DERNIERS ARTICLES POSTÉS
ZADs
par ZAD le 11 avril 2018

Communiqué - déclaration des porteurs d’activités agricoles et autres de la zad face aux expulsions en cours

Aujourd’hui, à la Rolandière, nous étions une trentaine de personnes représentant les diverses activités agricoles, paragricoles, artisanales et culturelles sur la ZAD. Nous avons porté un message collectif pour répondre aux contre-vérités répandues depuis hier par ceux qui nous expulsent. Nous avons des projets extrêmement divers dans leurs formes mais nous sommes absolument solidaires, d’autant plus quand la préfecture essaie de nous diviser par des chantages à la destruction ...

> ZADs
ZADs
par Fédération Anarchiste le 9 avril 2018

Notre-Dame-Des-Landes, face à la vengeance étatique, solidarité, action !

Le gouvernement l’avait promis lors de son annonce d’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes en janvier dernier, sa vengeance viendra en avril avec l’expulsion de la ZAD.

C’est donc cette nuit à 3h du matin que l’opération a été lancée avec 2500 gendarmes accompagnés de blindés, l’objectif étant d’expulser environ 100 personnes et la destruction d’une quarantaine de bâtisses dites « illégales ». Des barricades enflamm ...

> ZADs
Dans un sale État
par Fédération Anarchiste le 4 avril 2018

Samedi 7 Avril :Journée d’action hexagonale contre le projet de loi asile-immigration

Le gouvernement, au travers de son ministre de l’intérieur G. Collomb, a lancé son grand plan anti-migrants et sans papiers dès le 12 décembre 2017 en publiant la nauséabonde circulaire autorisant le « recensement » des personnes étrangères dans les centres de d’hébergement d’urgence par des « équipes mobiles » de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII). Ces équipes seront composées d’au moins un agent de préfecture compétent en droit de ...

Chroniques du temps réel
par Fédération Anarchiste le 4 avril 2018

Facs en lutte entre répression policière et attaques fascistes

1 - Répression étatique

Depuis plusieurs semaines les mouvements sociaux s’enchainent en réponses aux multiples attaques gouvernementales, plan « action publique 2022 » qui a pour but de démanteler les services publics par des privatisations, plus de précarisation, suppression de postes de titulaires de la fonction publique, changement de statut des cheminots, …, réforme du bac et des lycées, loi Vidal. En réaction une grande journée de m ...

Les articles du ML papier
par Traduction Monica Jornet, Groupe Gaston Couté le 30 mars 2018

Cuisine anarchiste, une révolution en marche

Paru dans Umanità Nova le 3 décembre 2017, Traduction Monica Jornet, Groupe Gaston Couté

Le manifeste de Cuisine Subversive a été publié en janvier 2016 par le collectif libertaire Rivoltiamo la terra (Retournons la terre). De grandes lignes directrices simples, largement consensuelles, pour définir une cuisine à la fois écologique, éthique, sociale, politique et, finalement, anarchiste. Interview du collectif et de Francesco Scatigno, auteur d’Une demie révolution ou la révolution intégrale et du Manifeste de Cuisine Subversive, réalisée et traduite par Monica Jornet ...

Nouvelles internationales
par Biblioteca Terra Livre le 25 mars 2018

Communiqué de la Biblioteca Terra Livre (São Paulo)

Le 14 mars, Marielle Franco a été assassinée de 9 coups de feu – 4 d’entre eux l’ont touchée, 3 autres ont frappé Anderson Gomes, le conducteur – dans une embuscade. Les balles qui ont mis fin à sa vie avaient été vendues exclusivement pour la police fédérale en 2006. Après 5 jours d’action brutale, le crime reste enveloppé dans un épais nuage de désinformation et de rumeurs.

L’exécution de la conseillère socialiste qui agissait en tant que rapporteur d ...

Les articles du ML papier
par Monica Jornet (Gruppo Errico Malatesta - FAI - Napoli) le 20 mars 2018

Indépendance de la Catalogne : OUI, NON

Mon nom est catalan, je suis de famille basque et catalane (exilée en France pendant le franquisme), de langue maternelle espagnole (castillan), je travaille à Paris et je suis chez moi à Naples. Comme Errico Malatesta, je ne hais pas les patries, je hais les patriotismes. Il existe des nations au sens de communautés culturelles, nous construisons également nos patries à partir de la langue, des lectures, des amitiés, du vécu, du cœur, du hasard. Mes patries n’ont rien à voir avec le ...

Les articles du ML papier
par Radio Canut (Lyon) le 20 mars 2018

Communiqué de Radio Canut (Lyon)

« Nouvelle attaque à Radio Canut et menaces de mort contre deux animateurs

« Radio Canut a été attaquée ce samedi 16 décembre vers 23 heures, durant l’émission “Berbères sans frontières”, un an jour pour jour après le caillassage de notre vitrine. Des fumigènes ont été jetés à l’intérieur des locaux par deux individus non identifiés, qui ont pris la fuite et proféré des menaces de morts au téléphone par la suite. Ce n’est pas la première fois que n ...

Les articles du ML papier
par Fédération anarchiste le 20 mars 2018

Motion sur la situation politique et sociale

La Fédération anarchiste, réunie en son 76e congrès à Paris, les 11 et 12 novembre 2017, a débattu de la situation politique et sociale et des enjeux de la lutte des classes.


L’État « macroniste » se radicalise et accélère le programme capitaliste mené par Gattaz, l’OCDE, le FMI et consorts, dans la continuité des gouvernements précédents.

Le capitalisme ne connaît pas de frontières et la lutte pour l’émancipation doit égalemen ...

Les articles du ML papier
par Monica Jornet (Non Una di Meno Napoli - Groupe Errico Malatesta - FAI - Napoli) le 20 mars 2018

Pas une de mooins un an avant. De Rome à Bologne, « L’heure a sonné, il faut lutter » *

NON UNA DI MENO - PAS UNE DE MOINS - Un an avant

Dans les assemblées de Non Una Di Meno (équivalent italien de Ni Una Menos) vers les 26 et 27 novembre 2016 à Rome, on a immédiatement pensé au lendemain du 25 novembre. La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ne devait pas être une ligne d’arrivée mais bien notre point de départ. La renaissance du féminisme a été vécue avec enthousiasme durant ce parcours puis a trouvé sa confirmation dans l’immense succès de la manifestation n ...

Brèves de combat

> Antiracisme

Migrants : résistance dans la Vallée de Suse

le 23 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Aujourd’hui, le dimanche 22 avril restera dans les mémoires comme une journée importante pour la Vallée de Suse. La réponse d’hier à la misérable action nazi-fasciste, dont nous nous souvenons, a abouti à un blocus des migrants sur le col de l’échelle (qui est inutile car elle est toujours bloquée par des avalanches), n’a pas été retardée. Des centaines d’antifascistes et d’antiracistes se sont rassemblés pour réitérer la position claire qui a été exprimée au cours de ces mois. Nos montagnes n’ont pas l’habitude de bloquer et de ruiner la vie de ceux qui y vivent et même de ceux qui passent par là. Il a donc été décidé de s’unir pour forcer et franchir la frontière, avec la détermination de la vraie solidarité, avec leurs propres couleurs et leurs motivations. Oui, si une trentaine de nazis français et italiens gardaient le Colle della Scala jusqu’à quelques heures avant la concentration, une cinquantaine de migrants sont arrivés à Briançon il y a peu de temps. Le message devrait être assez clair. La place du No Tav était avec eux, marchant des kilomètres sous le soleil printanier de ce jour avec beaucoup de visages et d’espoirs. Nous avons de nouveau mis nos visages pour dire que dans le territoire rebelle dans lequel nous vivons, nous gagnons toujours les valeurs de liberté et d’égalité, contre les bras tendus et la police. Nous avons été là et nous serons de nouveau là, avec les partisans italiens et français qui sont venus jusqu’ici, pour faire comprendre que chaque fois que quelqu’un décide de fermer tous les coins de la vie dans cette vallée ou à travers elle, la réponse est la suivante: toujours de la résistance.

> Antiracisme

Migrants

le 23 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Le projet de loi asile et immigration devait être voté hier, avant les vacances parlementaires, mais le moins que l’on puisse dire est qu’il aura illustré l’aspect « disruptif » vanté par le gouvernement… au-delà de ses espérances. Malgré des débats qui ont permis l’assouplissement des règles du délit de solidarité pour les personnes venant en aide aux réfugiés, il n’en demeure pas moins que le projet de loi contient des mesures répressives inédites. Un groupe de députés LREM, qui refusaient que les mineurs ayant obtenu le statut de réfugiés fassent venir un frère ou une sœur non marié(e) en plus de leurs parents, a voté avec la droite et le FN.

> Chroniques du temps réel

5 ans de mariage pour tous

le 23 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Le mariage pour tous était adopté il y a cinq ans. Depuis, plus de 40 000 couples se sont mariés, soit 3,5 % de l’ensemble des mariages. Pas de quoi casser trois pattes à un canard !
> Antiracisme

Loi Colomb : augmentation de la durée maximale de séjour en centre de rétention à 90 jours

le 22 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Le projet de loi asile et immigration de Gérard Collomb a ouvert les vannes aux surenchères de l’extrême-droite, tandis qu’une centaine de fachos de Génération identitaire a bloqué le point de passage de migrants au col de l’Echelle (Hautes-Alpes) pour "veiller à ce qu’aucun clandestin ne puisse rentrer en France" ! L’intervention des militants de Génération identitaire a suscité une vague de réactions indignées de la part de plusieurs politiques ce qui n’a pas empêché à l’assemblée de donner le feu vert à une augmentation de la durée maximale de séjour en centre de rétention de 45 à 90 jours, elle a été adoptée par 77 voix contre 31, avec 46 abstentions. De quoi réjouir la droite extrême qui ne se sent plus...
> ZADs

Dernières nouvelles de la ZAD

le 22 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Les habitants de la ZAD font tout pour sauver les projets de vie alternatifs qu’ils expérimentent sur la zone depuis une décennie, période correspondant à la lutte contre l’ex-projet d’aéroport. Une ultime réunion était organisée à Nantes entre les zadistes et la préfète de Loire-Atlantique et des Pays de la Loire. Répondant "aux injonctions de l’État", les occupants de la ZAD ont déposé en préfecture une quarantaine de dossiers nominatifs décrivant les projets agricoles, artisanaux, culturels qu’ils portent ou souhaitent cultiver sur cet espace. Ces dossiers sont le préalable à toute signature de baux précaires. L’État a exigé qu’ils soient individuels et déposés avant le 23 avril. Certaines fiches comportent la signature de plusieurs personnes du fait de la dimension coopérative des projets. Des dossiers complémentaires pourraient être transmis au cours du week-end.

> Nouvelles internationales

Dix manifestants tués au Nicaragua

le 22 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Au moins dix personnes ont été tuées au Nicaragua dans de violentes manifestations contre une réforme des retraites. Environ 80 personnes ont été également été blessées dans ces manifestations, les plus violentes depuis l’arrivée au pouvoir de Daniel Ortega il y a 11 ans.
> Dans un sale État

Les Hongrois une nouvelle fois dans la rue

le 22 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Des dizaines de milliers de Hongrois ont défilé pour le deuxième samedi de suite à Budapest afin de protester contre la réélection du premier ministre Viktor Orban. Le premier ministre conservateur, au pouvoir depuis 2010, a en effet décroché un troisième mandat consécutif, son parti Fidesz ayant remporté près de la moitié des suffrages, ce qui devrait lui assurer une majorité des deux tiers au Parlement. Le gouvernement d’Orban est régulièrement accusé de museler les médias en soumettant le service public à un contrôle éditorial étroit et en favorisant l’achat de médias indépendants par des hommes d’affaires alliés du pouvoir.

> Dans un sale État

Violences policières à la fac de Tolbiac

le 21 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
La fac de Tolbiac a été évacuée au petit matin vendredi. Les CRS ont encore montré toute leur délicatesse à l’occasion, que ce soit vis-à vis de portes défoncées à la tronçonneuse comme avec les étudiants qu’ils ont frappé, piétiné, bousculé... Suite à une chute, un des occupant est dans le coma. Depuis ce matin, des soutiens très divers (politiques, postiers, cheminots, totos, voisins...) se sont rassemblés devant la fac et sur la dalle des olympiades. Prises de paroles, AG, et départ en manif sauvage vers 19h, dispersée peu de temps après dans l’avenue d’Italie. Ce vendredi soir, le rassemblement s’est poursuivi sur le site de Censier. Les gendarmes ont bloqué la rue devant. A 11h30, au moins 200 étudiants étaient encore dans la nasse.
> Dans un sale État

Vague d’antisémitisme en Pologne

le 21 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Depuis le vote, le 1er février, de la loi niant toute responsabilité de la « nation polonaise » dans la Shoah, une déferlante de propos haineux a envahi les médias et ravivé dans la population un sentiment antisémite.
> Chroniques du temps réel

Affaire Centre Jean-Marie Pelt / François Grosdidier

le 20 avril 2018 | PAR Frédéric Pussé, Groupe de Metz de la Fédération Anarchiste
En Moselle, un baron de la droite locale tente de mettre la main, à des fins politiques et électorales, sur une association perpétrant l’œuvre d’un écrivain, botaniste et écologiste.

François Grosdidier, ancien maire de Woippy, sénateur L.R. de la Moselle, essaye de prendre le contrôle de l’association « Centre Jean-Marie Pelt », afin d’ajouter un nouveau « titre » à son CV et de verdir ainsi son image, ce qu’il fait déjà par ailleurs, en présidant le think tank politique « Valeur Écologie ». C’est par des méthodes douteuses et peu cavalières, semblant même irrégulières, que le sénateur de la Moselle a réussi à se faire élire président de l’association, laquelle était jusqu’à présent dirigée par des personnes désintéressées de toutes ambitions politiques mais seulement passionnées par l’œuvre de Jean-Marie Pelt.
Souhaitée par Jean-Marie Pelt lui-même afin de diffuser son œuvre et, créée de son vivant, cette association, basée à Rodemack jusqu’à maintenant, risque d’être transférée à Metz, car tel est l’intérêt de M. Grosdidier et de ses alliés. Or, il semblerait de façon assez nette que Jean-Marie Pelt désirait que le Centre reste et demeure dans son village natal, à Rodemack donc, afin de remercier et d’en faire profiter les Rodemackoises et les Rodemackois.

Il ne s’agit pas ici pour nous, anarchistes et libertaires, de célébrer l’œuvre de Jean-Marie Pelt, dans laquelle nous ne saurions nous reconnaître entièrement, mais de dénoncer la tentative de main mise, voire d’accaparement, d’un homme politique sur une association et son héritage (Droits d’auteurs, ouvrages, films, documents, meubles, effets personnels…) pour récolter du prestige et par conséquent, des voix aux élections.

C’est pourquoi nous, Groupe de Metz de la Fédération Anarchiste, apportons tout notre soutient aux personnes qui, à l’intérieur de l’association « Centre Jean-Marie Pelt » et notamment ses deux vice-présidents, se battent pour que cette dernière reste à Rodemack et ne soit pas utilisée pour assouvir des ambitions personnelles.