Littérature > Des idées et des luttes : Séverine, l’insurgée
Littérature
par Francis Pian le 11 décembre 2022

Des idées et des luttes : Séverine, l’insurgée

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6918




Mais qui est Séverine ?





Oui, qui est Séverine ? Une récente exposition au musée Carnavalet nous permet de revoir un tableau d’Amélie Baury-Saurel la représentant dans une robe blanche, un teint pâle ce qui fait ressortir sa chevelure rousse.
Digne, maîtresse d’elle-même, sûre de ses opinions, une femme libre, la journaliste Séverine. Une vie bourgeoise terne qui va lui faire rencontrer en 1879 à Bruxelles un homme qui lui « parut laid, sombre et bien vieux », Jules Vallès. Ils se font grande impression et de retour à Paris en 1880, il lui propose de l’accompagner dans sa passion, le journalisme, Le Cri du Peuple, celui de 1871.
On y retrouve toutes les sensibilités de la Sociale et Séverine fait ses premiers pas « avec les pauvres toujours, malgré leurs erreurs, malgré leurs fautes, malgré leurs crimes ! » comme elle l’écrit en 1887.
Laurence Ducousso-Lacaze et Sophie Muscianese se sont prises d’enthousiasme pour cette femme, ses engagements et ses écrits. Elles assurent la postface de 45 papiers sur les 6 000 qu’elle a publiés, suffisamment représentatifs de cette journaliste libertaire et cette militante infatigable. Les éditions L’échappée les publient sous le titre Séverine, L’insurgée, en écho au magnifique roman de Vallès.

L’émission Au fil des pages sur Radio Libertaire reçoit Laurence Ducousso-Lacaze et Sophie Muscianese mercredi 14 décembre de 17 h à 18 h 30 pour la présentation de ce livre et de leur association.

« Avec les pauvres toujours »
Les premiers articles sont marqués par le style vallésien, elle apprend, elle se confronte aux rivalités dans un monde masculin et la grande ombre de Vallès la protège. On comprend son émotion dans l’article consacré à la mort de celui-ci, le 14 février 1885.
Par la suite, le style s’affine, moins XIXème, Vallès pouvait écrire ainsi, Séverine doit s’émanciper. Les rivalités la conduisent à quitter Le Cri du peuple, Guesde et son sectarisme ne sont pas loin. Elle s’en explique et dénonce les manœuvres des chefs : « On n’y débat plus des intérêts économiques des travailleurs, mais les intérêts électoraux des candidats. Entre leurs mains, le socialisme n’est plus un but, il est un instrument. » D’une actualité rare. Elle rappelle que Vallès réclamait la liberté sans rivages.
Affirmant son indépendance, elle écrit dans Le Figaro, Gil Blas, Le Gaulois, plus tristement La libre parole de Drumont. Critiquée et moquée, elle écrit qu’une « fierté vous vient plutôt, à recevoir dans son jardin, toutes ces pierres d’imbécillité. »
A noter qu’elle dénoncera avec vigueur l’antisémitisme dans un article cinglant comme elle sait les écrire, paru dans Le Figaro du 6 juillet 1890. Elle participera à la campagne de réhabilitation de Dreyfus.

« Mon féminisme tient en deux mots »
Elle s’affiche aussi admirablement dans son combat pour les femmes, leurs droits, leur dignité. Dans son célèbre article paru le 4 novembre 1890 dans Gil Blas, elle défend le droit à l’avortement. Le style est vigoureux, le lecteur y ressentira une volonté farouche. Il y a l’humain, la souffrance, la misère. Elle dénoncera les violences conjugales en des termes très actuels. Un peu comme Louise Michel, elle affirme : « Voilà pourquoi je ne suis pas avec les politiciennes ; voilà pourquoi je suis de tout mon cœur, de toutes mes forces avec les créatures sensées, intelligentes, pratiques, qui s’efforcent d’améliorer économiquement le sort de la femme, à l’affranchir de ce que sa condition présente renferme de subalterne, d’inique et de dégradant. »
Plus loin elle défend l’honneur des femmes de Fourmies fusillées par la troupe et considérées par la presse bourgeoise comme des « femmes de mœurs fort légères ». Elle fait écho aux femmes de la Commune de Paris. Dans le même article, elle défend les prostituées : « La société fait des prostituées, pour que les femmes chanceuses, dites honnêtes, puissent s’offrir la vertu ; puissent traverser la voie publique sans subir l’assaut des mâles. La société fait des pauvres, pour que les heureux aient plus que le nécessaire : le superflu ; plus que le superflu : le luxe. »
Elle saura aussi se rendre dans les usines, traduire la dureté de la condition des casseuses de sucre, l’usure des corps, les maladies, dans le style de Simone Weil, La condition ouvrière. « Décrire la vie ouvrière ne suffit pas, il faut la vivre, pour en bien apprécier toute l’injustice et toute l’horreur. » elle connaîtra aussi les asiles d’aliénés comme le fit Albert Londres.
Alors féministe ? « Le féminisme ne me semble pas un tout, mais une fraction de l’immense effort à fournir pour affranchir le monde. Tout mon féminisme tient en deux mots : Justice, d’abord ; et puis tout de suite, bien vite, Tendresse. » il y a du Louise Michel dans ses mots. Louise dont Séverine sut écrire un si beau et émouvant portrait.

Francis Pian

Séverine, l’insurgée. Postface de Laurence Ducousso-Lacaze et Sophie Muscianese. Ed. L’échappée, 2022

À noter qu’une association Les Ami-es de Séverine a été créée en 2021
Pour y adhérer et participer aux activités :
Adresse postale : 7 rue Auguste Renoir, 60800 Crépy-en-Valois
Adresse électronique : ami.es.severine@free.fr
PAR : Francis Pian
SES ARTICLES RÉCENTS :
Des idées et des luttes : Histoire globale de la France coloniale
Des idées et des luttes : Fortuné Henry et la colonie libertaire d’Aiglemont.
Des idées et des luttes : Histoire de la rue de l’Antiquité à nos jours
Des idées et des luttes : Histoire du sabotage. Des traînes-savates aux briseurs de machine
Des idées et des luttes : Les républicains espagnols à Rivesaltes.
Des idées et des luttes : Histoire générale du Bund
Des idées et des luttes : Manifeste de l’anarchie
Des idées et des luttes : Écrire sa vie, devenir auteur
Des idées et des luttes : Le village contre la multinationale
Des idées et des luttes : Portraits de communardes
Des idées et des luttes : Mépris de classe
Des idées et des luttes : Les gueules noires
Des idées et des luttes : L’art de la fausse générosité
Des idées et des luttes : La démocratie sous les bombes
Des idées et des luttes : De sel et de sang
Des idées et des luttes : Ceux qui restent
Des idées et des luttes : Les combattantes
Des idées et des luttes : Les sauvages de la civilisation
Des idées et des luttes : Nous ferons la grève générale.
Des idées et des luttes : Les refroidis
Des idées et des luttes : Une formation au travail pour tous ?
Des idées et des luttes : La police de Vichy
Des idées et des luttes : Flanchec
Des idées et des luttes : Le nouveau péril sectaire
Des idées et des luttes : Cahiers Tristan Corbière
Des idées et des luttes : Témoins
Des idées et des luttes : La France contre le monarque.
Des idées et des luttes : Libre nature.
Des idées et des luttes : La rafle du Vel d’Hiv.
Des idées et des luttes : La Commune de Paris
Des idées et des luttes : Dictionnaire de l’anarchie
Des idées et des luttes : S’unir, travailler, résister, les associations ouvrières au XIXème siècle
Des idées et des luttes : Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions
Des idées et des luttes : Au cœur du grand déclassement, La fierté perdue de Peugeot-Sochaux.
Des idées et des luttes, les routes de Nestor Makhno
Des idées et des luttes, Sur les routes que j’ai parcourues.
Des idées et des luttes, La Suisse et la Commune de Paris, 1870-1871
Des idées et des luttes, Le Pen, Le Peuple
Des idées et des luttes,
Des idées et des luttes, bureaucratie.
Des idées et des luttes, La révolution à venir
Des idées et des luttes, Le grand détournement
Des idées et des luttes, la révolution russe en Ukraine
Des idées et des luttes, l’émancipation par les savoirs
Des idées et des luttes, La valeur du service public
Des idées et des luttes, Retronews n°2
Des idées et des luttes, Flora Tristan
Des idées et des luttes. Ubérisation, et après ?
Des idées et des luttes. Culture de masse et société de classes.
Des idées et des luttes. L’enfer des passes
Des idées et des luttes. La démocratie en état d’urgence
Des idées et des luttes. Le Puritanisme vert. Aux origines de l’écologisme.
Des idées et des luttes. La liberté ou rien
Des idées et des luttes. Une histoire visuelle de Solidarnosc
Des idées et des luttes. Ceux qui trop supportent
Des idées et des luttes. Un Siècle d’Antimilitarisme Révolutionnaire
Des idées et des luttes. La résistible ascension du néolibéralisme
Au fil des pages… sur Radio libertaire, dès le 8 décembre 2021 à 17h
Des idées et des luttes. L’Empire qui ne veut pas mourir. Une histoire de la Françafrique
Des idées et des luttes. Découvrir la Commune de Paris
Des idées et des luttes. Le 17 octobre des Algériens
Des idées et des luttes. Une brève histoire de l’anarchisme
Des idées et des luttes. Rétronews
Des idées et des luttes. Luigi Lucheni, l’anarchiste qui tua Sissi.
Des idées et des luttes. Commune de Paris, 1871-2021, Toujours Debout !
Des idées et des luttes. Le monde nouveau
Des idées et des luttes. Les anarchistes dans la ville
Des idées et des luttes. Les luttes et les rêves
Des idées et des luttes. Errico MALATESTA
des idées et des luttes. L’anarchisme et notre époque
des idées et des luttes. Chers camarades !
des idées et des luttes. La fascinante démocratie du Rojava
Des idées et des luttes. L’émancipation des travailleurs Une histoire de la Première internationale
des idées et des luttes. Le massacre des italiens Aigues-Mortes, 17 août 1893
Des idées et des luttes. La grande confusion
Des idées et des luttes. Ne nous libérez pas, on s’en charge
Des idées et des luttes. Ennemis d’État
Des idées et des luttes. La lucidité
Des idées et des luttes. Fourmies la Rouge
Des idées et des luttes. Commun-Commune (1871)
Des idées et des luttes. « L’usine a donné le rythme »
Des idées et des luttes :Lip 73. Piaget
Des idées et des luttes :Le peuple du Larzac
Des idées et des luttes : La liberté est une lutte constante
Des idées et des luttes : Comment vivre après Tchernobyl ?
Des idées et des luttes : Syndicalisme et répression aux USA
Des idées et des luttes : May Picqueray
La bibliothèque Communale 9e fournée
La bibliothèque Communale 8e fournée
La bibliothèque Communale 7e fournée
La bibliothèque Communale 6e fournée
La bibliothèque Communale 5e fournée
La bibliothèque Communale 4e fournée
La bibliothèque
La bibliothèque
La bibliothèque
Mémoires d’une communarde mais pas seulement !!
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler