peuple
Des idées et des luttes,
Des idées et des luttes, bureaucratie.
Des idées et des luttes, La révolution à venir
Des idées et des luttes, la révolution russe en Ukraine
Des idées et des luttes, l’émancipation par les savoirs
Des idées et des luttes, La valeur du service public
Des idées et des luttes, Retronews n°2
Des idées et des luttes, Flora Tristan
Des idées et des luttes. Ubérisation, et après ?
Des idées et des luttes. Culture de masse et société de classes.
Des idées et des luttes. L’enfer des passes
Des idées et des luttes. La démocratie en état d’urgence
Des idées et des luttes. Le Puritanisme vert. Aux origines de l’écologisme.
Des idées et des luttes. La liberté ou rien
Des idées et des luttes. Une histoire visuelle de Solidarnosc
Des idées et des luttes. Ceux qui trop supportent
Des idées et des luttes. Un Siècle d’Antimilitarisme Révolutionnaire
Des idées et des luttes. La résistible ascension du néolibéralisme
Au fil des pages… sur Radio libertaire, dès le 8 décembre 2021 à 17h
Des idées et des luttes. L’Empire qui ne veut pas mourir. Une histoire de la Françafrique
Des idées et des luttes. Découvrir la Commune de Paris
Des idées et des luttes. Le 17 octobre des Algériens
Des idées et des luttes. Une brève histoire de l’anarchisme
Des idées et des luttes. Rétronews
Des idées et des luttes. Luigi Lucheni, l’anarchiste qui tua Sissi.
Des idées et des luttes. Commune de Paris, 1871-2021, Toujours Debout !
Des idées et des luttes. Le monde nouveau
Des idées et des luttes. Les anarchistes dans la ville
Des idées et des luttes. Les luttes et les rêves
Des idées et des luttes. Errico MALATESTA
des idées et des luttes. L’anarchisme et notre époque
des idées et des luttes. Chers camarades !
des idées et des luttes. La fascinante démocratie du Rojava
Des idées et des luttes. L’émancipation des travailleurs Une histoire de la Première internationale
des idées et des luttes. Le massacre des italiens Aigues-Mortes, 17 août 1893
Des idées et des luttes. La grande confusion
Des idées et des luttes. Ne nous libérez pas, on s’en charge
Des idées et des luttes. Ennemis d’État
Des idées et des luttes. La lucidité
Des idées et des luttes. Fourmies la Rouge
Des idées et des luttes. Commun-Commune (1871)
Des idées et des luttes. « L’usine a donné le rythme »
Des idées et des luttes :Lip 73. Piaget
Des idées et des luttes :Le peuple du Larzac
Des idées et des luttes : La liberté est une lutte constante
Des idées et des luttes : Comment vivre après Tchernobyl ?
Des idées et des luttes : Syndicalisme et répression aux USA
Des idées et des luttes : May Picqueray
La bibliothèque Communale 9e fournée
La bibliothèque Communale 8e fournée
La bibliothèque Communale 7e fournée
La bibliothèque Communale 6e fournée
La bibliothèque Communale 5e fournée
La bibliothèque Communale 4e fournée
La bibliothèque
La bibliothèque
La bibliothèque
Mémoires d’une communarde mais pas seulement !!
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler