Brèves de combat
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Mobilisation syndicale à Lyon

le 15 décembre 2018 | PAR Groupe Juste une étincelle noire de la FA
Aujourd’hui journée de mobilisation syndicale hexagonale, environ 3 000 personnes à lyon, principalement cgt, avec fin de manif au siège du MEDEF. Le cortège était ouvert par les lycéen-ne-s avec un moment en soutien à Mantes la jolie ou toute la tête de manif s’est mise à genoux, mains sur la tête. Dommage qu’il n’y avait pas plus de monde pour cette journée d’action pour l’augmentation des salaires et contre la précarité, les gilets jaunes étaient aux abonnés absents, surement manif trop de gauche pour eux, bienvenu à Lyon !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Donne-moi ta montre et je te donnerai l’heure

le 11 décembre 2018 | PAR Bernard
La (ma)c(r)onnerie du jour : 100€ de plus pour un « travailleur travaillant au SMIC » (et non pour le SMIC) « que les employeurs n’auront pas à payer » … ça veut juste dire qu’on augmentera le salaire net sans toucher au salaire brut soit moins d’argent pour la sécu et pour les retraites.
Qui seront financées par qui ?... Les travailleurs, naturellement.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

La connitude, ça dégouline...

le 10 décembre 2018 | PAR bernard
A propos de l’arrestation massive de lycéens à Mante-la-Jolie :
"Ça ne leur a pas fait de mal, à ces jeunes, de savoir ce que c’est le maintien de l’ordre, la police, de se tenir tranquilles. Ça leur fera un souvenir. Et c’est pas mal pour leur redonner le sens de la réalité", a estimé Ségolène Royal.
Oui, se faire humilier, on s’en souvient longtemps jusqu’au jour où...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Y a dix ans, un meurtre

le 6 décembre 2018 | PAR bernard
Plus de 4.000 personnes, selon la police, ont manifesté à Athènes et Thessalonique (nord) en mémoire d’Alexandros Grigoropoulos,un jeune lycéen de 15 ans tué par balle par un policier le 6 décembre 2008. Un dixième anniversaire marqué par de nombreux affrontements entre jeunes et flics grecs.
Il y a 10 ans, cette bavure avait soulevé la jeunesse grecque pendant des semaines.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Meurtre à Marseille

le 5 décembre 2018 | PAR Bernard
« Samedi vers 17h30, entendant le brouhaha dans la rue, ma mère en refermant les volets de sa fenêtre pour éviter les fumées a croisé le regard d’un CRS positionné en face de son immeuble. Celui-ci l’a immédiatement mise en joue et a tiré une grenade avec son fusil, il l’a atteinte en plein visage. Ses voisins l’ont immédiatement évacuée à l’hôpital », raconte Sami Redouane au site algérien Maghreb Emergent. « Où elle est décédée d’un choc opératoire », précise le site Algérie Focus.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

"Zéro de conduite"

le 5 décembre 2018 | PAR bernard
Plusieurs dizaines de lycées sont toujours perturbés mardi matin en France, dans la poursuite du mouvement débuté lundi et porté par la vague de contestation des « gilets jaunes », selon les données du ministère de l’Éducation nationale.
Les mots d’ordre des syndicats lycéens (UNL, SGL, Fidl etc.) évoquent les réformes du bac et du lycée, ainsi que la plateforme d’accès aux études supérieures Parcoursup, qu’ils contestent.
Le SGL évoque un « mouvement social de contestation (...) aux multiples revendications » et soutient dans un communiqué les « gilets jaunes » non-violents.
Sans oublier, pour certains le refus du futur service national universel.
Alors, « gilets jaunes », « gilets jeunes », même combat !
BRÈVES DE COMBAT - Sciences et technologies

il ne faut pas laisser les intellectuels jouer avec les éprouvettes

le 27 novembre 2018 | PAR Bernard
He Jiankui, professeur d’université à Shenzhen, dans la province du Guangdong (sud de la Chine), a annoncé sur YouTube la naissance "il y a quelques semaines" de deux jumelles dont l’ADN a été modifié pour les rendre résistantes au virus du sida.
Après le maïs, le riz, le soja, la betterave, la pomme de terre et de nombreuses autres plantes... après les recherches pour un poulet résistant à la grippe aviaire... voici l’Humain OGM. Un bel hommage à Stan Lee, créateur de nombreux super-héros aux super-pouvoirs.
Mais nous ne sommes pas, ici, dans un monde virtuel. La Chine a ordonné une enquête pour vérifier les affirmations du scientifique. Si cette double naissance s’avérait réelle, on pourrait parler, comme de nombreux chercheurs, d’une "folie".
Alors, mettre en place des groupes de "faucheurs volontaires" ? Appeler "Super José Bové" ? Pas jouable...


BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Canabis : punir plutôt qu’informer, toujours la même rengaine...

le 26 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
Une chose au moins est sûre, c’est que les députés LRM n’ont pas fait tourner la beuh dans l’hémicycle avant d’agiter la menace du portefeuille : fumer un joint va désormais pouvoir coûter 200 euros... La création de cette amende forfaitaire a été adoptée cette nuit à l’Assemblée nationale par 28 voix contre 14 lors de l’examen en première lecture du projet de réforme de la justice. La mesure entend répondre à l’augmentation constante du nombre de consommateurs de cannabis : 5 millions en 2017, dont 700 000 usagers quotidiens, selon les chiffres officiels... La ministre de la Justice Nicole Belloubet a défendu sa mesure qui «résulte d’un travail important» de la mission d’information parlementaire sur le cannabis menée notamment par Eric Pouillat (LREM), en argumentant que l’amende forfaitaire «marche bien pour d’autres types de contraventions»... On peut se poser la question de savoir quelle efficacité est attendue, mise à part celle de remplir les poches de l’état ? Après l’amende de 68 € pour jet de mégot dans le caniveau à Paris, l’amende pour prendre un couloir à contre-sens dans le métro ou encore le racket des contraventions de stationnement à montant excessif, on se demande où cela va s’arrêter. Il serait plus simple de nous dire ce qu’on a encore le droit de faire dans les grandes villes sans être sanctionné... Bientôt l’amende pour boire une canette de bière dans la rue, lire un livre "tendancieux" ou encore pour ne pas marcher au pas et en cadence dans le sens de la masse ?
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Mad Donald

le 26 novembre 2018 | PAR bernard
Après plus de deux semaines, l’incendie le plus meurtrier de Californie est enfin entièrement maîtrisé. On ne peut pas en dire autant de Trump.
Extrait d’un des derniers tweets de l’homme le plus dangereux de la planète :
«Les vastes et violentes manifestations en France ne prennent pas en compte à quel point les Etats-Unis ont été mal traités sur le plan du commerce par l’Union européenne ou sur nos dépenses justes et raisonnables pour notre GRANDE protection militaire."
Quels ingrats, ces gilets jaunes...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Etats-Unis / Mexique : les migrants ne sont pas des balles de ping-pong !

le 25 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
Selon le « Washington Post » et des tweets du président américain, les deux pays se sont mis d’accord pour que les demandeurs d’asile restent côté mexicain.
Information démentie à Mexico City !
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Y a pas que la banquise qui va fondre...

le 24 novembre 2018 | PAR bernard
Le changement climatique affecte déjà les économies américaine et mondiale et ses conséquences négatives ne feront que s’aggraver si des mesures drastiques ne sont pas prises pour réduire les émissions des gaz à effet de serre, selon un important rapport gouvernemental américain publié vendredi.

Il y a seulement deux jours, Trump, qui a retiré en 2017 la première économie mondiale de l’accord de Paris sur le climat, a une nouvelle fois invoqué la météo pour prouver le bien-fondé de son scepticisme. "La vague de froid brutale et prolongée peut battre TOUS LES RECORDS - Qu’est donc devenu le réchauffement climatique?", a-t-il fait mine de s’interroger.
Espérons que ce rapport alarmant pour l’économie va le pousser à revoir sa copie.
Alors Donald, vas-tu écouter Oncle Picsou ?
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Bientôt la fin de la mainmise de l’église orthodoxe sur la société en Grèce ?

le 23 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
Bientôt la fin de la mainmise de l’église orthodoxe sur la société en Grèce ?
Un accord a été conclu entre le Premier ministre de Grèce, Alexis Tsipras et le chef de l’église orthodoxe sur la séparation de l’église et de l’Etat, mais de nombreux grecs et leurs représentants religieux ont du mal à l’accepter. Cette crise n’est pas nouvelle et se produit à chaque fois qu’un gouvernement touche à l’Eglise.
En 1982, le Pasok, parti d’Andréas Papandréou, a essuyé une levée de boucliers des prêtres en introduisant le mariage civil. En 2000, l’Eglise orthodoxe a massivement mobilisé contre la suppression de la mention de la religion sur la carte d’identité.
En 2009, Nouvelle Démocratie s’est vue contestée par l’Eglise quand elle a aboli l’obligation des cours de religion orthodoxe.
Cependant, malgré les manifestations et les pressions, les changements ont fini par être appliqués. Selon les sondages, environ 55 % de la population est favorable à ce que cette étape soit franchie. La décision finale sera actée lors du vote à l’Assemblée, d’ici trois à quatre mois.
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Les jaunes plus jaunes que les jaunes...

le 22 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
Certains "gilets jaunes" ne se contentent pas de bloquer des routes pour exprimer leur colère à l’encontre du gouvernement. Selon France 3 Hauts de France, des manifestants postés à Flixecourt dans la Somme, à proximité de l’autoroute A16, ont appelé la gendarmerie après avoir découvert six migrants cachés dans la cuve d’un camion-citerne qu’ils avaient bloqué à leur barrage, mardi 20 novembre dans la matinée. Selon le Courrier picard, deux des six migrants arrêtés ont été libérés après contrôle de leur situation. Le cas des quatre autres est traité par la préfecture. Sans commentaire...

BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Le salariat, père de tous les vices

le 22 novembre 2018 | PAR bernard
Mercredi 21/11, FO Energie et Mines, pour qui le nucléaire "reste une énergie d’avenir", a déclaré que l’objectif de 50% d’électricité nucléaire "ne repose sur aucune considération objective".
Dans son communiqué ce syndicat ajoute "Du point de vue économique, social et environnemental, la fermeture pour des raisons politiques d’une centrale nucléaire, à quelque moment qu’elle intervienne, serait une absurdité et un gâchis pour notre pays."
Quand on veut à tout prix défendre les emplois salariés, on en vient à dire de grosses conneries.
"Non à l’abolition de la peine de mort, ça va foutre le bourreau et ses adjoints au chômage, camarades !"

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Electrons, piège à cons

le 22 novembre 2018 | PAR bernard
Selon un document préparatoire révélé mardi 20/11 par l’AFP trois scénarios sont prévus pour l’avenir du nucléaire : av
Le premier, soutenu par le ministère de la Transition écologique, prévoit six fermetures de réacteurs (outre les deux de Fessenheim) d’ici à 2028, et six de plus d’ici à 2035, sur les 58 du parc nucléaire français actuel d’EDF.
Le deuxième, dit "intermédiaire", ne prévoit aucune fermeture supplémentaire d’ici à la fin de la PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie) en 2028, et 12 entre 2028 et 2035.
Le troisième, poussé par Bercy, ne prévoit aucune fermeture d’ici à 2028, neuf entre 2028 et 2035, et la construction de quatre réacteurs de nouvelle génération EPR d’ici à 2040.

L’objectif de 50% d’électricité nucléaire est atteint en 2035 dans les deux premiers, mais attend 2040 dans celui de Bercy. Le candidat Macron avait comme objectif de réduire la part du nucléaire à 50% d’ici à 2025...

BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Mais on n’apprend pas à un porc à cesser de se gaver. Tant qu’on remet de l’or dans son écuelle d’acier.

le 21 novembre 2018 | PAR Bernard
Selon la politologue et mélomane Nadine Morano, Renault écrirait une chanson sur Carlos Ghosn, actuellement en garde à vue au Japon.
"M. Ghosn, temporairement empêché, demeure Président-Directeur général"
Entre juin 2011 et juin 2015", selon le parquet de Tokyo, Carlos Ghosn n’aurait déclaré au fisc japonais que 38 millions d’euros alors qu’il en aurait gagné le double. En outre, il est accusé de "nombreuses autres malversations", comme l’utilisation de biens de l’entreprise à des fins personnelles.
En 2017, ne caissière du magasin Auchan City de Tourcoing a été licenciée par son employeur pour faute grave. Le magasin lui reprochait notamment d’avoir validé abusivement quatre bons de réduction de 70 centimes...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Etats-Unis : Pan sur le bec de Trump

le 21 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
Un juge tente de s’opposer à la surenchère raciste orchestrée par Donald Trump contre la caravane de migrants honduriens dont une partie vient d’atteindre la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Il a décidé, lundi, de bloquer un décret de la Maison-Blanche refusant toute possibilité de demander l’asile à tout étranger ayant « franchi illégalement la frontière ».
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Les sages de La Haye...

le 19 novembre 2018 | PAR bernard
Réunion à La Haye : 23e Conférence des États Parties de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).
Un e première depuis le vote par une majorité des 193 Etats membres du renforcement des pouvoirs de l’OIAC en juin, l’autorisant à désigner l’auteur d’une attaque chimique et non plus seulement à documenter l’utilisation d’une telle arme.
L’organisation peut désormais attribuer la responsabilité de futures attaques chimiques partout dans le monde, à condition que le pays sur le territoire duquel s’est produit l’incident le demande.
Par exemple, une enquête sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie à la demande de Bachar El-Assad...
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Seymourite aigüe

le 19 novembre 2018 | PAR Bernard
La passerelle "LR-RN" Julien Aubert, président d’"Oser la France" propose d’obliger tout nouveau naturalisé français à ajouter à leur identité un prénom pris dans le calendrier pour prouver que l’on souhaite s’intégrer.
C’est pas tout mais il faut que j’aille relire "Le racisme expliqué à ma fille" de Tahar Ben Jean-Edouard Jelloun...


BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

COMMUNIQUé DE PRESSE DéGUISé en brève

le 16 novembre 2018 | PAR Faucheurs volontaires
Les Faucheurs Volontaires en procès au TGI de Dijon les 15 et 16 novembre 2018

Le 28 novembre 2016, en Bourgogne, les Faucheurs volontaires d’OGM ont :
- neutralisé deux plateformes d’essai de colza contenant des variétés rendues tolérantes à des herbicides
(VrTH), OGM issus de mutagenèse 1 sur les communes de Darois (21) et Marsannay le bois (21),
- occupé les locaux de la coopérative Dijon Céréales qui réalise ces essais et montré que sur place étaient
présents les herbicides associés à cette culture : Cléranda® et Clearavis® (technologie Clearfield de BASF)
- revendiqué leur action en donnant la liste des participants.

Une quarantaine d’entre eux parmi les 67 ayant revendiqué l’action, comparaissent aujourd’hui
devant le TGI de Dijon pour ces faits et aussi pour le refus de fichage d’ADN, qu’ils ont assumé lors
de leurs convocations en gendarmerie.
Une inspection citoyenne avait déjà été réalisée le 21 juillet 2014 dans les locaux de Dijon Céréales pour
demander à cette coopérative d’arrêter les essais de VrTH mutées et pour interroger sur le problème qu ’ils
posent. Visite laissée sans suite.
Les Faucheurs volontaires ont aussi par le passé, adressé des demandes et organisé des visites dans les
DRAAF2 et au GEVES3. Toutes ces démarches ont été laissées sans suite.

Par la neutralisation de ces essais, les Faucheurs volontaires dénoncent :
- l’absence de transparence concernant ces cultures. Des OGM sont cultivés en France ! : ces variétés
mutées sont définies comme OGM depuis près de 20 ans par la directive 2001/18/CE, ce que vient de
confirmer l’arrêt de la Cour de Justice Européenne le 25 juillet dernier. Elles ne peuvent plus profiter de
l’exclusion de la mutagenèse du champ d’application de la loi et sont soumises aux obligations prévues par
cette dernière : évaluation, déclaration, autorisation, traçabilité, étiquetage, surveillance.
- le non respect du principe de précaution inscrit dans la Charte de l’environnement 4. En effet :
. ces plantes sont tolérantes à un herbicide chimique de synthèse : elles l’absorbent, et ces molécules
risquent donc de se retrouver dans l’alimentation. De plus, ces molécules ou leurs résidus se retrouvent
dans l’environnement et notamment l’eau du robinet. Leurs effets délétères ne sont plus à démontrer.
. les risques de dissémination du caractère de tolérance aux autres brassicacées cultivées (moutarde,
cameline, autres variétés de colza) ou sauvages seront irrémédiables et à l’origine d’une catastrophe agricole
et écologique. C’est d’ailleurs pour ces raisons qu’en 1998, le gouvernement français alerté par la profession
agricole avait interdit la culture des colzas VrTH transgéniques,
. la mutagenèse est une technique à minima aussi dangereuse que la transgenèse par ses effets non
intentionnels que de nombreux scientifiques dénoncent.
LES FAUCHEURS DEMANDENT L’ARRÊT DE CES CULTURES D’OGM MUTÉS.

1 La mutagenèse consiste à faire muter un gène in situ par des agents mutagènes , la transgenèse est un transfert de gène d’un organisme à un
autre. Les colzas Clearfield fauchés résultent d’une mutagenèse in vitro sur culture de grains de pollen immatures ou microspores. Culture
qui est une technique non naturelle au sens de la directive 2001/18/CE.
2 DRAAF : Directions Régionales de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt
3 GEVES : Groupe d’Étude et de contrôle des Variétés Et des Semences = organisme officiel de certification des semences
4 Article 2 de la Charte de l’environnement : « Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de
l’environnement. »
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le retour de Bob l’éponge

le 16 novembre 2018 | PAR bernard
"Contre Macron le 17, soutenez la France des tranchées" et toujours à propos des gilets jaunes : "la France des poilus contre la France des banquiers".
Les Robert Ménard ça osent tout, c’est même à cela qu’on les reconnait...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Les coups et les douleurs

le 15 novembre 2018 | PAR bernard
Thaïlande : Un projet de loi à l’étude vise à interdire les combats de boxe thaï aux enfants de moins de 12 ans.
Des personnalités de ce sport de combat s’opposent à cette interdiction qui pourrait affecter financièrement les familles des jeunes boxeurs, souvent pauvres.
Pour beaucoup, le Muay Thaï (boxe thaï) est un moyen de sortir de la pauvreté.
"Cela donne aux enfants une raison d’être, leur enseigne la discipline" et "les protège dans des endroits où la toxicomanie et la violence des gangs sont monnaie courante" confie un propriétaire de gymnase qui pense déjà à ses revenus envolés.

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Message de Colomb aux fachos lyonnais ?

le 15 novembre 2018 | PAR bernard
Mardi 13, les poulets sortent les béliers. Arrestation musclée et cagoulée de 6 antifascistes sur Lyon et les alentours.
Sont accusé.e.s d’avoir muré le local d’extrême droite "Bastion Social" (fermé depuis par la mairie de Lyon) dans la nuit du 10 avril dernier. Résultat, garde à vue, mise en examen, contrôle judiciaire pour : "dégradations en réunion par personnes dissimulant tout ou partie de leur visage, outrage à personnes dépositaires de l’autorité publique et association de malfaiteurs".
En gros, ce qu’on pourrait reprocher aux personnes ayant procédé à leur arrestation... si elles n’étaient pas du côté du manche, du pouvoir et de "l’autorité publique".
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Migrants : la Bulgarie entre dans le "club des nationalistes"

le 14 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
La Bulgarie s’oppose à son tour au traité de l’ONU sur les migrations.
Alors que ce début de semaine est une nouvelle fois marqué par la disparition d’une douzaine d’exilés en mer Égée, la Bulgarie vient d’annoncer qu’elle comptait se retirer du pacte des Nations unies sur les migrations.
La Bulgarie vient ainsi s’inscrire dans la lignée de plusieurs États nationalistes comme la Hongrie, l’Autriche ou les États-Unis.

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

"Don’t Bogart that joint, my friend" !

le 14 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
Une dizaine d’organisations (dont Aides, Médecins du monde et la LDH) ont publié un livre blanc annonçant l’échec de l’amende forfaitaire délictuelle étendue à l’usage des stupéfiants, disposition inscrite dans la réforme de la justice.
Elles dénoncent une « répression contreproductive » des consommateurs au détriment d’une véritable politique sanitaire de sensibilisation.
Les associatifs réclament le retrait de ce nouvel outil et l’ouverture d’un débat national sur la politique française sur les drogues.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Mohamed V du Maroc censure jusqu’en France !

le 13 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
Une exposition qui devait se tenir au Centre Pompidou sur la guerre occultée que livre le Maroc depuis 1975 au Sahara occidental, une vitrine contenant Necessita dei Volti (l’urgence des visages) a été précipitamment fermée, sans que soit averti le collectif informel d’artistes à l’origine de ce projet. Rassemblées dans un livre, ces 483 images sont pour la plupart anonymes, de provenance et de formats divers, notamment des vues satellites du mur construit par Rabat dans le Sahara occidental...



BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

BURE

le 13 novembre 2018 | PAR bernard
MERCREDI 14 NOVEMBRE - 9H45 - Palais de Justice de Paris (métro Cité) -
AUDIENCE EN CASSATION SUR LA LEVÉE DES CONTRÔLES JUDICIAIRES DE 5 MIS.E.S EN EXAMEN DE L’ASSOCIATION DE MALFAITEURS
La Cour de Cassation va se prononcer pour décider si l’appel demandant la levée des infâmes contrôles judiciaires (qui empêchent, entre autres, 10 personnes de se voir), va pouvoir être rejugé.
À 10h, sur l’esplanade du Palais de Justice (à la sortie du métro Cité), prise de parole publique de mis.e.s en examen, d’avocats, d’associations locales, et du Réseau Sortir du Nucléaire (à 10h30) !
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

11 novembre

le 13 novembre 2018 | PAR Pierre
A l’appel de la libre pensée 57 et du groupe de Metz de la Fédération anarchiste, une trentaine de personnes se sont retrouvées au rassemblement pacifiste devant le monument aux morts avec notre traditionnelle banderole.

Lecture a été faites de la motion de congrès (maudite soit le guerre) ainsi que la diffusion de celle ci sous forme de tract.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Lesbiennes, Trans et gays en danger au Brésil

le 12 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
Le week-end dernier, le Brésil a élu Jair Bolsonaro comme prochain président.
Un homme qui a dit qu’il « préférait avoir un fils mort qu’un fils homo ». Durant les élections, les partisans de Bolsonaro ont commencé à se sentir autorisés à passer à l’acte par la haine et la division que portait sa campagne. Les violences contre les personnes LGBT+ et d’autres minorités se sont intensifiées à travers le pays. Deux femmes ont été assassinées et l’une battue, uniquement en raison de leur transidentité. Un homme a été assassiné dans son appartement car il est gay. De nombreuses autres personnes ont été agressées verbalement et physiquement par des partisans de Bolsonaro.
Dans seulement 2 semaines, la Cour suprême du Brésil décidera si la discrimination à l’égard des personnes LGBT+ devrait être qualifiée comme un crime.
Vous pouvez signer la pétition lancée par All Out sur ce lien : https://mail.yahoo.com/d/folders/1/messages/53718?.intl=fr&.lang=fr-FR&.partner=none&.src=fp
BRÈVES DE COMBAT - Non-Violence

11 novembre à Joyeuse (07)

le 12 novembre 2018 | PAR bernard
Joyeuse (07), 11 novembre; Rassemblement, comme tous les ans, au monument pacifiste de Joyeuse. Rassemblement auquel s’est rendu, comme tous les ans, le groupe d’Aubenas de la Fédération anarchiste à l’invitation de la Libre pensée.
Plus de monde, plus d’orgas, plus d’interventions que d’habitude.
La chanson de Craonne reprise.
Un rassemblement pacifique... combatif.
L’intervention du groupe - écoutée et appréciée - se terminait par :
" A bas toutes les armées, à bas tous les États trafiquants d’armes, à bas toutes les usines d’armement et à bas tous les emplois qui y sont liés."

BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

péripatéticienne de patronyme du père tout puissant !

le 9 novembre 2018 | PAR bernard
Eire. Par referendum, le vendredi 26 octobre 2018 et par 64,85% des voix, les électeurs irlandais ont fait disparaître l’article 40.6.1 de la loi fondamentale qui punissait de 25000 euros d’amende tout outrage fait à la religion.
Droit au divorce, mariage pour tous, IVG enfin autorisé... L’Irlande avance à grands pas vers la séparation des Églises et de L’État...
Pendant ce temps, en France, Macron songe à modifier lourdement la loi de 1905...
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

80 ans, toujours debout...

le 9 novembre 2018 | PAR bernard
Il y a 80 ans, la "Nuit de cristal" est le passage de la discrimination des juifs à leur persécution puis leur extermination par les nazis.
On a cru se débarrasser de la bête immonde mais elle est comme la ronce : on croit l’avoir déracinée mais, après une pause pendant laquelle elle végète, on voit apparaître ses rejets. Au Brésil dernièrement mais avant en Italie, aux USA, en Turquie, en Allemagne, en Autriche, en France...
Tant qu’on ne se sera pas débarrasser de son terreau qu’est le capitalisme, l’Extrême-droite sera là.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

C’est moi Le Maire, c’est toi Rugy. C’est moi le méchant, c’est toi le gentil...

le 8 novembre 2018 | PAR Bernard
Le ministre "escrologiste" F. de Rugy appelle les distributeurs de carburant à répercuter la baisse du pétrole pour que cela se voit à la pompe.
Le gouvernement, c’est un peu comme chez les flics : y a le gentil flic de Rugy qui pense au portefeuille à moitié vide des automobilistes et y a le méchant flic B. Le Maire, ministre de l’Économie, qui pense au portefeuille à moitié plein des mêmes automobilistes, refuse de suspendre la hausse des taxes et flanque un coup d’annuaire fiscal sur la tronche des motorisés.
- Tiens, c’est de la part de mon collègue à la "transition écologique", F. de Rugy...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

ah, ah ,ah, ah, Pétain de toi !

le 7 novembre 2018 | PAR bernard
Mercredi matin, juste avant le Conseil des ministres délocalisé à Charleville-Mézières, Emmanuel Macron juge "légitime" de rendre hommage, samedi lors d’une cérémonie aux Invalides, au maréchal Pétain, chef du régime de Vichy en 1940, mais protagoniste-clé de la bataille de Verdun un quart de siècle plus tôt.
Le verdict de la Haute Cour de justice avait reconnu Philippe Pétain coupable d’indignité nationale et l’avait condamné à la dégradation nationale.
Macron va certainement pondre une ordonnance effaçant ce jugement fort injuste envers un homme qui avait fait fusiller pour l’exemple, fricoter avec Franco, livrer les Juifs aux nazis, lutter contre la résistance...
Et puis par les temps qui courent, Macron c’est un peu "travail, famine, pâtes, riz"...
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Le "grand colomb" redescend en ville...

le 7 novembre 2018 | PAR Pat de Botul
Réélu maire de Lyon à l’âge de 71 ans, l’ex-ministre de l’Intérieur a été salué par l’extrême pour ses récentes déclarations :
" Aujourd’hui, on vit côte à côte, je crains que demain on ne vive face à face" a déclaré Gérard Collomb en quittant la place Beauvau, le 3 octobre dernier. "La responsabilité de l’immigration tient une place « énorme » pour expliquer la dégradation du vivre-ensemble dans notre pays" a-t-il ajouté, reprenant à son compte l’expression de « submersion migratoire ».
Christophe Boudot, représentant du Rassemblement national au conseil municipal de Lyon était aux anges : « Par ces mots essentiels, Monsieur le maire, vous avez dit la vérité et légitimé des années de discours de Jean-Marie Le Pen, et des années de clairvoyance du Front national »...
Il faut dire que la ville "a bruni ces derniers temps" a alerté l’élue PCF, Isabelle Granjon. L’ouverture de l’école de Marion Maréchal-Le Pen ainsi que le manque de réaction du ministre Collomb face aux « actions menées par les groupuscules d’extrême droite lyonnais comme Génération identitaire » font craindre à l’élue "Un manque de volonté de fermer des lieux comme le Bastion social à Lyon et de laisser notre ville, capitale de la Résistance, devenir encore plus un laboratoire pour l’extrême droite"...
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

vade retro, loi de 1905 !

le 7 novembre 2018 | PAR bernard
« Voyons, voyons. Que n’ai-je encore point modifié et marqué de mon sceau ? Le code du travail, c’est fait. Les retraites, c’est en cours. La Sécu, on y travaille… Et si je laissais mon empreinte sur la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat ? »
Le dernier et le seul à avoir profondément modifié le texte est le régime de Vichy qui, le 25 décembre 1942, a redonné à l’Eglise la possibilité de recevoir du fric : dons, legs et deniers publics pour les travaux dans les bâtiments religieux.
Se servant de l’alibi « islamisme radical » et du flou artistique régnant au niveau des mosquées et des imams, pour mieux contrôler les musulmans dans le pays, Macron souhaite mettre en place des critères de reconnaissances publiques des cultes. En Alsacien ou en Lorrain on dit "Concordat". Tel culte serait bon, tel culte serait mauvais.
Plus d’un tiers de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat serait ainsi modifié, voire supprimé.
Avec cette « reconnaissance », des avantages fiscaux seraient proposés pour inciter les cultes « reconnus » à être dociles et bien dans la ligne du pouvoir.
A quand des avantages fiscaux accordés aux associations athées ?

Ni dieu « label rouge » ni maître « label bleu blanc rouge »
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Un gendarme au lycée

le 5 novembre 2018 | PAR bernard
Jour de rentrée au lycée Utrillo de Stains, un ancien chef d’escadron dans la gendarmerie débarque pour prendre ses fonctions de proviseur-adjoint, une idée émanant du rectorat de Créteil prêt à laisser les chaussures à clous entrer dans les établissements scolaires.
"Nous ne reconnaissons pas l’autorité de ce nouveau proviseur adjoint comme nous ne reconnaîtrons jamais, dans l’enceinte d’une école, l’autorité d’un gendarme sur un enseignant, sur un CPE, sur un assistant d’éducation ou sur un élève. [...] L’école publique ne sera jamais l’antichambre du commissariat."
Les profs ont annoncé une grève pour protester contre cette nomination.
BRÈVES DE COMBAT - Anarchie dans le monde

Tristesse et colère

le 1 novembre 2018 | PAR bernard
En Russie, un ado se fait exploser dans un local des services de renseignement intérieur (FSB). Le jeune était étudiant de l’Université polytechnique d’Arkhangelsk se nommait Zhlobitsky Mikhail, 17 ans et était communiste libertaire.
"J’ai décidé de le faire parce que le FSB est devenu fou. Ils inventent des affaires et torturent les gens", a-t-il expliqué en estimant qu’il serait " très probablement tué dans l’explosion ". " Je vous souhaite un avenir radieux de communisme anarchiste. "
C’est une infinie tristesse quand le désespoir pousse un individu à mourir dans un attentat suicide.
Nous nous devons d’être solidaires avec les militants anarchistes russes que le FSB enlève, arrête, emprisonne, torture.
Do svidaniya, Zhlobitsky Mikhail...
BRÈVES DE COMBAT - Non-Violence

Gentioux 11/11/2018

le 1 novembre 2018 | PAR Serge
Après les incidents de l’année dernière avec certains organisateurs du rassemblement du 11 novembre devant le monument aux morts de Gentioux, notamment la mairie avec présence de gendarmes, le collectif qui anime le périodique libertaire Creuse Citron a publié le communiqué ci-dessous :

Nous nous sommes fait l’écho dans les colonnes de Creuse-Citron, écho relayé dans le journal IPNS, du sentiment d’un certain nombre de personnes qui souhaitent se rassembler à Gentioux, auprès de ce monument symbole de pacifisme et d’antimilitarisme, et de pouvoir y prendre librement la parole, sans pour autant appartenir à tel ou tel groupe ou organisation.
Nous proposons donc, à ceux qui le veulent, de se réunir autour du monument, après les manifestions habituelles organisées par la Mairie et par le CLAMMG, (vers 12 h - 12h30) dans une optique pacifique et non-violente.
En attendant la fin des interventions du CLAMMG, nous pouvons nous retrouver en haut de la place de Gentioux, vers la salle des fêtes.

Et comme d’habitude, nous irons ensuite au Villard pour un repas des partageux.

Collectif Creuse-Citron.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Départ vers le passé

le 1 novembre 2018 | PAR bernard
Emmanuel Macron se dit "frappé", dans un entretien au quotidien Ouest-France publié mercredi, par la ressemblance entre la situation actuelle en Europe et celle des années 1930, et appelle à "être lucide" et à "résister".
Damned, Manu, tu as foutu en l’air le Code du travail, tu massacres la Sécu, les retraites; tu fais tout pour balayer les acquis sociaux d’après 1930, tu serres la pogne au gouvernement facho italien, tu félicites le nouveau président facho brésilien, ton ancien ministre de l’Intérieur a fait une tentative de recensement (fichage, triage) des réfugiés, etc ... et tu t’étonnes de cette sale odeur "années 30" qui flotte ?
"Etre lucide" ? surement... "Résister" ? Naturellement, mais tu seras dans le camp d’en face...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Expulsée

le 1 novembre 2018 | PAR bernard
Vannes : une retraitée ne payait plus son chauffage parce que juste trop cher, elle a été expulsée le 31 octobre, la veille de la trêve hivernale. Comme un pot de yaourt le jour de la date limite...
Une retraite qui passe de 1080 euros à 880, une APL perdue il y a deux ans, espérons qu’elle parviendra quand même à payer les frais d’expulsion à sa charge.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

cherchez le militaire

le 29 octobre 2018 | PAR Bernard
Brésil. Le général de réserve Hamilton Mourao désigné vice-président du Brésil, dimanche soir est un ardent défenseur de la dictature militaire qui a sévi dans ce pays d’Amérique latine de 1964 à 1985.
Dernièrement, il a déclaré qu’une nouvelle Constitution pourrait être nécessaire au Brésil en cas d’anarchie, une Constitution qui ne serait « pas nécessairement élaborée par les élus du peuple ».
Propos ayant obligé de hauts gradés brésiliens de lui demander de "se calmer"
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Horreur : Le Brésil tourne à l’extrême-droite

le 29 octobre 2018 | PAR Pat de Botul
Le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro, a été élu dimanche président du Brésil, avec 55,3% des voix, contre 44,7% à son adversaire de gauche Fernando Haddad.
Dans un pays miné par une violence record, le marasme économique, une corruption endémique et une crise de confiance aiguë dans la classe politique, Jair Bolsonaro a réussi à s’imposer. Défenseur de la famille traditionnelle, il a reçu le soutien des puissantes églises évangéliques et a indigné, par ses déclarations outrancières, une bonne partie des Noirs, des femmes et des membres de la communauté LGBT.


BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

C’est Bysance !

le 27 octobre 2018 | PAR bernard
Istanbul : Erdogan reçoit Merkel, Macron et Poutine ce samedi à Istanbul pour un sommet inédit sur la Syrie. visant à Arriveront-ils à accorder leurs violons afin de préserver la trêve fragile à Idleb, de faciliter l’accès de l’aide humanitaire et d’avancer vers une transition politique ? Et où sont donc les Syriens ?
"T’as vu Vladimir, si on va jusqu’à Kumköy faire trempette dans la Mer Noire, sur la rive d’en face c’est Yalta !"
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Quand passent les faisans

le 24 octobre 2018 | PAR bernard
Au pays des "Pan, t’es mort !" : Après le vététiste abattu en Haute-Savoie d’avoir trop ressembler à un sanglier à roulettes, ce sont maintenant deux surfeurs bretons qui sont pris pour des faisans. Ils n’ont pas été blessés.
En rendant la chasse économiquement plus accessible (prix du permis diminué de 50%), en augmentant le nombre de futures victimes à plumes et à poils (allongement significatif de la liste des espèces concernées, ainsi que des quotas autorisés), en augmentant donc le nombre de Tartarins dans la campagne... Macron va amplifier l’insécurité dans les espaces naturels.

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Proposition de loi LR contre les black blocs adoptée au sénat

le 23 octobre 2018 | PAR bernard
Le Sénat a adopté mardi 23 octobre une proposition de loi de droite visant à « prévenir et sanctionner les violences lors des manifestations ».
La proposition de loi prévoit, à titre préventif, que les préfets pourront prononcer des interdictions de manifester à l’encontre d’individus susceptibles de représenter une menace grave pour l’ordre public.
Est aussi prévue la création d’un fichier national des personnes interdites de manifestations.
Le préfet pourra aussi autoriser « pendant les six heures qui précèdent » une manifestation et jusqu’à sa dispersion, « dans un périmètre délimité », des palpations de sécurité et fouilles de sac.
Quant au volet répressif, le texte propose notamment de transformer l’infraction de dissimulation volontaire du visage dans une manifestation en un délit puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Kanaky, année zéro ?

le 23 octobre 2018 | PAR bernard
Le 4 novembre, référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie.
"Suffira t-il de retourner le sol pour donner aux germes du renouveau les conditions propres à l’existence ?"
Louise Michel
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

La retraite sent le roussi

le 23 octobre 2018 | PAR bernard
"Le seul engagement qui a été pris, c’est que l’âge de 62 ans restera l’âge minimal de départ." dixit Agnès Buzyn la ministre des - on ne rigole pas - solidarités.
Tout ça pour dire ensuite que l’âge de la retraite à taux plein restait à négocier avec les "partenaires sociaux".
Traduisons : "Vous pourrez prendre votre retraite (salaire différé) à 62 ans mais comme on gardera alors une partie de votre retraite (salaire différé) pour vous punir y a des chances pour que vous restiez plus longtemps à trimer."
Battons le pavé pendant qu’il est encore chaud !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Fuel legal racket

le 23 octobre 2018 | PAR bernard
Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a estimé mardi à propos de la hausse du prix du diesel que "quand on a aimé Nicolas Hulot, on assume d’avoir une fiscalité" destinée à faire évoluer les comportements des Français sur ce terrain.
Il est bien sûr évident que pour diminuer l’impact du gasoil qui pollue, pas la peine de bousculer le lobby des transports routiers en misant sur le ferroutage, en diminuant la masse de marchandises à transporter ; pas la peine de rendre les transports en commun attractifs niveau prix et disponibilité ; rendons l’automobiliste roulant dans une vieille voiture à moteur diesel responsable et coupable en lui vidant les poches. C’est pas ça qui lui permettra d’économiser pour transiter vers un véhicule moins polluant. Pas grave, quand "ceux qui sont rien" à voiture seront à l’arrêt faute de gasoil "ceux qui sont rien" à pied pourront plus facilement traverser la rue et trouver du travail...
BRÈVES DE COMBAT - Théories politiques

On nous ment !

le 22 octobre 2018 | PAR bernard
Non, Robert faurisson n’est pas mort aujourd’hui à Vichy. Robert Faurisson n’a jamais existé !
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

mort d’un journaliste

le 20 octobre 2018 | PAR bernard
Un consulat saoudien en Turquie, un journaliste qui ne donne plus signe de vie, un pays qui nie puis qui reconnait, une version peu crédible de "mort au cours d’une rixe". Qu’en pense le président étasunien ?
Après avoir, d’en un premier temps, menacer le royaume sunnite de "très graves" conséquences; revenant sur sa position il a dit "préférer que nous n’utilisions pas, comme représailles, l’annulation de l’équivalent de 110 milliards de dollars de travail, ce qui veut dire 600.000 emplois", allusion à des contrats militaires passés avec l’Arabie saoudite.
Mal cotée en bourse, la vie d’un journaliste.
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Caché ce mot que je ne saurais croire

le 20 octobre 2018 | PAR bernard
Lobbbyiste, elle ?"
"C’est un terme que je n’emploie pas. Cela ne correspond pas à la réalité de mes fonctions, qui était de travailler en interne pour développer des positions d’entreprise, et en externe pour participer au débat public" se défend Emmanuelle Wargon (tiens, ça sonne un peu comme...) la nouvelle secrétaire d’État à l’Écologie.
Tout ça parce qu’on ose lui reprocher d’avoir défendu l’huile de palme lorsqu’elle bossait comme lobbyiste en chef pour Danone.

BRÈVES DE COMBAT - Arts et Spectacles

Fidel à lui-même

le 20 octobre 2018 | PAR bernard
Pendant plus de 40 minutes, sans notes, le leader maximo des Insoumis, a tenu une conférence de presse de contre-attaque. Puis il a oublié que dans une conférence de presse, selon l’usage, il faut laisser les journalistes poser des questions.Il ne manquait plus qu’un petit "ite missa est" avant le presque "maintenant foutez le camp !"
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Fausse joie

le 18 octobre 2018 | PAR bernard
Le Havre. Des policiers ont été attaqués par des groupes de plusieurs dizaines de personnes qui jetaient des projectiles.
Les policiers procédaient à une perquisition. Le Havre ?... Edouard-Philippe ?... Serait-ce le "camp" LREM enfin attaqué par une justice indépendante ?
Même pas en rêve, juste une histoire de coke...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Fo pas exagérer !

le 18 octobre 2018 | PAR bernard
« La première chose que vous avez cherché à m’imposer d’arrêter est la mise en place d’un audit sur l’état des finances internes. Je trouvais pourtant cet audit très réformiste-compatible et totalement dans la transparence que beaucoup prônent à juste titre, mais visiblement pour les autres », tacle Pascal Pavageau.
L’a démissionné le Pascal, "trop intelligent pour rester à la tête de FO"...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

insoumis, soumets-toi !

le 18 octobre 2018 | PAR bernard
Le Premier ministre Edouard Philippe a assuré ce mercredi qu’il "fait prévaloir l’indépendance de la justice sur toute autre considération", après les perquisitions dans les locaux de la France Insoumise et au domicile de Jean-Luc Mélenchon.
Explication de texte : Il disait juste qu’il était anormal de s’en prendre à la police qui appliquait une décision de justice.
Pour l’indépendance de la justice dans cette attaque du "camp" insoumis, on en reparlera quand la même justice attaquera le "camp" LREM qui est visé par le même type d’enquête...
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Une valse à quatre sortants, comme c’est charmant, une valse à quatre sortants...

le 17 octobre 2018 | PAR bernard
Beaucoup de bruit pour pas grand chose au gouvernement. Faisons confiance à qui arrive pour poursuivre le sale boulot de qui part. Perso, bien content du départ de Françoise Nyssen ne serait-ce que pour emmerder les anthroposophes et autres Pierre Rabhi.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

FO ce qui FO

le 17 octobre 2018 | PAR bernard
Tempête à FO suite à la révélation par le Canard enchaîné d’un fichier controversé sur les dirigeants du syndicat. Une bonne occasion pour les "réformistes" de reprendre la main en s’alliant avec les "trotskistes" pour déboulonner le secrétaire général Pascal Pavageau soutenu par notamment des "anarchistes".
Le fichier et son importance ? Tentant lorsqu’un fil dépasse de tirer dessus pour tout détricoter, récupérer la laine, et refaire autre chose...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

"Oh, pétard !"

le 17 octobre 2018 | PAR bernard
Après quasiment un siècle de prohibition, le Canada est devenu mercredi le premier pays du G20 à légaliser le cannabis récréatif, une réforme historique attendue à travers le pays tant par les consommateurs de cette drogue douce que par les marchés boursiers, euphoriques.
A quand le droit de fumer autre chose que du tabac en France ?
Choisis bien ton addiction ou c’est la zonzon...
BRÈVES DE COMBAT - Histoire

Animations autour du 11 novembre pour le centenaire 14/18

le 16 octobre 2018 | PAR Pat de Botul
Treffieux (44) : Animations autour du 11 novembre pour le centenaire 14/18
Vendredi 9 novembre soir / Salle du Temps Libre : Chorale éphémère "Que maudite-soit la guerre !" suivie d’une conférence-débat animée par la Libre Pensée sur la réhabilitation des fusillés pour l’exemple pendant la guerre 14-18. - Samedi 10 novembre après-midi et soir / Salle du Temps Libre : Conférence-spectacle sur le militarisme en 14-18 animée par la compagnie La Palissade. Autres conférences, tables de presse, espace d’expression libre, accueil enfant. - Dimanche 11 novembre : Matin / Bibliothèque : lectures jeunesse, expression libre 15h / Monument aux morts : Cérémonie officielle 17h / Eglise : projection du film "Les gardiennes" de Christian Beauvois 19h30 / Salle du Temps Libre : soirée festive Tout public Gratuit Infos auprès du Lance Pierres-Bleues ou de la Mairie de Treffieux. Centre-bourg 44170, TREFFIEUX.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Journée Mondiale de lutte contre la pauvreté

le 16 octobre 2018 | PAR Pat de Botul
Belgique : Le groupe Ici et maintenant (Belgique) invite toutes celles et ceux qui en ont la possibilité à se joindre à lui pour participer à la manifestation du 17 octobre, Journée Mondiale de Lutte Contre la Pauvreté, à Namur. Cette manifestation est organisée par le réseau wallon de lutte contre la pauvreté (RWLP) avec la mobilisation et collaboration d’un grand nombre d’associations, de collectifs citoyens, de services... et des militantes et militants, ainsi que des représentants et représentantes du monde syndical (CSC et FGTB). Programme : 13h : Manifestation pour dénoncer la violence faite aux personnes appauvries au départ de la Place de la Wallonie à Jambes (arrivée place d’Armes, à Namur) et à 14h30 à 17h30 : Foire de l’Agir sur la place d’Armes.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

A Lodi, des enfants d’immigrés mangeront à part à la cantine !

le 16 octobre 2018 | PAR Pat de Botul
Italie : La maire de Lodi (nord) Sara Casanova, membre de la Ligue (droite dure antimigrants), a fait adopter une résolution par le conseil municipal avant la rentrée demandant aux familles étrangères de déclarer ce qu’elles possèdent non seulement en Italie, mais aussi dans leur pays d’origine. Ceux qui ne le font pas se voient appliquer automatiquement le tarif le plus élevé pour les repas à la cantine. Les enfants qui apportent un sandwich de la maison, car leurs parents ne peuvent pas payer, doivent alors déjeuner à l’écart de leurs camarades...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Hidalgo parle de toits

le 14 octobre 2018 | PAR bernard
La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, annonce dans un entretien au Journal du Dimanche qu’elle va ouvrir des mairies de la capitale aux SDF cet hiver, dont l’Hôtel de Ville, spécialement dédié aux femmes sans-abri.
Une cinquantaine de femmes SDF -- jusqu’à une centaine en situation de grand froid -- pourront être accueillies dans cette halte qui sera "pérenne".
"Je veux que ce nouveau lieu soit chaleureux (...) Elles seront prises en charge par des femmes, car certaines sont traumatisées et fuient toute présence masculine"dixit la maire.
"Plusieurs mairies d’arrondissement - de gauche comme de droite - ont accepté d’ouvrir des places d’hébergement dans leurs locaux."
Charité par ci, solidarité par là, sûr que certain.e.s vont apprécier d’avoir un abri pour ne pas geler dans la rue. Pour la lutte contre la misère et l’exclusion, ce n’est qu’un combat, continuons le début !
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Manifs en Bretagne

le 14 octobre 2018 | PAR Pat de Botul
Près d’un demi millier de personnes ce matin à la manif à Vannes. Comme d’hab’, heureusement que, par ici, des retraité.e.s défilent, sinon le cortège de vrai.e.s grévistes serait maigre... Plutôt inhabituel, une trentaine de lycéen.ne.s se sont joint.e.s, arborant les couleurs de la Cgt. En grande partie issu.e.s d’un lycée professionnel, semble-t-il. Bien qu’à à peine 500 manifestant.e.s, l’intersyndicale a initié un cortège dynamique. Plus pêchu que les mobilisations du premier semestre. Nous étions 5 du groupe groupe René Lochu de Vannes à arborer drapeaux noirs et à diffuser les autocollants qui ont suscité une bonne réception. L’Union locale Cgt Vannes s’est renouvelée en juin dernier sur des bases un peu plus combatives et est bien raccord avec l’UL FO Vannes et Sud-Solidaires qui ont envie d’un peu plus qu’un défilé. Si cette ligne tient, il est vraisemblable qu’à Vannes (ville conservatrice et bourgeoise, sous influence cléricale, avec la droite classique qui rafle quasi tous les postes politiques, laissant même peu de prise au FN/RN, où la Manif pour tous rassemblait 3 000 personnes), les mobilisations sociales auront meilleure allure. A suivre. A Lorient, plus de 1500 personnes ont défilé, et plus de 150 à Pontivy.

Info reçue dans les temps mais publier en différé...
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

les brèves. "Ze retour"

le 14 octobre 2018 | PAR bernard
"Je ne sais pas si les brèves ont manqué au Monde libertaire en ligne, mais le Monde libertaire en ligne leur a manqué... "
Après une semaine de silence, nous voilà de retour.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

казакһстан

le 5 octobre 2018 | PAR bernard
Les kazakh utilisaient l’écriture arabe jusqu’à ce que les Bolchéviques jugèrent utile de l’éliminer de ce pays devenu république soviétique. En 1927, ils se mirent brièvement à l’écriture latine jusqu’à "le grand frère russe" poussa à l’utilisation de l’alphabet cyrillique dans toutes les républiques de l’Union.
Les autorités kazakhes ont décidé de passer d’ici à 2025 à l’alphabet latin histoire de rompre symboliquement le lien culturel et historique avec la Russie.
Qu’en pense le peuple kasakh ? Depuis 1991 et la dissolution de l’empire soviétique, les 18 millions d’habitants ont toujours accueilli avec colère tout projet de réformer l’alphabet.
Et si on leur envoyait Bernard Pivot ?

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

La mac(r)onnerie du jour

le 5 octobre 2018 | PAR bernard
Macron à des retraités : "la France se porterait autrement si les Français arrêtaient de se plaindre."
Promis, craché, juré : Si tu te casses, Manu, on ne se plaindra pas.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

à l’extrème droite, sur la photo de famille...

le 5 octobre 2018 | PAR Bernard
la Bourse brésilienne a salué mardi par une nette hausse la publication d’un sondage très favorable au candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro.
Tiens donc, le Capitalisme s’accommoderait-il du fascisme ? Et le petit de la poule, serait-ce le poussin ?
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Happy Good Year ?

le 4 octobre 2018 | PAR bernard
2014, une bonne année. Good Year fait près de 2,7 milliards d’euros de profit net après impôt, paie ses actionnaires et déclare "On se doit de fermer l’usine car ça met en péril notre compétitivité".
Il s’agissait bien sûr de l’usine d’Amiens-nord.
Aujourd’hui, plus de 800 ex-Good Year se retrouvent au Zénith d’Amiens (vu le nombre) pour un procès aux prudhommes. Ils réclament une indemnisation contre la direction de l’entreprise de pneumatiques, estimant que leur licenciement était dépourvu de cause économique sérieuse.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

L’habit ne fait pas le moine

le 4 octobre 2018 | PAR bernard
Pour tenter de mettre les voiles, Redoine Faïd utilisait un voile intégral au cours de ses déplacements.
En septembre 2016, le groupe Etat Islamique avait interdit le port des burkas et niqabs dans la ville de Mossoul… Tout voile cachant complètement le visage y représentait un danger pour la sécurité. Sans nom et sans visage sous leur burka ou leur niqab, des femmes (ou des hommes) avaient assassiné des commandants de Daesh les mois précédents.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

La mémoire qui flanche

le 3 octobre 2018 | PAR bernard
Alabama. Après plusieurs AVC, un condamné à mort ne se rappelle plus de son crime ni de son procès.
La Cour suprême des États-Unis réfléchit pour savoir si son exécution n’enfreindrait pas le 8e amendement de la Constitution, qui interdit les punitions "cruelles". Si quelqu’un est "fragile, confus, perdu".
De précédents arrêts de la Cour suprême ont interdit d’exécuter des personnes incapables de comprendre ce qui leur arrivait, notamment des psychotiques, a-t-il rappelé en demandant d’élargir cette définition aux personnes souffrant de "démence".
Aux States, on veut bien exécuter mais à condition que les condamnés soient bien conscients qu’ils vont juste mourir.

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Collomb, top gone ?

le 3 octobre 2018 | PAR bernard
Macron finit par laisser partir Collomb. C’est bien.
Je dis ça, je n’suis pas lyonnais...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

balle dans le pied

le 1 octobre 2018 | PAR bernard
La réforme des institutions pourrait faire passer le nombres de députés de 577 à 404...Pas de quoi réjouir les députés de la majorité : Voter en faveur de cette réforme, c’est peut-être actionner son propre siège éjectable.
Voter contre ? "On nous a fait comprendre que si l’on s’engageait sur cette voie on risquait d’en faire les frais, sous-entendu c’est notre circonscription qui serait bel et bien effacée"
Une vraie question demeure : Pourquoi Macron 1er s’embarrassera-t-il encore de 404 députés ?
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Beurk !

le 1 octobre 2018 | PAR bernard
Les canons à eau, que les forces de l’ordre ont utilisé pour disperser les manifestations du 1er mai dernier, ne contenaient pas que de l’eau. Un peu comme les gourdes des pandores.
La citerne de 4.200 litres du lanceur d’eau contenait aussi, non pas un alcool anisé mais "un émulsif, sous forme de mousse protéinique, à base de sang séché, d’os broyés et de protéines de viande macérées dans des protéines de pétrole".
Les "Happy Roteurs" de la préfecture ont détourné cette mixture de sorcier généralement utiliser comme ralentisseur pour les incendies et ce détournement avait « permis de repousser quelques-uns des manifestants, via l’effet de surprise et l’odeur pestilentielle que dégage ce mélange »
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Lasso de plomb

le 30 septembre 2018 | PAR bernard
Fouquières-lès-Lens (62) : Un gendarme a tué un homme qui ne cherchait qu’à s’enfuir... Rien à ajouter.
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Laissez venir à moi...

le 30 septembre 2018 | PAR bernard
Un groupe de personnalités réunissant des religieux, d’ex-ministres, des avocats et des victimes lancent un appel pour une enquête parlementaire indépendante sur les abus sexuels dans l’Église en France, afin que le pays commence à rattraper son "retard" en la matière.
L’archevêque de Paris, Mgr Aupetit, n’y est pas hostile: "Pourquoi pas, bien sûr !", dit-il au Parisien de dimanche. "Si la situation montre qu’on a besoin d’une intervention extérieure à l’Église pour aller au bout des choses, je ne vois pas d’entorse à la laïcité".
Donc, pour lui, la laïcité donnerait presque - à tout ce qui relève de la soutane - une espèce d’immunité diplomatique car dépendant de L’Église séparée de L’État...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

allez, vole petit zoziau !

le 29 septembre 2018 | PAR bernard
Une nouvelle espèce de colibri à gorge bleue a été découverte en Equateur, qui compte plus de 40% des espèces de ce petit oiseau présent uniquement sur le continent américain.
Dis donc, Pierre Rabhi... ça ne te tente pas l’Equateur ?
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Bonne récupération

le 29 septembre 2018 | PAR bernard
Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour violences et dégradations en réunion après la réquisition mercredi par le maire PCF de Montreuil de locaux inoccupés appartenant à l’État pour y loger des travailleurs migrants, a-t-il indiqué vendredi à l’AFP qui a contacté la mairie. Celle-ci a assuré que cette réquisition s’"était déroulée dans le plus grand calme et dans un cadre parfaitement légal" et assuré "disposer de vidéos pour le prouver". Quant aux dégradations, elle affirme avoir "au contraire remis des choses en état". Vendredi, les occupants s’attelaient "à la remise en service du self", a-t-elle ainsi indiqué.
Pas tout les jours qu’on a envie d’applaudir un élu alors du coup : "Chapeau, M’sieur l’maire !"
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Tu me prêtes ta femme ?

le 28 septembre 2018 | PAR bernard
La Cour suprême d’Inde a dépénalisé, jeudi, l’adultère.
L’article de loi 497 du Code pénal indien datant de l’époque coloniale britannique permettait d’infliger jusqu’à cinq ans de prison à tout homme ayant eu des relations sexuelles avec une femme mariée sans le consentement de son mari.
Le mari pouvait ainsi poursuivre l’homme qui a eu des relations sexuelles avec sa femme, même si cette dernière était consentante.
La haute instance judiciaire a finalement estimé que cette loi privait les femmes de leur dignité et de leur choix individuel et les traitait comme la propriété de leur époux.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Maîtresse, il m’a traîté !

le 28 septembre 2018 | PAR bernard
Le Collomb irritable, va porter plainte contre l’écrivain et chroniqueur Yann Moix après ses propos anti-policiers "injurieux et diffamatoires" tenus dans une émission.
Est-ce pour avoir dit :
"La police française est une des plus violente d’Europe" ?
"...vous sortez des LBD40 (flashball)contre des gamins de 16 ans dans des manifestations contre la loi Travail" ?
"...tous les manifestants vous diront que jamais les coups de matraque et les utilisation de flashballs n’ont été aussi violents." ?
"Vos cibles préférées, ce sont les pauvres et les milieux défavorisés." ?
"... du harcèlement que vous pratiquez sur des gens inoffensifs". ?

Que nenni, tout ce qui est dit précédemment n’est ni injurieux ni diffamatoire dans l’esprit d’un ministre des chaussures à clous.
Par contre ,"Vous chier dans votre froc" ou "vous n’avez pas les couilles d’aller dans des endroits dangereux", faut quand même pas exagérer !
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Pour les Collombophiles

le 25 septembre 2018 | PAR bernard
A propos de l’affaire Benalla, confidence du sinistre de l’intérieur :
"Ça n’est pas parce que je reçois aujourd’hui le futur empereur du Japon (propos tenus le 6 septembre, jour de l’arrivée de Nuruhito à Lyon) que j’ai une vocation de kamikaze, le sabre dans le ventre, très peu pour moi"
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Quand le Collomb roucoule

le 25 septembre 2018 | PAR bernard
Confidence (je l’dis mais ne l’répétez pas) du ministre de l’intérieur à propos de Macron :
"Nous ne sommes pas nombreux à pouvoir encore lui parler. Ceux qui parlent franchement à Macron sont ceux qui étaient là dès le début : Ferrand, Castaner, Griveaux et moi... D’ailleurs, il va finir par ne plus me supporter. Mais si tout le monde se prosterne devant lui, il finira par s’isoler, car par nature l’Élysée isole"
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Le temps de prendre l’air

le 24 septembre 2018 | PAR bernard
Russie : L’opposant russe Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté lundi dès sa sortie de prison où il venait de purger une peine de 30 jours pour avoir organisé une manifestation non autorisée. Accusé d’avoir violé une autre loi sur les manifestations, M. Navalny encourt jusqu’à 20 jours de prison en supplément gratuit.
D’ici, on voit Navalny comme le chevalier blanc anticorruption, le défenseurs des retraites... On connait moins ses phrases chocs :
« J’ai regardé les statistiques. Savez-vous que près de 50 % des crimes et délits sont commis par des étrangers ? »
« Le problème de l’immigration illégale en Russie est cent fois plus important que l’Ukraine »
OK, Poutine est sale type mais les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément mes amis.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Budget

le 24 septembre 2018 | PAR bernard
projet de loi des finances : Il paraît que les impôts vont baisser. Dans le même temps, quasi gel des pensions de retraite, des allocations familiales et des aides personnalisées au logement, qui ne seront revalorisées que de 0,3% alors que l’inflation est attendue à 1,3%. Qui va y gagner ?
Sinon, lu dans la presse : "Plusieurs portefeuilles ministériels sont par ailleurs annoncés en hausse. Celui de l’Éducation nationale augmentera ainsi de 850 millions d’euros. Celui de la Transition écologique gagnera 3,1%."
Pourquoi ce pourcentage à la place d’un chiffre comme pour l’Éducation nationale ?
Pour ne pas rappeler que 3,1% de pas grand chose, ça tourne autour du presque rien.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Les Consigny ça osent tout

le 24 septembre 2018 | PAR bernard
Télévision, un samedi soir : "Dans les domaines de la mode, de la musique, de la télé, des médias, aujourd’hui, en réalité, c’est presque plus facile de réussir quand on est fils d’immigrés, noir et pédé que quand on est fils de Français de souche, blanc et hétérosexuel".
Ce n’étaient pas les propos d’un invité incontrôlable lors d’un direct mais ceux de Charles Consigny, chroniqueur régulier, au cours d’une émission enregistrée.
Continuez, descendez encore plus bas, vous trouverez peut-être du pétrole !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le juste prix

le 23 septembre 2018 | PAR bernard
Paris. Après avoir grillé un feu rouge, un automobiliste ivre interpellé par des policiers leur propose 70 euros afin que ceux-ci "ferment" les yeux. "Faut vraiment être bourré, pour proposer 70 euros à un équipage de police !", s’amuse un fonctionnaire dans Le Parisien.
Pourquoi, c’est combien ?
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Campion l’immonde

le 23 septembre 2018 | PAR bernard
Ça sort maintenant : Le 27 janvier dernier, lors d’une réunion organisée à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) pour lancer son mouvement, filmé à l’insu de son plein gré, Marcel Campion - roi des forains autoproclamé - se lâche : "J’ai rencontré des verts l’année dernière, ça c’est des vers de terre. Vous pouvez les écraser, c’est de la merde."
Voilà pour les écolos mais le pire n’est pas là : "comme il est de la jaquette... ils ont fait leur folie ensemble... moi, j’ai rien contre les homos, d’habitude je dis "pédés" mais hier on m’a dit de ne plus dire ça... j’ai rien contre eux sauf qu’ils sont un peu pervers, ceux-là... bon, on va arrêter de parler des pédés heu des homos..."
Ce grand copain des patriotes semblerait vouloir présenter une liste pour les municipales à Paris.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Pas fake

le 21 septembre 2018 | PAR bernard
Yémen. Du nord au sud de ce pays pauvre et divisé de la péninsule arabique, des écoliers rêvent d’un "avenir brillant" et de "reconstruire" ce que le conflit a détruit.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Fake macronnesque

le 21 septembre 2018 | PAR bernard
France. Du nord au sud de ce pays riche et en marche de la Communauté européenne, des écoliers rêvent d’un "avenir brillant" et de "reconstruire" ce que les politiques précédentes ont détruit.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

C’est le tango des bouchers de la Villette

le 21 septembre 2018 | PAR bernard
Des associations vegan annoncent des actions contre les marchands de viande, samedi, dans le Nord.
"Nous allons donc sécuriser nos entreprises nous-mêmes physiquement avec une société de sécurité privée"dixit le président des bouchers de ce département.
Les poulets se tiennent à l’écart.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

hommes en blanc...

...pour femme en bleu marine.

le 21 septembre 2018 | PAR bernard
M. Le Pen visée par une expertise médicale ordonnée par la justice. Mise en examen pour "diffusion de message violent susceptible d’être vu ou perçu par un mineur" ( pour avoir diffusé des photos gores de crimes du groupe État islamique sur Twitter ), un délit qui impose qu’elle soit soumise à une expertise médicale comme toute personne poursuivie pour le même délit. Mais pour elle était-ce bien la pen peine ?
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Ni Depardieu ni maître

le 20 septembre 2018 | PAR bernard
Gérard Depardieu, en Corée du Nord, a annoncé à un journaliste turc qu’il comptait demander la nationalité turque.
Résumons, ce mec est déjà pote avec Karimov le dictateur ouzbek, avait soutenu Kadyrov le dictateur tchétchène, a obtenu la nationalité russe grâce à son ami Poutine, a songé demander la nationalité algérienne à Bouteflika et maintenant se tourne vers Erdoğan. Avec tous ces voyages dans ces pays où règnent la joie et la bonne humeur à l’ombre des dictatures ou des démocratures, dis-moi - Gégé - tu ne songerais pas à publier le "guide du connard" ?
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

info incomplète

le 20 septembre 2018 | PAR bernard
Procès contre Jean-jacques Rue et Yannis Youlountas (et réciproquement) : verdict vers la fin octobre. J’ai pas tout suivi mais il serait question de nasiques, une bande de primates... Faut qu’je m’renseigne !
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Nuit à l’Assemblée

le 20 septembre 2018 | PAR bernard
Il paraît que c’est historique : les députés ont voté la fin du du monopole des poursuites détenu par l’administration fiscale, le fameux "verrou de Bercy" avec transmission automatique au parquet des affaires... ayant donné lieu à des pénalités administratives importantes.
Ami crapule, tu pourras encore frauder le fisc mais en étant raisonnable : pas plus de 99 999€, après, c’est le coup de règle sur les doigts.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Fermez des écoles, vous ouvrirez des prisons !

le 20 septembre 2018 | PAR bernard
En Marche pour 2.600 enseignants en moins, l’an prochain, dans les collèges et lycées publics. En Marche pour 400 "administratifs" en moins, l’an prochain... Ok, En Marche pour 1900 enseignants en plus dans le primaire.
L’école primaire avait besoin d’une poutre, alors Blanquer a piqué la grosse du lycée-collège d’à côté et après on s’étonnera que le toit se casse la gueule...



BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

LREM lave plus blanc

le 19 septembre 2018 | PAR bernard
Dans la nuit de mardi à ce mercredi 19 septembre, les députés ont donné un sacré coup de pouce aux entreprises fraudeuses. Désormais elles pourront éviter toute poursuite en justice en s’acquittant d’une amende.
"Frauder l’impôt, c’est évidemment tout à fait inacceptable, c’est un coup de canif, voire un coup de poignard au pacte républicain". Ce n’est pas une mélenchonnite, c’est du Gérard Darmanin (ministre des comptes publics) dans le texte.
Deux jours avant cette fameuse nuit à l’assemblée.


BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

A table

le 18 septembre 2018 | PAR bernard
A l’Ouest, y a le Venezuela avec un peuple qui manque de tout et à l’Est, la Chine prête à prêter à condition que...
Au milieu, y a un super restaurant de luxe à Istanbul pour Maduro le président des travailleurs.
Le chef de l’Etat vénézuélien rentrait lundi d’un voyage en Chine à la recherche de financements...
Pour un des plats proposés dans ce sympathique "relais routier" c’est entre deux et huit mois de salaire minimum au Venezuela qu’il faut débourser (soit entre 70 et 250 dollars).
"Bon appétit, Monsieur ! Ô président intègre !"
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Corées graphies

le 18 septembre 2018 | PAR bernard
Les dirigeants des deux Corées ont défilé ce mardi matin, - décalage horaire oblige - en voiture dans les rues de Pyongyang dans une démonstration d’adulation de masse soigneusement chorégraphiée typique de la Corée du Nord, des centaines de personnes agitaient des drapeaux nord-coréens,d’autres les emblèmes de l’unification,soit l’image d’une péninsule non divisée... et ils n’ont même pas gagné la coupe du monde de foot...
Qui sait, peut-être une frontière en moins dans un futur plus ou moins proche. Mais qui va manger qui ?
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

"je vois ! "

le 18 septembre 2018 | PAR bernard
Mairie de Paris. Bruno Julliard, premier adjoint, démissionne en avouant : "Je n’y crois plus. Je ne veux pas faire semblant".
Après Hulot et son "Je ne veux plus me mentir.", serait-ce qu’on assisterait à des cas de guérison miracle de myopies politiciennes ? Le pouvoir rend aveugle, c’est pour ça que je suis oculiste...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

fausse joie

le 18 septembre 2018 | PAR bernard
Le Collomb irritable annonce son départ du gouvernement... après les élections européennes de juin 2019.
Allez Gégé, pourquoi attendre.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

ein BZV

le 16 septembre 2018 | PAR bernard
Allemagne. Neuf militants écologistes ont été légèrement blessés et 34 au total interpellés lors de l’évacuation d’une forêt occupée pour y bloquer l’agrandissement d’une mine de charbon. Des dizaines de militants écolos s’y étaient installés, parfois dans des constructions situées à la cime d’arbres, certaines à 25 mètres du sol. Das ist ein « Bereich Zu Verteidigen ». Une « zone à défendre » si vous préférez…
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Fallait y penser avant !

le 16 septembre 2018 | PAR bernard
Un jeune chômeur interpelle Macron sur sa difficulté à trouver un emploi. Réponse du « saigneur » du château : "Je traverse la rue, je vous en trouve !"
Qu’ils étaient cons, tous ces anciens présidents, premiers ministres, ministres de l’emploi… il suffisait de traverser la rue !...

BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

le vrai verdict

le 15 septembre 2018 | PAR bernard
Plus de 500 manifestants à Paris, d’autres en province, en mémoire de Clément Méric dont le nom restera alors que celui de ses assassins... Seul leur crime ne sera pas oublié.
BRÈVES DE COMBAT - Sciences et technologies

C3H8NO5P

le 15 septembre 2018 | PAR bernard
Nuit de vendredi à samedi, après un nouveau débat à l’Assemblée sur le glyphosate, pas de changement: l’interdiction de l’herbicide controversé d’ici trois ans ne sera pas inscrite dans la loi. Les empoisonneurs peuvent dormir tranquilles, les députés veillent.
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

verdict

le 15 septembre 2018 | PAR bernard
11 et 7 ans de prison. Ce verdict confirme qui étaient les agresseurs ( des skins d’extrême droite) et qui étaient les agressés (Clément et ses copains antifas). Deuxième confirmation, il s’agissait bien d’un crime politique. Pour le verdict, peut-on être contre ou pour les prisons suivant les cas ? A réfléchir...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

fake

le 14 septembre 2018 | PAR bernard
"Nous voulons une France libre, liberté pour les détenus politiques !» : des milliers de personnes ont manifesté jeudi dans la capitale Paris pour exiger le départ du président Emmanuel Macron, cible de protestations sociales depuis plusieurs mois.
Déclenchée par une réforme de la sécurité sociale, vite abandonnée, la vague de protestation est d’une ampleur inédite en France et la revendication principale est le départ du président Macron.

C’était la minute "Rêvons un peu".
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

no fake

le 14 septembre 2018 | PAR bernard
"Nous voulons un Nicaragua libre, liberté pour les détenus politiques!": des milliers de personnes ont manifesté jeudi dans la capitale Managua pour exiger le départ du président Daniel Ortega, cible de protestations sociales depuis plusieurs mois.
Déclenchée le 18 avril par une réforme de la sécurité sociale, vite abandonnée, la vague de protestation est d’une ampleur inédite au Nicaragua et la revendication principale est le départ du président Ortega.
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Le palais est trop bon avec les pauvres

le 13 septembre 2018 | PAR bernard
Pas content le président qui avait poussé une gueulante contre « le pognon de dingue » que représentent les aides sociales…Il devrait ainsi annoncer – dans son fameux plan de lutte contre la pauvreté - une simplification des démarches afin que les travailleurs sociaux aient plus de temps pour accompagner les bénéficiaires.
L’Élysée a vanté un "changement radical d’approche" pour passer d’une "logique de prestation monétaire" au développement de l’"accompagnement social"
Eh, son altesse ! Comme tu en as ras la couronne de tous ces gens qui ne sont rien et qui osent pourtant réclamer de quoi manger de temps à autre… Tu vas envoyer tes travailleurs sociaux devant les boulangeries leur faire un cours sur les bienfaits du jeûne ?
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Foutage de gueule

le 13 septembre 2018 | PAR bernard
Emmanuel Macron dévoile jeudi un plan très attendu de lutte contre la pauvreté, d’un montant de 8 milliards d’euros sur quatre ans. Le chef de l’Etat entend avec ce plan "enrayer les inégalités de destin qui se perpétuent de génération en génération" et permettre aux gens de "sortir de la pauvreté", selon son entourage.
Eh, son altesse ! pour éviter que les gens aient à « sortir de la pauvreté », faudrait peut-être ne pas les y faire entrer !
Autre remarque si tu permets : T’es d’accord avec moi qu’il y a bien plus de pauvres que de riches en France, beaucoup plus… 8 milliards pour lutter contre la pauvreté comparés à 3,8 milliards de cadeau aux riches en supprimant l’ISF… franchement, t’es sérieux ?
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Affaire Maurice Audin

le 13 septembre 2018 | PAR bernard
Le chef de L’État - lors d’une visite ce jeudi midi au domicile de la veuve de Maurice Audin - va reconnaitre la responsabilité de L’État La disparition, après son arrestation, du mathématicien et militant communiste Maurice Audin, en 1957 à Alger, durant la guerre d’Algérie.
Macron va-t-il reconnaître la responsabilité de L’État dans de nombreuses morts, disparitions, arrestations violentes, amputations ? … Un bon moyen pour lui d’être tous les jours « en visite ».

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Débranche !

le 13 septembre 2018 | PAR bernard
Le 16 mai dernier, le maire de Blagnac avait pris un arrêté garantissant "aux usagers la liberté d’exercer leur choix à titre individuel et sans pression pour refuser ou accepter l’accès à leur logement ou propriété, et la transmission des données collectées à des tiers partenaires commerciaux de l’opérateur". En d’autres termes, de refuser les compteurs Linky.
Le préfet de Haute-Garonne avait alors saisi le tribunal administratif en référé.
Le tribunal administratif de Toulouse a validé ce mardi 11 septembre 2018 l’arrêté du maire.
Donc à Blagnac, les habitants ont - avec la "bénédiction" des autorités - la liberté de refuser les compteurs Linky
Une première en France qui pourrait faire jurisprudence.
Nous voilà au courant…
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Casse-toi Le Pen !

le 12 septembre 2018 | PAR bernard
Raté pour l’opération de communication. Marine Le Pen venait défendre les habitants d’un petit village du Var, à l’insu de leur plein gré. Pas pu aller jusqu’au bout.Pas content, le responsable du RN dans le Var et président du groupe RN au conseil, Frédéric Boccaletti, a indiqué à l’AFP avoir porté plainte après ces protestions, pour "entrave à la liberté de circulation...". Entrave à la liberté de circulation... Encore un coup de Génération identitaire...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

ça gaze !

le 11 septembre 2018 | PAR bernard
Retour sur la ZAD alsacienne évacuée le matin par les robocops. Rassemblement pacifique, le soir, qui finit sous les lacrymos. Deux eurodéputés EELV parmi les 300 victimes de l’agression : José Bové mais surtout Karima Delli qui « a été sévèrement incommodée et s’est écroulée au sol, en pleurs, prise de difficultés respiratoires ». Aucune nouvelle des autres victimes. Z’avaient qu’à être élues...
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

On leur fera payer l’addition

le 11 septembre 2018 | PAR bernard
Sondage IPSOS pour le Secours populaire :
Un Français sur cinq déclare ne pas avoir les moyens financiers de faire trois repas par jour et de s’alimenter sainement. Plus d’un Français sur quatre déclare ne pas avoir les moyens financiers de s’acheter chaque jour des fruits et des légumes. Plus d’un foyer sur deux dans les revenus mensuels sont inférieurs à 1200€ déclare avoir des difficultés à payer la cantine de ses enfants.
86% des personnes interrogées estiment que la précarité alimentaire est le signe d’une situation de pauvreté.
Nous parlons, bien sûr, d’un sondage effectué dans un pays au 7e rang de l’économie mondiale…



BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

ça c’est rapé !

le 11 septembre 2018 | PAR bernard
Besancenot se met au rap. Omniprésent sur tous les plateaux télés sous Chirac et Sarkozy (comme Le Pen sous Mitterrand), disparu depuis un moment... un retour dans un télé crochet ?
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

descente infernale

le 11 septembre 2018 | PAR bernard
Ton altesse Macron, 71% des personnes sondées ont une opinion négative de toi. Tu es en chute libre dans les sondages.Pas bien pour un premier de cordée.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Manu 1er, petit frère des pauvres...

le 11 septembre 2018 | PAR Bernard
Le président des riches se penche sur la pauvreté. Eh, ton altesse Manu the first, t’es sûr que ça ne peut pas attendre ?
En juillet, tu as déjà reporté le débat à cause du foot. En ce moment, 9 au 30 septembre, se déroule le championnat du monde de volley masculin. Priorité au sport, les pauvres peuvent bien attendre...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Un château en Suède

le 10 septembre 2018 | PAR bernard
Législatives en Suède. La marée monte mais on a encore les pieds au sec... Sociaux-dems et conservateurs se félicitent de rester en tête tandis que progressent l’extrême droite (SD, Démocrates de Suède) et la gauche "insoumise" de Maintenant le peuple. De quoi réjouir Mélenchon et Le Pen... Vox populisme vox déisme.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Attaque sur la ZAD alsacienne

le 10 septembre 2018 | PAR bernard
Opération d’évacuation en cours sur la ZAD de Strasbourg. Plusieurs dizaines de gendarmes mobiles face à 200 zadistes opposés au démarrage du chantier d’une rocade autoroutière de 24km.
Et toujours en première ligne Vinci qui compte dévaster de nombreuses terres agricoles et mettre en danger des espèces protégées telles que le grand hamster d’Alsace.


BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

nedlagd ! *

le 9 septembre 2018 | PAR bernard
Suède. Législatives de tous les dangers pour le gouvernement en place. Les sociaux dems vont-ils appeler au vote utile pour faire barrage à l’extrême-droite ? Et si on leur refilait Macron…

* Abstention !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

T’ar ton handicap à la récré

le 9 septembre 2018 | PAR bernard
Il manque des centaines d’auxiliaires de vie scolaires (AVS) pour accompagner dans leur scolarité des enfants atteints d’un handicap.
Macron avait promis, Macron a pas tenu ! Appel aux chasseurs « pan, t’es mort ! » :
« Prêtez donc votre lobbyste à ces enfants! »
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

La musique qui marche au pas...

le 9 septembre 2018 | PAR bernard
Pyongyang, Corée du Nord. Des milliers de soldats suivis par l’artillerie et les chars ont défilé ce dimanche pour célébrer le 70ème anniversaire de la Corée du Nord.
Ça fait un peu régime totalitaire de faire défiler ses troupes le jour de la fête nationale…
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Déluge de bombes amorcé en Syrie

le 9 septembre 2018 | PAR bernard
Syrie. Russes et forces loyalistes syriennes ont commencé à pilonner la province d’Idled. Des centaines de familles ont fui dans l’urgence.
Attaque chimique future ? La Russie prépare le terrain en affirmant samedi avoir des « preuves irréfutables » que les rebelles préparaient une provocation « imminente » à Idled.
Un remake du « Il ne peut faire aucun doute que Saddam Hussein a des armes biologiques"…
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Répression ou représailles ?

le 8 septembre 2018 | PAR bernard
Août 2013, dispersion de manifestations dans des bains de sang en Égypte. Cinq ans plus tard le verdict tombe : 75 condamnations à mort, 47 perpétuités , 374 peines de 15 ans de prison, 22 mineurs condamnés à 10 ans prison...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

De quoi se réjouir

le 8 septembre 2018 | PAR bernard
Août 2013, dispersion de manifestations dans des bains de sang en Égypte .Le photojournaliste "Shawkan", arrêté en couvrant au Caire la répression sanglante d’une de ces manifestations va bientôt être libéré après 5 ans de détention sans jugement.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

On s’en fout

le 8 septembre 2018 | PAR bernard
Marseille : Rencontre Mélenchon - Macron. Match nul mais on s’y attendait
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

les temps changent...

le 8 septembre 2018 | PAR bernard
"Il faut manger de TOUT pour être en bonne santé, tu dois être bourré.e de carences." Avant, être végétarien.ne, c’était être anémié.e, malingre bref fragile... Alors pour un.e vegan, je vous laisse imaginer...
A Calais, en plein festival vegan, les bouchers (z’et bouchères) "faut qu’ça saigne !" et les chasseurs (z’et chasseuses) "Pan,t’es mort !" des Hauts-de-France réclament la "tolérance" des différents modes de consommation face à certains "extrémistes".
"Nous n’avons rien contre les salons vegan, ce que l’on demande c’est que les vegans fassent le tri chez eux, ils abritent en leur sein des gens d’une violence extrême » déclare Willy Schraen, le président national des "Pan, t’es mort !".
Et dans son clan, non ?
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Non à l’Europe, oui à son fric

le 7 septembre 2018 | PAR bernard
Et d’un ! Première mise en examen dans l’enquête sur les assistants d’eurodéputés frontistes. Un ancien ténor du RN (ex-FN) au parlement européen, Charles Van Houtte, englué pour "complicité de détournements de fonds publics". Et Monsieur balance...
"Je vais leur montrer qui c’est Charles. Aux quatre coins de l’hexagone qu’on va les retrouver, éparpillés par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m’en fait trop je correctionne plus: je dynamite, je disperse, je ventile!"
Pas moins de 17 députés et une quarantaine de collaborateurs parlementaires sont ciblés par cette enquête.
6,8 millions d’euros détournés entre 2009 et 2017, ça fait combien en francs ?


BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Dialogue social plombé en Irak

le 7 septembre 2018 | PAR Bernard
Irak. Ils voudraient de l’eau (plus de 30.000 personnes à l’hôpital pour des intoxications à l’eau polluée), de l’électricité, des emplois. Et surtout, ils ne veulent plus de tous politiciens corrompus... 23 morts depuis début juillet dont 8 depuis lundi dans le secteur de Bassora.
Le peuple n’a plus de pain. "Qu’ils mangent de la brioche ! "
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Brésil, campagne électorale à couteaux tirés

le 7 septembre 2018 | PAR bernard
La veille, c’était un gars aux propos racistes, misogynes et homophobes. Un coup de couteau plus tard et c’est une pauvre victime soutenue par tous les autres candidats. Comme quoi, toujours choisir un mode d’action qui ne fasse pas passer un coupable en victime...
BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Naufragé.e.s

le 6 septembre 2018 | PAR bernard
Parcoursup, phase principale terminée : 3 000 bachelières et bacheliers sans proposition.
Prochaine étape proposée, la roulette russe ?
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Décision historique

le 6 septembre 2018 | PAR bernard
La Cour suprême d’Inde (1,25 milliard d’habitants) a jugé illégal un vieil article du Code pénal condamnant les relations sexuelles entre personnes de même sexe et a donc, ainsi dépénalisé l’homosexualité.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Trump pas content

le 6 septembre 2018 | PAR bernard
Dans une tribune au New York Times, un collaborateur du PDG des USA, taille un costard à ce matamore populiste.
Réaction du Trump indigné : Demander au journal de lui livrer le coupable "pour raisons de sécurité nationale".
"Et t’as intérêt à te dépêcher Bill, sinon je détruis complètement ton journal comme j’ai menacé de le faire avec la Corée du Nord."
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

ça chauffe pour lui

le 6 septembre 2018 | PAR bernard
Un chauffeur de car scolaire passe en procès pour avoir demander à deux élèves de souffler dans l’éthylotest à sa place.
Y a plus de justice, les gendarmes et les policiers font la même chose en toute impunité.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Re(ma)niement ministériel

le 5 septembre 2018 | PAR bernard
« Il y a deux problèmes lourds avec Emmanuel Macron : Il ne parle pas d’écologie. Je ne sais pas quel est son programme écologique. (…) Manuel Macron président : quel est le gouvernement ? Quelle est la majorité parlementaire ? quelle est la coalition ? Avec qui il travaille ? Ce ne sont pas les ralliements, sans vouloir être désagréable avec telle ou telle personne, qui vont construire l’ossature d’un gouvernement. »
Ainsi parlait François de Rugy lorsqu’il était candidat aux primaires du PS et lorsqu’il s’était engagé à soutenir le vainqueur de ces primaires...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Libre choix ?

le 5 septembre 2018 | PAR bernard
Brésil. Lula out pour les présidentielles, le Brésil semble prêt à tomber dans l’escarcelle du candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro, défenseur de l’usage de la torture pendant la dictature (1964/1985), raciste, homophobe, misogynes.
Et pourquoi Lula, quasiment assuré de son retour au pouvoir, est-il hors-jeu ? Le Tribunal supérieur électoral (TSE) vient de le déclarer inéligible.
Comme quoi, en démocratie, il y aura toujours un pouvoir en place (judiciaire, politique, économique…) pour décider à la place du peuple qui « mérite » ou ne « mérite pas » de LE représenter…
C’est qui ce « le » au juste ? Le peuple ? Non, le pouvoir…
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

"Vénus noire", quel mec !

le 5 septembre 2018 | PAR bernard
Corées : « Vénus noire », contrairement à ce que son pseudo laisserait déduire, n’est pas une femme mais un homme, un mâle, un mec, un couillu. Espion sud-coréen de son état, il se dévoile dans un film et dans un livre. Il révèle ainsi qu’en 1997 il aurait rencontré Kim Jong Il. Pour cette occasion, il aurait eu… un magnétophone dans le pénis.
Comment voulez-vous lutter contre le patriarcat après ça ?...
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Le Medef ne se sent plus !

le 4 septembre 2018 | PAR Pat de Botul
Alors qu’une nouvelle négociation de la convention d’assurance-chômage va s’ouvrir, le patron des patrons, Geoffroy Roux de Bézieux, a présenté des propositions radicales qui visent l’explosion du système d’indemnisation des demandeurs d’emploi.
Un bouleversement systémique censé « inciter au retour à l’emploi » sur fond de déficit de l’Unédic, pour cacher la fuite en avant du patronat sur la gestion paritaire de l’assurance-chômage.

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Lesbophobie en Malaisie

le 4 septembre 2018 | PAR Pat de Botul
Deux femmes ont reçu hier six coups de bâton. Surprises dans une voiture sur une place publique en avril dans l’État conservateur de Terengganu, au nord de la Malaisie, les deux femmes de 22 et 32 ans ont été lourdement condamnées par un tribunal islamique.
Dans certaines régions du pays, outre les condamnations pour relations prénuptiales ou extraconjugales, la consommation d’alcool et la rupture du jeûne, nombreuses sont les inquiétudes des progressistes sur la situation des droits des personnes  homosexuelles.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le permis de chasse, ça coûte un bras !

le 3 septembre 2018 | PAR bernard
Un garde-chasse a eu un bras arraché par un tir accidentel parti de son propre fusil.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Cheminots

le 3 septembre 2018 | PAR Pat de Botul
Sud Rail et la CGT annoncent une nouvelle grève nationale le 18 septembre, date de la réunion de la commission mixte paritaire chargée de négocier la nouvelle convention collective de la SNCF.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Rentrée sociale

le 3 septembre 2018 | PAR Pat de Botul
Rentrée sociale : mobilisation générale le 9 octobre !
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Russie : Poutine recule sur l’âge de la retraite

le 3 septembre 2018 | PAR Pat de Botul
Lancée en catimini le 14 juin au moment où Vladimir Poutine ouvrait le Mondial de football en Russie, la réforme des retraites a déclenché une vaste fronde sociale.
Cet été, de nombreuses protestations populaires, sous l’égide des syndicats et des opposants, ont eu lieu dans plusieurs villes russes. Nombre de Russes s’opposent à cette réforme, alors que l’espérance de vie reste faible : 70 ans pour les femmes et 66 ans pour les hommes...


BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

T’ar ta gueule à la mi-temps !

le 1 septembre 2018 | PAR bernard
Un footballeur italien a écopé d’un match de suspension pour avoir tenu des propos blasphématoires pendant un match. On aurait lu sur ses lèvres des insultes pour la Marie et une appellation canine pour le triangle avec un œil dedans. Péripatéticienne de patronyme du père tout puissant, s’appelle Mandragora le footeux, un nom qui fleure bon la sorcellerie, z’auraient dû le brûler ! …
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Macron et Astérix

le 31 août 2018 | PAR Pat de Botul
En visite au Danemark, Macron a comparé le "peuple luthérien" ouvert aux transformations aux Français "Gaulois réfractaires au changement", montrant son admiration pour le modèle danois de "flexisécurité".
Comment interpréter cette référence à Astérix et le "petit village gaulois" qui résiste aux Romains, sinon comme le présage de l’assimilation finale des Gaulois au modèle Gallo-romain ?...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le vrai visage de la "gratuité" de la scolarité

le 31 août 2018 | PAR Pat de Botul
La gratuité de l’enseignement public, censée permettre à tous l’accès à l’éducation, a été réduite à l’état d’un lointain principe.
Dans la littérature du ministère de l’Éducation nationale, elle ne serait censée s’appliquer qu’au domaine de l’« enseignement proprement dit » et des « activités obligatoires liées à cet enseignement, ainsi que la fourniture du matériel collectif nécessaire ».
Et voilà que d’un coup sortent du champ de la gratuité républicaine des dépenses qui n’ont rien d’accessoire : les fournitures, une partie des sorties scolaires et des transports afférents, les transports scolaires eux-mêmes, la cantine du midi… De fait, le fameux « coût de la rentrée » met en difficulté de nombreuses familles qui selon la très sérieuse enquête menée chaque année par la Confédération syndicale des familles indique un montant de 180 euros en moyenne...

BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Intox !

le 31 août 2018 | PAR Pat de Botul
Dans les transports parisiens, des personnes distribuent un tract stipulant que dès la rentrée 2018, "Un intervenant extérieur va venir apprendre la masturbation et expliquer l’homosexualité et l’amour anal" à nos "chères petites têtes blondes" et ceci dès la maternelle !
Il n’y a pas loin à chercher pour soupçonner la bande de "La Manif pour tous" d’être l’auteur de ce tract de désinformation non signé...
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Grand chambardement à La Poste

le 31 août 2018 | PAR Pat de Botul
Le gouvernement a annoncé le début d’un grand chantier de rapprochement entre la Caisse nationale de prévoyance (CNP) Assurances et La Banque postale. De fait, la Caisse des dépôts et consignations (CDC), actionnaire à hauteur de 26 % de La Poste depuis 2011, deviendra majoritaire dans le capital du groupe en mettant la main sur une partie des parts détenues par l’État français via l’Agence des participations.
En contrepartie, avant la fin 2019, la CDC apportera à La Poste sa participation de 42 % dans CNP Assurances, permettant à l’opérateur postal de récupérer 6 milliards d’euros de fonds propres. C’est via un amendement ajouté dans le projet de loi Pacte, examiné au Parlement en septembre, que l’État deviendra actionnaire minoritaire de La Poste pour la première fois de son existence. Laissant la CDC seul maître à bord...
La porte ouverte à la privatisation...
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

L’écologie, la mal-aimée des gouvernants

le 30 août 2018 | PAR Pat de Botul

La démission de Nicolas Hulot a un petit air de déjà vu. Le 4 juillet 2013, Delphine Batho, avait été limogée par François Hollande et avait ensuite accusé le gouvernement d’avoir cédé à « certaines forces économiques ».
« Ces forces ne se sont pas cachées de vouloir ma tête, mais si le gouvernement avait été solidaire, elles n’y seraient pas parvenues. »
Lors d’une conférence de presse, elle avait mis en cause le PDG de Vallourec, société parapétrolière intéressée par l’exploitation du gaz de schiste et les lobbys en faveur du nucléaire.
Sa prédécesseure, Nicole Bricq avait elle aussi été débarquée du ministère de l’Ecologie et du développement durable, un mois à peine après avoir pris son poste. Sa faute ? Avoir annoncé la suspension d’un permis d’exploration d’hydrocarbures au large de la Guyane,...
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Chaude, chaude, chaude, la rentrée sera chaude !

le 30 août 2018 | PAR Pat de Botul

Pour la troisième année consécutive, associations de chômeurs et syndicats ont entamé leur rentrée sociale face aux patrons rassemblés au chaud dans les locaux de l’école de commerce HEC dans les Yvelines.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Le "parcage" des migrants

le 30 août 2018 | PAR Pat de Botul

Depuis la signature, en mars 2016, des accords entre la Turquie et l’Union européenne, L’Île de Lesbos (Grèce) s’est transformée en une véritable prison à ciel ouvert. « Toute l’île est devenue un de leurs fameux hotspots », dépeint Giorgos Pallis, député Syriza de Lesbos, faisant référence au camp de Moria, géré par l’armée dans le cadre des missions de Frontex.
À l’image des centres de débarquement voulus aujourd’hui par Emmanuel Macron pour répondre à la crise provoquée par le gouvernement xénophobe italien, le camp de Moria a été édifié en 2014, pour accueillir 3 000 personnes.
On y décompte actuellement plus de 8 000. .
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Manifestation à Paris contre les propos homophobes du pape

le 29 août 2018 | PAR Pat de Botul
Une centaine de personnes se sont mobilisées mardi 28 août, dans la soirée, pour dénoncer les propos du pape François recommandant le recours à la psychiatrie pour les enfants présentant des tendances homosexuelles.
Les manifestants se sont réunis aux cris de « L’homophobie tue, le pape la banalise » et munies de pancartes barrées des slogans : « C’est votre homophobie qui nous rend malades » ou « Le pape nous rend folles ».
Ce rassemblement, qui a duré une heure, se tenait à l’appel de plusieurs associations de défense des droits LGBT (lesbiennes, gays, bi, trans) dont Acceptess Transgenres, Aides, Actu-Up Paris et le collectif Irrécupérables.
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Copains-copains

le 29 août 2018 | PAR pat de Botul
Hier, à l’université d’été du Medef, sur le campus de l’école de commerce HEC, le premier ministre, Édouard Philippe, a flatté sans complexes le patronat.
À la tribune, pendant une heure, le numéro un du gouvernement a listé, les mesures pro-business : « la décentralisation du dialogue social au plus près du terrain », le barème des indemnités pour les « licenciements injustifiés », ou encore la baisse progressive du taux de l’impôt sur les sociétés de 33,3 %, avec un objectif à 25 % en 2022, la défiscalisation des heures supplémentaires à compter du 1er septembre 2019…...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Ratonnades racistes en Allemagne

le 29 août 2018 | PAR Pat de Botul

Depuis dimanche à Chemnitz, dans la Saxe, Allemagne de l’est, bastion de l’extrême droite, des émeutes racistes éclatent suite au meurtre d’un homme par 2 immigrés suite à une altercation verbale.
D’abord plusieurs centaines qui deviennent vite plusieurs milliers de racistes font de la chasse à l’immigré-e-s en toute impunité en occupant la ville.
Cela rappelle les tres mauvais souvenirs des sièges des foyers d’immigré-e-s attaqués aux cocktails Molotov et des ratonnades à Rostock-Lichtenhagen en 1992 ou plus récemment en 2015 à Nauen, Leipzig, Döbeln, Berlin et Heidenau, dans l’est du pays.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Hulot : ça n’aura pas duré bien longtemps...

le 28 août 2018 | PAR Pat de Botul
Le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a annoncé son départ du gouvernement « Je prends la décision de quitter le gouvernement », a-t-il affirmé, tout en ajoutant « je ne veux plus me mentir »...

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Israël : on n’entend pas beaucoup de réactions et pourtant...

le 28 août 2018 | PAR Pat de Botul

La nouvelle loi «État-nation», soutenue par le gouvernement a été adoptée le 18 juillet dernier par soixante-deux députés contre cinquante-cinq et deux abstentions de droite à la Knesset, qui comprend 120 membres.
Elle dispose qu’«Israël est la patrie historique du peuple juif et les Juifs ont un droit exclusif à l’autodétermination nationale».
Selon Netanyahou, «c’est un moment décisif dans les annales du sionisme et de l’histoire de l’État d’Israël».
En supprimant l’arabe comme deuxième langue nationale, la droite israélienne veut mettre totalement à l’écart les quelque 1,8 million d’Arabes d’Israël, soit 20% de la population.
La loi attribue cependant à cette langue un «statut spécial», permettant encore son utilisation dans les institutions israéliennes.

Note du comité de rédaction : Sur ce sujet, un article - "Israël, la victoire de Jabotinski" - paraîtra dans le Monde libertaire papier de septembre

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Bonne rentrée !

le 27 août 2018 | PAR Pat de Botul
Le premier ministre a annoncé que le gouvernement Macron compte réformer les allocations, le chômage, les retraites, et supprimer 4 500 postes dans la fonction publique... Ben, rendez-vous dans la rue alors !
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

François : Tais-toi !

le 27 août 2018 | PAR Pat de Botul

Le pape François a recommandé le recours à la psychiatrie lorsque des parents constatent des penchants homosexuels dès l’enfance chez leurs enfants, au cours d’une conférence de presse dans l’avion qui le ramenait d’Irlande à Rome. Et pourquoi pas le bon vieux retour aux électro-chocs ?...

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Le tri des ordures

le 24 août 2018 | PAR bernard
Ce vendredi 24 août, Le gouvernement espagnol a lancé le processus d’exhumation de l’ancien dictateur Franco de son mausolée controversé.
Pas facile de célébrer les 40 ans de l’Espagne démocratique avec le maintien d’un lieu de pèlerinage franquiste où vont pleurnicher les nostalgiques de l’Espagne de la dictature, des massacres, des disparitions, des tortures...
Au nombre de ces affligeants affligés, un journal sans valeur et vraiment nostalgique,"Valeurs actuelles" : "En 1936, lors de la Terreur rouge, les Républicains avait déjà choqué en profanant les tombes de prêtres et religieuses, exposant et souillant leurs corps."

no regresarán ¡ (ils) ne reviendront pas !
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

D’où viennent-ils ?

le 24 août 2018 | PAR Pat de Botul

Le Monde rappelle que plusieurs responsables du gouvernement viennent de l’univers des lobbys industriels.
Ce qui n’étonnera personne... Ainsi, la conseillère à l’agriculture de l’Elysée, Audrey Bourolleau, dirigeait Vin & Société, un important organisme d’influence du monde viticole, avant de rejoindre la campagne d’Emmanuel Macron. Cédric O, autre conseiller du président, travaillait chez le groupe aéronautique Safran ; Claudia Ferrazzi, la conseillère culture, a débuté sa carrière chez Capgemini et au Boston Consulting Group…
Avec tout ce beau monde aux commandes, les lobbys se frottent les mains...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Parcoursup : "J’embrouille"...

le 23 août 2018 | PAR Pat de Botul
Parcoursup : "J’embrouille"...
Il s’avère que les chiffres donnés par la Ministre de l’éducation ne reflètent pas du tout la réalité : en fait, à ce jour 62 000 étudiants sont toujours sans affectation, 96 000 ne savent toujours pas où ils seront à la rentrée...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

l’Homme, nombril de l’univers ou trouduc intergalactique ?

le 23 août 2018 | PAR bernard

Beausset, dans le Var : Des touristes gênés par le chant des cigales à l’heure de l’apéro ont demandé à la Mairie
"est-ce que vous avez des produits insecticides pour passer sur les arbres?" et devant le refus du maire ont
tenté de le faire eux-mêmes pour enfin pouvoir s’entendre parler.
"Allez, Riton, un p’tit jaune... A la tienne Mosanto !"

BRÈVES DE COMBAT - Travail social

Situation critique dans les hôpitaux psychiatriques

le 21 août 2018 | PAR Pat de Botul
La psychiatrie publique n’en finit pas de craquer.
A Paris, Richard Delorme, le chef de service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital Robert-Debré, un établissement de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) situé dans le nord-est de la capitale, a adressé le 6 juillet une lettre à la direction de l’établissement pour l’avertir de la situation devenue « critique » pour les personnels mais « plus encore » pour les patients et leurs familles.
Dans ce courrier, le médecin fait valoir que plus d’un tiers (37 %) des effectifs infirmiers de son service sont en arrêt maladie ou en accident du travail, soit 7 personnes sur 19, ce qui entraîne une « désorganisation des plannings » et aggrave « la fatigue des équipes ». Ces derniers mois, celles-ci ont dû faire face à un accroissement du nombre de patients « complexes et violents » et, de ce fait, à une « augmentation significative » du nombre d’agressions (64 signalements en un semestre).
Alors qu’en dix ans le nombre de passages en première consultation d’orientation, dans ce service, a « quasiment quadruplé » (de 600 à 2 300), tout comme celui aux urgences pédiatriques pour motif pédopsychiatrique (de 400 à 1 500), Richard Delorme déplore la pénurie de lits d’hospitalisation en Ile-de-France pour faire face à ces situations urgentes, « l’incapacité, voire le refus de plus en plus fréquent » des services de pédiatrie hospitaliers de prendre en charge des patients pour des indications pédiatriques, ou encore « l’insuffisance » du réseau de consultation psychiatrique dans la région.
Un peu partout en France, des médecins et des soignants continuent d’alerter sur la dégradation de leurs conditions de travail, comme galvanisés par les succès des grévistes de la faim à l’hôpital du Rouvray,...

BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Argentine : les Prochoix revendiquent la séparation de l’Église et de l’État

le 20 août 2018 | PAR Pat de Botul

Après les foulards verts, symbole de la lutte en faveur de la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG), ce sont des centaines de foulards de couleur orange qui ont déferlé, samedi 18 août, en plein centre de Buenos Aires, sur la mythique avenue Corrientes. La revendication de ceux qui les portent : la séparation de L’Église et de L’État. Vert ou orange, « c’est le même combat : en finir avec l’intromission de L’Église dans nos vies de citoyens », affirme Mariana Ceballos, militante féministe. Comme des centaines d’autres personnes, elle est venue remplir un formulaire d’apostasie, c’est-à-dire de renoncement à L’Église catholique. « J’ai été baptisée à ma naissance, donc sans mon consentement, dit-elle, mais aujourd’hui, à 30 ans, je refuse de cautionner une institution hypocrite et perverse. »


BRÈVES DE COMBAT - ZADs

La vie quotidienne sur la ZAD de NDDL : un film à voir

le 19 août 2018 | PAR Pat de Botul
Du printemps 2012 au printemps 2014, Le Dernier Continent construit la fresque d’une expérience politique mouvante : celle mise en place par les opposants au projet d’Aéroport Grand-Ouest à Notre-Dame-des-Landes.
Le film est un double portrait. Celui d’un lieu, la ZAD, soit 2000 ha de forêts et de prairies appelés Zone à Défendre par ceux qui y vivent et Zone d’Aménagement Différé pour l’État et les promoteurs. Et celui de quelques militants aux profils divers, anciens habitants, activistes, sympathisants, constructeurs, combattants et paysans, qui partagent au quotidien une expérience politique atypique.
De l’opposition immédiate à l’autonomie alimentaire et énergétique, de l’organisation de stratégies de résistance à la mise en place d’alternatives sur le long terme, de quelques dizaines de squatteurs à plusieurs centaines de militants venus de toute la France, le film interroge la lutte.
Tourné entre le printemps 2012 et le printemps 2014, Le Dernier Continent propose un regard subjectif sur l’expérience politique vécue par les opposants au projet de l’Aéroport Grand-Ouest sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes...
A voir sur : https://is.gd/k6zivZ
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Etats-Unis / Palestine : Die Consequenz

le 19 août 2018 | PAR Pat de Botul
Trump a fait du joli : après la réduction drastique de la contribution américaine, l’UNRWA a dû sacrifier certaines missions et licencier du personnel. A Gaza, 1,3 million de personnes dépendent de l’agence.
Dans la bande de Gaza, un possible report de la rentrée scolaire inquiétait. La veille de l’annonce de M. Krähenbühl, des écoliers s’étaient rassemblés devant le complexe de l’UNRWA à Gaza-Ville pour réclamer leur droit à étudier. Dans l’enclave palestinienne, 262 000 élèves et 9 000 enseignants fréquentent les 267 établissements affiliés à l’agence onusienne. La décision américaine a tout particulièrement affecté les programmes de l’UNRWA à Gaza, qui représentent 40 % de l’activité de l’agence.
En juin, le programme d’urgence, mis en place dès 2016 pour soutenir les plus vulnérables, n’avait déjà plus de budget disponible. L’aide alimentaire, dont bénéficient un million de personnes, a été maintenue, mais d’autres missions du programme seront sacrifiées...
(UNRWA :United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East /Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient )
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

15.000 postes supprimés ou menacés dans les entreprises du CAC 40

le 19 août 2018 | PAR Pat de Botul

Les 34 sociétés sur 40 qui ont publié à ce jour leurs comptes semestriels sont au beau fixe : plus de 47 milliards de profits sur les six premiers mois de l’année.
Tous ces groupes sont bénéficiaires, à l’exception de Carrefour. Pourtant, un tiers d’entre eux ont annoncé ou procèdent à des coupes dans leurs effectifs en France (Airbus, 470 postes ; Axa, 160 ; BNP Paribas, 5 000 ; Engie, 2 500 ; Michelin, 1 500 ; PSA, 2 200 ; Sanofi, 657 ; Schneider Electric, 150 ; Société générale, 2 135 ; Solvay, 160 ; Veolia, 572).
Normal ?

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Comme quoi c’est possible !

le 14 août 2018 | PAR Pat de Botul
Noordeen Essak, soudanais de 21 ans a fait ses valises il y a deux ans pour fuir les massacres de son Soudan natal. L’assassinat de membres de sa famille, sous ses yeux, a poussé le jeune homme à prendre la route de la Libye, où il fut réduit en esclavage.
Avec ses compagnons d’exode, il a ensuite rallié l’Europe, et la France, dans l’espoir d’y créer une destinée plus paisible… Noordeen Essak a enfin été autorisé à déposer sa demande d’asile en France, il vit à présent avec trois de ses compagnons soudanais à présent à Faux-la-Montagne (Creuse), sur le plateau de Millevaches, tout cela grâce à la mobilisation des habitants du village...
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Rendez-vous les 29 et 30 septembre sur la ZAD de NDDL

le 14 août 2018 | PAR Pat de Botul
Dans un monde qui s’emmure, l’existence de la ZAD a ouvert des imaginaires aussi éclatants que tangibles. Tout autant que par le passé, le sort de ce précieux pan de bocage requiert la convergence de forces multiples. Aujourd’hui comme hier, ce qui va rester, se renforcer ou disparaître touche à des questions qui nous dépassent et qui infusent dans d’autres combats ailleurs dans le monde :

- Lutte paysanne et accès collectif à la terre
- Pour une pratique des communs
- Combat pour les habitats
- Soin du bocage
- Terres de résistances

C’est sur ces différents fronts que nous vous appelons à converger nombreux,ses sur la zad les samedi 29 et dimanche 30 septembre.
Pour tous contacts : reclaimthezad@riseup
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Attention : secte !

le 13 août 2018 | PAR Pat de Botul
Mercredi dernier, une poignée de manifestants déployaient une banderole devant l’hôpital psychiatrique Gérard-Marchant à Toulouse : « Halte aux abus psychiatriques. » Ce petit rassemblement vise à dénoncer « les violations des droits de l’homme » et « le non-respect de la loi en matière d’internement en Haute-Garonne ».
Les manifestants sont en fait des membres de la Commission des citoyens pour les droits de l’homme (CCDH), un paravent de l’Église de scientologie, classée secte par un rapport parlementaire....
Ils mènent actuellement une campagne devant les hôpitaux psychiatriques du sud de la France : le 6 août à Tulle, le 8 août à Toulouse et le 11 août à Bayonne.
Ils avaient essayé il y a quelques années de balancer leur infos auprès du Monde libertaire, mais grâce à la vigilance de camarades, nous les avions démasqués...


BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Manif fasciste à Washington : Pschittt !

le 13 août 2018 | PAR Pat de Botul
Un an jour pour jour après les affrontements meurtriers du 12 août 2017 entre des militants d’extrême droite et des mouvements antifascistes à Charlottesville, une petite ville de l’État de Virginie, qui s’étaient soldés par une vingtaine de blessés et par la mort d’une jeune femme de 32 ans, Heather Heyer, écrasée par la voiture d’un néonazi, la capitale des États-Unis redoutait de nouvelles violences.
Face à l’interdiction de pouvoir à nouveau défiler dans les rues de Charlottesville, l’organisation Unite the Right (Unir la droite) devait se rassembler hier soir devant la Maison-Blanche, dans le parc de La­fayette.
En fait, ils n’ont été qu’une vingtaine à se réunir, noyés parmi les antifascistes s’y opposant...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Assouplissement du contrôle judiciaire de Cédric Herrou

le 12 août 2018 | PAR Pat de Botul
Le contrôle judiciaire du militant Cédric Herrou, devenu le symbole de l’aide aux migrants à la frontière franco-italienne, a été assoupli vendredi 10 août par la cour d’appel d’Aix-en-Provence, selon son avocat. M. Herrou avait demandé la veille la levée de son contrôle judiciaire devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel, qui a siégé à huis clos.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Etats-Unis : Monsanto condamné

le 12 août 2018 | PAR Pat de Botul
La société Monsanto a été condamnée par la justice californienne, vendredi 10 août, à verser 289,2 millions de dollars (248 millions d’euros) à un jardinier, Dewayne Johnson agé de 46 ans et père de deux enfants, selon ses médecins, en phase terminale d’un cancer du système lymphatique, qu’il attribue à son exposition à des herbicides – Raner Pro et Roundup Pro – contenant du glyphosate et commercialisés par la firme agrochimique.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Les Arabes israéliens dans la rue

le 12 août 2018 | PAR Pat de Botul
Des milliers d’Arabes israéliens ont manifesté samedi 11 août à Tel-Aviv pour dénoncer une loi controversée définissant Israël comme l« Etat-nation du peuple juif ». Le rassemblement sur la place Yitzhak Rabin a été organisé à l’initiative d’organisations représentant la minorité arabe israélienne, qui constitue 17,5 % de la population. Des juifs israéliens se sont joints aux manifestants qui ont crié en hébreu et en arabe « égalité, égalité », « on ne se taira pas, l’Apartheid ne passera pas », tout en traitant le premier ministre Benjamin Netanyahou de « fasciste ».

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Les Roumains dans la rue contre les violences policières

le 12 août 2018 | PAR Pat de Botul
Quelque 30 000 Roumains sont de nouveau descendus dans la rue, samedi 11 août à Bucarest, demandant la démission du gouvernement de gauche et exprimant leur colère après les « excès » des forces de l’ordre ayant entaché la manifestation de la veille. Les manifestants ont défilé samedi sous le regard des membres des forces de l’ordre, beaucoup moins nombreux que la veille.Des milliers de personnes ont également manifesté dans plusieurs autres grandes villes, dont Sibiu (centre) et Timisoara (ouest), scandant « Voleurs ! » et « Unis, nous sauverons la Roumanie ! »

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Dixième suicide à Fleury Mérogis

le 10 août 2018 | PAR Pat de Botul

Mardi 7 août. Un homme de 48 ans, incarcéré en détention provisoire, a été retrouvé pendu dans sa cellule. Identifié comme fragile psychologiquement, il bénéficiait pourtant des mesures antisuicides mises en place par la maison d’arrêt. C’est la douzième mort de l’année, dont dix suicides, pour la plus grande prison d’Europe. Un record qui surpasse les onze morts de l’an dernier sur l’ensemble des établissements pénitentiaires de la région parisienne...
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Mobilisation contre la fermeture de la maternité du Blanc (Indre)

le 10 août 2018 | PAR Pat de Botul

Face à la menace de fermeture de la maternité du Blanc par l’agence régionale de la santé, la mobilisation inédite enfle, unissant citoyens, élus et artistes.

BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Argentine : le combat pour le droit à l’avortement continue !

le 10 août 2018 | PAR Pat de Botul

Les sénateur.trice.s argentin.es ont voté contre le projet de loi sur l’avortement. Adopté de justesse par les député.e.s, à quatre voix près, le texte proposait la légalisation de l’IVG jusqu’à la 14ème semaine de grossesse. Il ne pourra être débattu à nouveau qu’en 2019. A Paris, un rassemblement pour soutenir le droit à l’#avortement en Argentine a eu lieu le mercredi 8 août devant le Sénat, à 19 heures. Des rassemblements de ce genre ont lieu dans plusieurs villes du monde...

BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Le Costa Rica sommé de modifier la loi sur l’interdiction du mariage homosexuel

le 10 août 2018 | PAR Pat de Botul

La Cour suprême du Costa Rica a déclaré inconstitutionnelle l’interdiction du mariage entre partenaires de même sexe, demandant au Parlement, où siègent nombre de chrétiens évangéliques conservateurs, de modifier la loi d’ici 18 mois. La décision, prise mercredi 8 août soir tard, est intervenue sept mois après une décision de justice qui affectait tout le continent. Le 9 janvier, la Cour interaméricaine des droits de l’Homme (Cour IDH), institution émanant de l’Organisation des Etats américains (OEA), avait exhorté les pays de la région à modifier leur législation afin de reconnaître le mariage entre conjoint du même sexe, marquant une évolution majeure en Amérique latine.

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

L’Extrême-droite tue : faisons son procès

le 8 août 2018 | PAR Pat de Botul
Le 5 juin 2013, à Paris, Clément Méric, syndicaliste à Solidaires étudiant-e-s et militant antifasciste, mourait sous les coups de skinheads néo-nazis. Du 4 au 14 septembre aura lieu à la Cour d’Assises de Paris le procès des agresseurs de Clément et de ses camarades présents à ses côtés ce jour là. Qu’en attendons-nous ? Essentiellement que la vérité soit dite publiquement sur les circonstances de la mort de Clément et que la dimension politique de ce crime soit clairement mise en évidence. Il ne doit pas y avoir d’impunité pour les crimes fascistes. Le procès sera l’occasion d’une attention particulière des médias et de l’opinion envers la question des violences de l’extrême droite. Il devra aussi être l’occasion de déconstruire le schéma que certains discours tentent d’imposer, renvoyant dos à dos extrême gauche et extrême droite. Tout soutien est le bienvenu. Les audiences sont publiques : toutes celles et ceux qui le souhaitent peuvent y participer. Il importe que le procès se déroule en toute sérénité. Il se tiendra à l’ancien Palais de Justice, sur l’Ile de la Cité. Il commencera le mardi 4 à 9h30. Des moments d’expression militante sont prévus dans des lieux et des moments distincts de ceux des audiences.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

La Zad est morte, Vive la Zad

le 8 août 2018 | PAR Pat de Botul
La Maison de la grève sur la ZAD prévient que les conventions ne courent que jusqu’en décembre. Un premier revers, déjà, a été essuyé avec la promesse de vente du territoire au département de Loire-Atlantique, fervent promoteur du projet d’aéroport, qui sera un adversaire bien plus hostile encore que l’État. Une première tentative, déjà, de faire de la Zad un espace de rencontre révolutionnaire sera faite cet été avec la tenue d’un camp à la fin du mois d’août. La question de partir ou rester s’est posée, se pose et se posera encore. La défaite serait d’être acculés à défendre nos acquis, si ce moment arrive, il nous faudra le courage pour partir. La Maison de la Grève.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Acte homophobe à Paris

le 8 août 2018 | PAR Pat de Botul
Pour la deuxième fois en quelques mois, la plaque rendant hommage aux deux derniers homosexuels exécutés en France, située rue Montorgueil à Paris, a été vandalisée.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Dégueulasse : trop d’animaux abandonnés

le 8 août 2018 | PAR Pat de Botul
La Société protectrice des animaux (SPA) a lancé un cri d’alerte face au nombre croissant d’abandons que ses refuges doivent absorber. En juillet, le nombre de pensionnaires a explosé avec plus de 1 550 animaux recueillis sur l’ensemble des refuges d’Île-de-France, dont la capacité maximale totale est normalement de 1 300 bêtes. Ailleurs, d’autres centres sont également saturés, par exemple celui du Gers, complet depuis la mi-juillet. La SPA récupère ainsi 42 000 animaux par an, dont 10 000 entre juillet et août. Parmi ces chiffres, 25 285 ont été abandonnés sur la route...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Terre : attention danger

le 8 août 2018 | PAR Pat de Botul
Dans un rapport des chercheurs internationaux préviennent que si la Terre connaît une hausse de deux degrés dans les prochaines décennies, elle pourrait arriver à un point de rupture aux conséquences nombreuses.
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Argentine et avortement

le 8 août 2018 | PAR Pat de Botul
Après son adoption par les députés en juin, le texte est soumis au vote des sénateurs mercredi. La balance penche vers un rejet du projet de loi, sous la pression des Eglises...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La loi Asile et Immigration est adoptée : un texte dangereux pour la Cimade

le 6 août 2018 | PAR Pat de Botul
La loi "Pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie" a été adoptée définitivement par l’Assemblée nationale le 1er août 2018. Pour la Cimade, il s’agit d’un texte dangereux qui consacre une véritable chute de droits pour les personnes étrangères. La Cimade dénonçait déjà en février un texte « rédigé par le ministère de l’intérieur sans consultation réelle des acteurs associatifs de terrain » ainsi que « son manque d’équilibre flagrant ». Plus de cinq mois après des vifs débats dans les deux chambres, un rejet en dernière lecture du texte par le Sénat et des menaces d’exclusion des député·e·s La République En Marche opposé·e·s au texte, la loi votée par la majorité présidentielle au parlement n’a pratiquement pas bougé depuis la copie remise par Gérard Collomb en conseil des ministres. Les principales mesures que La Cimade déplore et qui vont considérablement dégrader les conditions des personnes migrantes sont :- L’allongement de la durée de la rétention administrative jusqu’à 90 jours y compris pour les familles accompagnées d’enfants mineurs ;- Une intervention du juge des libertés et de la détention dans les quatre jours suivant le placement en rétention ;- La réduction du délai pour déposer une demande d’asile ;- L’absence de recours suspensif pour les personnes originaires d’un pays dit « sûr » qui demandent l’asile, pour celles qui demandent un réexamen ou qui sont considérées comme présentant un trouble grave à l’ordre public ;- La systématisation des mesures de bannissement et la multiplication de mesures de surveillance à l’encontre des personnes étrangères ;- L’extension des possibilités de prononcé d’une interdiction du territoire français ;- La banalisation des audiences par visio-conférence ;- La complexification de la procédure de reconnaissance de filiation et le durcissement de l’accès à un titre de séjour pour les parents d’enfants français ;- Le durcissement sans précédent de l’accès à la nationalité française pour les jeunes né·e·s à Mayotte ;- Le fichage des mineur·e·s isolé·e·s ;- La possibilité pour les préfectures de passer outre les avis médicaux dans le cadre de la procédure de régularisation pour raisons de santé.La loi adoptée le 1er août 2018 ne répond pas aux enjeux migratoires de notre temps, La Cimade appelle à une autre politique migratoire en totale rupture avec celle menée ces dernières années. Le seul point positif de cette nouvelle loi, c’est la dépénalisation du "délit de solidarité".
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Les Brigandes : attention fachos !

le 6 août 2018 | PAR Pat de Botul
Les "Brigandes" qui se dit "une secte apolitique" est en fait selon les camarades de La Horde, une communauté d’extrême droite qui tente de mettre la main depuis plusieurs années maintenant sur un petit village de l’Hérault, sans que le maire en place ne trouve rien à y redire. Mais depuis plusieurs mois, la résistance s’organise, et les premières initiatives organisées contre l’implantation des Brigandes viennent de voir le jour…
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Italie : scènes racistes à Naples

le 6 août 2018 | PAR Pat de Botul
Jeudi soir près de Piazza Garibaldi, Naples, une fusillade éclate, deux "blancs" tirent depuis un scooter contre un groupe de migrants "noir" près de la gare centrale, via Milano. Un jeune Sénégalais, blessé gravement à la jambe est encore à cette heure hospitalisé à l’hôpital Loreto del mare : Cissé Elhadji Diebel, vendeur ambulant. Les agressions racistes se multiplient en Italie à la faveur de la nomination d’un ministre fasciste, Matteo Salvini, de la Lega, dans la région de Naples (la Campanie) six agressions dans les quatre derniers jours. Le groupe FAI, Gruppo Errico Malatesta a participé à une manifestation antiracistes le 3 août organisée par Naples sans frontières et Communauté Sénégalaise à Naples.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Rassemblement national : danger !

le 3 août 2018 | PAR Pat de Botul
Le "Rassemblement national" (ex-Front National) a réussi à lever 400 000€ pour rembourser son amende auprès de l’UE grâce à ses soutiens via Internet, ce qui aurait été impossible il y a 20 ans. Parmi eux il y a pas mal de gros donateurs (comme par ex la maréchal-lepen) ou des soutiens internationaux, même si la moyenne est de 15€. Mais ce sont les petits donateurs décomplexés depuis l’élection présidentielle de 2012 et la "dédiabolisation" du FHaine qui ont fait le gros des dons, sensibles aux arguments ultra sécuritaires, anti immigré-e-s qui se sont succedées ces dernières années. Ce qui est inquiétant aussi c’est la multiplications des agressions racistes en toute impunité, avec une police qui au "mieux" ferme les yeux et au pire protège voir participe avec les fachos, tout cela s’accompagnant de peine légère pour les fachos, quand ils sont condamnés et de peines lourdes pour les antifascistes. On a pu le voir sur les attaques et expulsions de facs (ex à Montpellier) durant le mouvement social du printemps. ou comme lors de l’attaque d’un concert de hardcore à Lyon par le Gud/bastion social
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Russie : retour en prison pour les Pussy Riot

le 2 août 2018 | PAR Pat de Botul
Quatre activistes du groupe russe Pussy Riot ont été arrêtées par la police lundi 30 juillet à Moscou, juste après leur sortie de 15 jours de détention pour avoir perturbé la finale de la coupe du monde de foot. Aucune explication n’a été fournie à la presse par les autorités...
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Multiplication des agressions racistes en Italie

le 2 août 2018 | PAR Pat de Botul
L’agression d’une athlète d’origine nigériane, près de Turin, provoque une vive émotion. Le ministre de l’intérieur Matteo Salvini est accusé d’alimenter un climat d’intolérance. Daisy Osakue rentrait chez elle, dans la nuit de dimanche 29 à lundi 30 juillet, à Moncalieri, une petite ville des environs de Turin (Piémont), lorsqu’une voiture s’est approchée, à pleine vitesse. L’un de ses deux occupants a lancé un projectile en direction de la jeune femme et l’a atteinte en pleine tête, avant que le véhicule ne disparaisse dans la nuit.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Triste record dans les prisons françaises

le 1 août 2018 | PAR Pat de Botul
Le nombre de détenus dans les prisons françaises a atteint un nouveau record au 1er juillet 2018, avec 70.710 personnes incarcérées, selon les chiffres du ministère de la Justice. Parmi les conséquences de cette situation, 105 établissements ou quartiers pénitentiaires connaissent une sur-occupation supérieure à 120%, et 50 dépassent même les 150%. Le ministère note "des records consécutifs depuis quatre mois sur le nombre de personnes détenues", qu’il juge "très préoccupants". En avril, les établissements pénitentiaires avaient franchi la barre symbolique des 70.000 détenus, et ce nombre avait atteint 70.633 lors du mois de mai. Un effectif de détenus qui évolue continuellement, alors même que la délinquance reste stable. Pourquoi ? Cette augmentation constante s’explique par plusieurs facteurs : "On a une explosion du recours à la détention provisoire, qui représente un tiers des détenus. On a aussi une stagnation, voire une chute des aménagements de peine avec un durcissement des politiques pénales, une aggravation d’un certain nombre de peines qui fait que moins de gens sortent de prison. Enfin, les peines sont de plus en plus longues et les magistrats choisissent systématiquement le recours à la prison". Évidemment, expliqué comme ça !

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Ca craint pour les migrant

le 1 août 2018 | PAR Pat de Botul
Le Sénat a rejeté hier en nouvelle lecture le projet de loi asile-immigration, qui devrait toutefois être définitivement adopté aujourd’hui par un ultime vote à l’Assemblée nationale, celle-ci ayant le dernier mot !...
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Agression raciste sur des jeunes à Dijon

le 31 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Une voiture a foncé sur de jeunes, les couvrant d’insultes racistes et de promesses de revenir armé. C’est ce qu’ils ont fait : 7 blessés dont 1 grave...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Les fachos français et italiens contre les migrants

le 31 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Génération Nation et Lega Giovani, les mouvements de jeunesse respectifs du Rassemblement national (ex-FHaine) et de la Ligue, ex-Ligue du Nord, ont mobilisé une soixantaine de militants pour cette première journée de convergence entre leurs mouvements à la frontière franco-italienne. Dans leur ligne de mire "la submersion migratoire". Jordan Bardella, porte-parole du Rassemblement national et directeur national de Génération Nation, a expliqué au cours d’un point presse que la création de ce mouvement, qui a succédé le 23 juin au Front national de la jeunesse, s’était faite "dans une logique d’ouverture avec (ses) alliés potentiels, en France ou à l’étranger". Il a inscrit cette journée dans la perspective des élections européennes de 2019 qui doivent être, selon lui, "un référendum pour ou contre l’immigration massive" en Europe...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Haro sur les "derniers de cordée"

le 31 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Le gouvernement Macron a prévu de réduire de 57 millions d’euros sur quatre ans le budget des centres d’hébergement de réinsertion...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Les fameux secrets d’Etat

le 28 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Les députés LaREM ne souhaitaient pas créer de commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Benalla. Puis ils ne voulaient pas que les auditions soient publiques. Aujourd’hui, les macronistes refusent encore et toujours de convoquer de nombreuses personnes dont le témoignage est pourtant indispensable. À tel point que Guillaume Larrivé, corapporteur LR de la commission, a suspendu jeudi, avec l’ensemble de son groupe, sa participation aux travaux de l’enquête, qu’il qualifie de « parodie ». Il accuse la présidente LaREM de la commission, Yaël Braun-Pivet, de vouloir en « torpiller les travaux », afin de « bâcler la préparation d’un vrai-faux rapport ». Les députés FI, qui demandent la démission de Yaël Braun-Pivet, ont eux aussi suspendu leur participation, estimant que les députés LaREM font œuvre de « sabotage », afin de « protéger Emmanuel ­Macron en étouffant la vérité ».
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Familles d’immigrés séparées aux Etats-Unis

le 28 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Plus de 1 800 enfants entrés illégalement aux États-Unis ont été remis à leurs parents, mais plus de 700 en étaient encore séparés jeudi 26 juillet. L’administration fédérale américaine n’a donc pas réussi à réunir toutes les familles avant l’expiration du délai fixé par un juge fédéral de San Diego (Californie), Dana Sabraw. Le 26 juin, il avait donné deux semaines au gouvernement pour les enfants de moins de 5 ans, et un délai d’un mois pour ceux âgés de 5 ans à 17 ans.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Les élèves bientôt pucés

le 25 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
La décision d’un établissement privé parisien de rendre obligatoire des porte-clés numériques permettant aux professeurs de faire l’appel soulève un tollé...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Répression en Argentine

le 25 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
L’opposition et les organisations de défense des droits de l’homme dénoncent le risque d’un recours aux militaires pour réprimer une protestation sociale croissante.
BRÈVES DE COMBAT - Actualité de Radio Libertaire

Reportages sur le monde paysan sur Radio libertaire

le 24 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Le 20 mai 2017 Jérôme Laronze, un éleveur de 37 ans de Saône-et-Loire, était abattu par les gendarmes après avoir fait l’objet d’un acharnement de la part des administrations agricoles allant jusqu’à des menaces d’enfermement psychiatrique (voir ci-joint le texte Concernant le meurtre de Jérôme Laronze, témoignage de Hugues Berger, paysan voisin de Jérôme). Depuis, des collectifs paysans se créent dans diverses régions "contre les normes administratives et industrielles", rappelant : "Ils viennent dans nos fermes, ateliers nous intimider, nous spolier, nous déposséder de nos modes de vie agricoles et artisanaux ainsi que de nos savoir-faire. Ils profitent de l’isolement qu’ils ont organisé dans toute vie économique ainsi que de la culpabilité que les puissants ont toujours inculqué au milieu rural". "La multiplication de ces normes conduit à un renforcement inégalé des contrôles, jusqu’à l’absurde, au harcèlement, à l’internement psychiatrique, menant à des pénalités, à des saisies d’animaux ou de fermes et à d’innombrables drames humains pour toutes celles et ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas se mettre aux normes, c’est-à-dire s’industrialiser, qu’ils soient "petits" ou plus "gros". Cela aboutit à des arrêts d’activité et du dégout le plus fréquemment, mais aussi à des suicides de plus en plus souvent (3 fois plus que dans les autres catégories socio-professionnelles), en tous les cas cela vide les campagnes et repousse les plus jeunes de l’activité agricole et/ou vivrière. Ces normes et leurs contrôles afférents organisent sciemment une sélection sociale immonde de ceux et celles en activité qui ont du capital social ou financier". L’impulsion à ces collectifs "Hors norme" a été donnée par 2 livres témoignant des réalités de l’entreprise étatique de destruction du monde paysan : Le ménage des champs de Xavier Noulhianne, éleveur-fromager et Le paysan impossible de Yannick Ogor, éleveur et maraîcher.Radio Libertaire avait été à leur rencontre, ce qui a donné lieu à 4 émissions. L’importance de leurs initiatives, les actions de solidarité qu’ils développent, le mode de coordination horiziontal qu’ls pratiquent, l’intérêt des auditeurs nous ont conduit à les rediffuser. Celle avec Yannick Ogor l’a été le 4 juin dernier. Celles avec Xavier Noulhiannne vont l’être trois lundis successifs, la première lundi 23 juillet dans Trous noirs à partir de 16H. A écouter sur le Podcast sur le site de Radio libertaire : https://www.radio-libertaire.net/ et les 3 autres à écouter en direct sur Radio libertaire 89.4.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Macron, muet comme une carpe...

le 24 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Muet depuis le début de l’affaire Benalla, Macron refuse encore et toujours de prendre la parole en public. Mais il a pris soin de laisser s’échapper certains des propos qu’il a tenus dimanche soir à l’Élysée, lors d’une réunion de crise, en présence du premier ministre, Édouard Philippe, et du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. L’affaire Benalla vient révéler des « dysfonctionnements manifestes à l’Élysée », avant d’indiquer qu’il « ne doit pas y avoir d’impunité pour qui que ce soit », et d’affirmer que « personne n’est au-dessus des règles ». C’est pourtant exactement ce qui est reproché à l’exécutif dans le cadre de ce scandale d’État. Car Alexandre Benalla, le Monsieur Sécurité d’Emmanuel Macron, a usurpé la fonction de policier le 1er Mai, frappant à de multiples reprises un homme à terre… et n’écopant que d’une suspension de deux semaines, avant d’être tardivement licencié.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Appel à tous les collectifs antifas à une grande réunion des antifas à La Salvetat sur Agout les samedi 4 et dimanche 5 août 2018

le 23 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Rassemblement antifasciste (les collectifs antifas mais pas que) à La Salvetat sur Agout (Hérault). Rendez-vous le samedi matin sur la plage des Bouldouïres, au bord du lac de LaRaviège. Occasion de se rencontrer, de confronter les diverses situations locales, et puis nos expériences, nos activités, nos solutions et absences de solution. Occasion aussi de découvrir La Salvetat-sur-Agout, petite commune des Hauts-Cantons, avec ses lacs et sa bruyère, et puis aussi sa secte fascisante des Brigandes. Amenez tentes, matériel de camping et vêtements chauds, c’est en altitude. Merci de faire circuler l’info, faites-le savoir autour de vous. https://lepressoir-info.org/spip.php?article1276
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Même plus besoin d’être flic pour tabasser

le 20 juillet 2018 | PAR Fédération anarchiste.
Les bavures et autres intimidations de la part des forces de « l’ordre » sont déjà plus que fréquentes, on voit maintenant un membre de la garde rapprochée du président Macron en la personne d’A. Benalla jouer au flic en paradant avec le brassard « police » lors 1er mai à Paris. Puis arborant un casque de CRS, il passe à l’arrestation de personnes et au tabassage d’un manifestant devant des CRS et bacceux complices. L’État se croit tout puissant avec la violence et la répression comme seuls discours, les bavures policières comme celle de l’entourage présidentiel se déroulent en toute impunité et ne pouvons que les condamner. La Fédération Anarchiste apporte tout son soutien aux proches et aux victimes d’un Etat toujours plus violent et meurtrier. Fédération Anarchiste
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Soutien aux grévistes de la Bibliothèque nationale de France !

le 20 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Nous les personnels de la BnF, agentes et agents titulaires et vacataires en sommes à notre huitième journée de grève depuis la fin du mois de mai ! Nous avons réussi à nous mobiliser de façon massive (jusqu’à 70% de grévistes dans certains services !) et continue pour faire entendre nos revendications. Parmi les grévistes nous sommes nombreuses et nombreux à avoir les plus bas salaires de la bibliothèque (entre 700 et 900 euros environ par mois!) Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien pour continuer à nous mobiliser et pour défendre la bibliothèque et un service public de qualité ! Pour faire aboutir nos revendications, nous avons besoin de votre soutien, en particulier financier, afin de tenir et de pouvoir mettre en place la solidarité collective pour les agents et agentes ayant des bas salaires. La cagnotte : Soutien aux grévistes de la Bibliothèque nationale de France - Leetchi.com
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Répression sociale en Irak

le 20 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
L’accès à Internet en Irak est fortement perturbé depuis ce 15 juillet, alors que des manifestations ont eu lieu dans le sud du pays pour protester contre la déliquescence des services publics, le chômage et la corruption, qui ont fait au moins cinq morts et des dizaines de blessés en une semaine. Lancé à Bassora, la principale province pétrolière du pays, le 8 juillet, le mouvement s’est durci et s’étend désormais à toutes les provinces du Sud chiite. Dimanche 15 juillet, de nouveaux heurts ont opposé les forces de sécurité aux manifestants, faisant au moins deux morts et des dizaines de blessés.
BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Parcoursup : Plus de 100 000 jeunes laissés pour compte

le 18 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Selon les chiffres du « tableau de bord » ministériel daté du 17 juillet, 100 781 bacheliers n’ont actuellement aucune réponse positive à l’un de leurs vœux d’orientation dans l’enseignement supérieur. Plus précisément, 68 510 sont « en attente », 13 969 ont demandé à être accompagnés par le recteur de leur académie et 18 302 n’ont eu que des réponses négatives à leur demande de filière sélective (IUT, BTS, classes prépa…). Si on y ajoute le nombre de candidats qui ont quitté la plateforme avant d’avoir reçu la moindre proposition, le chiffre des laissés-pour-compte grimpait hier à 122 858...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Répression contre la solidarité avec les migrants

le 18 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Quatre militants associatifs ont été placés en garde à vue mardi 17 juillet au matin à la gendarmerie de Briançon (Hautes-Alpes), pour « aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire français en bande organisée »lors d’une marche de solidarité entre l’Italie et la France le 22 avril. Cette marche avait été organisée au lendemain du blocage du col de l’Echelle, frontière entre la France et l’Italie, par des militants identitaires d’extrême-droite qui entendaient couper la route aux migrants. Ces gardes à vue surviennent dans le cadre d’une enquête ouverte à l’encontre de trois autres militants, « les trois de Briançon », qui avaient participé également à cette marche et dont le procès a été renvoyé au 8 novembre. Les gendarmes estiment que des migrants avaient pu franchirla frontière franco-italienne à l’occasion de l’événement du 22 avril. Les « trois de Briançon », un Belgo-Suisse, un Suisse et une Italienne âgés de 23 à 26 ans, avaient été mis en examen et placés dix jours en détention provisoire avant d’être libérés le 3 mai. Le 31 mai, la justice a levé leur contrôle judiciaire.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Les franquistes commencent à nous les briser menu !

le 17 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Au moins 1 000 personnes se sont rassemblées, dimanche 15 juillet, au mausolée de Franco, à San Lorenzo del Escorial (Espagne) pour protester contre la décision du gouvernement socialiste de Pedro Sanchez de déplacer la dépouille du dictateur. Les participants sont venus à l’appel d’un mouvement d’extrême droite à"une pérégrination nationale patriotico-religieuse" contre "la spoliation que les rouges prétendent perpétrer". Certains ont entonné le Cara al Sol, hymne du parti fascisant de la Phalange, dont le fondateur José Antonio Primo de Rivera est également enterré au bout de la basilique. D’autres ont réalisé un salut fasciste. D’autres encore se sont vu confisquer par la Garde civile leurs drapeaux, pour certains de l’Espagne franquiste, la loi interdisant la tenue"d’actes de nature politique, d’exaltation de la guerre civile, de ses protagonistes ou du franquisme" dans ce lieu controversé.
BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Parcoursup : la galère

le 16 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
La deuxième phase d’admission Parcoursup a démarré le 26 juin et 20 % des candidats n’avaient toujours pas de place garantie à la rentrée prochaine. Il reste encore plus de 130 000 candidats en attente d’une place en enseignement supérieur. Et 40 000 se sont désinscrits du système. Parmi eux, 30 000 n’avaient que des refus sur tous leurs vœux. Au total donc, 170 000 lycéens n’ont pas eu satisfaction. Bien plus en réalité, car beaucoup ont préféré accepter un vœu qui ne correspondait pas à leur choix...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Contre la répression en Russie

le 16 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Quatre personnes entrées brièvement sur la pelouse ont été expulsées par des stadiers lors de la finale de la Coupe du monde. Les membres des Pussy Riot ont revendiqué la libération des prisonniers politiques en Russie, la fin des arrestations de manifestants... Le groupe réclame notamment de libérer le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, 42 ans, condamné à 20 ans de camp par la justice russe pour «terrorisme» et «trafic d’armes».
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Répression au Nicaragua

le 16 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Des opérations des forces de police et des paramilitaires ont eu lieu dimanche à Masaya, dans le sud, faisant six victimes civiles, selon une ONG.
BRÈVES DE COMBAT - Les articles du ML papier

Le numéro 3 de « Casse-rôles » vient de sortir (de la cuisine) !

le 16 juillet 2018 | PAR La Fiotte noire
Dans ce numéro de « Casse-rôle », vous trouverez un « femmage » (hommage !) à l’anthropologue Françoise Hériter – qui a mis au cœur de ses hypothèses les rapports de domination féminin/masculin et les fluides corporels –, décédée à l’âge de 84 ans. Suivent deux articles sur le harcèlement sexuel – un témoignage et une analyse. Un article sur les dangers du « masculinisme ». Un autre au sujet de la « journée internationale contre l’excision ». Un autre, « Femmes et migrations », sur les violences et discriminations spécifiques faites aux 48 % de femmes migrantes dans le monde. La Gitane anarchiste nous fait découvrir Leda Raffanelli (1880-1971), femme de lettre italienne, figure militante anarchiste, féministe, conférencière, antimilitariste et anticolonialiste… Suit un tableau d’exemples sur l’exploitation féminine dans le monde et un autre article intéressant sur l’écriture inclusive et l’appel des 314 membres du corps enseignant qui s’engagent à ne plus enseigner la règle de grammaire « le masculin l’emporte sur le féminin »,, suivi d’un dossier qui fait le point sur ce sujet. Et enfin une recension de Pas normale de Tit’ Soso (voir la nôtre dans ce numéro).



BRÈVES DE COMBAT - Histoire

Ces femmes de dictateurs en question...

le 13 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Durant toute la période de l’après seconde boucherie mondiale, de nombreux pays se réclamant du marxisme ont été gouvernés par des dictateurs sans pitié. A leurs côtés, plusieurs femmes ont partagé leur quotidien. Elles ont également contribué à asseoir leur mainmise. Ce documentaire dresse les portraits de Nexhmije Hoxha, épouse du dictateur albanais Enver Hoxha ; de Jiang Qing, la veuve de Mao ; de la vice première-ministre roumaine Elena Ceausescu ; de Margot Honecker que les Allemands de l’Est surnommaient «la Sorcière violette» ; de Mira Markovic, veuve de l’ancien président yougoslave Milosevic ; et de la redoutée Simone Gbagbo, ex-Première dame de Côte d’Ivoire... Imelda Marcos, qui sert de fil conducteur à cet autre documentaire, n’est pas la seule des femmes de dictateurs à s’être distinguées par son comportement outrageusement dépensier. D’autres, telle Michèle Duvalier, femme du tristement célèbre président de Haïti Baby Doc, ou Leïla Ben Ali, épouse de l’autocrate tunisien, se sont enrichies au détriment de la population de leur pays. Concubine forcée à l’adolescence, choisie parmi une vingtaine d’autres et contrainte au mariage, Catherine Bokassa a servi de faire-valoir à son empereur de mari, mais elle a aussi profité de ses largesses. Au Zaïre, Bobi et sa soeur jumelle, l’épouse et la maîtresse officielle, n’ont rien trouvé à redire aux exactions commises par l’autoproclamé maréchal Mobutu. Chacune de ces femmes profite aujourd’hui d’un exil doré... A voir sur : https://is.gd/X115UM et https://is.gd/K6HGwX.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Enfin un pays qui ose boycotter l’état colonial d’Israël

le 13 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Les sénateurs irlandais ont voté pour l’interdiction des importations de biens et services en provenance de colonies à travers le monde. Sont notamment visées les colonies israéliennes implantées dans les territoires palestiniens. La proposition de loi, votée par 25 sénateurs, contre 20, veut rendre passible de poursuites toute importation en provenance de colonies. Israël a immédiatement réagi en condamnant un vote qui vient en soutien d’« une initiative de boycott d’Israël populiste, dangereuse et extrémiste ». On se demande qui sont les plus populistes extrémistes !
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

France : Flicage de masse

le 12 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
La reconnaissance faciale “intelligente” est annoncée comme une nécessité pour le ministère de l’Intérieur. Le modèle chinois de contrôle et surveillance de la population par des caméras et des algorithmes d’identification des personnes semble inspirer le gouvernement et l’administration française qui lance des expérimentations et des partenariats. La Chine, quant à elle ne s’est pas posée ces questions et applique sans états d’âme la surveillance électronique permanente des citoyens : la France, bien plus discrètement, et sans publicité s’apprête visiblement à faire de même. Jusqu’à copier aussi à terme le système de crédit social chinois...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Le gouvernement brésilien veut autoriser les pesticides

le 12 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Depuis l’approbation, la veille, en commission spéciale du projet de loi visant à accélérer la mise sur le marché de pesticides, les défenseurs de l’environnement affrontent le milieu agricole pour tenter d’empêcher le vote définitif du texte, rebaptisé « pacote do veneno » (paquet empoisonné) au Congrès...
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Pétition contre la ferme des 185 000 poules dans le Tarn

le 11 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
La situation ne cesse de se cristalliser autour de la ferme d’élevage de 185 000 poules pondeuses située en bordure du village de Lescout près de Soual dans le Tarn. Plusieurs groupes d’opposants à cette installation classée, dirigée par Cyril Gallès, se sont manifestés ces derniers mois pour des raisons différentes. A l’initiative du syndicat agricole La Confédération Paysanne, une manifestation a eu lieu ce mardi matin, dès 8 heures, devant l’élevage situé sur la route de Revel. Ces paysans dénoncent le caractère industriel de cet élevage et surtout "s’étonnent de voir que le patron de l’usine lance les travaux de construction d’un nouveau bâtiment d’élevage alors que celui-ci fait l’objet de nombreux recours" a précisé Jean-Luc Hervé, porte-parole de la Confédération Paysanne.Ce chantier est donc vécu comme une provocation de la part de l’éleveur industriel qui n’a pas souhaité s’exprimer sur le mouvement de contestation dont il est l’objet. Les représentants syndicaux doivent d’ailleurs être reçus par le Préfet du Tarn ce mardi après-midi et feront valoir leurs arguments, dont le fait que ce bâtiment est construit selon eux en zone inondable et accolé à la propriété d’un autre éleveur de poules qui développe une ferme "en plein air".Le lien de la pétition : https://www.change.org/p/prefet-du-tarn-stop-%C3%A0-l-agrandissement-de-la-ferme-usine-des-200-000-poules-%C3%A0-lescout-81/u/22961738

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Macron le "raptout" de la Sécu

le 10 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Après nous avoir asséné durant des années le fameux « trou de la Sécu » pour justifier toutes les mesures de déremboursements, les reculs de la protection sociale et notamment la branche retraite on nous annonce désormais, selon une autre dépêche de l’AFP du 5 juin dernier, une « Sécu "quasiment à l’équilibre" avant les grandes réformes ». « Presque sortie du rouge et à moitié dans le vert, la Sécu reprend des couleurs. Après un déficit de 5,1 milliards d’euros en 2017, son solde sera "en nette amélioration" à moins de 300 millions en 2018, selon le dernier rapport de la Commission des Comptes de la Sécurité sociale ». Au lendemain de cette annonce, une autre dépêche venait doucher les éventuelles espoirs ou revendications d’une amélioration de la couverture sociale grâce à ce retour à « bonne fortune » : l’AFP titrait alors : « le gouvernement a nié mercredi l’existence d’une "cagnotte" liée à la forte réduction du déficit de la Sécurité sociale, qui devrait dégager des excédents à partir de 2019, excluant de "redistribuer" l’argent économisé sur le champ de la "Sécu" ». Chemin faisant, nous en arrivons à cette dernière dépêche du 27 juin lorsque sort le rapport de la Cour des Comptes qui annonce que « les excédents dégagés par les administrations de Sécurité Sociale seront "plafonnés" à partir de 2019, le surplus devant servir à réduire le déficit de l’État pour un montant qui pourrait atteindre 24 milliards d’euros en 2022, selon la Cour des Comptes ». Tiens donc ? On nous annonce ainsi un véritable hold-up sur nos cotisations à la Sécurité Sociale. On nous estime même le montant du préjudice... Et puis fermez le ban... Rappelons au passage que ce forfait à venir a été inscrit dans la loi de programmation des finances publiques (LPFP), adoptée en décembre avec le budget 2018 qui a prévu que ces excédents servent « à la réduction du déficit de l’État ». En clair, Macron va faire payer les milliards de cadeaux aux plus riches, les primes aux premiers de cordée, l’abandon de l’ISF en piquant l’argent de la protection sociale.FD, journaliste engagé et militant Ugict-CGT

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Aide aux migrants

le 9 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
A l’initiative de Cédric Herrou et de Pierre-Alain Mannoni, militants associatifs dans la vallée de la Roya, le Conseil constitutionnel a consacré la fraternité comme un des grands principes du droit français. De fait, une aide désintéressée au "séjour irrégulier" des étrangers ne pourra plus être passible de poursuites...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Violence policières

le 9 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
La famille du jeune homme tué par le CRS à Nantes a annoncé qu’elle se constituera partie civile dès ce lundi...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Erdogan remet le couvert !

le 9 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
A peine "réelu", le président turc ayant obtenu les pleins pouvoirs a fait passer un décret annonçant le limogeage de 18 632 fonctionnaires et la fermeture de trois journaux et d’une chaîne de télévision !
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Sécu : le gouvernement rétro-pédale, mais...

le 6 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
La majorité a consenti à faire machine arrière à la suite de la levée de boucliers suscitée par la suppression de la référence à la Sécurité sociale dans la Constitution, même si elle compte ré-attaquer le financement de la Sécurité sociale par d’autres moyens. A suivre...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Manifestation à Nantes pour la vérité sur la mort d’Aboukar

le 6 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Quarante-huit heures après la mort d’Aboubakar F., jeune homme de 22 ans, lors d’un contrôle policier, mardi soir, à Nantes, un millier de personnes se sont rassemblées jeudi, à 18 heures, sur les lieux du drame, où de nombreux bouquets de fleurs ont été déposés.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Atteinte mortelle à la Sécurité sociale

le 4 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
La commission des Lois a décidé de supprimer toute référence à la Sécurité sociale dans la Constitution pour faire disparaître l’un des piliers du modèle social de la loi fondamentale. L’amendement 694 a été adopté en catimini, dans la nuit de jeudi à vendredi. Défendu par le député Olivier Véran (LREM), il s’attaque au moindre article, phrase et alinéa de la Constitution faisant référence à la Sécurité sociale, pour remplacer le mot « sécurité » par le mot « protection ». Ce qui prépare la fin de l’universalité de la protection sociale à la française via la cotisation pour ouvrir la porte au modèle anglo-saxon. Olivier Véran a expliqué que son amendement « vise à étendre le champ de la loi de financement de la Sécurité sociale »... Ben voyons !
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

L’enfer des migrants en France

le 4 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Dans le 8ème rapport sur les centres et locaux de rétention administrative, dévoilé hier à Paris, six associations présentes dans ces centres dressent un état des lieux accablant. Jamais le nombre des personnes retenues n’a été aussi important : plus de 47 000 en 2017 en métropole et outre-mer, soit 10 % de plus qu’en 2016. Les violations des droits ont elles aussi atteint des niveaux record, près de 71 % des personnes ayant dû être libérées par les juges. Une dégradation qui a touché des ressortissants de pays en guerre, des demandeurs d’asile en procédure Dublin, des enfants et leurs parents, pour les dissuader de rester sur le territoire français...
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Sexisme en Arabie Saoudite

le 3 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Nouf Abdelaziz et Mayaa al-Zahrani, deux militantes ont à leur tour été arrêtées en Arabie saoudite, où les autorités mènent une campagne "implacable" contre le mouvement pour les droits des femmes alors qu’elles doivent pourtant lever prochainement l’interdiction de conduire imposée aux Saoudiennes, a indiqué Human Rights Watch (HRW) mercredi.

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Un cortège de tête revendicatif à la Gaypride de Paris

le 1 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Plusieurs centaines de personnes membres de plusieurs associations ont défilé devant le défilé officiel de la Marche des fiertés 2018 (Gay Pride), entre la place de la Concorde et celle de la République autour du mot d’ordre "Stop au Pink Washing" pour la repolitisation des luttes LGBT et contre la banalisation de l’homophobie.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Les américain.es dans la rue pour le regroupement familial des migrant.es

le 1 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Des centaines de manifestations se sont déroulées à travers les États-Unis contre la politique migratoire de Donald Trump et pour réclamer le regroupement immédiat des enfants et de leurs parents clandestins appréhendés à la frontière mexicaine.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Nicaragua : nouvelles violences policières contre les manifestant.es

le 1 juillet 2018 | PAR Pat de Botul
Des milliers de personnes ont défilé samedi 30 juin à travers le pays pour réclamer la démission du président Daniel Ortega tandis qu’à Managua, la capitale, deux personnes ont été tuées et onze blessées par des tirs contre des manifestants. Les manifestants demandaient également que justice soit faite après la mort d’une vingtaine de mineurs, parmi les 220 victimes de la répression de la vague de contestation.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Soirée de soutien

le 29 juin 2018 | PAR Hymn for Her



BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Rendez vous du CLED à Nîmes

le 29 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le collectif de lutte contre l’extrême droite organise samedi à Nîmes son festival antiraciste.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Hongrie : le syndrome Orban homophobe

le 29 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Effet Orban ? L’Opéra national hongrois a annoncé l’annulation de quinze représentations de la comédie musicale Billy Elliot qui raconte l’histoire d’un adolescent de milieu modeste qui choisit de se consacrer à la danse classique plutôt qu’à la Boxe sous prétexte que cette comédie "promeut l’homosexualité, ce qui ne peut pas être un objectif dans une situation où la population vieillit et diminue et où une nation est menacé par l’invasion étrangère" ! ...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La police tue !

le 28 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le dernier rapport de l’inspection générale de la police nationale (IGPN) révèle une très forte hausse du recours aux armes à feu chez les policiers entre 2016 et 2017 (+ 54 %) ; et surtout une augmentation du nombre de morts et de blessés lors d’interventions policières. Entre juillet 2017 et mai 2018, elle recense 14 décès et une centaine de blessés...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Rif marocain : les leaders du Hirak prennent jusqu’à 20 ans de prison

le 28 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Dans la nuit de mardi à mercredi, au terme d’une interminable parodie de procès, la justice marocaine a accouché d’un verdict digne des années de plomb du règne de Hassan II. Les leaders du Hirak, le mouvement populaire du Rif, écopent de peines allant jusqu’à 20 ans de prison. Objectif : réduire à néant l’élan de contestation qui avait pris corps à l’automne 2016, au lendemain de la mort de Mouhcine Fikri, un jeune vendeur de poisson broyé par une benne à ordures en tentant de récupérer sa marchandise confisquée par les autorités. Son sort tragique avait suscité une explosion de colère et d’émotion dans sa ville d’Al Hoceïma et dans tout le pays.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Israël / Palestine : Salah Hamouri prend 3 mois de

le 28 juin 2018 | PAR Pat de Botul
La détention administrative de l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri, qui devait se terminer ce 30 juin, a été renouvelée pour trois mois sur ordre du ministre de la Défense israélien, Avigdor Lieberman.
Salah Hamouri a été arrêté le 23 août dernier au prétexte qu’une enquête était en cours sur son appartenance supposée à une « organisation ennemie ». Le jeune Franco-Palestinien de 32 ans était supposé être libéré cinq jours plus tard, après avoir subi en tout et pour tout un interrogatoire d’une vingtaine de minutes à son arrivée au centre de police. Mis à l’isolement, il apprend par la suite que, pour les besoins de l’enquête, il est maintenu en détention. Le 29 août, il est présenté devant un juge de la Cour de Jérusalem, qui décide tout d’abord de le placer en résidence surveillée pour vingt jours, sans qu’aucune des charges ne soit révélée, contenues dans un « dossier secret ». Le magistrat lui interdisait également l’entrée à Jérusalem ainsi que toute sortie du pays pendant trois mois. Et puis, l’ordre émanant du ministre de la Défense arrivait : placer Salah Hamouri en détention administrative. Soit six mois renouvelables au bon gré du ministère.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La Cimade dénonce l’enferment de l’Europe

le 27 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Dans un rapport, la Cimade dénonce "un détournement de la lutte antiterroriste pour contrôler la migration au sein d’une Europe qui s’enferme. Le nombre de « non-admissions » s’est élevé l’an dernier à 85 408, soit 34 % de plus qu’en 2016 (63 845 refus d’entrées), assure-t-elle sur la base des données de la police aux frontières. En 2015, année du rétablissement des contrôles aux frontières, 15 849 non-admissions avaient été prononcées.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Estonie : les transports gratuits

le 27 juin 2018 | PAR Pat de Botul
À partir du 1er juillet, il ne sera plus nécessaire de payer pour utiliser les bus départementaux en Estonie...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Malte accueille finalement les migrants du Lifeline

le 27 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Après avoir fait face à des ports fermés depuis vendredi, les 230 migrants secourus par l’ONG allemande débarqueront finalement à Malte tandis que les capitales européennes se renvoyaient la "patate chaude"...
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Les voitures Autolib électriques sont autant polluantes que les voitures électroniques

le 26 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Stéphane Lhomme de l’observatoire du nucléaire et du site Refus Linky dénonce les mentions énergie "écolo", "verte" ou "propre" données par Bolloré et aux autres constructeurs de voiture électriques à leur véhicule alors qu’elles sont rechargées à 75 % par l’énergie nucléaire et possèdent des batteries bourrées de lithium et d’autres éléments comme le graphite. En effet, la fabrication des batteries d’une voiture électrique génère des gaz à effet de serre en quantité équivalente à 10 à 15 ans d’utilisation d’une voiture électronique. Écouter à ce sujet l’émission Trous Noirs sur le podcast de Radio libertaire.
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Wauquiez gave l’enseignement catholique privé

le 26 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes a octroyé en 2016, environ 9 millions d’euros de la part de la région à des enseignements privés catholiques, soit 40 % de plus qu’en 2015...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Expulsion de centaines de familles avant les vacances

le 26 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Une action a eu lieu le 20 juin à Paris pour dénoncer que des centaines de familles sont expulsées alors que la loi DALO est censée les protéger...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Russie : pendant le foot, la répression contre les anars continue

le 26 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Et oui, pendant la coupe du monde de foot en Russie, la répression et la torture continuent contre les anarchistes. Derniers en date, Viktor Filinkov, Julia Boyarshinov et Igor Shishkin qui ont vu leur rétention prolongée de 4 mois, accusés d’appartenir à un "réseau".
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Erdogan réélu au 1er tour !

le 26 juin 2018 | PAR Pat de Botul
On a du mal à y croire, mais les autorités turques ont indiqué que Erdogan a obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour. Bien sûr l’opposition conteste ce résultat...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Répression au Nicaragua

le 25 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Au moins cinq personnes, dont un enfant de 15 mois, ont été tuées samedi 23 juin dans des opérations des forces de l’ordre et des groupes paramilitaires à Managua, marquant un regain de la répression contre les opposants au président nicaraguayen Daniel Ortega. Le bilan de la vague de contestation lancée le 18 avril pour exiger le départ du président Daniel Ortega et de sa femme Rosario Murillo, vice-présidente, dépasse désormais les 200 morts. « Nous parlons de cinq morts, dont l’enfant, mais il pourrait y en avoir plus», a déclaré samedi Georgina Ruiz, membre du Centre nicaraguayen des droits de l’Homme (CENIDH).
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

SUD Culture Solidaires / Section de la Bibliothèque nationale de France

le 23 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le samedi 16 juin a marqué le cinquième jour de grève à la BnF, pour améliorer nos conditions de travail, pour mettre fin au sous-effectif chronique, pour défendre un service public de qualité et pour enfin faire entendre les revendications des agent.e.s de la bibliothèque. Cette grève a de nouveau était fortement suivie, avec une perturbation importante du service public. Elle a été suivie mardi 19 juin d’une mobilisation nationale du ministère de la Culture, lors de laquelle nous avons rejoint les autres établissements en grève et avons défilé jusqu’au siège du ministère. Mais confrontée à cette mobilisation, la direction de la BnF se moque des agent.e.s grévistes, en convoquant des simulacres de réunions de négociations qu’elle ne prépare pas et où elle n’a rien à dire. Nous dénonçons cette attitude méprisante et nous exigeons la tenue immédiate de vraies négociations pour répondre aux demandes des grévistes. Face à ce blocage et face aux nombreux problèmes qui touchent toutes et tous les agent-e-s de la BnF, le personnel mobilisé, soutenu par notre organisation syndicale, a décidé de reconduire la grève pour le samedi 23 juin !
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Procès des militants de Bure

le 23 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les gardes à vue de huit militants opposés au projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse), interpellés mercredi, ont pris fin et trois d’entre eux ont été mis en examen pour des actions commises en 2017. Parmi les huit personnes interpellées, âgées de 20 à 60 ans, les trois mis en examen ont été placées sous contrôle judiciaire. Deux personnes étaient en cours de déferrement devant le magistrat instructeur vendredi après-midi, tandis qu’une autre a été remise en liberté avec poursuite d’enquête. Une femme de 60 ans et un avocat parisien, principal conseil des opposants, ont été placés sous le statut de témoin assisté. Les huit militants avaient été interpellés mercredi sur commission rogatoire d’un juge d’instruction pour des faits commis en 2017 : des dégradations commises sur des bâtiments appartenant à l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), dont un départ d’incendie volontaire, et une manifestation illégale, le 15 août, au cours de laquelle des violences avaient éclaté entre opposants et forces de l’ordre. Neuf habitations appartenant aux antinucléaires, principalement en Meuse, dont la Maison de résistance à Bure, avaient été perquisitionnées par plus de 200 gendarmes. Lors de la perquisition du domicile de l’avocat à Paris, où est installé son cabinet, son matériel informatique et son téléphone portable ont été saisis. "La procédure judiciaire prévoit qu’un débat devant le juge des libertés et de la détention doit avoir lieu pour confirmer ou infirmer les saisies opérées par le juge d’instruction", a dit le procureur, précisant qu’il aurait lieu "la semaine prochaine". Le Conseil national des barreaux a dénoncé vendredi, dans un communiqué, "ces méthodes d’intimidation qui visent un avocat dans l’exercice de sa profession, dans un dossier où il était lui-même constitué et cette atteinte intolérable aux droits de la défense et au secret professionnel". Une cinquantaine d’avocats de différents barreaux de France avaient dénoncé mercredi "une gravissime remise en cause du plein exercice de la profession d’avocat". "Nous voyons ici se monter sous nos yeux une nouvelle affaire Tarnac, dont l’objectif est de détourner l’attention des risques réels du projet Cigéo, de construire de toute pièce des suspects et d’affaiblir la lutte", ont réagi dans un communiqué des associations et collectifs opposés au projet Cigéo. Le projet Cigéo à Bure, mené par l’Andra, vise à enfouir à 500 m sous terre les déchets les plus radioactifs ou à vie longue du parc nucléaire français
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

SNCF : Les jours de repos de grévistes payés

le 22 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le tribunal de grande instance de Bobigny a condamné la SNCF à payer les jours de repos des grévistes, l’entreprise veut faire appel...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Ce sont les condés qui coûtent cher, pas les pauvres !

le 22 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les magistrats soulignent le coût élevé des mesures prises pour récompenser des forces de l’ordre très sollicitées. Le locataire de la place Beauvau conteste ces avertissements.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Trump retoqué

le 22 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Face au tollé croissant suscité par le choix de séparer les familles de sans-papiers arrêtées après le franchissement illégal de la frontière avec le Mexique, Donald Trump a battu en retraite en signant dans la précipitation un décret présidentiel disposant que les enfants et les parents seront désormais détenus ensemble pendant la durée des poursuites judiciaires.

BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Répression à Bure

le 21 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Cinq jours après la manifestation contre le gigantesque projet Cigéo d’enfouissement des déchets nucléaires de Bure (Meuse), plusieurs interpellations et perquisitions ont eu lieu parmi les opposants mercredi matin dans une dizaine de lieux de vie. Plus de 200 gendarmes enquêteurs et militaires ont été mobilisés pour cette opération...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

L’Etat d’Israël veut bâillonner l’opinion

le 21 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le 17 juin, le comité ministériel pour la législation a validé un projet de loi souhaitant rendre illégale la diffusion d’images ou d’enregistrements audio qui mettraient en cause l’action de soldats en mission, en portant atteinte à leur « moral ». Une telle diffusion serait passible de cinq ans de prison, voire dix si la sécurité nationale était atteinte, prévoit le texte, adopté en lecture préliminaire à la Knesset le 20 juin. Si sa validation définitive par les députés reste problématique, le passage de ce premier obstacle constitue en soi un message alarmant pour la société civile.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

L’extrême-droite pointe son museau au Quebec

le 21 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Des organisations comme La Meute, Atalante, Les Soldats d’Odin ou encore Storm Alliance, la Fédération des Québécois de souche, qui ne cache pas ses sympathies pour le Rassemblement national (RN, ex-FN) et Horizon Québec actuel, -ultranationalistes anti-islam et anti-immigration et néonazis- ont organisé leurs premières manifestations dans la province surfant sur les relents populistes et xénophobes exacerbés par des débats passionnés sur la laïcité, le port du voile islamique et l’immigration.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

ALERTA ANTIFACISTA à Avallon

le 20 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les 29, 30 juin et 1er juillet devrait se tenir près d’Avallon (89) le « camp d’été » de « Bastion Social », une organisation néofasciste proche des italiens de CasaPound. Impossible de les laisser faire ça tranquillement ! Les 29, 30 juin et 1er juillet doit se tenir, près d’Avallon (89), le camp d’été du Bastion Social. Comme son nom ne l’indique pas, Bastion Social est une organisation d’extrême droite radicale. Bastion Social, GUD, Génération Identitaire, Action Française… la montée en puissance de ces groupes fascistes et la façon dont ils agissent deviennent de plus en plus inquiétantes. Ils procèdent toujours de la même manière : ils profitent d’un ras le bol légitime contre les institutions pour se présenter comme une solution honorable. Pour eux, toujours les mêmes boucs émissaires : l’étranger, la différence. Il est toujours plus facile pour ces néofascistes de s’attaquer au migrant(e) qui quitte son pays et passe les frontières au péril de sa vie que de s’en prendre aux puissants. Dresser des pauvres contre des pauvres n’est pas une solution acceptable. Ces réactionnaires pensent pouvoir se faire passer pour des défenseurs des acquis sociaux, mais jamais le fascisme partout où il réussit à arriver n’a été synonyme d’avancées sociales. Malgré leurs discours volontairement confus. Ils sont racistes, fascistes, antisémites, homophobes et ils ne pourront jamais être une réponse aux injustices que nous subissons. Pour leur université d’été qu’ils comptent tenir à Avallon, Bastion Social a nommé sa promo « François Duprat », du nom d’un fasciste revendiqué, antisémite assumé membre fondateur du FN. Pour nous c’est un affront à ce que représente le Morvan : le Morvan a été une terre du maquis avec plus d’une trentaine de groupe organisés pour combattre le nazisme et ses idées qu’aujourd’hui ils veulent nous ramener. Il est hors de question de tolérer cet affront, il est hors de question de tolérer ces fachos, ici ou ailleurs. Nous ferons donc tout pour empêcher la tenue de leur camp et appelons le 30 juin à 12H sur la place du marché à Avallon près de la mairie, à un pique-nique tiré du sac et manifestation festive qui prouvera que le Morvan est avant tout une terre d’accueil. Que chacun passe un appel à la mairie, à la sous-préfecture ou à l’endroit qui va loger ces fachos, pour dire notre colère face à ce rassemblement ! Mairie d’Avallon : 03 86 34 13 50. Sous-Préfecture : 03 86 34 92 00. NB : Il va sans dire que cet événement nécessite la plus grande vigilance de la part de toutes et tous : il n’est pas rare que ces groupuscules, galvanisés par leur lâcheté, traînent les rues pour « ratonner » les personnes seules ou en infériorité. Sous leurs apparences « sociales », ils continuent à agresser, allant parfois jusqu’à poignarder.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Ferme des 1000 vaches : Communiqué de la Confédération paysanne

le 20 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le 31 mai à Amiens, le tribunal de la ville jugeait la requête des patrons de la ferme-usine des 1000 vaches qui réclament 140 000 € de dommages et intérêts à cinq militants et une militante de la Confédération paysanne pour avoir participé avec des dizaines d’autres manifestant.es à des actions syndicales contre ce projet industriel à grande échelle. Le tribunal rendra publique le 13 septembre sa décision. Le combat contre les fermes-usines est loin d’être terminé.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Rencontre KURDISTAN, AUTOGESTION, RÉVOLUTION ! à Amiens le 22 juin

le 19 juin 2018 | PAR Pat de Botul
VENDREDI 22 JUIN 2018 À 19 H, Salle Maurice Honeste 67, boulevard du Cange 80000 Amiens, le collectif libertaire Alexandre Marius Jacob organise une rencontre-débat avec un (voire trois) volontaire(s) révolutionnaire(s) au sein des YPG.PROGRAMMATION : Projection du film de Chris den Hond et Mireille Court, "ROJAVA, UNE UTOPIE AU CŒUR DU CHAOS SYRIEN". Présentation du livre "KURDISTAN AUTOGESTION RÉVOLUTION", éd. AL,mars 2018. INTERVENTION D’ARTHUR ABERLIN, militant libertaire français engagé dans les YPG en 2017. Intervention (sous réserve) de deux autres militants révolutionnaires engagés entre 2016 et 2018.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le Plan Pacte de Macron : tout pour les actionnaires

le 19 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte), présenté lundi en Conseil des ministres, est un fourre-tout de mesures qui répond aux attentes libérales des dirigeants et actionnaires d’entreprises.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Réforme des retraites

le 19 juin 2018 | PAR Pat de Botul
La réforme des retraites n’en est qu’à la phase de concertation en ligne et aux premières discussions avec les représentants syndicaux et patronaux. Mais les travaux de soutènement du futur régime sont lancés. Avec sa relance des dispositifs d’épargne retraite supplémentaire, individuelle comme d’entreprise...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

La Colombie a voté à droite toute

le 19 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le candidat Ivan Duque a remporté le second tour de l’élection présidentielle avec 53,98 % des voix. Mais, avec 41,81 % des voix, son rival Gustavo Petro obtient un score historique dans ce pays où la gauche a toujours été très minoritaire dans les urnes. Ivan Duque, candidat du CD, le parti fondé et dirigé par l’ancien président Alvaro Uribe, a pris la tête d’une large coalition pour ce second tour. Il a reçu l’appui des secteurs les plus conservateurs du pays et des évangéliques...
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Manifestation anti-nucléaire à Bure

le 18 juin 2018 | PAR Pinou
Samedi 16 a eu lieu une manifestation à Bar Le Duc, préfecture de la Meuse, contre le projet de poubelle nucléaire mené par l’Andra et Cigéo. Cette manifestation a rassemblé 3500 personnes dans une ambiance festive et offensive (plusieurs vitres de sous traitants et autres complices du projet, ainsi que quelques banques et symboles d’oppressions ont été tagués ou détruites). Quelques affrontements avec les flics ont eu lieu (3 blessé.e.s et 7 interpellations côté manifestants) avant l’arrivée, où s’en est suivi prises de parole et spectacle. Toutes les infos de cette manif ici : https://manif-est.info/Journee-de-mobilisation-du-16-juin-2018a-Bar-le-Duc-657.html

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Après l’Espagne, des migrants de l’Aquarius accueillis en France... Mais sous conditions !

le 18 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Ce dimanche, à Valence en Espagne, des milliers de citoyens se sont rassemblés pour accueillir les réfugiés abandonnés en mer par les dirigeants d’une Europe xénophobe et meurtrière...Rescapées, avec plus de 600 autres exilés africains, d’une journée entière passée sur un canot pneumatique à la dérive, des femmes ont été prises en charge par les sauveteurs de SOS Méditerranée, il y a plus d’une semaine. Avant de pouvoir enfin poser le pied sur une terre hospitalière, elles ont dû attendre et naviguer plus de 1 500 kilomètres, à bord du navire de l’ONG, empêché dimanche dernier d’accoster en Italie par le ministre de l’Intérieur xénophobe, Matteo Salvini. Parmi ces femmes africaines en liesse qui, pendant plus d’une semaine, ont dû faire face à une mer parfois démontée, certaines sont enceintes, d’autres souffrent de brûlures : toutes viennent de connaître l’enfer libyen. À terre, près 2 000 citoyens espagnols solidaires se sont rassemblés sur le port de Valence pour accueillir ces 630 réfugiés épuisés et proposer leurs services aux associations pour traduire, soigner, nourrir, habiller leurs hôtes sauvés des eaux. « Bienvenue chez vous ! » pouvait-on lire en plusieurs langues sur une banderole accrochée à proximité du lieu d’amarrage. Macron, dans un geste ambiguë a accepté d’accueillir des migrants de l’Aquarius "après examen de leur situation".... Tout un programme ! Heureusement, pour compenser un peu ce marché de dupes, hier, la marche solidaire pour les migrants, partie le 30 avril de Vintimille, est arrivée à Paris. Des manifestants on marché avec eux de la gare d’Austerlitz à Bastille pour réaffirmer solidarité et protection des migrants.

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La flottille pour Gaza empêchée d’accoster à Paris

le 18 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Deux bateaux symbolisant la défense du peuple palestinien soumis à un blocus inhumain depuis plus de onze ans ont été empêchés par la police fluviale de faire escale sur un quai de Seine. L’Association France Palestine Solidarité dénonce les pressions d’Israël.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Ukraine : des fachos ont tenté d’empêcher la Gay-Pride à Kiev

le 18 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Hier, environ 150 activistes d’extrême droite ont tenté d’empêcher les participants à la marche des fiertés LGBT de défiler dans les rues de Kiev. Violents, ces ultranationalistes ont tenté de forcer le cordon de police les séparant des manifestants, avant de brûler le drapeau arc-en-ciel...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Grèce/Macédoine du Nord (ex-Fyrom)

le 18 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les ministres grec et macédonien des Affaires étrangères ont signé dimanche un accord historique pour rebaptiser l’actuelle Ex-république yougoslave de Macédoine en Macédoine du Nord. Ce n’aura pas été sans mal après 27 ans de bis-bis entre les deux pays...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le procès des lycéens d’Arago renvoyé

le 17 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les lycéens du lycée Arago n’auront plus à pointer au commissariat ou à éviter de mettre les pieds dans le XIIe arrondissement de Paris, les mesures de contrôle judiciaire ayant été levées. Sur le fond, les avocats de la défense n’ont pas encore gagné, puisque le procès des manifestants interpellés le 22 mars et place de la République, à l’occasion du mouvement des fonctionnaires et de la mobilisation contre Parcoursup, a été renvoyé au 4 décembre.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Salops de pauvres...

le 17 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le sociologue Nicolas Duvoux montre que la tradition d’aide aux plus démunis au nom de l’égalité de droits est à nouveau en recul, au nom d’une résurgence d’une vision plus « punitive ».
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Turcs de France : Erdogan ou pas Erdogan ?

le 17 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Depuis le 7 juin, les 350 000 électeurs turcs habitant en France ont commencé à voter pour les élections législatives et la présidentielle qui, en Turquie, auront lieu le 24 juin. Un scrutin historique et crucial pour l’avenir démocratique du pays.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Macron s’attaque aux retraites

le 16 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le coup d’envoi de la future réforme des retraites vient d’être donné. L’objectif du gouvernement : remplacer le système actuel, basé sur la répartition, par une capitalisation à peine déguisée. à la clé, des pensions toujours plus basses...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Manif en soutien aux lycéens d’Arago

le 16 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Vendredi 15 juin, de nombreuses organisations ont appelé à manifester devant le tribunal de grande instance de Paris en soutien aux lycéens et étudiants arrêtés le 22 mai dernier lors de l’occupation du lycée Arago.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Les cheminots ne désarment pas

le 16 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Au sortir d’une réunion intersyndicale, les quatre organisations représentatives à la SNCF à l’origine, dans l’unité et depuis le 22 mars dernier, du plus long conflit de l’histoire récente de l’entreprise publique, ont une nouvelle fois appelé l’ensemble des cheminots « à maintenir la pression sur les prochaines séquences de grève », avec, en point d’orgue, « une grosse journée d’action » le 28 juin (dernier jour de grève du calendrier prédéfini au printemps). La CGT a évoqué une poursuite de la mobilisation. SUD rail également.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Italie : ça commence, les fachos débaptisent les rues à Rome !

le 16 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les élus d’extrême-droite de Frères d’Italie ont fait voter jeudi, avec l’appui de ceux du Mouvement 5 étoiles, un vœu pour nommer une rue de la capitale italienne Giorgio Almirante, la plus importante figure néofasciste de l’après-guerre...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Nicaragua : une lueur d’espoir ?

le 16 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les autorités acceptent l’ouverture d’une enquête internationale sur les violences qui ont fait 170 morts en deux mois. En échange, les manifestants lèveront les blocages.
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Maudite soit la guerre !

le 15 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Arte a diffusé un film qui n’est pas antimilitariste mais qui montre comment "un pognon de dingue" va de l’armée vers toute sorte de boites privées : http://www.tv-replay.fr/12-06-18/patrie-et-profit-arte-13019675.html
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Argentine : première victoire pour l’IVG

le 15 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Un projet de loi des féministes dépénalisant l’avortement a été enfin adopté par les députés, jeudi. Il doit encore passer par le Sénat.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Europe : l’alliance brune contre les migrants

le 15 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le chancelier autrichien qui va prendre la présidence de l’UE au prochain semestre avance une alliance entre les ministres de l’Intérieur de droite et d’extrême droite de Vienne, Berlin et Rome pour maintenir les migrants dans des camps hors de l’UE.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Macron l’équarrisseur

le 14 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les déclarations d’Emmanuel Macron sur « le pognon de dingue (mis) dans les minima sociaux », filmées et diffusées mardi par ses propres conseillers, ne sont pas des dérapages incontrôlés. Cela fait plusieurs mois que Macron, à coups de déclarations chocs, prépare les esprits à une offensive violente. À l’occasion d’un discours devant les mutuelles françaises, le chef de l’État est revenu plus largement sur les contours de la société dont il rêve pour le pays. Pourfendant les « statuts », il propose, au nom de la « mobilité », une protection moindre, dans un marché de dupes. Macron qui n’a pas hésité à augmenter le point de CSG, y compris pour les retraités, à réduire le montant de l’aide personnalisée au logement, à affaiblir tous les bailleurs sociaux et à supprimer les emplois aidés et n’a pas lésiné à redistribuer vers les plus riches en supprimant l’ISF ou créant la flat tax...
BRÈVES DE COMBAT - Arts et Spectacles

La ferme des animaux de George Orwell rediffusé

le 14 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Un cochon tyrannique détruit la société utopiste à laquelle œuvrent les animaux d’une ferme... D’après la fable animalière de George Orwell, un petit bijou de l’animation britannique des années 1950.Porté sur la boisson, Jones est un fermier brutal. N’ayant que faire du bien-être de ses bêtes, il les exploite sans vergogne. Révolté par les injustices et les mauvais traitements dont ils sont victimes, le plus vieux cochon de la ferme, sentant sa fin proche, les exhorte à chasser leur maître afin d’organiser une nouvelle société où l’égalité régnera. Après un temps heureux où, des poules aux moutons, tous donnent le meilleur d’eux-mêmes au bénéfice de la communauté, un cochon tyrannique leur impose sa loi…Publiée en 1945, la fable animalière de George Orwell transpose dans l’univers clos d’une ferme la confiscation d’une utopie par un despote, mais laisse entrouverte la porte de l’espérance. Satire à peine voilée du stalinisme, l’adaptation animée de Joy Batchelor et John Halas n’est pas destinée à un public enfantin. Certaines séquences, comme la mort du fier cheval, ont d’ailleurs valu à leur film d’être interdit en salles aux moins de 18 ans jusqu’au début des années 1960. Des recherches récentes ont en outre mis en lumière la contribution apportée à son financement par la CIA afin de servir, après-guerre, l’agenda anticommuniste des États-Unis. Le film n’en reste pas moins un petit bijou à (re)découvrir pour la fluidité de son récit, son dessin aux traits simples et aux couleurs impeccables, sa ribambelle d’animaux aux prises avec une histoire plus grande qu’eux, et surtout, sa réflexion profonde sur l’iniquité humaine... A voir sur : https://frama.link/-6sqLTH7
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

[MEXIQUE] FERNANDO BARCENAS SORT DE PRISON !

le 13 juin 2018 | PAR Les trois passants
Aujourd’hui, 11 juin 2018, le compagnon anarchiste FERNANDO BARCENAS
CASTILLO est sorti de prison.

Arrêté le 13 décembre 2013, dans le cadre des protestations contre
l’augmentation du prix des billets du métro, Fer avait été accusé
d’avoir mis le feu à l’arbre de Noël de l’entreprise Coca-Cola, depuis
lors il se trouvait dans la prison Nord dite le ReNo, dans la ville de
Mexico.

En décembre 2014 il a été condamné à 5 ans et 9 mois de prison pour
les délits d’attaques à la paix publique et association délictueuse.
Peu après sa detention Fernando n’a cessé d’élaborer de multiples
projets : des ateliers de musique d’écriture, de diffusion et
d’information tels des fanzines et le journal anti-carcéral
indépendant de combat : « El Canero », qui signifie « celui qui est
en taule ». Il s’agit d’un média libre produit par des prisonniers et
prisonnières, derrière les barreaux de plusieurs geôles de la
capitale mexicaine et d’ailleurs.

Pour Fernando « Le Canero est un projet qui veut expliquer la réalité
vécue dans les prisons et la mettre en rapport avec un contexte social
plus large, dont nous sommes tous prisonniers à différents niveaux. Ce
journal contribue à diffuser la lutte anti-carcérale en tissant un
lien de communication entre prisonniers et avec l’extérieur ». Il
s’agit pour lui « De démontrer que la lutte se mène quel que soit le
lieu et avec les moyens dont on dispose, sans attendre que toutes les
conditions soient réunies ».

Ainsi, le premier Canero est sorti en juin 2014, à ce jour, cinq
numéros ont été écrits : au fil du temps, le contenu évolue. Ce
journal est le produit des nombreuses réunions de prisonnier.e.s, des
échanges et des réflexions, des actions conjointes, des grèves de la
faim … Dans son cheminement, le Canero voit naître des organisations
informelles de prisonnier.e.s en résistance, des actions coordonnées,
des communiqués dénonçant la bête pénitentiaire, l’autorité et
l’enfermement dans et hors les murs.

Depuis le mois de novembre 2017, Fernando lance une nouvelle idée,
mettre en place une bibliothèque autonome gérée par les propres
prisonniers et après plusieurs mois de travail et de construction, la
bibliothèque est inaugurée le 28 avril 2018 avec le nom de Xosé
Tarrío González *, la bibliothèque continue de grandir et à ce jour
elle compte avec de nombreux documents, entre livres, revues et
brochures… la bibliothèque continue sa route.

Pendant toutes ces années Fer a également encouragé et lancé
l’organisation des prisonnier-e-s en résistance, tout d’abord il
encourage la formation du C.C.P.R (Coordination Combative de Prisonniers
en Résistance) plus tard il participe à la coordination des grèves de
la faim avec d’autres prisonniers anarchistes de la ville de Mexico. Par
la suite, Fer lance et encourage la formation de la C.I.P.RE
(Coordination Informelle des Prisonniers en Résistance) comme forme et
espace d’organisation pour tous ceux et celles qui ont été brimé.e.s
et torturés par la machinerie pénitentiaire. La CIPRE étant une
organisation informelle s’est dissoute et aujourd’hui s’efface non sans
laisser toute une expérience organisationnelle derrière elle. Fer
lance une nouvelle proposition donnant lieu au collectif des prisonniers
CIMARRON, qui fait référence au sens « s’échapper, fuir » s’évader
de la propriété d’un maître.

_VA UNE FORTE ACCOLADE FER, UN ABRAZO COMPAÑERO! _
_ENFIN DANS LA RUE._

_JUSQU’À LA LIBERTÉ TOTALE!_

Les trois passants

____________

*NOTE : Xosé Tarrío González est né en 1968 à la Coruña. A onze
ans il est enfermé dans un internat, puis en maison de redressement
pour se retrouver à 17 ans en prison où il contracte le SIDA. En
prison, il met en oeuvre l’anarchisme et la rébellion, menant de
nombreuses tentatives d’évasions, pratiquant la solidarité réelle
entre les prisonniers, luttant résolument contre la prison et les
gardiens de prisons ; toutes ces attitudes entraînent humiliations,
mises à l’isolement et il est de nombreuses fois torturé. En 2004, son
état de santé se dégrade une nouvelle fois dû à sa maladie et
finalement, le 2 janvier 2005 il meurt victime de l’institution
carcérale et de la société qui la soutient. Xosé était un
prisonnier du régime spécial FIES (Fichier Interne de Suivi Spécial)
et auteur du livre « Huye, hombre, huye »
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Mutilations faites aux femmes sur Arte

le 13 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les mutilations génitales sont considérées comme une violation grave des droits de la personne. On estime que 200 millions de femmes dans le monde ont été mutilées, excisées ou infibulées durant l’enfance. Des pratiques qui font encore partie du quotidien dans de nombreux pays africains. Fadumo Korn est l’une des rares victimes à en parler ouvertement. Originaire de Somalie, elle s’est installée en Allemagne il y a de nombreuses années, s’est mariée et a eu un enfant. Aujourd’hui, elle essaie d’aider les fillettes qui ont subi des mutilations, dont la plupart ont fui leur pays pour gagner l’Europe.Une équipe d’"ARTE Regards" a pu accompagner Fadumo Korn et ses protégées pendant plusieurs semaines.Est-il possible de surmonter les blessures et les traumatismes liés aux mutilations génitales ? Lire sur : https://frama.link/kZ876Nhj
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Salon de la mort

le 13 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Depuis lundi jusqu’à vendredi, le salon de la défense et de l’armement est la vitrine des avancées technologiques les plus folles. Du génie humain au service de la guerre et de la répression...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le Conseil d’Etat et les demandeurs d’asile

le 13 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le Conseil d’État rappelle rappelle qu’« un règlement européen qui imposerait à la France, et plus précisément à l’Ofpra [Office français de protection des réfugiés et apatrides], de rejeter comme irrecevable une demande d’asile au motif qu’un pays peut être regardé comme un pays tiers sûr pour le demandeur (…) ne serait pas conforme au quatrième alinéa du préambule de la Constitution de 1946, auquel renvoie la Constitution de 1958 ». Cet alinéa rappelle que « tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d’asile sur les territoires de la République ».
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Camping itinérant passamontagna contre toutes les frontières

le 12 juin 2018 | PAR Pinou
Du 8 au 10 juin a eu lieu une marche partant de Mélézet (Italie) jusqu’à Briançon, pour lutter contre toutes les frontières et tous les fascismes. Environs 200 à 300 personnes ont pris part à cette marche, montrant ainsi leur solidarité aux personnes qui risquent leurs vies en migrant pour espérer vivre dignement.
Ni Patrie, ni patron, ni Salvini ni Macron !
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Un principal de collège privé viré pour avoir dénoncé un viol !

le 12 juin 2018 | PAR Pat de Botul
À Saint-Ambroix (Gard), le principal du collège catholique Saint-Joseph a été suspendu de ses fonctions par la direction diocésaine pour avoir… dénoncé un viol durant un voyage scolaire des classes de 4e et 3e à Malte...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le rappeur Médine dénonce les procédés de l’extrême-droite

le 12 juin 2018 | PAR Pat de Botul
« Je renouvelle mes condamnations passées à l’égard des abjects attentats du 13 novembre 2015 », écrit le chanteur havrais. « Voilà quinze ans que je combats toutes formes de radicalisme dans mes albums », assure-t-il, une position qui lui vaut, selon lui, « les foudres de l’extrême droite et de ses sympathisants ». Pour lui, celle, en protestant contre sa venue au Bataclan, cherche « à instrumentaliser la douleur des victimes et de leur famille ». « Allons-nous laisser l’extrême droite dicter la programmation de nos salles de concerts voire plus généralement limiter notre liberté d’expression ? », s’interroge-t-il dans un communiqué...
BRÈVES DE COMBAT - Histoire

Luttes d’écritures et luttes de classes en France au XXe siècle

le 12 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Vendredi 15 juin 2018 - 14h00 / 16h30, CNRS Pouchet - 59 rue Pouchet - Paris 17°. Le numéro de salle est indiqué sur l’écran situé dans le hall d’entrée (entrée gratuite). "Le XXe siècle a porté à son apogée la classe ouvrière en fRance. Les vagues de grèves qu’elle conduit et les organisations syndicales ou politiques qu’elle rejoint suscitent à la fois espoir et effroi, devant l’idée que les ouvriers puissent bouleverser radicalement l’ordre social. Ce double sentiment s’est exprimé dans une multitude d’écrits. L’État par le truchement de la police ou des inspecteurs du travail, le patronat, les organisations catholiques, les sociologues, sans parler des lettrés qui choisirent de se faire ouvriers plus ou moins longtemps dès l’entre-deux-guerres, n’ont cessé d’évaluer la classe ouvrière et sa moralité. Les ouvriers ont répondu dans des tracts, des témoignages ou des romans, qui racontent le travail, la vie et les luttes. Ce sont ces textes, tantôt sous forme d’archives, tantôt publiés, connus ou complètement inédits, que Xavier Vigna explore dans ce livre. Il montre que ces luttes d’écritures relèvent bien de luttes de classes. On se souvient d’Emmanuel Macron dénonçant l’illettrisme supposé des ouvriers : quand un tel mépris vient légitimer la domination sociale et politique, quand l’anticommunisme conduit à l’anti-ouvriérisme, l’écriture ouvrière, qui réplique et réfute, oeuvre à l’émancipation individuelle et collective. En revisitant l’histoire ouvrière, cet ouvrage invite à relire le XXe siècle français..." Xavier Vigna est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bourgogne. Il est notamment l’auteur de "L’Insubordination ouvrière dans les années 68. Essai d’histoire politique des usines" (Rennes, PUR) en 2007 et de "Histoire des ouvriers en fRance au XXe siècle" (Paris, Perrin) en 2012.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Migrants Italie / Espagne

le 12 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le gouvernement espagnol de Pedro Sanchez a invité le navire de SOS Méditerranée à accoster à Valence. Dimanche, l’Italie, par la voix de son ministre de l’Intérieur d’extrême droite, Matteo Salvini, avait fermé ses ports aux 629 migrants.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Palestine : 30 blessés à Ramallah

le 12 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le camp de réfugiés d’Al-Amari, à Ramallah, a été la cible d’une opération militaire israélienne faisant une trentaine de blessés. De plus, il ne se passe plus un vendredi dans la bande de Gaza, où des Palestiniens ne tombent sous les balles des soldats israéliens : 129 ont déjà été abattus depuis le 30 mars, date des premiers rassemblements pour réclamer le droit au retour et protester contre la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Migrants syriens

le 12 juin 2018 | PAR Pat de Botul
L’ONU a annoncé lundi un « déplacement massif à l’intérieur de la Syrie » de janvier à avril. Un chiffre atteignant le million, jamais atteint depuis 2011.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La situation du nucléaire post-Fukushima

le 11 juin 2018 | PAR Pat de Botul
https://lelaboratoireanarchiste.noblogs.org/files/2018/03/Fukushima-Paradise-Naoto-Kan-def.pdf.

Il est signé Lao She, ce qui est un pseudo puisque le grand romancier chinois portant ce nom a été une des victimes de la Révolution culturelle, retrouvé mort dans un lac le 25 août 1966 (un suicide d’après les autorités). Extraits : "Les gestionnaires de Fukushima réaffirment ce que Rosen, chargé de la sécurité sanitaire à l’AIEA, affirmait après Tchernobyl: « Même s’il y avait un accident de ce type tous les ans, je considérerais le nucléaire comme l’une des sources intéressantes d’énergie. » L’énergie, en particulier l’énergie nucléaire, c’est l’or de la domination. Donc, pas question d’arrêter la course à l’abîme, y compris en France. D’où la décision d’allonger de plusieurs décennies la durée de vie des centrales. D’où les tentatives de construire d’autres monstres nucléaires et thermonucléaires, comme ITER". "Le combat contre le nucléaire n’a de sens que comme partie intégrante de combats plus généraux, visant à subvertir le monde du capital et de l’État. A moins d’accepter d’être exposé pour longtemps à des radiations et à des catastrophes, au cours desquelles apparaît de façon paroxystique la fonction première de l’État : assurer la sécurité et la survie de la société par la négation de la liberté et de la vie des individus. La mise en situation d’urgence des populations indignées, atterrées, acculées, confinées, déportées, condamnées à crever et la neutralisation des rétifs, y compris par la fusillade, prévues par les plans d’urgence nucléaire, en France et ailleurs, en sont la preuve".
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Mercredi 13 Juin, manifestons notre soutien à Koltchenko et Sentsov à 18H devant l’ambassade russe de Paris !

le 11 juin 2018 | PAR Fédération anarchiste.
Le 14 mai 2018, Oleg Sentsov, réalisateur, se trouvant en colonie à régime sévère sur le cercle polaire, a engagé une grève de la faim illimitée : selon ses calculs sa mort devrait se produire pendant le Championnat de Russie. Sentsov exige la liberté non pas pour lui-même mais pour tous et toutes les prisonnier-e-s politiques ukrainien-ne-s en Russie. L’anarchiste Alexandre Koltchenko l’a rejoint dans sa grève le 30 mai alors que celui-ci souffre déjà de grave problèmes de santé. L’État russe a condamné Alexandr Koltchenko à 10 ans d’emprisonnement et Oleg Sentsov à 20 ans. L’accusation de « terrorisme » qui a servi à couvrir ces ignobles décisions d’un tribunal qui exécute les ordres du pouvoir politique russe n’a aucun fondement. Des dizaines de condamnations tout aussi arbitraires ont eu lieu en Russie ces dernières années. Solidarité internationale avec nos camarades. A bas Poutine ! A bas l’État russe !
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Un groupe de stals bolivarien purs et durs boycotte les interventions des anarchistes nicaraguyens en France

le 11 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Un collectif de jeunes Nicaraguayens s’est constitué ici à Paris, à la suite de la dure répression (une centaine de morts et un millier de blessés) exercée par le président nicaraguayen Ortega sur la population profondément révoltée, surtout à Managua, contre les mesures de restrictions sociales qu’il a entreprises et la corruption générale de l’oligarchie "ex-sandiniste"... Le collectif Mésoamérique s’est constitué récemment rassemblant plusieurs représentant.e.s de pays d’Amérique centrale qui a notamment participé à un rassemblement à Paris le 26 avril devant la Mairie de Paris invité par le collectif Paris Ayotzinapa. Or, un groupe bolivarien sévissant à Paris a tenté au moment de l’intervention des jeunes camarades nicaraguayens de boycotter leurs interventions. Nous l’en avons empêchée autant que nous pouvions. Le collectif Mésoamérique organise cette fois une caravane d’information sur la situation au Nicaragua qui commencera samedi prochain 9 juin de 16 heures à 19 heures au Lieu-Dit - 6 rue Sorbier 75020 Paris, rencontre soutenue par le Collectif Guatemala, Alerte Honduras, France Amérique Latine, le CCFD, etc. Mais un groupe d"inconditionnels bolivariens" vient d’adresser des menaces par mail au Lieu-Dit... No Pasaran !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le peuple de Castres s’est enflammé pour ses champions

le 10 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Il est 5 heures. Castres vient à peine de s’endormir. Une quinzaine d’employés municipaux mettent du cœur à l’ou...

Le 26 mai, à l’appel d’une soixantaine de syndicats, partis politiques, associations et mouvement citoyens appelant à une « marée populaire » contre la politique de Macron, ils étaient 200 (chiffres de la Dépêche) à défiler dans les rues de Castres. Castres compte 68 000 habitants. C’est la ville natale de Jean Jaurès, assassiné le 31 juillet 1914...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Pas de pain : que des jeux !

le 10 juin 2018 | PAR Pat de Botul
"On estime à 8000 (peut-être 10 000) le nombre de Castrais qui sont montés à Paris samedi pour la finale de rugby qui a vu leur équipe gagner le « Bouclier de Brennus » convoité par Montpellier. De retour dans leur ville, les vainqueurs ont été accueillis par 12 000 (peut-être 15 000) supporters en délire
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Amerikkka d’abord !

le 10 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Au G7, Trump a réussi l’exploit d’unir les "alliés" des États-Unis contre lui-même, une situation dont n’aurait pas rêvé la Chine...
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Rencontres avec Esteban, anarchiste vénézuélien à Dijon et Lyon

le 9 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Dans le cadre de sa tournée européenne d’information et de collecte de dons* divers pour la ferme et l’espace contre-culturel autogérés « La LIBERTARIA » , Contrapoder.org (serveur d’informations militantes) et Indymedia Venezuela : Rencontre / projection / débat avec Esteban, anarchiste vénézuélien- A Dijon, le 11 juin 2018 au Black Market rue Berbisey à 19h.- Et le vendredi 15 juin 2018, à 19h00, à la librairie La Gryffe (5 rue Sébastien Gryphe 69007 Lyon), organisé par le groupe Graine d’Anar de la fédération anarchiste.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Les salariés de l’hôpital psychiatrique de Sotteville-Lès-Rouen ont gagné

le 9 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Après trois mois d’une grève reconductible et 18 jours de grève de la faim, suivie par huit soignants, ils ont obtenu les créations de 30 postes et deux unités spécialisés, l’une pour adolescents, la seconde pour l’accueil des détenus.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Appel "au secours Mer Méditerranée"

le 9 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Un rapport du WWF met en garde contre la hausse de la concentration de nos déchets plastique dans la mer fermée, polluée par 500 000 tonnes chaque année par la seule Europe.

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Palestine : encore des morts

le 9 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les affrontements entre les manifestants palestiniens et les soldats israéliens à la frontière entre la bande de Gaza et Israël ont fait quatre morts, vendredi 8 juin, selon un nouveau bilan du ministère de la santé de l’enclave palestinienne. Le ministère a également fait état de 100 autres Palestiniens blessés par les tirs, dont un photographe de l’AFP, Mohammed Abed Al-Baba, qui couvrait les manifestations. Des sources médicales palestiniennes ont, elles, recensé 620 blessés.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Danemark / Autriche : la honte

le 9 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le premier ministre danois, Lars Lokke Rasmussen, a annoncé que son pays était en discussion avec l’Autriche – qui assumera bientôt la présidence tournante de l’Union – et « d’autres pays » pour la mise en place d’un « nouveau régime européen de l’asile ». Point central du dispositif : la création de « centres communs de réception et d’expulsion en Europe », mais hors du territoire de l’UE semble-t-il. En clair, des camps de rétention, où se retrouveraient des migrants ne pouvant prétendre à une demande d’asile, ou ne pouvant être rapidement renvoyés...
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Demain, les révolutions !

le 8 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le groupe Marius Jacob (Amiens) de la Fédération anarchiste a le plaisir d’annoncer sa prochaine soirée conférence-lecture musicale "Demain, les révolutions" avec la présentation de l’ouvrage "Utopies et anticipations révolutionnaires au XIXème siècle" par Philippe Ethuin, anthologiste, directeur de la collection ARCHEOSF, le vendredi 8 juin à partir de 18h45, Salle Maurice Honeste, 67 boulevard du Cange, Amiens.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Un centre d’accueil pour migrants incendié à Lourdes

le 8 juin 2018 | PAR Pat de Botul
L’incendie d’un centre d’accueil de réfugiés à Lourdes, est le dernier acte d’un mystérieux groupe Delta. Il intervient au moment où va s’ouvrir le procès d’un responsable du FN qui avait jeté en pâture l’adresse de la directrice du Cada, et diffusé sur les réseaux sociaux l’adresse des réfugiés. Ce groupuscule n’hésite pas non plus à intimider et menacer la presse locale. Au lendemain de la publication d’un dossier sur les populismes en Europe, le 22 mai, la Dépêche a également été visée par un cocktail Molotov...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Italie : « La fête, c’est fini ! »

le 8 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Ces mots sont de Matteo Salvini, le nouveau ministre de l’Intérieur italien et homme fort du gouvernement. Selon lui, les migrants et les réfugiés sont trop bien accueillis, dans la péninsule. Devançant son discours de quelques heures, au cours de la nuit de samedi, des coups de fusil étaient tirés contre un groupe de jeunes travailleurs agricoles africains près de Rosarno, dans le Sud du pays. Bilan : un jeune syndicaliste de 29 ans tué et un autre ouvrier blessé à la jambe. Lundi, les travailleurs agricoles de la plaine de Gioia Tauro ont répondu par la grève et la mobilisation.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Italie (suite)

le 8 juin 2018 | PAR Pat de Botul
"La famille naturelle est attaquée : les homosexuels veulent nous dominer et effacer notre peuple". Le personnage qui a prononcé cette phrase impérissable sur l’éventualité d’une domination homosexuelle s’appelle Lorenzo Fontana. Membre de La Ligue (ancienne Ligue du Nord) il est ministre de la Famille dans le nouveau gouvernement italien. Autre phrase de Lorenzo :" l’avortement est la première cause de féminicide dans le monde"... Ça promet !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Communiqué des collectifs paysans "Hors norme" à propos de la journée d’action nationale (occupation de locaux, rassemblements)

le 7 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Extrait : "Contrairement au syndicalisme agricole qui, selon les uns ou les autres, s’y résigne, l’encourage ou le cogère, en ne dénonçant pas les vrais ennemis, nous refusons la logique commune étatique et industrielle, coordonnée grâce aux normes, de concentration des productions agricoles et artisanales dans les mains de quelques requins agrimanagers et/ou industriels ou bien financiers, tous profiteurs et cyniques, par l’élimination du plus grand nombre. Cette situation n’est pas propre au monde agricole et à la "consommation" alimentaire et touche désormais chaque domaine de la vie (bâtiment, santé, transport...) comme le montre l’arrivée de nouvelles personnes, travaillant dans ces secteurs, dans nos groupes locaux soulagés de trouver un endroit pour organiser le refus de l’emprise normative. Désormais nous voyons bien et les chiffres le montrent que les normes ne protègent que la santé des industriels, ceux et celles qui affirment le contraire sont des illusionnistes à qui profite le crime". À cette occasion, lundi dernier trous noirs a rediffusé une émission de mars avec Yannick Ogor, maraîcher-éleveur en Bretagne, un des initiateurs de ces collectifs et auteur du livre Le paysan impossible-Récit de luttes : Trous Noirs sur Radio Libertaire
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Communiqué du groupe Graine d’Anar, membre de la Fédération Anarchiste, Lyon

le 7 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le local syndicale CGT de l’Union Locale 5ème et 9ème arrondissement a été recouvert ce week-end de signes et slogans appartenant à la sphère identitaires d’extrême droite d’inspiration fasciste. En prime, il y a eu tentative d’intrusion. Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette tentative d’intimidation et nous apportons notre soutien sans faille à l’Union Locale CGT 5ème et 9ème arrondissement face à cette attaque.Les fascistes n’auront jamais le dernier mot.
BRÈVES DE COMBAT - Éducation

L’orientation bientôt privatisée dans les lycées ?

le 6 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Les psychologues de l’éducation nationale étaient dans la rue hier pour dénoncer la décision du gouvernement de fermer les CIO et ses conséquences pour la jeunesse. En 2013, le ministère de l’Éducation nationale recensait officiellement 539 CIO (centres d’information et d’orientation). Aujourd’hui, il n’en resterait plus que 470. Et demain ?
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La police des frontières épinglée dans les Alpes Maritimes

le 6 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Insalubrité, violences physiques et verbales, déni de droit… Un rapport publié hier par le contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) épingle les agissements de la police aux frontières (PAF) dans les Alpes-Maritimes.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Loi Elan

le 6 juin 2018 | PAR Pat de Botul
La loi Elan actuellement débattue à l’Assemblée compte abaisser de 100 à 10 % le taux de nouveaux logements devant être accessibles aux personnes handicapées...
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Les Argentines dans la rue pour le droit à l’IVG et contre les violences faites aux femmes

le 6 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Bravant le froid de l’hiver, des centaines des milliers de personnes ont défilé lundi soir dans les rues de Buenos Aires ainsi que dans les principales villes d’Argentine.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Fachos partout

le 5 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Cinq ans après l’assassinat de Clément Méric par des skinheads, l’activisme des groupuscules d’extrême droite, souvent accompagné de violences, redouble ces derniers mois se sentant vent en poupe avec les discours macronistes sur l’immigration. Quand au procès des assassins fascistes de Clément Méric, plus rien ne s’y oppose après le rejet par la cour d’appel de Paris du recours d’un des skinheads impliqués.
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

La Bavière sous croisade catho

le 5 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le 24 avril, le très conservateur ministre-président de Bavière a fait adopter une loi obligeant tous les bâtiments publics de la région à accrocher un crucifix dans leur entrée, une mesure qui heureusement fait polémique dans la région allemande.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

La Slovénie bascule dans la xénophobie

le 5 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Après la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie, la République tchèque et l’Autriche, un nouveau pays d’Europe centrale membre de l’Union européenne vient de céder aux chants des sirènes d’une formation nationaliste anti-immigrés. Le Parti démocrate slovène (SDS) de l’ancien premier ministre conservateur Janez Jansa est arrivé en tête avec 25 % des voix...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Migrants sur les routes de la mort

le 5 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Avec le retour d’une météo plus clémente en Méditerranée, les départs d’exilés en quête d’asile à bord de canots de fortune depuis les rivages de l’Afrique et du Proche-Orient augmentent. Malgré les politiques européennes les mettent en danger de mort.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

France / Israël

le 5 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le premier ministre israélien, colonialiste porteur du "Grand Israël" au détriment des Palestinien Benyamin Netanyahou, est reçu aujourd’hui en grande pompe par Emmanuel Macron malgré les appels de dizaines de personnalités...
BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Parcoursup : les élèves des quartiers populaire en colère

le 4 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Le système de sélection des futurs bacheliers pénalise ouvertement les élèves des quartiers populaires. Dans les lycées concernés, un sentiment d’injustice se répand, confirmé par des chiffres alarmants fournis par les syndicats. Une centaine de lycéens du lycée Paul-Éluard de Saint-Denis l’a exprimé dans la rue. .
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Non au service national universel !

le 4 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Pour quinze organisations de jeunesse (dont la Fage, l’Unef, la SGL, l’UNL, la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) ou encore le MAG jeunes LGBT), le projet de service national universel est incohérent et démagogique. Elles préconisent d’investir les associations existantes.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Palestine : Une infirmière volontaire tuée en bordure de la bande de Gaza

le 4 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Razan Al-Najjar était infirmière. Agée de 21 ans, elle faisait partie des volontaires qui, au péril de leur vie, interviennent dans la bordure frontalière, soit quelques centaines de mètres près de la clôture séparant la bande de Gaza d’Israël. C’est là qu’elle a été tuée, le 1er juin, par un sniper israélien, à l’est de Khan Younès. Une centaine d’autres personnes ont été blessées, lors de ce nouveau rassemblement de la « marche du grand retour », entamée le 30 mars, dont le bilan, en termes de victimes, s’élève à ce jour à près de 120 morts et plus de 3 500 blessés par balle.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Rendez-vous anar à Saint-Félix

le 2 juin 2018 | PAR Pat de Botul
L’association Le Bayou organise le dimanche 10 juin au moulin de Saint Felix (entre Beauvais et Creil) une conférence débat sur le thème : Le prolétariat aujourd’hui ? Il y aura de quoi boire et grignoter. La conférence débute à16h.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Italie

le 2 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Sergio Matarella devient le nouveau premier ministre d’Italie, mais pas de quoi se réjouir : le chef de la Ligue, Matteo Salvini, prend le ministère de l’intérieur pour mettre en place un programme très dur sur l’immigration...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Lycée Arrago, parents pas contents

le 1 juin 2018 | PAR Pat de Botul
102 jeunes ont été arrêtés le 22 mai dans ce lycée parisien, où ils voulaient tenir une AG. D’abord sidérées, leurs familles disent aujourd’hui leur colère et leur volonté de se battre...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Toujours lui !

le 1 juin 2018 | PAR Pat de Botul
L’exécutif a donné le coup d’envoi à la réforme retraite de Macron qui doit être présentée à la mi-2019, et selon laquelle "chaque euro cotisé doit donner les mêmes droits" à pension pour tous. Derrière se profile un régime par points qui prépare l’éclatement du système solidaire...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Encore des morts au Nicaragua

le 1 juin 2018 | PAR Pat de Botul
Au Nicaragua, de nouvelles manifestations, mercredi 30 mai, ont fait onze morts au cours d’affrontements entre opposants et partisans du président Daniel Ortega, a annoncé jeudi le Centre nicaraguayen des droits humains (Cenidh).
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Lycée Arago : le matériel de Doc du réel mis sous séquestre

le 31 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Doc du Réel, vidéaste et documentariste : "Après 44 heures de garde à vue suite à l’occupation du lycée Arago, l’entièreté de mon matériel de vidéaste est sous scellé, à l’heure actuelle, je ne possède plus rien. Je serai jugée en octobre 2018". Doc du réel contribue régulièrement à lundimatin, en faisant parvenir des reportages pertinents du mouvement contre la loi travail en 2016 aux expulsions récentes à la zad. Le 22 mai 2018, alors qu’elle était présente dans le cortège de la fonction publique pour filmer, elle a suivi les groupes de manifestants qui se sont rendus dans le lycée Arago pour y tenir une assemblée. Avec tous les autres occupants elle a été arrêtée.
BRÈVES DE COMBAT - Arts et Spectacles

Invitation du groupe Louise Michel "Les Artistes et le Pouvoir, amour/répulsion ?"

le 30 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Vendredi 8 juin 2018 à 19h30, à la Bibliothèque La Rue, 10, rue Robert-Planquette, 75018 Paris Métro Blanche ou Abbesses, entrée libre et gratuite."On a choisi ce titre pour éviter la formule « Art et Politique » si plaisamment évocatrice des sujets de philo régulièrement imposés aux candidats bacheliers. Qu’on se rassure donc, il ne sera pas question des recherches doctes et pointues sur la « nature « de l’Art et de ses Oeuvres qui firent et font encore couler tant d’encre, parfois pour accoucher de plaisantes pirouettes : Ainsi Marcel Mauss réduit à écrire « un objet d’art, par définition, est l’objet reconnu comme tel par un groupe ». L’ami Roger Lenglet, philosophe et journaliste d’investigation (celle qui dérange notre belle Société en dénonçant ses abus), et l’artiste Simon Pradinas, peintre et vidéaste, ont accepté de tenir un « défi » - selon leurs propres termes - en venant évoquer l’universelle tentation de soumettre les artistes à des normes politiques. Ils rappelleront, à travers des cas très concrets et dSource :es artistes précis, les méthodes qu’utilisent les puissants pour y arriver : mécénat, sponsoring, pratiques corruptrices, censures, condamnations, reconnaissance officielle, valorisation commerciale des œuvres, l’idiotie... et tenteront de nous éclairer sur les buts que les artistes poursuivent ainsi que sur leurs "ruses" plus ou moins conscientes pour y arriver. Roger et Simon répondront ensuite aux questions de la salle.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Migrants

le 30 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Quelque 1 500 personnes sont entassées dans ce campement situé près de la porte d’Aubervilliers. Il s’agit de la 29e opération du genre dans la capitale depuis juin 2015...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Gesticulations du pouvoir !

le 30 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Le président a récusé le rapport qu’il avait pourtant commandé à l’ancien ministre de la ville. Au-delà de questions d’ego, l’approche sociale de M. Borloo est loin de répondre aux aspirations libérales du président...
BRÈVES DE COMBAT - Arts et Spectacles

JOURNée liber’terre

le 30 mai 2018 | PAR Cercle d’études Louise Michel
9 juin 2018 a partir de 10h

a saint michel route de mirande

La Caillaouo 32300


PROGRAMMATION
10h30 à 16h30:Marché bio et local
11h30:Apéro animé par Clara Sanchez (Tapas offertes)
14h:Projection du film «Vivre l’Anarchie» de Michel Mathurin
15h30:Conférence animée par Gaetano Manfredonia sur les
communautés libertaires
17h:Spectacle compagnie Les Bouchères : « Jeanne D’Arc et les extra-
terrestres »
19h:Repas bio
21h:Concert avec Gérard Pierron


Réservation du repas au: 0672212552
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

On a pas la chance de croiser un enfant en détresse tous les jours !

le 29 mai 2018 | PAR Fab
Nous ne pouvons que saluer le courage de Mamoudou Gassama qui a sauvé un enfant en escaladant un immeuble. Nous ne pouvons que nous réjouir que sa situation personnelle soit enfin plus simple, par une naturalisation et l’occasion pour lui devenir pompier. Mais la politique spectacle est écœurante : entre le Président qui met sous le tapis sa politique d’une violence absolue envers les personnes migrantes en utilisant cette affaire pour donner l’impression de sa grande humanité et les politiques de tous bords qui cherchent à s’accaparer un peu de l’aura du héros, il y a de quoi être au bord de la nausée. Non il n’y a pas à être héroïque pour avoir des papiers. Non, il n’est pas légitime d’attendre un exploit de qui que ce soit pour voir sa situation s’améliorer. Plus que jamais : ni Etat , ni Frontières"...
BRÈVES DE COMBAT - Arts et Spectacles

Les rendez-vous de l’association 24 août 1944

le 29 mai 2018 | PAR Pat de Botul
A ne pas manquer :

3 juin à partir de 14h30 :
Livres brocante d’Espagne,
- Présentation de l’ouvrage de F. Montseny : Mémoires de l’exil espagnol (traduit en français par notre ami Serge Utgé-Royo) débat en sa présence et avec Aimé Marcellan.
- Projection du Film F. Montseny l’indomptable de jean-Michel Rodrigo
- Et le verre de l’amitié pour fêter les beaux jours au 33 rue des Vignoles Paris 20e métro Avron ou Buzenval. Entrée gratuite
7 juin à partir de 19h :
Projection du documentaire La révolution s’arrêta en mai 37 de Miquel Munoz.
Suivi d’un débat avec Aimé Marcellan, Angel Carballeira, et Francis Pallares.
Paris’Anim, centre de la Place des Fêtes,
2/4 rue des Lilas, Paris 19e
Métro Place des Fêtes.
Entrée gratuite

8 juin, à partir de 19h30 :
Projection du documentaire : Armonia, franco et mon grand-père, de Xavier Ladjointe
Présentation du livre de Daniel Prévost : « Tu ne sauras jamais combien je t’aime » Ed Cherche-Midi
Suivi d’un débat avec l’écrivain et le réalisateur…
Cinéma Le grand Action
5 Rue des Écoles, Paris 5E
Métro Jussieu.
Entrée 5 €
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Les va-t’en guerre

le 29 mai 2018 | PAR Pat de Botul
L’augmentation de 9 % du budget militaire en 2018 allait propulser les États-Unis à un niveau « historique », s’était vanté Donald Trump. La dotation du Pentagone actuellement en discussion au Congrès devrait en effet pulvériser tous ses précédents records. La Chambre des représentants vient de fixer le montant de l’addition destinée à « reconstruire notre appareil militaire » à 717 milliards de dollars. Soit un chiffre à soi seul plus élevé que le PIB de la Suisse et même supérieur à la proposition initiale de l’administration, en février dernier. Celle-ci prévoyait pourtant déjà une hausse de 10 % des dépenses en engins de guerre sur le précédent budget « historique » de 2018...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

ETA : affaire Serbielle

le 28 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Le tribunal de grande instance de Paris a rendu sa décision concernant l’affaire Peio Serbielle, ce jeudi 24 mai. Les peines infligées pour "appartenance à un groupement terroriste" sont plus faibles que les réquisitions du procureur, mais les juges ont ajouté des amendes. Maryse Lavie a été condamnée à quatre ans de prison dont 42 mois avec sursis (cinq ans demandés par le parquet), Didier Arricau à trois ans de prison avec sursis (quatre ans demandés par le parquet), Robert Arricau à cinq ans de prison dont quatre avec sursis et Peio Serbielle à cinq ans de prison dont 42 mois avec sursis. D’autre part, Maryse Lavie, Didier Arricau et Peio Serbielle sont condamnés à payer chacun 2 500€ d’amende pour avoir "hébergé et transporté -sans le savoir- des militants de l’ETA. Les accusés ont déjà fait de la prison préventive au moment de leur arrestation en 2004, ils n’auront donc pas à y retourner. Prononcé 14 ans après les arrestations, "le jugement ruine le droit au procès dans un délai raisonnable" d’après Me Blanco, l’avocat de Peio Serbielle. Il compte porter la question devant la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg. Les trois autres accusés y réfléchissent.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Répression syndicale, toujours

le 28 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Deux éboueurs, arrêtés vendredi matin à Paris au volant d’un camion-benne qu’ils conduisaient en vue de déverser des détritus devant le siège de La République en marche (LREM) pour protester contre la politique du parti présidentiel, étaient toujours retenus à 17 heures au commissariat du 5 rue de Parme, dans le 9e arrondissement de la capitale, selon les informations recueillies auprès d’une source syndicale. Un rassemblement de soutien à ces deux travailleurs syndiqués à la CGT avait lieu sur place pour demander leur libération. Selon le secrétaire général de la CGT énergie Paris qui dénonce un interpellation d’une violence extrême : "Ils n’ont rien volé, ils ont utilisé un outil de travail dans le cadre d’une action collective syndicale revendiquée".

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Ras de marée dans les prisons françaises

le 28 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Avec 70 633 personnes incarcérées au 1er mai, les prisons françaises n’ont jamais "accueilli" autant de monde dans des conditions déplorables.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Etats généraux des migrations

le 28 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Mille six cent cinquante organisations et collectifs, représentant 20 000 adhérents et sympathisants, sans compter les effectifs des associations nationales élargissent le nombre de participants aux Etats généraux des migrations (EGM) contre la politique de dissuasion migratoire de Gérard Collomb. Samedi 26 et dimanche 27 mai, ils organisent leur première session nationale de travail à Montreuil (Seine-Saint-Denis) où plus de 500 personnes de toute la France sont attendues.

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Une réaction du Collectif "Désarmons-les !"

le 27 mai 2018 | PAR Pat de Botul
"Concernant Maxime, jeune marseillais étudiant à Sciences Po à Lille et qui devra désormais vivre sans main droite, les journalistes tergiversent aujourd’hui sur les circonstances de la blessure, comme ils ont tergiversé fin 2014 sur les circonstances de la mort de Rémi Fraisse : Était-il en train de jeter la grenade vers les gendarmes ou leur tournait-il le dos ? Était-il un vilain ultra-gauchiste ou un étudiant idéaliste et propre sur lui ? Ce qui revient à jauger si la victime méritait ou non le sort qui est le sien : leur monde et cette époque sont d’un cynisme sans nom ! Quand on dit qu’on combat l’aéroport et son monde, c’est justement de ce monde là qu’on parle. Combien de corps devront subir les coûts de ce laboratoire militaire ? Au-delà du type de grenade utilisée, n’est-ce pas l’usage même d’une arme visant à réprimer et capable de tuer, qu’il faut interroger ?" À noter qu’un "Collectif du 22 mai" (date de la mutilation de Maxime) appelle à se rassembler le 30 mai pour le soutenir :
https://blogs.mediapart.fr/collectif22mai/blog/250518/les-veritables-questions-se-poser-face-la-mutilation-de-maxime
"Nous appelons les gens à se rassembler un peu partout en France le 30 mai, en soutien à Maxime pour montrer qu’il ne restera pas isolé, que nous sommes là et que nous serons là pour lui".

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Manif du 26 mai

le 27 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Près de 32 000 personnes étaient présentes à Paris pour la manifestation du 26 mai contre la politique d’Emmanuel Macron selon les chiffres fournis par le cabinet Occurrence pour un collectif de médias, dont Le Monde. La préfecture en a dénombré 21 000. La CGT a pour sa part annoncé la présence de 250 000 personnes à travers la France, dont 80 000 à Paris...

BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Maudite soit la guerre !

le 26 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Nous avons reçu un message de Michel Di Nocera :
"On est pas obligés d’être libertaire, militant anarchiste pour s’intéresser à ce que disent, écrivent les anars...surtout quand, une fois de plus ils gueulent "Maudite soit la guerre !" Les Etats préfèrent investir dans les armes plutôt que dans le développement du bien être pour leurs populations... - Il n’y a pas grand monde pour faire le lien entre immigration et dénonciation des guerres, lutte antimilitariste... - Il n’y a pratiquement personne pour s’indigner que la France soit un des plus importants marchands d’armes... - Personne pour crier "pas en notre nom !" quand les bombes françaises explosent sur les populations civiles dans les divers conflits... "Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage". Quelle organisation politique reprend en 2018 ce slogan ? Alors, face à cette indignité générale, cela fait du bien de voir qu’une petite organisation, la Fédération anarchiste, vote une motion antimilitariste dans son dernier Congrès... Et personnellement, je suis heureux d’appartenir à cette tribu ! - Voir le communiqué sur notre site. Le CRML

BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Irlande : Victoire pour les pro-IVG !

le 26 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Les Irlandais ont dit « oui » à plus de 68 %, vendredi, à la légalisation de l’IVG lors d’un référendum, selon les premiers sondages réalisés à la sortie des urnes (Source : Le Monde). En revanche, une mauvaise nouvelle nous vient de l’autre côté de l’Atlantique : Se revendiquant comme « un président pro-vie », Donald Trump a décidé de ne plus accorder de subventions aux centres de santé dont le planning familial pratique des IVG... Le combat des prochoix continue !

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Mise en GAV de 101 élèves du Lycée Arago de Paris

le 25 mai 2018 | PAR Pat de Botul
101 lycéen.nes ont fait 48 heures de GAV suite à l’intervention d’une armada policière dans leur lycée pour empêcher une assemblée générale. Comme dit "Ch’lafleur", le guignol picard : "Muche tin tchu vlo ch’garde"...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Risques professionnels

le 25 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Selon le cabinet de conseil en prévention des risques professionnels, malgré les obligations légales qui s’imposent à elles, plus d’un tiers des entreprises de plus de 50 salariés n’assurent pas les règles de sécurité et de santé nécessaires aux employés en CDD, intérimaires et aux sous-traitants.


BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Suisse : répression de la solidarité aux migrants

le 25 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Alors qu’ils doivent être jugés le 31 mai, deux Suisses ont été interpellés pour avoir fait passer la frontière franco-italienne à une vingtaine de migrants.
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Irlande/Sud-Corée : mouvements sur fond d’IVG

le 25 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Alors que l’Irlande se prononce vendredi par référendum sur la l’interruption volontaire de grossesse, la Cour constitutionnelle sud-coréenne se penche aujourd’hui sur l’avenir de la loi nationale qui interdit toujours le recours à l’avortement.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Espagne

le 25 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Débat le 31 mai à 19h00 à Mas Guinardo (2, place Salvador Riera-08041-Barcelone), animé par Manel Aisa (président de l’Athénée Encyclopédique Populaire). Thème : "L’Effervescence sociale des années 20" pour parler et débattre de cette Barcelone de nos aïeux, mais aussi d’aujourd’hui et de demain. Vous pourrez voir les jours précédents l’exposition qui sera ouverte à partir du 24 mai.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Notre-Dame-Des-Landes, la police mutile en toute impunité

le 24 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Après une première vague d’expulsion particulièrement violente sur la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes il y a un mois (+ de 11 000 grenades lancées et plus de 250 blessé-e-s dont plusieurs graves), l’Etat a lancé une deuxième vague il y a quelques jours. Comme on pouvait malheureusement s’y attendre, les violences policières furent encore très fortes, un manifestant a été mutilé en ramassant une grenade offensive qui lui a explosé dans la main. Le pouvoir s’est empressé à grand renfort de relais médiatiques de disculper les « pauvres » forces du désordre en surnombre « lâchement » attaquées par quelques dizaines
de Zadistes. Rappelons que le ministère de l’intérieur a dépêché sur place plus de 15 000 gardes mobiles accompagnés de blindés et d’un hélicoptère pour une dizaine d’expulsions. Le but réel de ces opérations était et est bel et bien de « casser » du Zadiste pour anéantir la résistance sur place et décourager les personnes voulant venir soutenir la lutte. La violence physique comme sociale de l’État s’affiche chaque jour un peu plus, les seuls casseurs sont Macron et sa clique. Il est temps d’organiser la résistance et de passer à l’offensive ! Juste une étincelle noire - Fédération Anarchiste Lyon
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

NDDL : Mettre des mots sur l’horreur

le 24 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Ne pas céder à la résignation. Au terrorisme d’État. Malgré le stylo qui tremble, écrire. Témoigner. Ne pas se laisser écraser par le concert d’opérations sémantiques, de propagande préventive et de censure qui cherche à nous couper de notre empathie et de la révolte qu’elle devrait spontanément engendrer. Maxime vient de perdre sa main. Sa main droite. Pour toujours. Il rejoint bien plus gravement encore, l’enfer que j’ai vécu durant 9 mois. Le 15 août 2017, à Bure, l’explosion d’une grenade GLI-F4 tirée
par les gendarmes mobiles creusait mon pied gauche sur un diamètre de 13cm et jusqu’à 3cm de profondeur arrachant peau, veines, nerfs, muscles et pulvérisant les os. C’était pendant une manifestation contre le projet Cigéo d’enfouissement de déchets radioactifs à 500m de profondeur. Il y a eu 30 blessés dont 4 graves. Contrairement à ce que leur nom indique, les grenades GLI-F4 contiennent de la TNT et explosent ! Leurs déflagrations font 1 m de diamètre et peuvent tuer si elles touchent une partie vitale. Les appellations de « lacrymogènes » ou d’« assourdissantes » que la préfecture et les ministres leur donnent dans les médias servent à masquer la vérité à leur sujet : CE SONT DES ARMES DE GUERRE ! L’État utilise des armes de guerre pour terrasser le peuple. Dans le cas présent, les conséquences sont bien pires qu’un tir à balle réelle. Déjà, à l’époque, j’avais alerté sur les dangers des grenades explosives en organisant une manifestation pour exiger leur interdiction mais les
grandes chaînes ont cantonné l’information à la région Lorraine. La majorité des français ignore encore la vérité sur ce sujet. Il est tombé près de 4000 grenades explosives sur la ZAD depuis le début de son invasion par les gendarmes mobiles. Provoquant des centaines et des centaines de blessés notamment à cause des éclats de métal qu’elles projettent. Où est la violence ? Maxime est actuellement à l’hôpital. Outre les intenses douleurs et le fort traumatisme qui le suivront nuit et jour, il devra désormais supporter ce handicap inimaginable : vivre avec une seule main. Cette main, que l’explosion lui a arraché sur le coup, l’État lui a volé pour prix de son combat, pour prix de notre combat. Dans les dernières décennies, la militarisation du maintien de l’ordre a fait couler trop de sang. Combien d’éborgnés ? Combien de mutilés ? Combien de vies déchirées par
l’utilisation criminelle des flashballs et des grenades explosives ? La violence de l’État pour mater toute résistance est extrême. Elle cherche à nous terroriser, à nous acculer à la résignation. Face à cela, la solidarité est notre arme et jamais la peur ne doit nous arrêter. Proches, moins proches et tous ceux qui croiseront la route de Maxime, prenez soin de lui ! Tenez bon ! Il y a mille et une manières de lui apporter ce qui lui permettra de vivre. Écoutez-le, cherchez, trouvez ! La vie continue, le combat pour elle aussi. Maxime tiens bon ! Robin est un jeune père de famille blessé grièvement à Bure en Août dernier par une grenade explosive GLI-F4. Il nous a fait parvenir une lettre qu’il a transmis à Maxime, dont la main a été arrachée par une grenade explosive GLI-F4 hier sur la zad. "Il est tombé près de 4000 grenades explosives sur la ZAD depuis le début de son invasion par les gendarmes mobile". Elles avaient déjà fait plusieurs centaines de blessés depuis le début de l’opération. Pour tous témoignages sur ce qu’il a vécu de son côté et sur l’usage de ses grenades dans les opérations de répression d’État et leur
dangerosité, Robin peut être contacté à : robin.pages@free.fr
BRÈVES DE COMBAT - Histoire

Projection exceptionnelle, à ne pas manquer pour comprendre les enjeux étouffés de la révolution espagnole Le jeudi 7 juin 2018 à 19h

le 24 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Projection exceptionnelle, à ne pas manquer pour comprendre les enjeux étouffés de la révolution espagnole
Le jeudi 7 juin 2018 à 19h suivi d’un débat en présence de : Aimé Marcellan/Angel Carballeira/Francis Pallares (tous trois des cahiers du CTDEE). Paris’Anim ; Centre Place des Fêtes, 2/4 rue des Lilas 75019 Paris, entrée gratuite. L’association 24 août 1944 présente : Printemps 1937, la guerre civile espagnole est à son apogée. L’armée républicaine et les milices des partis et des syndicats, luttent contre les troupes franquistes. À des centaines de kilomètres à l’arrière du front, le gouvernement ordonne l’assaut du Central téléphonique de Barcelone qui est géré par la CNT. Les militants anarchistes (CNT, FAI et Jeunesses Libertaires) et ceux du POUM résistent et une grève générale éclate ; de terribles affrontements ont lieu entre d’une part anarchistes et militants du POUM et d’autre part les forces de police aux ordres du gouvernement républicain et des communistes staliens.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Expulsion des camps de migrants à Paris

le 24 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Gérard Colomb, le ministre de l’intérieur a donné consigne au préfet de police de Paris d’organiser une évacuation des campements de la capitale, et critique, dans un communiqué, l’action de la ville de Paris...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Italie

le 24 mai 2018 | PAR Pat de Botul
En Italie, Giuseppe Conte est chargé de former un gouvernement avec des démagogues et des xénophobes...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Manifs du 22 mai

le 23 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé hier un peu partout en France à l’appel d’une intersyndicale au grand complet (CGT, CFDT, FO, Unsa, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA). Selon le ministère de l’intérieur, il y avait 139 000 manifestants, dont 16 400 à Paris... A Paris, des incidents dans le cortège ont donné lieu à l’interpellation de 24 personnes. Cent une autres interpellations ont eu lieu après la brève occupation du lycée Arago. Pas mal de monde à Lyon pour la 3eme journée d’action des agents de la fonction public (environ 10 000 personnes) contre macron, ses réformes et son monde, manif assez dynamique, tous les syndicats présents en nombre. La tête de cortège est toujours plus multicolore avec la présence de syndiqué-e-s qui ne se retrouvent plus dans les cortèges traditionnels, la tête de manif s’est même fait déborder par les égoutiers en colère au grand bonheur de tous le monde. A noter une petite attaque en règle pour la second fois sur le parcours d’une boite de strip tease symbole du sexisme ordinaire et de l’exploitation des
femmes. Grosse présence policière que cela soit le long de la manif dans les rues parallèles devant et derrière. A l’arrivée de la manif, la préfecture était surprotéger par les flics en mode "contre insurrectionnel", sur la rive opposée une banderole géante de plusieurs dizaine de mètres a été déployée "Ni loi ORE, ni policiers. Ouvrons l’Université. Précaires en colère !"
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Un blessé grave à NDDL

le 23 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Hier matin, un homme a été grièvement blessé sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes lors d’une intervention policière. Les heurts avec les gendarmes ont éclaté alors que ceux-ci venaient déblayer les lieux de vie préalablement détruits. Face aux manifestants, les gendarmes ont répliqué avec des grenades lacrymogènes.
BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Premiers résultats de Parcours Sup

le 23 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Au premier jour de la nouvelle procédure d’admission dans l’enseignement supérieur, un postulant sur deux a reçu une réponse positive. La question reste donc particulièrement sensible. D’autant qu’en 2017, ces 80 % de candidats ayant reçu au moins une proposition dans un cursus avaient été atteints dès la première phase de la procédure APB (Admission post-bac), début juin. Comment le gouvernement va réussir à justifier la réforme ?

BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Menaces de mort à l’Université Côte d’Azur

le 22 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Le président de l’Université Côte d’Azur a proféré des menaces de mort à l’encontre d’un manifestant lors de l’occupation du siège de la faculté selon des images diffusées par un collectif d’étudiants.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Reprise des brèves de combat le mardi 22 mai

le 18 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Pour cause de Congrès de la Fédération anarchiste du 19 au 21 mai, les brèves de combat reprendront du service à partir du mardi 22 mai. Bon week-end à tou.tes nos lecteurs et lectrices. Le CRML
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

NDDL, contre la nouvelle vague d’expulsion, solidarité !

le 18 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Après avoir envoyé les CRS contre les étudiant-e-s en lutte, contre les cheminot-e-s qui tentaient d’occuper les gares, l’Etat montre, une fois de plus, avec l’attaque contre le bocage à grands coups de matraques, grenades et bulldozers que son seul langage est la violence et la répression. Car la zad est un lieu de ré-appropriation et de cultures de la terre, de création d’alternatives, ... nous condamnons cette nouvelle vague d’expulsion, nous nous joignons donc aux appels à la résistance et aux actions émis par les habitant-e-s de la ZAD :
- Converger immédiatement sur place pour ceux et celles qui le peuvent,
- A un rassemblement devant la préfecture à Nantes à 18h suite à une journée d’expulsion,
- A des rassemblements et occupations sur les places des villes et devant les mairies et préfectures. Les comités de soutien peuvent signaler leurs rendez-vous et actions au site zad.nadir afin qu’ils soient relayés,
- A une manifestation le samedi après une semaine d’expulsion à Nantes,
- A une convergence sur la zad le dimanche après une semaine d’expulsion.
Contre cette nouvelle vague d’expulsion, de destruction de la ZAD, actions, solidarité et résistance !
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Une autre voix à NDDL

le 17 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Tandis que dix-neuf escadrons de gendarmerie sont mobilisés pour une nouvelle "opération " contre les zadistes, soit entre 1 500 et 1 700 gendarmes. Le Collectif "Hors norme" appelle à "retrouver un sens politique à la lutte qui se mène aujourd’hui sur la ZAD". Extrait : "C’est justement parce que nous n’en pouvons plus de nous mettre à genoux, et que nous connaissons si bien les lâchetés du syndicalisme en général et de la gauche paysanne en particulier, qu’il n’est plus question de faire face à l’État pour finir désarmés dans un bureau de négociation. Rien n’a jamais été obtenu en négociant, sinon de fausses victoires toujours là pour préserver les intérêts du capital et satisfaire les syndicalistes prompts à prendre des vessies pour des lanternes pour se faire mousser avec cette efficacité pragmatique"...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Appel à l’unité pour la journée du 26 mai

le 17 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Des partis de gauche, des syndicats dont la CGT, et des associations appellent ensemble à une journée d’action contre la politique de Macron.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Poussée d’homophobie en France

le 16 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Le rapport 2018 de SOS Homophobie relève "une homophobie ancrée dans la société et des actes de plus en plus violents ".
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Fachos partout

le 16 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Bien implantés à Lyon, Aix, Chambéry, Marseille, Strasbourg et Clermont-Ferrand, les groupuscules radicaux d’extrême-droite changent de stratégie pour se lancer dans "l’aide sociale pour les Français de souche" et se rapprochent du Front national.
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Stop au secret des affaires !

le 16 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Une centaine de syndicalistes, membres d’associations et journalistes ont déployé une banderole de 36 mètres de long devant le Palais Bourbon " Plus de 550 000 citoyens disent stop au secret des affaires".

BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Les étudiant.es de Paris VIII contre les partiels sous présence policière

le 15 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Une centaine d’étudiants de la fac de Saint-Denis ont réussi, hier, à empêcher pacifiquement la tenue d’un « examen délocalisé » à Saint-Ouen, en dépit d’un important dispositif policier. Ils sont intervenu.es aux cris de "Pas de partiels sous présence policière !" pour empêcher la tenue d’un partiel "délocalisé" dans la ville voisine de Saint-Ouen.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Communiqué de la Coordination des occupants de la Zad : En cas de nouvelles expulsions sur la zad, appel à mobilisation et à reconstruction !

le 15 mai 2018 | PAR Pat de Botul
"Le 17 janvier, nous remportions une bataille décisive en arrachant l’abandon du projet d’aéroport. Nous avons fait plier l’État, lui a voulu se venger : occupation policière du territoire (toujours en cours), refus buté de toute forme de gestion collective, destruction d’un tiers des cabanes, 270 blessés au moins, 60 interpellations, champs inondés de gaz, 11000 grenades tirées en une semaine... Malgré ce déferlement de violence, une partie du mouvement a posé un geste d’apaisement en déposant des fiches nominatives en préfecture. Pourtant, le gouvernement n’a pas renoncé aux expulsions. Tous les habitats restent menacés. Le gouvernement ne vise-t-il dans le fond qu’à éradiquer la zad et l’espoir qu’elle soulève ? Nous voulons toujours un territoire vivant, habité, partagé, solidaire, qui laisse la place à toutes celles et ceux qui veulent y vivre. Nous refuserons ensemble tout nouveau tri et expulsions des lieux de vie et espaces d’activité de la ZAD. La pression policière et les ultimatums intenables doivent cesser. Nous appelons donc tous nos soutiens à rester extrêmement vigilants et prêt.e.s à se mobiliser sur le terrain pour ceux et celles qui pourrons nous rejoindre immédiatement. Nous encourageons également la poursuite des actions décentralisées qui sont menées par dizaines depuis le 9 avril. En cas de nouvelles destructions des lieux de vie nous appelons à une convergence massive sur la zad le dimanche qui suivrait. Ensemble, nous reconstruirons des habitats et cultiverons des jardins vivriers pour toutes les personnes expulsées. Ensemble, nous rebâtirons les lieux d’activité et de partage détruits. En ces temps où le gouvernement essaie partout de briser les solidarités et les collectifs, nous adressons un fort message de soutien aux exilé.e.s, aux camarades étudiant.e.s, aux cheminot.e.s, aux postier.e.s en grève et à toutes celles et ceux qui résistent dans d’autres secteurs. Des lieux de rdv et infos pratiques arriveront prochainement sur zad.nadir.org". Et qui seront retransmis sur le site du Monde libertaire en ligne...
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

NDDL : Alerte du collectif de soignant.e.s

le 15 mai 2018 | PAR Pat de Botul
"Nous sommes un collectif de soignant.e.s (infirmier.e.s, médecins, aides-soignant.e.s, kinés, psychologues…) en lien avec l’équipe medic des habitant.e.s de la ZAD. Depuis le 9 avril, date de l’intervention policière d’expulsion et de destruction de nombreux habitats de la ZAD, nous sommes sur place et avons soigné plus de 300 blessé.e.s, dont certain.e.s avec des
lésions graves nécessitant des évacuations et des interventions chirurgicales. Des soins sont encore en cours. Beaucoup de personnes ont des séquelles psychologiques et un certain nombre des séquelles physiques. Ces lésions sont occasionnées par des armes particulièrement dangereuses (spécialement flashballs et/ou grenades assourdissantes et de désencerclement) qui blessent, mutilent et peuvent aussi tuer comme on l’a vu à Sivens avec la mort de Remi Fraisse. Nous lançons l’alerte car nous sommes particulièrement inquièt.e.s devant la menace de reprise des expulsions et de destructions d’habitats à partir de la mi-mai. En utilisant ces armes l’Etat prend le risque de tuer. Le Collectif de soignant.e.s impliqué.e.s face aux violences policières, dans le cadre de la lutte "contre l’aéroport de Notre Dame Des Landes et son monde".

BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Déception des féministes sur le projet de loi de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

le 15 mai 2018 | PAR Pat de Botul
L’Assemblée nationale examine, lundi 14 et mardi 15 mai, un projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, défendu par la ministre de la justice, Nicole Belloubet, et la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa. Certains points du texte suscitent la déception des associations de défense des droits des femmes et de protection de l’enfance.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Nouveau gouvernement italien : à droite extrême toute !

le 15 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Politique antimigrants, peines planchers, baisse de l’impôt pour les plus riches… Pour les vainqueurs des élections du 4 mars, c’est à droite toute...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Au moins 55 palestiniens morts dans la bande de Gaza

le 15 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Les violents affrontements entre manifestants palestiniens et soldats israéliens ont fait lundi 37 morts et des centaines de blessés dans la bande de Gaza, où les Palestiniens protestaient contre l’inauguration prévue dans l’après-midi à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël. A l’heure où nous écrivons cette brève alarmante, le nombre de morts s’élève à 55 ! Le porte-parole du gouvernement palestinien, Youssouf al-Mahmoud, a exigé dans un communiqué une "intervention internationale immédiate pour stopper l’horrible massacre commis à Gaza par les forces occupantes israéliennes". Cette journée de festivités côté israélien et américain est la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans la bande de Gaza. Le gouvernement palestinien établi en Cisjordanie occupée a accusé Israël de commettre un "horrible massacre" à Gaza. Au moment où le bilan s’alourdissait d’heure en heure, le président américain Donald Trump saluait le transfert à Jérusalem de l’ambassade des Etats-Unis comme "un grand jour pour Israël", et soulignait sur Twitter que la chaîne de télévision Fox, qu’il regarde assidûment tous les matins, retransmettrait la cérémonie en direct. Saluée comme "historique" par Israël, elle est largement perçue comme un acte de défi envers la communauté internationale dans une période de grande inquiétude pour la stabilité régionale. C’est le moins que l’on puisse dire !
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Deux rendez-vous au CIRA de Limoges

le 14 mai 2018 | PAR Pat de Botul
- Le mardi 22 mai à 20h30 à l’EAGR Limoges, 64 avenue de la Révolution - Centre International de recherche sur l’Anarchisme : "L’Anarchie en partage de mai 1968 à mai 2018", Gaetan Gaetan Manfredonia, (historien du mouvement ouvrier), , entrée libre, verre de l’amitié, réservations : cira.limouson@gmail.com.
- Et le vendredi 1er juin 2018 à 20h30 : "L’anarchisme contre la culture de la violence", animé par Mimmo Pucciareli (atelier de la création libertaire).



BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Tout ce qu’ils ont : ils l’ont volé !

le 14 mai 2018 | PAR Pat de Botul
En quinze ans, la part des bénéfices des multinationales du CAC 40 réservée aux dividendes a plus que doublé, a calculé l’ONG Oxfam dans un rapport : 407 milliards d’euros ont été versés aux actionnaires du CAC 40 depuis 2009.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Grèce : ouverture vers les droits d’adoption pour les couples de même sexe ?

le 13 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Le Parlement grec a voté une loi dont l’une des dispositions autorise le placement d’enfants chez des couples de même sexe. Bien qu’ayant provoqué des cris d’orfraie dans la société, notamment de la part de l’Église orthodoxe, l’article a été adopté par 161 députés contre 103 (264 élus étaient présents sur les 300 sièges). Le parti néonazi Aube dorée avait exigé un vote nominatif. Dans leur écrasante majorité, les députés de Nouvelle Démocratie, le principal parti d’opposition, ainsi que ceux d’Aube dorée et des Grecs indépendants (parti de droite souverainiste allié à Syriza au gouvernement) ont voté contre. Syriza, le parti de gauche au pouvoir mené par Aléxis Tsípras, et le centre gauche, ont voté pour. En réalité, les couples homosexuels pourront devenir famille d’accueil mais pas adopter. Ensuite, comme le souligne Antonis Perpatidis, des questions restent en suspens pour le partenaire d’un parent qui, lorsqu’il était célibataire, aurait adopté un enfant. Ce conjoint ne pourra pas être considéré comme parent, même après une union civile. De même pour des enfants nés par procréation médicale assistée : la personne partenaire n’est pas reconnue légalement parent de l’enfant. Réaction d’Antonis Sigalas, activiste gay : "La Grèce ne fait que se mettre en conformité avec le droit européen, mais Syriza ne doit pas utiliser cette politique pour détourner les regards de la question économique sur laquelle il a échoué.» Il n’est pas sûr en effet que les lois sociétales suffisent à Syriza pour se refaire une santé politique...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Bande de Gaza "ça débloque ou ça pète" !

le 13 mai 2018 | PAR Pat de Botul
L’armée israélienne a annoncé couper le seul point de ravitaillement de la bande de Gaza, en réaction à des dégâts provoqués vendredi par des manifestants palestiniens. En misant sur la "marche du retour", populaire et pacifique, le mouvement islamiste renoue avec la première Intifada et redore quelque peu son blason à Gaza. Le processus de réconciliation avec le Fatah pourrait être relancé. Mais il faut bien rappeler qu’en onze ans de mainmise sur la bande de Gaza, le bilan du mouvement islamiste armé est catastrophique. Le double blocus israélien et égyptien a mis l’économie locale en pièces. Les Gazaouis ont plongé dans la dépendance à l’aide étrangère. Le Hamas, lui, a prouvé son incompétence comme gestionnaire des affaires civiles. Ce fut d’ailleurs l’une de ses motivations assumées, à l’automne 2017, pour tenter le pari d’une réconciliation avec les frères ennemis du Fatah. Le bilan du Hamas est lui aussi un échec existentiel, celui de la lutte armée. En dix ans, les familles ont été endeuillées par trois guerres contre Israël (2008, 2012, 2014). Soit des milliers de morts, et tant de destructions matérielles, de traumatismes physiques et psychologiques. Pendant ce temps, l’armée israélienne n’a cessé de pilonner Gaza... Peut-on encore espérer des négociations avec Israël ? Le leader du Hamas a prévenu que Gaza explosera si le blocus israélien n’est pas levé... A suivre.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Les chômeurs doivent "travailler leur savoir-être" !

le 12 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Entendu vendredi matin à 8 heures 30 sur france inter : "Il ne suffit pas de travailler sur le savoir faire des chômeurs mais il faut travailler leur savoir être". Une phrase qui émane du président du pole emplois et relayée par un journaliste de la station : tout est dit. Denis, du groupe Le Ferment de la Fédération Anarchiste.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Etats-Unis : Agit-pas propre

le 12 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Agissant selon une stratégie nationale-libérale, Trump fait monter les périls en s’amendant autant des accords internationaux, comme celui avec l’Iran, que des règlements économiques multilatéraux. Le sort qu’il a réservé à l’accord sur le nucléaire iranien souligne la détermination de Trump à déployer une stratégie destinée à rétablir ou à renforcer la domination des États-Unis sur la planète. Dût-elle secouer ses alliances occidentales les mieux établies.

BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Rassemblement le 14 mai pour un avenir commun dans le bocage !

le 11 mai 2018 | PAR Pat de Botul
La Coordination des zadistes donne rendez vous à 13h place du pont Morand à Nantes, lors du comité de pilotage pour décider d’un avenir commun dans le bocage.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Criminalisation de la solidarité avec les migrants

le 11 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Saisi par deux militants solidaires, le Conseil constitutionnel, à la demande de la Cour de cassation, va devoir dire si le délit de solidarité contrevient au principe de fraternité.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Canada : Salon du livre anarchiste à Montréal

le 11 mai 2018 | PAR Pat de Botul
La 19ième itération du Salon du livre anarchiste de Montréal aura
lieu samedi le 26 mai et dimanche le 27 mai 2018 au parc Vinet, quelques
minutes de marche du métro Lionel-Groulx, dans le CÉDA (2515 rue
Delisle) et le CCGV (2450 rue Workman).

BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Soudan : Amnesty International demande un nouveau procès pour Noura Hussein

le 11 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Accusée d’avoir tué, en position de légitime défense, son mari violeur (que son père l’avait forcée à épouser à l’âge de 16 ans, la loi soudanaise autorisant le mariage des enfants de plus de 10 ans...), une Soudanaise de 19 ans est condamnée à la peine de mort. Le directeur régional adjoint d’Amesty International réclame un nouveau procès.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Consultation syndicale auprès des cheminots

le 10 mai 2018 | PAR Pat de Botul
L’intersyndicale de la SNCF a décidé de lancer la semaine prochaine une consultation pour demander aux cheminots s’ils sont "pour ou contre" la réforme ferroviaire, affichant par la même occasion leur unité face au gouvernement et à la direction. Cette consultation sera organisée du 14 au 21 mai.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Tensions sur le plateau du Golan

le 10 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Pour la première fois, dans la soirée du mercredi 9 mai, des roquettes directement attribuées à la force Al-Qods, chargée des opérations extérieures des Gardiens de la révolution iraniens, ont été tirées en provenance de Syrie, près de Kiswa, dans les environs de Damas. Elles ont visé, sans succès, les premières positions de l’armée israélienne sur le plateau du Golan, annexé en 1981 par l’Etat hébreu.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Turquie : Ça tangue pour Erdogan

le 10 mai 2018 | PAR Pat de Botul
"Tamam !" : "Ça suffit" ont lancé plus d’un million d’internautes turcs à leur président AKP (islamo-conservateur), Recep Tayyip Erdogan, en campagne pour les élections présidentielle et législatives anticipées du 24 juin, et pour un nouveau mandat, après quinze années d’un règne exclusif à la tête du pays.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Journées d’études du réseau des géographes libertaires

le 8 mai 2018 | PAR Pat de Botul
le Réseau des Géographes Libertaires organise ses Journées d’Etudes à Saint-Denis du 24 au 26 mai, en partenariat avec la Dionyversité. Les deux premières journées seront consacrées à une série de conférences sur le thème "Commun·e·s - Actualité du Municipalisme Libertaire", et se tiendront à l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Le vendredi soir et le samedi auront lieu différents événements de géographie "débridée" tant sur la forme que sur le fond ; ils se tiendront au local de Langevin. Contact : mariont@riseup.net / site : rgl.hypotheses.org
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Chaîne humaine dans le Vercors contre les compteurs Linky

le 8 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Samedi 5 mai parmi les nombreux rassemblements nationaux, 300 personnes ont formé une chaîne humaine dans le Vercors à l’appel des collectifs anti-Linky. Ce n’est pas le progrès qu’ils refusent mais le fait que les compteurs Linky outre qu’ils font craindre pour la santé, sont coûteux, intrusifs, incompréhensibles selon la Cour des compte.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Candidat aux élections, un sport dangereux au Mexique...

le 8 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Deux responsables politiques ont été retrouvés morts dimanche 6 mai dans l’État mexicain de Chihuahua, frontalier des États-Unis. Cela porte à cinq le nombre de personnalités politiques tuées en une semaine au Mexique à l’approche des élections générales du 1er juillet.
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Egypte : un blogueur arrêté pour apologie de l’athéisme

le 8 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Sherif Gaber, un blogueur égyptien de 25 ans a été arrêté, samedi, par les autorités égyptiennes pour “apologie de l’athéisme”. Déjà arrêté en 2013 pour avoir “prôné l’athéisme”, le jeune homme, actuellement placé en garde à vue, devrait comparaitre ce dimanche devant le parquet, selon des informations de l’activiste et avocat Gamal Eid, à la tête du Réseau arabe d’information sur les droits de l’Homme (ANHRI). Le blogueur est cette fois-ci poursuivi pour propos blasphématoire allant à l’encontre de l’article 98 du Code pénal égyptien qui condamne toute personne qui dissémine “par écrit ou par tout autre moyen, des idées extrêmes afin d’inciter au combat, se moquer et insulter une religion ou nuire à l’unité nationale”. En mars dernier, Sherif Gaber craignait déjà des représailles et affirmait sur son compte Twitter: “certains avocats musulmans m’ont dénoncé au procureur général pour mes vidéos, ils m’arrêteront probablement dans les prochains jours”. Parmi ses détracteurs, Al Nur, un parti salafiste qui siège au parlement égyptien et fervent partisan du président Abdelfatah al Sissi.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Réforme de la SNCF

le 7 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Finalement, seul le volet constitutionnel (qui concerne la suppression de la Cour de justice de la République, la réforme du Conseil supérieur de la magistrature et la fabrique de la loi) sera présenté en conseil des ministres le 9 mai, a annoncé Matignon. Les textes ordinaire et organique seront, eux, dévoilés "plus tard en mai le temps qu’ils soient examinés par le Conseil d’État"... Or, ces deux volets sont porteurs des sujets les plus épineux (introduction d’une dose de proportionnelle, réduction du nombre des parlementaires, non-cumul des mandats dans le temps), ils devraient être présentés le 23 mai...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Greenpeace dénonce

le 7 mai 2018 | PAR Pat de Botul
La députée (LRM) de la première circonscription de la Nièvre, Perrine Goulet, avait suggéré le 22 mars, de "tirer en cas d’intrusion dans une centrale nucléaire sur les militants anti-nucléaires" !

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Non à l’expulsion de Moussa !

le 7 mai 2018 | PAR Pat de Botul
L’État veut expulser Moussa Camara, artiste homosexuel guinéen vers ce pays où les agressions homophobes se multiplient et où la loi réprime l’homosexualité. La solidarité s’intensifie, il est soutenu entre autres, par le Réseau éducation sans frontières, l’association Aides et des militants anarchistes gardois.

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Sahara occidental

le 7 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Interdite d’entrée sur le territoire marocain, Claude Mangin-Asfari, l’épouse du prisonnier politique sahraoui a entamé le 18 avril, une grève de la faim pour exiger le respect de son droit de visite.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Macron, un an : ça suffit !

le 6 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Plus de 50 000 personnes se sont retrouvées dans les rues de Paris ce samedi pour "faire la fête à Macron".
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Russie : les antis-Poutine arrêtés

le 6 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Plus de 1 600 manifestants qui ont répondu samedi à l’appel de l’opposant Alexeï Navalny ont été interpellés dans plusieurs villes de Russie dont plus de la moitié, 704, à Moscou, selon des chiffres encore provisoires communiqués en fin d’après-midi par l’association OVD-Info, qui relève les arrestations.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Manifs du 1er mai (suite)

le 5 mai 2018 | PAR Pat de Botul
1500 manifestant.e.s le 1er mai à Lorient. Pas si mal. Vu de grands panneaux non signés, accrochés à des poteaux, faisant le lien entre 1968 et les luttes d’aujourd’hui, notamment à la Zad de nddl. Le 19 avril, à la manif de Vannes on était... 250 ! Décevant. La moitié était des retraité.e.s (merci à elles et eux !), le nombre de grévistes réel.le.s était donc réduit. On a collé des affiches "usagers solidaires des cheminots en lutte" et autres slogans sur des banques, agences immobilières et d’intérim. Le 22 mars, on était un peu + de 1 000 à Vannes... Groupe Lochu de la FA
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Manif contre les réformes Macron le 26 mai

le 5 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Des organisations syndicales, politiques et associatives annoncent une journée d’action commune le 26 mai contre les réformes Macron.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Les cheminots ouvrent les barrières du péage de Schwindratzheim

le 4 mai 2018 | PAR Pat de Botul
À l’appel des syndicats (Unsa, Fo, CGT, CFDT, FGTE et Sud-Rail), quelque 80 à 100 cheminots en grève ont mené jeudi matin une opération "péage gratuit" à Schwindratzheim, sur l’A4, pour demander la légalisation de la grève par la gratuité. Répartis sur les dix portes du péage, les cheminots, munis de drapeaux, de banderoles et de sifflets, ont donné de la voix et distribué entre 7 h et 9 h des tracts aux automobilistes pour expliquer leur mouvement social et les raisons de cette action au péage. "On est là pour la défense du service public, contre la précarité et pas pour embêter les gens !"
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Grève de la SNCF

le 4 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Dans un mail interne, la direction du secteur de Paris Nord a demandé à ses cadres de "donner les noms des agents actifs sur les réseaux sociaux". Les grévistes réagissent : au premier jour de la treizième séquence de grève à la SNCF, ils étaient plusieurs centaines de cheminots réunis jeudi 3 mai dans l’après-midi devant l’Ecole militaire, à Paris.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Nouvelle tentative d’expulsion de Moussa

le 4 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Si ce n’est pas de l’acharnement, ça y ressemble. Jeudi, la préfecture du Gard a de nouveau tenté d’expulser vers la Guinée Moussa, militant nîmois de l’association Aides, qui avait fui son pays en 2015. Homosexuel, il avait vu son compagnon lynché par la famille de celui-ci. En Guinée, l’homosexualité est punie de trois à sept ans d’emprisonnement...
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Aube dorée chassée de Crète

le 4 mai 2018 | PAR Youlountas Yannis
Ça y est ! Les néo-nazis grecs n’ont plus aucun local sur l’île ! C’était l’objectif des nombreuses attaques antifascistes contre tous les locaux du parti nauséabond, dernièrement à Chania, Ierapetra et Héraklion : Aube Dorée a finalement cédé. Le site du parti vient de le confirmer en effaçant son ultime implantation à Héraklion, abandonnée depuis quelques semaines. Déjà, à Chania, dans l’ouest de l’île, le parti néo-nazi n’arrivait plus à trouver le moindre local à louer, depuis plusieurs mois, suite aux nombreuses pressions et aux risques de nouvelles attaques. Idem à Ierapetra où les « surhommes » avaient détalé en quatrième vitesse quand les antifascistes de toute l’île, à commencer par le réseau d’Héraklion, étaient descendus pour empêcher le bateau C-Star de l’expédition Defend Europe de faire escale et de réparer son avarie dans le port du sud-est de la Crète, au milieu de l’été 2017. Plus récemment, l’ultime local, à Héraklion, ne ressemblait plus à rien : fréquemment attaqué, aspergé de peinture, tagué (« ni en Crète ni ailleurs »), portes et murs défoncés, tableaux vermoulus brisés et drapeaux au méandre déchirés… Pour couronner le tout, selon plusieurs témoins, les fascistes souvent vilipendés vivaient dans la peur. Plusieurs affaires avaient également défrayé la chronique en Crète : caches d’armes, violences sur des migrants, corruption, mœurs… la totale ! Bref, non seulement les néo-nazis n’arrivaient plus à tenir leur position, mais en plus ils étaient devenus complètement ridicules, au point que les dirigeants athéniens du parti commençaient à s’inquiéter de l’image déplorable que donnait la fragile antenne crétoise à leur organisation narcissique et grandiloquente. Voilà pourquoi ils ont finalement décidé de tourner la page et de fuir vers le continent. Quelques mois après les hypster identitaires de Defend Europe, voici les néo-nazis d’Aube Dorée également chassés de Crète ! Yannis Youlountas
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Manifs du 1er mai en France (suite)

le 3 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Sur St-Brieuc, un millier de personnes a fini aux stands syndicaux avec sandwichs, galettes, boissons et du coup un moment d’échanges prolongés toujours motivant pour échanger sur l’avenir (et aussi le passé pour partager des expériences en vue de futurs projets). Un bon premier mai. (Liaison St Brieuc de la FA). A la Rochelle. 1000 personnes. A 13 heures, 70 militants ont commémoré à la tour de la Lanterne, la présence de Louise Michel avant son départ pour le bagne. Une plaque a été posée à l’initiative de la Libre Pensée, de la Ligue des droits de l’homme et des anars locaux... Groupe Nous autres de la FA (Charentes maritimes).
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Manifs du 1er mai en France (comptes rendus des militants de la Fédération anarchiste)

le 2 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Deux cent quarante défilés ont eu lieu en France contre la politique du gouvernement, cheminots, fonctionnaires ou manifestants en famille croisés dans le cortège appellent à continuer la lutte ensemble.

Belle manifestation ce 1er mai 2018 à Bordeaux. Appelée un peu trop tôt (9h30), elle s’est lentement étoffée et étirée jusqu’à 12h30 pour finir par quelques prises de parole. Belle présence anar à Metz, FA et CNT.

9000 à 12000 personnes à Lyon selon les sources, le tract FA "Le premier mai, c’est l’anarchie" a pas mal plu, a été demandé en plusieurs exemplaire par certaines personnes. Des contacts aussi avec des personnes qui semblent très intéressées par l’anarchie.

Entre 3 et 10 000 manifestants sur Bordeaux, suivant les sources, mais un cortège conséquent (5 000 d’après Sud Ouest) par rapport aux précédents 1er mai.

La manifesttion libertaire CNT-FA-AL parisienne est partie de la Place des fêtes vers midi et s’est étoffée durant le parcours pour se retrouver à environ 2 000 personnes à la Bastille, d’après l’estimation de Paris-Luttes.info. Bonne ambiance et pas d’incidents à signaler. L’après midi en revanche, 276 interpellations (102 GAV) ont eu lieu en marge des affrontements entre la police et le millier de « black blocks » présent en amont du cortège parisien. Evidemment, les médias se sont précipité à fustiger les anarchistes des violences et dégâts faits, comme si les Blacks-blocks étaient la seule expression de l’anarchisme en France, la manifestation du matin organisée par la FA, la CNT, CGA et AL a prouvé le contraire.

BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Beurk

le 2 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Marine Le Pen a officiellement rendu hommage à Damien Rieu, l’organisateur de l’opération anti-migrants du 21 avril dans les Alpes, sous la bannière de Génération identitaire (GI), très proche du FN. Elle a qualifié hier à Cannes, son action de "belle opération de communication" !...
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Manifestation à Pampelune contre les violeurs

le 1 mai 2018 | PAR Pat de Botul
L’indignation est générale en Espagne, après qu’un tribunal a écarté la notion de viol pour ne retenir que celle d’abus sexuel commis par cinq hommes sur une jeune femme de 18 ans, en 2016, lors des fêtes de Pampelune. Dans la capitale de la Navarre, au nord de l’Espagne, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi pour protester contre les juges, qui ont estimé qu’il n’y avait "ni intimidation, ni violence", alors que les membres de la bande, âgés de 27 à 29 ans et se surnommant eux-mêmes "la meute", ont filmé l’agression dans un lieu caché avant de la diffuser sur les réseaux sociaux...

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Le Liban dénonce le projet de construction d’un mur par l’Etat d’Israël le long de sa frontière

le 1 mai 2018 | PAR Pat de Botul
Le projet israélien de construction d’un rideau de béton de 7 mètres de haut et de 79 kilomètres sur la frontière libanaise fait craindre un retour des violences. Beyrouth assure que son territoire serait amputé.
BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Parcoursup : les gros mensonges

le 30 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Au moment où, de Montpellier à Tolbiac en passant par Nanterre ou Nancy, les évacuations musclées de campus totalement ou partiellement bloqués par les étudiants en lutte se succédaient sans que la mobilisation semble pour autant faiblir, le ministère de tutelle a distribué à la presse un document réaffirmant tout le bien qu’il faudrait penser du dispositif Parcoursup. Et, surtout, donnant le détail du financement de cette réforme de l’accès à l’université. Au total, près de 30 millions d’euros y seront ainsi consacrés en 2018. De quoi permettre à la ministre Frédérique Vidal de claironner que « les moyens sont au rendez- vous ». Sauf que, voilà : ces chiffres, rapportés à la réalité des facs, démontrent au contraire la poursuite d’un sous-investissement coupable.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le projet de loi sur la réforme du chômage retoqué par le Conseil d’Etat

le 30 avril 2018 | PAR Pat de Botul
À peine présenté en Conseil des ministres par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel s’est fait sévèrement retoquer par le Conseil d’État vendredi.
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Manifestation pro-migrants à Gap

le 29 avril 2018 | PAR Pat de Botul
200 personnes se sont rassemblées samedi 28 avril dans l’après-midi à Gap, dans les Hautes-Alpes, pour dire que "l’hospitalité des migrants n’a pas de frontière" en réponse aux actions anti-migrants menées par des militants d’extrême droite dans la région depuis une semaine.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Insecticides : une interdiction bien tardive

le 29 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La Commission européenne a annoncé, vendredi 27 avril, que trois des principaux insecticides néonicotinoïdes (imidaclopride, clothianidine et thiaméthoxame) seraient interdits dans tous leurs usages extérieurs. Pour les défenseurs de l’environnement, cette décision est une bonne nouvelle. Mais elle signale aussi une grave catastrophe réglementaire. Car il aura fallu attendre près de vingt ans avant que les autorités européennes tiennent pleinement compte des alertes lancées par les apiculteurs et les scientifiques travaillant sur le sujet...

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Mobilisation générale au Nicaragua

le 29 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La contestation, lancée au départ par les étudiants contre une réforme des retraites, est rapidement devenue une mobilisation générale pour dénoncer la confiscation du pouvoir par le président Daniel Ortega.

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Migrants : A gerber !

le 28 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Des militaires de l’opération "Sentinelle" en patrouille dans la nuit de jeudi à vendredi auraient repéré à la jumelle un groupe de personnes près du col de Montgenèvre. "Ils ont fait appel aux gendarmes, qui ont vu le groupe se séparer en deux, avec d’un côté les migrants et de l’autre les identitaires", rapporte une source policière. "Ils ont pu contrôler quatre personnes et les ont accompagnées à la police aux frontières. Ils étaient suivis par les identitaires". Parmi les quinze personnes contrôlées, deux d’entre elles, majeures, ont été reconduites en Italie. Les deux autres, mineures, ont été placées...

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Au bon beurre !

le 28 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Des citoyens ont retracé le circuit très opaque de la dette de l’assurance-chômage française. Leur enquête montre que les détenteurs de cette créance, auxquels l’Unédic verse 400 millions d’euros d’intérêts par an, opèrent dans les paradis fiscaux...
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Communication de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes suite aux déclarations du premier ministre : les menaces doivent cesser !

le 27 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La logique de vengeance et de répression du gouvernement sur la zad après l’abandon du projet d’aéroport a été extrêmement brutale avec la destruction d’un grand nombre de maison, fermes, jardins, haies... Elle a fait des centaines de blessé-e-s. Elle a aussi suscité de multiples gestes de soutien et de résistance sur le terrain et partout dans le monde. Le mouvement a souhaité faire un geste de dialogue face à la volonté affichée par le gouvernement de poursuivre l’opération par une éradication totale des lieux de vie subsistants. Nous avons déposé et défendu collectivement la semaine dernière un ensemble dossiers
nominatifs concernant les divers projets, lieux de vie, d’activités et parcelles prises en charge par le mouvement. La préfecture a alors semblé faire un pas en avant sur le maintien possible des activités et lieux de vie et sur la perspective d’échanges plus constructifs dans les mois à venir. Mais ce qu’annonce le gouvernement aujourd’hui n’est pas une trêve
réelle. C’est un nouvel ultimatum intenable avec le même chantage à de nouvelles destructions, expulsions, tris. En guise de temps pour continuer à échanger sur le maintien des différents projets présentés, on nous annonce une accélération soudaine et injustifiée du calendrier avec un avancement de plusieurs semaines du comité de pilotage, qui laisse augurer d’un examen abrupt des dossiers avec à la clé de potentiels nouveaux coups de tractopelles. Soulignons que ces délais
sont absurdes comparativement au temps accordé habituellement pour tout accompagnement de projet agricole entre autre. L’avenir de la zad n’est toujours pas assuré, il va falloir continuer à se mobiliser pour que ces terres restent communes. Nous appelons toutes celles et ceux pour qui l’expérience de la zad représente un espoir à rester extrêmement vigilants dans les semaines à venir. Nous nous opposerons à toute nouvelle opération de destruction et de tri. Nos activités et nos vies ne peuvent être jugés à l’aune de purs critères de rentabilité économiques, selon les normes classiques de l’agriculture productiviste ou celles de l’individualisme libéral. Nous continuerons à défendre une vision collective, écosystèmique et solidaire de ce qui se vit et se construit sur la zad. Dans l’immédiat, le dispositif policier doit être levé et les routes
doivent être de nouveau circulantes pour nos voisins et la reprise des travaux paysans.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

NDDL : Edouard Philippe droit dans ses bottes

le 27 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le 14 mai seront étudiés les vingt-huit dossiers de projets agricoles déposés par des habitants de la ZAD et selon les déclarations d’Edouard Philippe : "la préfète convoquera la première réunion du comité qui a vocation à analyser les dossiers déposés par ceux des occupants illégaux qui veulent rentrer dans le droit chemin, dans le droit commun". Ajoutant : "A partir du moment où ces procédures sont en œuvre, ceux qui ont choisi de ne pas s’y insérer devront avoir quitté les lieux", annonçant ainsi la probable reprise des opérations d’expulsion commencées le 9 avril qui ont permis de "déconstruire vingt-neuf occupations illégales"sur la ZAD, et suscité de violents affrontements pendant plusieurs jours. "Nous interdisons les reconstructions, nous déblayons le terrain, 185 bennes de matériaux divers accumulés ont été dégagées, nous allons poursuivre ces travaux de déblaiement et préparer les interventions nécessaires pour tirer les conséquences d’une occupation illégale qui ne voudrait cesser", a conclu Edouard Philippe. Un important effectif de 1 500 à 2 500 gendarmes mobiles est toujours en place sur la ZAD, au sud de Notre-Dame-des-Landes, pour un coût de 5 millions d’euros...


BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Gaza

le 27 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Depuis le début de "la marche du grand retour", rassemblant chaque vendredi depuis le 30 mars des milliers de personnes le long de la bande de Gaza, les soldats israéliens ont tué 39 Palestinien fait 1 500 blessés par balles, selon les autorités médicales locales.

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Le Conseil de l’Europe prévient Erdogan

le 27 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Même si Erdogan "s’en tape" des remarques que lui adresse le Conseil de l’Europe, les 47 Etats qui le composent condamnent par avance les conditions dans lesquelles vont avoir lieu deux élections anticipées dénonçant la dérive autoritaire de la Turquie.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Grève SNCF

le 26 avril 2018 | PAR Pat de Botul
L’inter­syndicale appelle à intensifier les actions les 3 et 7 mai, voire le 12 si le gouvernement reste figé.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le monde à l’envers

le 26 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Accusés d’aide aux migrants, trois militants ont été mis en détention provisoire jusqu’à fin mai. alors que, ce week-end, les militants de Génération identitaire ont pu bloquer durant des heures la frontière franco-italienne sans le moindre souci judiciaire...
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Dévaster en faignant de protéger : les dégats de l’opération policière sur le bocage de NDDL.

le 25 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Alors que le gouvernement se targue de vouloir protéger la vocation agricole du bocage de Notre Dame des Landes, une enquête filmée avec un naturaliste en Lutte démontre à quel point l’opération militaire des deux dernières semaines s’est avérée dévastatrice sur le plan écologique. Non seulement des habitats, des ateliers, des jardins ont été détruits
mais le passage répété de blindés, d’engins de démolition et de déblaiement, ainsi que le déferlement de grenades lacrymogènes et assourdissantes ont détruit les talus et les haies, ravagé les champs et prairies (ornières, cratères, etc), et empoisonné la terre. Par ailleurs, la présence constante des forces de l’ordre, et la menace permanente de nouvelles attaques empêchent la mise en place de travaux agricoles primordiaux à cette saison, les champs étant ravagés et inaccessibles. Les agriculteurs historiques ne peuvent ni épandre le fumier, ni récolter l’herbe nécessaire à l’alimentation du bétail. Les semis indispensables au démarrage des plantations potagères sont pratiquement impossibles. Les plus persévérant.e.s se sont vu.e.s obligé.e.s d’arroser les jardins en portant un masque à gaz à cause des gaz lacrymogènes, ou de passer de multiples barrages policiers avec des brouettes emplies de fumier pour les potagers. Liste de communication de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes. Contact : 06.95.06.81.49 ou zadcontactpresse@riseup.net

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Migrants : départ de la marche citoyenne et solidaire fin avril

le 25 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La Marche citoyenne et solidaire s’élancera le 30 avril de la frontière franco-italienne pour rejoindre la frontière franco-britannique, de Vintimille à Calais, sur 1 400 kilomètres et soixante étapes, afin de plaider pour "un véritable accueil, contre le blocage des frontières et contre le délit de solidarité, organisé par L’Auberge des migrants. Entre 30 et 100 personnes sont attendues sur chaque étape en espérant un effet boule de neige...
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Les cheminots déterminés

le 24 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Au neuvième jour de la grève, la détermination des cheminots reste intacte. Hier, à l’assemblée générale de la gare de Lyon, à Paris, une centaine de participants ont voté à l’unanimité la reconduite de la grève jusqu’à ce matin. "Ici, on compte aujourd’hui 87 % de conducteurs et de contrôleurs en grève, et 60 % d’aiguilleurs. La mobilisation se maintient au même niveau depuis le début du mouvement", explique Bérenger Cernon, conducteur de train et secrétaire général de la CGT des cheminots de la gare de Lyon.
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Migrants : résistance dans la Vallée de Suse

le 23 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Aujourd’hui, le dimanche 22 avril restera dans les mémoires comme une journée importante pour la Vallée de Suse. La réponse d’hier à la misérable action nazi-fasciste, dont nous nous souvenons, a abouti à un blocus des migrants sur le col de l’échelle (qui est inutile car elle est toujours bloquée par des avalanches), n’a pas été retardée. Des centaines d’antifascistes et d’antiracistes se sont rassemblés pour réitérer la position claire qui a été exprimée au cours de ces mois. Nos montagnes n’ont pas l’habitude de bloquer et de ruiner la vie de ceux qui y vivent et même de ceux qui passent par là. Il a donc été décidé de s’unir pour forcer et franchir la frontière, avec la détermination de la vraie solidarité, avec leurs propres couleurs et leurs motivations. Oui, si une trentaine de nazis français et italiens gardaient le Colle della Scala jusqu’à quelques heures avant la concentration, une cinquantaine de migrants sont arrivés à Briançon il y a peu de temps. Le message devrait être assez clair. La place du No Tav était avec eux, marchant des kilomètres sous le soleil printanier de ce jour avec beaucoup de visages et d’espoirs. Nous avons de nouveau mis nos visages pour dire que dans le territoire rebelle dans lequel nous vivons, nous gagnons toujours les valeurs de liberté et d’égalité, contre les bras tendus et la police. Nous avons été là et nous serons de nouveau là, avec les partisans italiens et français qui sont venus jusqu’ici, pour faire comprendre que chaque fois que quelqu’un décide de fermer tous les coins de la vie dans cette vallée ou à travers elle, la réponse est la suivante: toujours de la résistance.

BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Migrants

le 23 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le projet de loi asile et immigration devait être voté hier, avant les vacances parlementaires, mais le moins que l’on puisse dire est qu’il aura illustré l’aspect « disruptif » vanté par le gouvernement… au-delà de ses espérances. Malgré des débats qui ont permis l’assouplissement des règles du délit de solidarité pour les personnes venant en aide aux réfugiés, il n’en demeure pas moins que le projet de loi contient des mesures répressives inédites. Un groupe de députés LREM, qui refusaient que les mineurs ayant obtenu le statut de réfugiés fassent venir un frère ou une sœur non marié(e) en plus de leurs parents, a voté avec la droite et le FN.

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

5 ans de mariage pour tous

le 23 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le mariage pour tous était adopté il y a cinq ans. Depuis, plus de 40 000 couples se sont mariés, soit 3,5 % de l’ensemble des mariages. Pas de quoi casser trois pattes à un canard !
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Loi Colomb : augmentation de la durée maximale de séjour en centre de rétention à 90 jours

le 22 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le projet de loi asile et immigration de Gérard Collomb a ouvert les vannes aux surenchères de l’extrême-droite, tandis qu’une centaine de fachos de Génération identitaire a bloqué le point de passage de migrants au col de l’Echelle (Hautes-Alpes) pour "veiller à ce qu’aucun clandestin ne puisse rentrer en France" ! L’intervention des militants de Génération identitaire a suscité une vague de réactions indignées de la part de plusieurs politiques ce qui n’a pas empêché à l’assemblée de donner le feu vert à une augmentation de la durée maximale de séjour en centre de rétention de 45 à 90 jours, elle a été adoptée par 77 voix contre 31, avec 46 abstentions. De quoi réjouir la droite extrême qui ne se sent plus...
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Dernières nouvelles de la ZAD

le 22 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Les habitants de la ZAD font tout pour sauver les projets de vie alternatifs qu’ils expérimentent sur la zone depuis une décennie, période correspondant à la lutte contre l’ex-projet d’aéroport. Une ultime réunion était organisée à Nantes entre les zadistes et la préfète de Loire-Atlantique et des Pays de la Loire. Répondant "aux injonctions de l’État", les occupants de la ZAD ont déposé en préfecture une quarantaine de dossiers nominatifs décrivant les projets agricoles, artisanaux, culturels qu’ils portent ou souhaitent cultiver sur cet espace. Ces dossiers sont le préalable à toute signature de baux précaires. L’État a exigé qu’ils soient individuels et déposés avant le 23 avril. Certaines fiches comportent la signature de plusieurs personnes du fait de la dimension coopérative des projets. Des dossiers complémentaires pourraient être transmis au cours du week-end.

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Dix manifestants tués au Nicaragua

le 22 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Au moins dix personnes ont été tuées au Nicaragua dans de violentes manifestations contre une réforme des retraites. Environ 80 personnes ont été également été blessées dans ces manifestations, les plus violentes depuis l’arrivée au pouvoir de Daniel Ortega il y a 11 ans.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Les Hongrois une nouvelle fois dans la rue

le 22 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Des dizaines de milliers de Hongrois ont défilé pour le deuxième samedi de suite à Budapest afin de protester contre la réélection du premier ministre Viktor Orban. Le premier ministre conservateur, au pouvoir depuis 2010, a en effet décroché un troisième mandat consécutif, son parti Fidesz ayant remporté près de la moitié des suffrages, ce qui devrait lui assurer une majorité des deux tiers au Parlement. Le gouvernement d’Orban est régulièrement accusé de museler les médias en soumettant le service public à un contrôle éditorial étroit et en favorisant l’achat de médias indépendants par des hommes d’affaires alliés du pouvoir.

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Violences policières à la fac de Tolbiac

le 21 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La fac de Tolbiac a été évacuée au petit matin vendredi. Les CRS ont encore montré toute leur délicatesse à l’occasion, que ce soit vis-à vis de portes défoncées à la tronçonneuse comme avec les étudiants qu’ils ont frappé, piétiné, bousculé... Suite à une chute, un des occupant est dans le coma. Depuis ce matin, des soutiens très divers (politiques, postiers, cheminots, totos, voisins...) se sont rassemblés devant la fac et sur la dalle des olympiades. Prises de paroles, AG, et départ en manif sauvage vers 19h, dispersée peu de temps après dans l’avenue d’Italie. Ce vendredi soir, le rassemblement s’est poursuivi sur le site de Censier. Les gendarmes ont bloqué la rue devant. A 11h30, au moins 200 étudiants étaient encore dans la nasse.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Vague d’antisémitisme en Pologne

le 21 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Depuis le vote, le 1er février, de la loi niant toute responsabilité de la « nation polonaise » dans la Shoah, une déferlante de propos haineux a envahi les médias et ravivé dans la population un sentiment antisémite.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Affaire Centre Jean-Marie Pelt / François Grosdidier

le 20 avril 2018 | PAR Frédéric Pussé, Groupe de Metz de la Fédération Anarchiste
En Moselle, un baron de la droite locale tente de mettre la main, à des fins politiques et électorales, sur une association perpétrant l’œuvre d’un écrivain, botaniste et écologiste.

François Grosdidier, ancien maire de Woippy, sénateur L.R. de la Moselle, essaye de prendre le contrôle de l’association « Centre Jean-Marie Pelt », afin d’ajouter un nouveau « titre » à son CV et de verdir ainsi son image, ce qu’il fait déjà par ailleurs, en présidant le think tank politique « Valeur Écologie ». C’est par des méthodes douteuses et peu cavalières, semblant même irrégulières, que le sénateur de la Moselle a réussi à se faire élire président de l’association, laquelle était jusqu’à présent dirigée par des personnes désintéressées de toutes ambitions politiques mais seulement passionnées par l’œuvre de Jean-Marie Pelt.
Souhaitée par Jean-Marie Pelt lui-même afin de diffuser son œuvre et, créée de son vivant, cette association, basée à Rodemack jusqu’à maintenant, risque d’être transférée à Metz, car tel est l’intérêt de M. Grosdidier et de ses alliés. Or, il semblerait de façon assez nette que Jean-Marie Pelt désirait que le Centre reste et demeure dans son village natal, à Rodemack donc, afin de remercier et d’en faire profiter les Rodemackoises et les Rodemackois.

Il ne s’agit pas ici pour nous, anarchistes et libertaires, de célébrer l’œuvre de Jean-Marie Pelt, dans laquelle nous ne saurions nous reconnaître entièrement, mais de dénoncer la tentative de main mise, voire d’accaparement, d’un homme politique sur une association et son héritage (Droits d’auteurs, ouvrages, films, documents, meubles, effets personnels…) pour récolter du prestige et par conséquent, des voix aux élections.

C’est pourquoi nous, Groupe de Metz de la Fédération Anarchiste, apportons tout notre soutient aux personnes qui, à l’intérieur de l’association « Centre Jean-Marie Pelt » et notamment ses deux vice-présidents, se battent pour que cette dernière reste à Rodemack et ne soit pas utilisée pour assouvir des ambitions personnelles.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Retour à l’envoyeur !

le 20 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Jeudi 19 avril à l’occasion d’une conférence de presse de l’assemblée des blessés pour dénoncer les violences policières lors de l’opération de la Zad, des militants ont déposé devant la préfecture à Nantes, plusieurs centaines de grenades tirées la semaine passée à Notre-Dame-des-Landes...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La police débloque... Tolbiac

le 20 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le blocage du site universitaire parisien de Tolbiac mobilisé contre la réforme de l’accès à la fac, a été levé vendredi 20 avril à l’issue d’une vaste opération de police lancée dès 5 heures du matin. Une centaine de personnes qui occupaient la tour de 22 étages ont quitté les lieux dans un climat tendu. Aux dernières infos une seule personne aurait été interpellée pour "outrage et rébellion". A suivre, merci de vos infos !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Bataille du rail ou bataille des chiffres ?...

le 20 avril 2018 | PAR Pat de Botul
A Paris, la société Occurrence a dénombré 15 300 manifestants au départ du cortège. La CGT a dénombré 300 000 personnes en France à l’appel de la CGT, Solidaires et Sud, contre 119 500 pour l’Intérieur. Comment une chatte y retrouverait ses petits ?
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Saisie du défenseur des droits sur les violences policières sur la zad

le 19 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Après une semaine et demi de violences policières lors de l’opération de destructions de lieux de vie sur la ZAD, des habitant-e-s, des personnes de l’équipe médic et des soutiens se sont constituées en un collectif, « Vigizad », et ont saisi ce matin le Défenseur des droits sur la gravité des événement en cours. Plus de 250 blessé-e-s ont d’ores et déjà été recensé-e-s, mais la
liste n’est pas exhaustive dû aux difficultés d’atteindre tous les blessés et témoins. l’équipe médic a manifesté son inquiétude devant la gravité des blessures auxquelles elle est confrontée, et sur l’accroissement exponentiel de la violence employée. Le défenseur des droits, M. Jacques Toubon, a été alerté sur la dangerosité des pratiques des forces de l’ordre et les graves manquements au code de déontologie de la gendarmerie nationale. Les faits suivants ont été porté à sa connaissance :
- l’usage massif de grenade offensives lancées sans discernement
- l’usage massif de gaz lacrymogènes sur foule inoffensive et sans capacité de dispersion, parfois en tirs tendus
- l’usage non réglementaire de LBD (par exemple sur le torse et le visage)
- le Non-respect de l’article R434-15 du code de sécurité intérieur
- l’usage disproportionné de la force visant à traumatiser la population
Par cette opération, d’une ampleur sans précédent, l’état à décidé d’interrompre le processus de négociation entre la préfecture et la délégation unitaire du mouvement. Pourtant celle-ci avait montré sa volonté de trouver un cadre de régularisation collectif. L’ultimatum du 23 avril pour signer des déclarations d’intentions individuelles nous fait craindre une deuxième phase des opérations avec une montée en puissance des violences policières. En effet, au sein de la gendarmerie des voies s’élèvent pour réclamer plus de moyens et de latitudes dans le but d’imposer un modèle individualiste et par là même de mater et intimider toutes celles et ceux qui se solidarisent. Jusqu’où est prêt à aller M. Macron pour détruire le projet collectif qui s’élabore ici ? Combien de blessé-e-s est il prêt à faire pour étouffer l’idée du commun que nous portons ?
Le collectif vigizad poursuit son travail, portant également son attention sur des thématiques telles que l’entrave à l’accès au soin des blessé-e-s par les forces de l’ordre. Il appelle toutes les personnes ayant été victimes ou témoin de violences de la part des gendarmes mobiles à se manifester par mail (defensedesdroitszad2018@riseup.net).
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le scandale des conditions pour les migrants à Paris

le 19 avril 2018 | PAR Pat de Botul
À Paris, faute d’infrastructure d’accueil, plus de 2 000 exilés peuplent des campements de fortune dans des conditions de vie "contraires aux droits fondamentaux", alerte le Défenseur des droits. Odeur pestilentielle et regards exténués de centaines de personnes en attente...
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Allemagne : victoire pour les syndicalistes

le 19 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Après une vague de grèves d’avertissement, le syndicat Ver.Di a arraché une augmentation de salaire de 7,4 % sur trois ans. Ce succès vient après celui des métallurgistes, en février. Comme quoi...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Vives tensions à Toulouse entre les étudiants et la police

le 18 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Véhicules incendiés, Flash-Ball et grenades lacrymogènes de sortie… Depuis dimanche, la tension ne retombe pas dans plusieurs quartiers populaires de Toulouse. Dans la nuit de lundi à mardi, 18 personnes ont été interpellées dans celui du Mirail, après des premières violences dimanche.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

"Secret des affaires"

le 18 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Édouard Perrin, du collectif Informer n’est pas un délit, créé pour lutter contre l’amendement sur le « secret des affaires » dans la loi Macron, alerte sur la loi débattue ce jour au Sénat.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Communiqué du Comité de soutien de Salah Hamouri

le 18 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Plus de 6000 prisonnier.e.s politiques palestinien.ne.s sont actuellement derrière les barreaux, dont plus de 350 enfants et 1500 malades. Ces prisonnier.e.s sont détenu.e.s dans des conditions avilissantes, en violation des droits de l’homme et de la 4ème Convention de Genève. L’arrestation et la détention de milliers de Palestinien.ne.s est l’un des piliers de la politique coloniale israélienne pour affaiblir la société palestinienne. Les prisonnier.e.s politiques palestinien.ne.s sont le symbole d’une société et d’une nation elle-même prisonnière et enfermée par sa politique coloniale. Parmi ces prisonnier.e.s, il y a notre compatriote Salah Hamouri, enfermé comme plus de 400 palestinien.ne.s sous le régime de la détention administrative. Depuis des décennies, des milliers de Palestiniens ont été emprisonnés sous « détention administrative » sans être informés de la raison de leur emprisonnement, sans inculpation ni procès. Cette détention administrative peut être renouvelée selon le bon vouloir des autorités israéliennes, tous les six mois. Alors que la détention administrative de Salah Hamouri a été prolongée, fin février 2017, pour une période de 4 mois, la France se montre passive pour obtenir sa libération qu’elle demande par ailleurs. Depuis l’arrestation de Salah Hamouri dans la nuit du 23 août 2017, à son domicile de Jérusalem-Est, par une troupe de l’armée d’occupation, Emmanuel Macron n’a toujours pas reçu, Elsa Lefort, sa femme, malgré ses demandes répétées. Cela n’est pas acceptable. Le parcours de Salah Hamouri, sa vie, sont symboliques du destin de celui de millions de Palestinien.ne.s, victimes de l’occupation israélienne. En ce 17 Avril 2018, journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens, le Comité pour la liberté de Salah Hamouri exprime sa solidarité envers tout les prisonnier.e.s politiques palestinien.ne.s victimes de régime colonial israélien.
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Solidarité avec les femmes d’Efrin

le 18 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Suite à l’appel à une campagne internationale "les femmes se lèvent pour efrîn" #WomenRiseUpForEfrin fait par des femmes kurdes, l’association Femmes Contre les Intégrismes (FCI), le Collectif Libertaire Anti-sexiste (CLAS!!) et Juste une étincelle noire - FA lyon se sont mobilisés les 15 derniers jours de mars 2018 sur la région lyonnaise au travers de prise de parole et table de presse lors d’un premier festival du film Femmes Contre les Intégrismes, d’affichages et de collages pour relayer leurs revendications :
• Halte à l’invasion turque et à l’agression d’occupation sur Efrin - Halte au génocide et au féminicide !
• Se lever pour la protection du peuple, de la terre, du patrimoine culturel et historique d’Efrin !
• Se lever pour la défense de l’autogestion démocratique et écologique à Rojava et dans le nord de la Syrie !
• Défendre Efrin, c’est défendre la Révolution des Femmes - "No pasaran"
au fascisme d’Erdogan ! Il en est ressortit une petite vidéo, montage maison :#WomenRiseUpForEfrin

BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Le "Gourbi" de NDDL détruit

le 17 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Un blindé a fait tomber la charpente du "Gourbi" à NDDL, des gendarmes se sont acharnés dessus à la tronçonneuse. Tristesse devant tant de connerie !


BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Die-in des personnels soignants à Lyon

le 17 avril 2018 | PAR Pat de Botul
150 personnes se sont réunies place de la Comédie à Lyon pour dénoncer les effets délétères des restructurations actuelles sur le travail des soignant·es et l’accueil des patient·es aux Urgences. Des infirmièr·es et aides soignant·es se sont couché·es par terre pour symboliser la mise à mort des services hospitaliers.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La fac de Strasbourg bloquée

le 17 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Plus 600 étudiants ont finalement pris part au vote sur le blocage. Une majorité, soit 360 étudiants, ont voté pour le blocage de l’ensemble des bâtiments du campus contre 259 qui s’opposent à cette démarche...

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Nanterre bloquée

le 17 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Depuis hier, l’université de Nanterre est bloquée, les examens annulés. La répression a boosté la mobilisation.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Etudiants gazés à Tours

le 17 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Mobilisés contre la loi Vidal, plusieurs milliers de lycéens soutenus par des étudiants manifestaient vendredi 13 avril dans les rues de Tours. Ils ont été encerclés, gazés et matraqués par la police.

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La Justice dans la rue

le 17 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Les barreaux de Chartres et de Saintes mobilisés en grève perlée, le tribunal de Boulogne-sur-Mer bloqué depuis trois semaines, 4 000 à 6 000 magistrats, avocats et greffiers défilant le 11 avril contre la réforme judiciaire dans les rues de Paris…
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Dernières nouvelles de NDDL

le 16 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La police se positionne une nouvelle fois ce lundi matin sur la d281 : au Bois Rignoux (côté La Paquelais au sud), aux Ardillières (au nord) et des blindés se positionnent au carrefour de Lama Faché (au centre). Ils font les premières sommations.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Marseille dans la rue contre le recul social

le 16 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La manifestation de samedi a rassemblé 58 000 personnes.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Mobilisation contre le projet de loi Collomb

le 16 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Les débats sur le projet de loi Collomb se dérouleront toute la semaine à l’Assemblée nationale. Le texte, critiqué par les associations est ressorti quasi inchangé de la commission des Lois. Gérard Collomb a pris l’habitude d’en appeler aux "bonnes pratiques" de nos voisins européens pour justifier les mesures les plus dures de son projet de loi qui s’inscrit dans la logique globale de l’Europe. Au moins 2 000 personnes ont manifesté à l’appel du Bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants (Baam), dimanche après-midi à Paris, contre le projet de loi du gouvernement sur l’asile et l’immigration. Les manifestants, de tous âges ont marché dans une ambiance calme et joyeuse entre l’Assemblée nationale et le Sénat, aux cris de "So-so-solidarité ! Avec les sans papiers !"; "De l’air ! De l’air ! Ouvrez les frontières" et "Mur par mur, et pierre par pierre, nous dé-trui-rons, les centres de rétention !"...

BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Dernière nouvelles de la ZAD de NDDL

le 15 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Depuis le début de la semaine, au moins 148 personnes ont été prises en charges par le groupe médic’ (ce bilan n’est pas exhaustif). Au cours des dernières 48 heures, le groupe médical soigne et prend en charge en continu des personnes blessées pendant les assauts policiers a ce bilan : 23 personnes ont subi des éclats multiples éclats de grenades sur le corps (visage, nuque, torse, jambe, pieds, mains, doigts...) parfois enfoncés de 3 cm dans la chair. Une même personne peut avoir reçu une
quinzaine d’éclats. Certaines personnes présentent des signes d’infections suite à ces blessures. 8 personnes avec des hématomes des membres avec des phénomènes de compression dangereux liés à l’utilisation des Lanceurs de balles
défensives. 3 personnes avec des atteintes neurologiques (vertiges, céphalées, confusion...) suite aux explosions de grenades. 1 personne atteinte à l’oeil par un éclat de grenade, 3 autres souffrent de baisses d’audition sévères liées à des explosions de grenades. Samedi après-midi, un cortège syndical et étudiant de plusieurs milliers de personnes est parti dans les rues nantaises dès le début d’après-midi. 5.000 personnes les ont rejoint à 16h30 pour manifester contre les expulsions sur la zad et ailleurs. Le gouvernement voulait tout faire pour empêcher cette jonction visible entre le mouvement social en cours et la résistance aux attaques sur la zad. Il a donc décidé de bloquer la manifestation au début du parcours prévu juste après le
château : mobilisation policière hallucinante, barrières anti-émeutes, nuage épais et constant de gaz lacrymogènes et mise en action des canons à eau. Cette dispersion brutale est à l’image de ce qui s’est passé cette semaine sur la zad. Dans les rues de Nantes comme dans le bocage le gouvernement tente de ne laisser aucune autre issue à chacun.e d’entre nous que de repartir seul.e, isolé.e. Ils croient qu’il leur sufffira de gazer, détruire et blesser jusqu’à ce que le gens comprennent et se soumettent à leurs chantages. Mais le collectif résiste. La révolte contre Macron et son monde s’amplifie partout.

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Montpellier dans la rue

le 15 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Une manifestation de « convergence des luttes » contre le gouvernement a rassemblé 2.000 personnes, dont 51 ont été interpellées par la police.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Hongrie : Non à Orban !

le 15 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Environ 100 000 personnes sont descendues dans les rues de Budapest pour dénoncer la réélection du souverainiste Viktor Orban. Il s’agit de l’une des manifestations les plus importantes de ces dernières années en Hongrie. Les manifestants ont réclamé un second décompte des bulletins de vote et une nouvelle loi électorale, pointant des fraudes et défandant la liberté des médias.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

NDDL : Appel à venir en masse !

le 13 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Les services de presse de la préfecture de la gendarmerie communiquent depuis hier après-midi sur une "embuscade" qui aurait eu lieu au niveau de la barricade installée au carrefour de la Saulce, après l’attaque de plusieurs habitats environnants de la zad. Hier, vers 13h30, plusieurs camions de gendarmes sont arrivés au niveau de cette barricade. Des gendarmes sont sortis des véhicules et ont fait des sommations. Il y a eu à ce moment là des échanges de projectiles de part et d’autres. Il ne s’agissait aucunement d’une "embuscade" : cette barricade était visible et survolée à de nombreuses reprises par hélicoptère et les drones de la gendarmerie dans les heures précédentes. Des personnes présentes ont apparemment craint une nouvelle
attaque sur les lieux environnants. C’est un des endroits où les tirs de grenade de la gendarmerie ont fait la veille au soir de nombreux blessés avec des tirs nourris de grenade. La communication de la gendarmerie intervient à l’heure où la brutalité de l’intervention d’expulsion depuis lundi et son jusqu’au boutisme sont décriés de toute part... Rendez-vous à 12h le long du chemin de suez pour toutes celles et ceux qui croient qu’il est encore possible de résister face aux rouleaux compresseurs de la marchandisation du monde et la destruction du vivant. Et il reste 3 jours pour s’organiser pour venir en masse dans le bocage dimanche. Parlez-en partout autour de vous, amenez des ami.e.s.Le temps est venu de nous retrouver pour dire que la zad doit vivre, panser ses plaies, se reconstruire"... Liste de communication de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes. 06.95.06.81.49

Soutien à NDDL.
Environ 25 personnes hier se sont rassemblées à 18h devant la sous-préfecture de Montargis en solidarité avec la ZAD NDDL. D’une camarade du groupe Gaston Couté de la FA : "Une voiture de police puis un fourgon et enfin deux policiers se sont approchés pour demander qui était le "responsable". Ça faisait une demie heure qu’on était là illégalement, en plus avec un drapeau de la fédération anarchiste en centre-ville... Cette manie de la marée-chaussée de toujours vouloir qu’il y ait un chef. Nous avons répondu que nous étions tous responsables ! Plusieurs voitures ont klaxonné longuement en passant devant la sous-préfecture, certains nous saluant de la main, pour manifester leur accord et leur soutien à la ZAD"...


BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Relaxe pour les Tarnac

le 13 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Après dix ans de procédures, Julien Coupat et Yildune Lévy ont été relaxés pour les faits de "dégradations" dont ils étaient accusés. Ils ont également été relaxés pour les faits "d’association de malfaiteurs". La présidente de la 14e chambre du tribunal correctionnel de Paris les a reconnus coupables de "refus de se soumettre à un prélèvement biologique", délit pour lequel ils ont toutefois été dispensés de peine, compte tenu notamment de l’ancienneté des faits. Six autres prévenus étaient jugés ; un seul a été condamné : Christophe Becker a été reconnu coupable de "recel de vol de cartes d’identité et de tentative de falsification de documents administratifs ". Il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis. Les cinq autres – Mathieu Burnel, Bertrand Deveaud, Elsa Hauck, Manon Glibert et Benjamin Rosoux –, qui comparaissaient soit pour "association de malfaiteurs", soit pour "refus de se soumettre à un prélèvement biologique", ont été relaxés. Voilà donc tout ce qui reste de la gigantesque affaire de Tarnac !

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Évacuation de la Sorbonne

le 13 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La Sorbonne était occupée hier depuis le milieu de l’après midi. Mobilisés contre la loi Vidal et la sélection à l’entrée de l’université, les étudiants, professeurs et personnels avaient prévu de se réunir en Assemblée générale jeudi après-midi dans la cour d’honneur de la Sorbonne. Cette assemblée générale inter-facs avait pour but d’organiser la lutte en région parisienne contre la sélection, Parcoursup et la casse des services publics, mais également de s’emparer d’un symbole fort des mouvements étudiants. Suite au refoulement à l’entrée du bâtiment, sur ordre du rectorat, certains étudiants qui se trouvaient à l’intérieur ont voté l’occupation des lieux. Mais les forces du désordre sont intervenues hier soir vers 22 heures, pour les évacuer "dans le calme" selon la police...
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Deuxième fausse alerte concernant l’évacuation de Tolbiac

le 13 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Une compagnie de CRS et une de gendarmes mobiles ont bloqué la rue de Tolbiac, mais ne sont pas intervenus pour évacuer la faculté, mais il faut s’attendre à d’autres mesures d’intimidation.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Répression syndicale

le 13 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le syndicaliste licencié par la Poste Gaël Quirante est comparu devant le juge des référés de Nanterre pour "intrusions" dans des centres postaux, un nouvel exemple de l’offensive de l’entreprise contre les militants.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Le coup de gueule de Jérôme Martin, ancien président d’Act-Up

le 13 avril 2018 | PAR Pat de Botul
L’ancien président d’Act-UP Paris, Jérôme Martin lance un cri d’alerte sur Médiapart : "Président, il ne fait rien pour les homos de Tchétchénie, cautionne une énième loi raciste qui, loin des effets de manche de la majorité, va compliquer les demandes d’asile des personnes LGBT. Président, il fait baisser les budgets de la lutte contre le sexisme et l’homophobie, s’affiche aux côtés du harceleur homophobe Cyril Hanouna. Président, il fait de l’égalité des droits face à la PMA un enjeu « éthique » et de longs débats où la parole de celles et ceux qui veulent la disparition de l’espace publique, par tous les moyens, est cautionnée. Ces débats entraînent une hausse des agressions, celles-là même qu’il rechigne à condamner – a-t-il compris qu’en cautionnant les discours refusant aux lesbiennes les mêmes droits, il encourage les actes de violence ?"

BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Dernières nouvelles de NDDL

le 12 avril 2018 | PAR Pat de Botul
En détruisant les lieux de vie installés autour de la D281, les gendarmes ont détruit au passage des projets agricoles collectifs. D’où la colère de l’Acipa, principale association d’opposants à l’ex-projet d’aéroport, et un sentiment de trahison exprimé mardi par des zadistes qui estiment avoir joué le jeu avec la préfecture et avoir été floués. L’importance de l’opération a amené les opposants à appeler à la mobilisation. "Si ce soir la préfecture ne retire pas ses troupes, c’est la mobilisation générale" a prévenu Julien Durand, porte-parole de l’Acipa. A Albi (Tarn) une soixantaine de personnes ont exprimé leur refus de l’expulsion de la ZAD de NDDL (présence de quelques anciens de la ZAD de Sivens. Parmi les personnes présentes, 4 ou 5 membres du groupe ELAFF de la Fédération anarchiste.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Les syndicats de fonctionnaires appellent à la grève le 22 mai

le 12 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Après le succès de l’action du 22 mars, l’intersyndicale CGT, FO, FSU, CFTC, CFE-CGC, Solidaires et FA-FP appelle les agents de la fonction publique à une manifestation nationale le 22 mai pour protester contre le projet de réforme du gouvernement.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Russie : un bel exemple

le 12 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Non loin de Moscou, les habitants de Volokolamsk réunis dans un collectif tentent d’obtenir la fermeture d’une déchetterie toxique. Leur mouvement de révolte s’étend à d’autres villes...
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Soutiens à la ZAD

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
A Cherbourg : "Nous étions environ 30 personnes (dont 3 de la FA plus quelques sympathisants) devant la mairie de Cherbourg en soutien avec la ZAD de NDDL. Quelques flics au pied de la statue de Napoléon (avec probablement les RT) et une voiture qui passait de temps en temps dans la rue. Nous avons scotché quelques affiches et accroché une banderole devant la mairie.
Un article dans la Presse de la Manche relate la mobilisation". Groupe de Cherbourg de la FA.
A Laon : "10 personnes à Laon à 15 heures devant la Préfecture de l’Aisne. Distribution d’un tract (reprenant le communiqué) sur place et sur les pare-brises des voitures stationnées. Drapeau FA et CNT. Plus de flics que de manifestants..." Gr Kropotkine 02 de la FA.
A Besançon : "50 personnes à Besançon devant la mairie et sous une pluie battante". Groupe Proudhon de la FA.
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Macron et le bénitier

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Macron (l’enfant des Jésuites) a fait un discours pro-église à couper le souffle. On comprend qu’alors que le pape François incarne pour lui un catholicisme "ouvert et progressiste", il prétend s’opposer aux "idées de la galaxie traditionaliste et identitaire" – portées par des cardinaux rigoristes tels Gerhard Ludwig Müller, Raymond Burke ou Robert Sarah et diffusées par la frange ultra de la Manif pour tous incarnée par Marion Maréchal-Le Pen – convertiraient de plus en plus de fidèles.... D’accord, mais de là à aller lécher les pieds aux tenants du goupillon... Quelle belle merde que toutes les religions !

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Réforme de la SNCF (suite)

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La bataille parlementaire sur la réforme de la SNCF s’est poursuivie lundi soir puis ce mardi au Palais Bourbon. Le gouvernement, qui veut aller vite, a improvisé comme jamais face au mouvement social. Après avoir rédigé son texte dans le cadre d’une réforme par ordonnances, il a changé d’avis fin mars. Mais ce qui a été présenté comme un geste, envers les cheminots et les députés, n’en est pas un. En effet, là où les ordonnances prévoient d’abord un vote d’habilitation, puis une étude d’impact rendue publique six mois plus tard avant de voter la ratification, voilà que le projet de loi actuel avance à toute allure et surtout sans aucune étude d’impact ! C’est pourtant obligatoire, dès lors que la représentation nationale examine la modification du statut de la SNCF en SA, qui a finalement été votée lundi, après que le gouvernement ait introduit cette mesure au dernier moment par amendement, avec de nombreux autres...

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Répression à tout va contre les étudiants en grève

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Depuis lundi, les images de l’intervention musclée des forces de l’ordre contre des étudiants qui occupaient pacifiquement une salle de l’emblématique faculté, berceau de Mai 68, ont fait le tour des réseaux sociaux. Et suscité une vague d’indignation contre cette volonté du gouvernement, aussi affirmée qu’irresponsable, de miser sur la répression pure et dure pour enrayer le mouvement de contestation...

BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Dernières nouvelles de l’attaque de la ZAD

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Ce matin, presque une centaine de camion de gendarmes mobiles, blindés, tractopelles reviennent sur la zad semer leur travail de destruction. Plusieurs lieux de vie et projets agricoles semblent aujourd’hui immédiatement dans les viseurs de la préfecture : la Chèvrerie une maison magnifique déjà reconstruite après César en 2013 avec ses mosaïques et ses mur en terres chaux.
La maison des vraies rouge un des plus vieux groupement d’habitats auto-construit en terre-paille ou en bois de la zad avec son espace collectif sur deux étages. Les vraies rouges abritent aussi le jardin rouge et noir, projet maraîcher avec ses serres et le champs médicinal avec sa cabane de séchage et de transformation. Le jardin rouge et noir est un espace agricole emblématique qui alimente le marché de la zad ou et des luttes, projets associatifs, et migrants. Le jardin rouge et noir fonctionne par chantier collectif hebdomadaire ouverts qui permettent à un grand nombre d’habitant de la zad et voisin de se réapproprier des savoir-faire maraîchers. Il s’organise avec le soutien des agriculteurs de COPAIN 44. De nombreuses personnes se rendent sur place pour les défendre et se rejoignent au camps des cheveux blancs. Des barricades ont été érigées. Les habitants de la Chèvrerie comme d’autres lieux, ont se sont nommé et identifiés à la préfecture et AGO-vinci. La préfecture le nie et s’apprête à les expulsex illégalement et sans procédure nominative comme les autres.... Fédération anarchiste.

BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Auray, soutien à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Une quarantaine de personnes s’est retrouvée ce lundi 9 avril devant la mairie d’Auray, à partir de 18h, pour protester contre l’évacuation de la ZAD, la destruction des lieux de vie, les violences à l’encontre de ses habitant.e.s et pour affirmer notre soutien à ces dernier.e.s et aux expérimentations sociales qu’ils et elles mettent en place. Quelques pancartes avaient été confectionnées à partir d’affiches du combat anti-aéroport, contre les expulsions et en solidarité avec la Zad. Trois fourgonnettes de gendarmes s’étaient postées près du lieu du rassemblement en l’encadrant. Spontanément, il a été décidé de partir en manifestation sauvage (non déclarée), ponctuée de coups de sifflets, en scandant "la Zad vivra. La Zad vaincra. Solidarité avec les expulsé.e.s". Les gendarmes ont suivi le mouvement. Le groupe s’est dirigé vers la permanence du député local, Jimmy Pahun, étiqueté LREM (La République en Marche), pour le mettre devant ses responsabilités et exprimer notre colère. Comme il était absent, une affichette a été accrochée sur sa porte : "Soutient la destruction de la Zad, soutient la destruction d’habitats, soutient la destruction de l’environnement. A FERMER". Un ruban de chantier a été posé autour de son local symboliquement. Le groupe est alors retourné au centre-ville en une déambulation sonore, dans des rues quasi désertes. La presse avait été invitée. Seul Le Télégramme a envoyé une journaliste qui a fait un passage rapide. Ouest-France ne s’est pas déplacé. Pour les suites, un rendez-vous est donné par le comité de Vannes devant la Préfecture, mardi 10 avril, à partir de 18h. Un covoiturage s’organise pour se rendre à la manifestation de Nantes samedi 14 avril et pour la convergence vers la Zad le lendemain en vue de la réoccuper, de reconstruire les lieux détruits par les forces de l’État. La Zad vivra ! La Zad vaincra ! Zad partout ! Selon la liaison Souvenance de la Fédération anarchiste des Côtes d’Armor, 80 personnes on manifesté à St-Brieuc.


BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Trois questions à Claire Dujardin, membre du SAF

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
L’opération d’expulsion des Zadistes de Notre-Dame-des-Landes par les forces de l’ordre, lundi 9 avril au lever du jour, fait craindre un nouveau Sivens surtout qu’elle est juridiquement illégale. L’Humanité de ce jour pose 3 questions à Claire Dujardin, avocate des Zadistes de Sivens et de la famille de Rémi Fraisse. Pour elle, vu l’état des procédures, les expulsions de certains zadistes de NDDL ne seraient pas légales :

Claire Dujardin : " Dès lors que des occupants vivent sur des terres, au dela du délai de 48 heures permettant une expulsion des lieux sans décision de justice, leur expulsion répond aux régles de droit commun et ils doivent bénéficier des droits liés au logement, même s’ils sont sans droit ni titre. Ainsi, le propriétaire doit saisir le juge pour qu’il y ait un débat contradictoire, et ce, quelque soit la situation des occupants...

BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Une bonne idée

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Hier matin à Pamiers des cheminots de Sud Rail et de la CGT ont bloqué le péage de l’autoroute...
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Dans le cadre du cinquantenaire des évènements de mai-juin 1968

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La CNT-STE80 soutenue par Le POING et le groupe Alexandre Marius Jacob de la FA organise USINES, UNIVERSITÉS, UNION, une semaine d’exposition, de conférences et de concert !
PROGRAMMATION :
- EXPOSITION
AMIENS - UFR DES ARTS - LONGWALL - DU 16 AU 20 AVRIL 2018 (30 rue des
teinturiers Amiens)
- INAUGURATION
AMIENS - UFR DES ARTS - LONGWALL - LUNDI 16 AVRIL - 18H00 (30 rue des
teinturiers Amiens)
- CONFÉRENCE-TÉMOIGNAGE
AMIENS - UFR DES ARTS - AMPHITHÉÂTRE - JEUDI 19 AVRIL - 18H00
Intervention sur les occupations des usines et leurs conséquences pour le syndicalisme par SERGE AUMEUNIER, occupant de Sud-Aviation - Présentation de LOLA MIESSEROFF, auteure du livre "Voyage en outre-gauche" - Entrée libre.
- CONFÉRENCE & CONCERT
AMIENS - ACCUEIL FROID - SAMEDI 21 AVRIL - 20H30 (21 rue Sully Amiens)
Conférence sur la contribution des situationnistes à la dynamique de crise en 1968 et à la formation de "l’esprit de mai" par ÉRIC BRUN, sociologue, membre du Curapp-ESS. Concert de clôture avec U.P HI-FI - Adhésion à l’association nécessaire (2€ + P.A.F.)
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Gaza : l’indifférence demeure !

le 11 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le nombre de morts ne cesse d’augmenter. Les snipers israéliens de Netanyaou visent également les journalistes. Pourtant les "États" auraient les moyens d’imposer des sanctions économiques à Tel-Aviv...

BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Début de coup de force militaire sur la ZAD de NDDL

le 9 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Ce matin, les forces du désordre ont entamé leur opération visant à évacuer une partie de la ZAD. Dans la nuit, la gendarmerie "a procédé à une mission de maintien de l’ordre", a affirmé le ministère de l’intérieur dans un communiqué. L’expulsion a débuté à 6 heures, selon la Place Beauvau qui assure qu’elle ne vise que les "occupants les plus radicaux"... Les militaires ont commencé à trois heures du matin, par dégager la RD 281, qui traverse le site, et sur laquelle des obstacles avaient été installés. Ce matin plusieurs tires de lacrymogènes dans les environs. L’opération doit mobiliser vingt-cinq escadrons de gendarmerie mobile, soit environ 2 500 militaires. Ils ont pour mission "d’expulser toutes les personnes qui n’ont pas régularisé leur situation, en déclarant par exemple de nouveaux projets agricoles individuels".... L’estimation du nombre d’habitants expulsables varie entre 100 et 200 personnes.
La coordination demande de relayer les infos de zad.nadir.org et de Klaxon sur radio.antirep.net en priorité, et partout ailleurs où c’est possible. Le 07 69 42 33 93 servira de relais s’il y a un souci avec le numéro d’urgence 06 43 92 07 01. Merci de ne pas les encombrer. La coordination remercie pour toutes les aides.
Non aux expulsions :
- Des journalistes automedia sans carte de presse commencent à se faire refouler à l’entrée de la zad (côté bois rignoux). Il y a un risque assez grand que la presse soit empêchée le plus possible de rentrer sur zone, histoire que les flics puissent faire leur petite affaire "à huis clos" avec leur propre service presse (comme à Bure). Il est donc très important qu’il y ait d’autres images qui puissent être montrées que celles qui sortent de "gendarmerie presse".
- L’accueil s’organise (un récap est bientôt à venir). A Bellevue : accueil illimité dans la limite du raisonnable. Autonomie conseillée. Autogestion conseillée. Priorité aux expulsé.es. Prendre contact avec les habitant.es du lieu. Seuls les journalistes camarades et automedia seront admis pendant les expulsions, merci de respecter ça.
Il y a des contrôles de papiers à quelques endroits autour de la zad (mais ça bouge beaucoup). Merci de prévenir le téléphone d’urgence si vous en subissez un, et de dire autant que possible précisément comment s’est déroulé le contrôle (qu’est-ce que les flics demandent ? papiers/fouille ; à quelle heure et quel endroit exact ; combien de flics présents ; ambiance du contrôle...
- Soyons vigilant.es.
- Contrôles (de papier au moins) au niveau du super U d’Héric. Prévenez-nous en cas de contrôles plus poussés, et pensez autant que possible à demander les papiers qui doivent autoriser les fouilles de véhicules par exemple (réquisition).
Merci de toutes vos infos en temps réel. La Fédération anarchiste. Mail : federation-anarchiste.org

BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

SNCF : résultats attendus des négociations entre les syndicats et le gouvernement

le 9 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Voici ce qu’à donné la réunion entre le ministère et les différents syndicats du rail, hier 6 avril :
- Le gouvernement propose la création de 4 entreprises, une SA epic de tete, une SA mobilité, une SA reseau et une SA gare et connexion.
- Aucune avancée sur le Statut, c’est même pire : la direction a annoncé que pour ceux qui gardent le statut, il sera modifié unilatéralement (c’est-à-dire sans les OS).
- Transfert de personnel et ouverture à la concurrence : toujours rien. Borne annonce avoir modifié le maintient dans le logement sncf pour l’agent transféré. La ministre a confirmé qu’en cas de refus d’être transféré au rachat d’une ligne, c’est cause de rupture du contrat de fait, les agents seront considérés comme démissionnaires. Maintien de l’obligation de ne garder que 80% des effectifs.
- Sur la dette : Rien.
- Petites lignes : fin du financement des lignes non rentable par celle rentables, donc sujet entre les mains des régions déjà bien endettées... Des petites lignes les lignes LGV "non rentables" vont également être fermées...


BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Mobilisation dans les facs

le 9 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La coordination nationale étudiante (CNE), qui s’est réunie ce week-end à Nanterre a appelé à une nouvelle mobilisation mardi 10 avril dans les facultés pour protester contre les nouvelles modalités d’accès à l’université et afin "d’ancrer durablement la grève dans un maximum de campus". Réunissant une centaine de délégués issus de 35 universités, la coordination appelle également les étudiants à manifester le 14 avril "en lien avec la grève des cheminots" et à se "joindre à la journée nationale de grève du 19 avril".
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Hongrie : le parti d’extrême-droite l’emporte

le 9 avril 2018 | PAR Pat de Botul
L’ultra-nationaliste Viktor Orban du Fidesz a remporté 48,9 % des suffrages aux élections législatives.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La fac occupée de Tolbiac attaquée par une milice d’extrême-droite

le 7 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Une milice d’extrême droite, composée d’une dizaine de personnes, a attaqué vers 23 heures les étudiants qui occupent la faculté, leur jetant des fumigènes, barres de fer et casques. Rapidement après, le président de Paris 1, George Haddad, a assuré qu’il n’y aurait aucune intervention sur la faculté de Tolbiac.
BRÈVES DE COMBAT - Anti-capitalisme

Au diable l’avarice !

le 6 avril 2018 | PAR Fab
1 000 000 d’euros, c’est la prime que va toucher le patron de PSA, Carlos Tavares. Ce qui portera sa rémunération cette année à 6.7 millions d’euros. En voilà d’autres parasites qui nous coûtent ! Autogestion à tous les étages et virons les patrons et les actionnaires ! Sans quoi, c’est sur notre dos qu’ils continueront de se sucrer.
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Ramadan et petites coupures

le 6 avril 2018 | PAR Fab
Après sa mise en examen pour des violences sexuelles et des viols présumés, voilà que l’on apprend que Tariq Ramadan aurait proposé de l’argent à une des plaignantes pour qu’elle se taise. C’est sans compter aussi que l’une d’entre elles ait été agressée dans son hall d’immeuble par des sbires casqués. A croire que les gourous ont décidément des méthodes et des petites mains bien pourries. Malheureusement, nous ne sommes pas surpris. Tout notre soutien aux victimes !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La caste des dirigeants vous remercie !

le 6 avril 2018 | PAR Fab
Duflot, ancienne ministre, fait pleurer dans les colonnes du Monde, pas Libertaire, pour expliquer pourquoi elle quitte la vie politique. Et là, on se dit toutes et tous qu’elle va devoir pointer au chômage, voir trouver un emploi comme tout à chacun … Mais que non ! La voilà propulsée à la tête de l’ONG Oxam pour sa branche France. Parce que quand on a été dirigeante, hors de question de ne plus l’être pensez-vous ! Décidément, chaque jour nous démontre à quel point ces parasites politiciens sont tenaces.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Grèves dans les facs

le 6 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La contestation de la réforme de l’accès à l’université, qui ne cesse de prendre de l’ampleur, commence à inquiéter sérieusement le gouvernement. D’autant que ce mouvement, où se mêlent étudiants et enseignants, a de bonnes raisons de s’amplifier.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Un photographe de "La meute" agressé par un CRS

le 5 avril 2018 | PAR Pat de Botul
«Tuff», le photographe qui travaille pour le collectif de photographe La Meute a été agressé par un CRS. «Je couvrais cette manifestation et tout se passait bien au début. Il y a eu des échauffourées avec une première charge policière que j’ai pu prendre en photo. Puis les policiers se sont retirés et j’ai été violemment agressé par l’une d’eux».

BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Communiqué de l’assemblée des usagés de la ZAD

le 5 avril 2018 | PAR Pat de Botul
"Nous invitons toutes celles et ceux qui soutiennent l’avenir de la zad à s’organiser en conséquence. En cas d’expulsions d’habitats, nous appelons à différents types de réponses à plusieurs échelles géographique.
Sur la zad et juste autour :
- Appel à participer aux chantiers prévus en avril pour renforcer les lieux de vie et structures d’activités de la zad
- Appel en cas de démarrage d’opération à venir s’opposer aux expulsions sur la zone même.
Nous avons d’ores et déjà décidé collectivement que hors intervention imminente, les routes de la zad doivent rester circulantes pour les besoins des habitant.e.s, des paysan.ne.s et des voisin.e.s. En cas d’attaque policière, c’est ensemble que nous les bloquerons si nécessaire. Nous demandons aux soutiens extérieurs d’agir de manière concertée à ce sujet. Des espaces d’accueil seront mis en place sur la zad et autour.
- Appel en cas de destruction, à reconstruire.
A l’extérieur de la zad :
- Appel à rassemblement et occupations le soir même sur les places des villes et devant les mairies et préfectures. Assemblée des usagés du mardi 3 avril."

BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Conférence au CIRA de Marseille

le 5 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le samedi 7 avril à 17 heures, le CIRA de Marseille organise une conférence "Non-violence dans la révolution syrienne : auto-organisation et désobéissance civile".

BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

La grève très suivie

le 4 avril 2018 | PAR Pat de Botul
La SNCF prétend que ‘‘seul’’ un tiers des effectifs de l’entreprise publique (33,9 %) auraient cessé le travail hier, contre 35,4 % le 22 mars. Les trains qui n’ont pas circulé ce mardi fournissent un autre décompte : sept TGV sur huit annulés, quatre trains régionaux sur cinq (TER et Transilien) et entre 50 et 80 % des RER restés au dépôt. Pour expliquer ce décalage, la direction de la SNCF a fait valoir un taux de grévistes très supérieur chez les personnels indispensables à la circulation, soumis à déclaration préalable : 48 % auraient manifesté leur "intention" de cesser le travail, dont 77 % rien que chez les conducteurs. Un chiffre que la CGT cheminots, syndicat majoritaire, estimait pour sa part lundi soir à 83 %, et à 1 salarié sur 2 tous personnels confondus. Reste que ce premier jour de grève appelé par tous les syndicats (CGT, Unsa, SUD et CFDT) contre le projet a été particulièrement suivi...
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Expulsions en vue à NDDL

le 4 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Vingt-cinq escadrons de gendarmerie mobile, soit environ 2.500 personnels, sont mobilisés afin de pénétrer dans la zone occupée. De dix à quinze compagnies de CRS sont également dépêchées pour assurer le maintien de l’ordre dans les villes de Nantes et Rennes, susceptibles de manifester leur solidarité avec la ZAD !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Réouverture de la fac de Montpellier ?

le 4 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le président de l’université vient d’ordonner la réouverture du campus, fermé depuis l’attaque, le 22 mars, d’une assemblée générale d’étudiants par un groupe d’extrême droite. Appel à la vigilance !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Un site porno donne les statut VIH de ses utilisateurs

le 4 avril 2018 | PAR Pat de Botul
L’application de rencontres LGBTQ (lesbiennes, gay, bi, trans et queer) Grindr est critiquée pour avoir laissé des entreprises tierces accéder à des données privées de ses utilisateurs, dont leur statut VIH. Le groupe américain collabore avec des entreprises comme Apptimize ou Localytics.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

La France expulse les migrants

le 4 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Alors que le projet gouvernemental de réforme du droit d’asile revient aujourd’hui à la commission des Lois de l’Assemblée, sur le terrain, la chasse aux étrangers s’amplifie...

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Israël expulse les migrants

le 4 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Le bureau du premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, annonce que le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et Israël sont parvenus à un accord permettant le départ d’au moins 16 250 migrants africains vers des pays occidentaux...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Calendrier des manifestations du 3 avril en France

le 3 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Paris : 13 H 30 gare de l’Est a Saint Lazare (coordination parisienne de l’éducation, SUD et FO cheminots, intersyndicale finances publiques),
- Lyon : 13 H 30 rassemblement gare Perrache (UD CGT 69 + intersyndicale cheminots) puis manifestation jusqu’au conseil général avec prises de parole (Cheminots, Energie, FAPT, Santé),
- Caen : 12 h place de la gare rassemblement revendicatif (UD FO + intersyndicale cheminots),
- Dieppe : 17 h rassemblement esplanade de la gare,
- Nantes : 15 H 30 rassemblement devant la mairie,
- Aubenas : 17 h à la gare rassemblement revendicatif (CGT, FO, SUD, FSU, CNT),
- Marseille : 11 h 30 AG des cheminots puis rassemblement gare Saint Charles,
- Lille : 14 H 30 rassemblement parvis gare Lille Flandre,
- Abbeville : 17 H gare d’Abbeville rassemblement militant et citoyen pour défendre le pouvoir d’achat des retraités et des actifs du public et du privé et ainsi que les services publics (CGT, secteurs en luttes - EPHAD, Santé, Education, Poste - partis et associations)
- Toulouse : 14 H gare Matabiau,
- Bordeaux : 10 H 30 manifestation place Victoire direction gare Saint Jean,
- Montauban : rencontre-débat à partir de 10 H 30 à la gare (OS, jeunes et partis),
- Rennes : 12 H pique-nique avec les cheminots a la mairie puis rassemblement 14 H place de la République,
- Montpellier : 11 H fac de droit puis 14 H gare,
- Rouen : 11 H gare de Sotteville AG interservices cheminots puis rassemblement interprofessionnel CGT, FO, FSU, SUD 12 H hotel de ville de Sotteville.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Solidarité avec la CNT de Lyon attaquée par des fascistes

le 2 avril 2018 | PAR Fédération Anarchiste
Dans la nuit du 30 au 31 mars le local de nos camarades de la CNT Lyon a été attaqué par des fascistes, grille arrachée, vitre brisée, vol de matériels militants, tentative de destruction du rideau de fer. Depuis de nombreux mois les agressions et les attaques fascistes se succèdent dans les rues de Lyon dans une impunité totale, la CNT de par son engagement contre l’extrême droite et notamment pour la fermeture du local fasciste, bastion social, se retrouve à son tour attaqué. Il y a quelques mois, c’était le local de la CGA, quelques centaines de mètres plus loin, qui en faisait les frais. Nous apportons tout notre soutien à la CNT lyonnaise et condamnons fermement cette énième attaque fasciste. Face aux nervis d’extrême droite et leurs idées nauséabondes, ripostons !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Mobilisation convergente à NDDL

le 2 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Un millier de personnes, dont des occupants de la ZAD et des migrants, ont manifesté, samedi, dans le centre de Nantes contre "toutes les expulsions" dont Droit au logement (DAL), des collectifs de soutien aux migrants, des syndicalistes, des étudiants et des occupants de la ZAD qui exigent l’arrêt des expulsions sans solution de relogement. Des incidents ont éclaté quand les manifestants ont voulu passer à travers le cordon policier pour rejoindre une ancienne maison de retraite, réquisitionnée le 8 mars et occupée depuis par près de 200 migrants. Les forces de l’ordre ont repoussé les manifestants à l’aide de grenades lacrymogènes, arrachant les banderoles.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Coup d’état chez Act-Up Paris

le 2 avril 2018 | PAR Pat de Botul
L’ancienne équipe dirigeante d’Act Up Paris a quitté ses fonctions samedi, déplorant la "transition brutale" liée au succès du film 120 battements par minute, qui a amené vers l’association de lutte contre le sida une nouvelle génération de "militants politisés".

Depuis le succès du film couronné aux Césars, l’association, en perte de vitesse et même un temps placée en redressement judiciaire en 2014, a vu "une vague de nouvelles arrivées avec notamment de jeunes militants déjà politisés et expérimentés dans d’autres luttes, notamment antiracistes", selon un communiqué de l’équipe démissionnaire "écoeurée au point de démissionner par les insultes et les dépréciations gratuites", les anciens responsables ont été remplacés lors d’une assemblée générale extraordinaire samedi par une nouvelle équipe élue, "dont deux personnes arrivées depuis trois semaines". Lecommuniqué dénonce "toute forme d’entrisme politique" et de "violence revendiquée". Où sont passés les "beaux jours" d’Act-UP ?
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Tensions dans la Bande de Gaza

le 2 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Des milliers de Gazaouis ont pris part samedi aux funérailles de manifestants tués la veille au cours d’affrontements avec l’armée israélienne qui ont fait 16 morts côté palestinien, la journée la plus sanglante depuis la guerre de 2014. Malgré la colère qui monte depuis vendredi, seuls quelques centaines de manifestants sont retournés samedi après-midi sur plusieurs zones près de la frontière avec Israël pour poursuivre le mouvement de protestation "la Marche du retour". Appelé à durer six semaines, il prévoit des rassemblements le long de la barrière de sécurité entre Gaza et Israël pour exiger le droit au retour des réfugiés palestiniens en Israël et dénoncer le strict blocus imposé par l’Etat hébreu à Gaza.

BRÈVES DE COMBAT - Théories politiques

La Manif’.

le 1 avril 2018 | PAR Artracaille
Vous avez dit la manif’ mon cher cousin ?
Heu…
Je ne sais pas, je ne sais plus.
Pourtant des copains avaient appelé à une réunion préparatoire pour cette (…) ?
Quelques clampins, très peu.
Puis le matin de cette marche triomphale des prolos qui devait montrer au gouvernement que « Faut pas pousser, nous sommes toujours là », les anars n’y étaient pas vraiment.
Une demi-douzaine de drapeaux noirs, plus ?
Je ne crois pas.
Quand aux camarades…
Entre une dizaine, une vingtaine, difficile à relater lorsque on est un peu en froid avec l’arithmétique.
Pas une foule.
Triste comptabilité.
À se demander si la FA existe encore en dehors de ses œuvres.
Sans vouloir la ramener, on peut toutefois rapporter, que le temps passe et que les drapeaux noirs trépassent.
Mais le plus angoissant est de se demander si cela est inexorable.
Et pourquoi, et comment, et qu’est-ce à dire ?
Et de regretter le temps où et des documents photographiques l’attestent, nos drapeaux et nos camarades étaient visibles lors des manif’s.
Pas près de revenir le temps du muguet ?
Une question.
Sans réponse.
BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Grande-Bretagne : Conférence fondatrice de la nouvelle organisation:

le 1 avril 2018 | PAR Traduit de l’anglais par René Berthier
Le samedi 17 février, des militants communistes anarchistes se sont rencontrés à Leicester pour fonder une nouvelle organisation, le Groupe communiste anarchiste (ACG). Les personnes présentes ont adopté des buts et des principes et une constitution. Le préambule des objectifs et principes se lit comme suit:

"Nous sommes une organisation communiste anarchiste révolutionnaire composée de groupes locaux et d’individus qui cherchent une transformation complète de la société et la création du communisme anarchiste. Cela signifiera que la classe ouvrière renversera le capitalisme, abolira l’État, se débarrassera de l’exploitation, des hiérarchies et des oppressions, et arrêtera la destruction de l’environnement. Pour contribuer à la construction d’un mouvement anarchiste révolutionnaire, nous croyons qu’il est important d’être organisés. Nous nous engageons à construire une organisation nationale et internationale efficace qui a une identité collective et travaille vers l’objectif commun du communisme anarchiste, tout en travaillant en même temps avec d’autres organisations de la classe ouvrière et dans le cadre de campagnes populaires. Nous ne nous considérons pas comme les leaders d’un mouvement révolutionnaire mais comme faisant partie d’un mouvement plus large en faveur du changement révolutionnaire. En outre, nous nous efforçons de baser toutes nos actions actuelles sur les principes qui seront la base de la société future: l’entraide, la solidarité, la responsabilité collective, la liberté individuelle et l’autonomie, la liberté d’association et le fédéralisme."

Le document de discussion «Activités potentielles d’une nouvelle organisation» a été discuté et adopté. L’accent initial serait mis sur la littérature et l’activité d’agitation autour de la justice foncière, du logement, de l’organisation du travail et de la solidarité et du NHS (système national de santé). En outre, il y avait un engagement à l’agitation de rue par des autocollants et des affiches.

Il a été décidé que l’ACG devrait se concentrer sur la campagne contre le crédit universel en utilisant le slogan «Stop and It Scrap It» (Arrête et laisse tomber). Leicester ACG a accepté de fabriquer et de distribuer des tracts et des autocollants concernant le crédit universel, susceptibles d’être adaptés localement.
Il a également été convenu de tenir des écoles de jour annuelles. La première d’entre elles aura lieu début novembre 2018 à Londres sur le thème «Faire avancer la lutte des classes: problèmes et possibilités pour les communistes anarchistes».
Il a été convenu de sortir un journal qui sera principalement d’agitation. Le premier numéro devrait paraître en avril de cette année. En outre, nous allons bientôt créer un nouveau site web. Nous produirons bientôt une série de brochures.
Il a été convenu de rechercher une affiliation à l’International des fédérations anarchistes et d’assister à la prochaine conférence internationale en Slovénie.
Une motion a été adoptée sur l’unité communiste anarchiste, rédigée en ces termes.

"Tout en reconnaissant les différences entre notre organisation et les autres sur le spectre communiste libertaire en Grande Bretagne – Anarchist Federation, Federation of Solidarity, Libertarian Socialist Federation, etc. – nous devrions chercher à promouvoir si possible: la solidarité avec des camarades confrontés à la répression, à l’emprisonnement, la santé, ici ou dans le reste du monde; solidarité collective dans les luttes sur le lieu de travail – bulletins conjoints lorsque cela est possible, collecte de fonds conjointe et publicité, etc."

La conférence a été marquée par un esprit d’enthousiasme et une approche professionnelle. Nous avons l’intention de nous faire connaître à travers nos activités, la propagande et le développement de la théorie.

Les questions concernant l’ACG, l’adhésion, etc. doivent être envoyées à
communistanarchism@gmail.com

Visitez notre blog sur:
https://communistanarchism.blogspot.co.uk/


BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Gaza : l’effroi

le 1 avril 2018 | PAR Pat de Botul
Des milliers de Gazaouis ont pris part samedi aux funérailles des manifestants tués la veille lors d’affrontements avec l’armée israélienne, qui ont fait 16 morts côté palestinien, le bilan le plus meurtrier depuis la guerre de 2014. Des centaines de manifestants sont retournés samedi sur plusieurs zones près de la frontière entre Gaza et Israël pour poursuivre "la marche du retour", une protestation censée durer six semaines. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, ainsi que la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini, ont réclamé une "enquête indépendante" sur l’usage par Israël de munitions réelles. Les Etats-Unis qui se sont dits "profondément attristés par les pertes humaines à Gaza", ont néanmoins bloqué samedi soir un projet de déclaration du Conseil de sécurité appelant "toutes les parties à la retenue et à prévenir toute escalade supplémentaire" et demandant une enquête sur les affrontements. Israël a défendu son armée qui, selon elle, a tiré contre des manifestants lançant des pierres et des cocktails Molotov sur les soldats, ou tentant d’endommager la clôture et de s’infiltrer en Israël. "Bravo à nos soldats", a écrit le Premier ministre Benjamin Netanyahi dans un communiqué. "Israël agit fermement et avec détermination pour protéger sa souveraineté et la sécurité de ses citoyens". Les Palestiniens ont dénoncé l’usage disproportionné de la force par Israël et des organisations de défense des droits de l’Homme ont questionné la nécessité de ces tirs à balles réelles. Le président palestinien Mahmoud Abbas a décrété samedi jour de deuil national et tenu Israël pour seul responsable des morts. Dans plusieurs villes de la bande de Gaza, une foule compacte a accompagné les cercueils de manifestants tués la veille. Selon le ministère de la Santé de Gaza, 35 personnes ont été blessées samedi lors de heurts le long de la frontière, mais leurs vies ne sont pas en danger. Des affrontements entre Palestiniens et forces israéliennes ont également éclaté à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, tandis qu’une petite manifestation a eu lieu à Naplouse, plus au nord. Une grève générale est par ailleurs en cours dans Gaza "au bord de l’effondrement" selon l’ONU ainsi qu’en Cisjordanie...


BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Migrants : appel de la coordination nationale à Lyon

le 31 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Une trentaine de collectifs locaux se sont réunis à Lyon contre les politiques anti-migratoires. Un calendrier d’actions communes y a été décidé et notamment l’appel à une journée nationale de manifestations pour le retrait du projet de loi Asile-Immigration le samedi 7 avril. A ce jour, plusieurs dates ont été actées :
- Le 31 mars, rejoignons ou organisons des manifestations contre toutes les formes d’expulsions : locatives, squat, ZAD, réquisition.
- Le 3 avril, participons aux blocages, occupations, et à toutes les formes d’actions contre la sélection qui ruine le droit à l’éducation de tous-toutes les étudiant-e-s avec ou sans papiers.
- Le 4 avril, soutenons la grève reconductible des cheminot-e-s et défendons ensemble la liberté de circulation. Des piquets de grève aux actions collectives, mettons tout en œuvre pour faire front commun.
- Le 7 avril, en prévision de l’évaluation du projet de loi par les député-e-s, manifestons partout en France. Prenons les rues, exigeons l’abandon du texte et déployons notre solidarité autour des mots d’ordre et des revendications partagés.
Contact : cn.welcome@riseup.net
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Strasbourg : No Pasaran !

le 31 mars 2018 | PAR Pat de Botul
La municipalité de Strasbourg et le président de l’université condamnent l’agression de six étudiants par des militants d’extrême droite, mercredi soir sur le campus universitaire. Partis de gauche, associations et habitants exigent la fermeture de leur local, "l’Arcadia", ouvert en décembre.
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Au moins 16 Palestiniens morts à la frontière de la bande de Gaza

le 31 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Au moins 16 Palestiniens de la bande de Gaza ont été tués vendredi par des tirs de soldats israéliens lors d’un face-à-face tendu à la frontière entre des milliers de manifestants palestiniens et l’armée israélienne, qui a dégénéré en affrontements en plusieurs endroits de l’enclave. Bilan : dix palestiniens morts...

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Rectificatif : Communiqué de presse du collectif de la coopérative culturelle Espace Noir de St Imier (Suisse)

le 30 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Samedi soir 24 mars 2018, la taverne de la coopérative culturelle Espace Noir a été victime d’une agression de la part d’une bande de jeunes gens. Ils ont frappé des clients, des bénévoles, volé le porte-monnaie d’une artiste qui se produisait ce soir-là au théâtre et une bouteille de vin. Une des personnes brutalisées a été blessée au visage et ses lunettes ont été cassées. Ces faits graves sont la suite d’une série de vols, de vandalismes et d’intimidations perpétrés par cette bande qui sévit depuis quelques temps à St-Imier. La situation devient inadmissible. L’équipe d’Espace Noir consacre son temps et son énergie à maintenir un lieu de culture, de convivialité, de solidarité et de tolérance et voit ses efforts « récompensés » par les comportements inacceptables d’une vingtaine d’ados se prenant pour un « gang de rue ». Nous demandons aux parents de ces derniers de leur apprendre à se conduire civilement envers les autres, que la brutalité est méprisable et n’amène pas à se faire respecter. Nous invitons la population à nous marquer leur soutien et à faire part publiquement de leur désapprobation. Nous estimons également que ce phénomène est la conséquence des politiques antisociales et du manque de moyens destinés aux écoles en particulier et aux services publics et communautaires en général. Il nous semble que notre coopérative fait sa part pour apporter des réponses à ce contexte, mais nous ne sommes pas destinés à travailler dans une atmosphère de violence.

Le Collectif.
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Journée internationale de la visibilité trans

le 30 mars 2018 | PAR Pat de Botul
A nos frères et sœurs. La Fédération Anarchiste se porte aux côtés et avec les personnes Trans’ en cette journée du 31mars. Les droits des personnes Trans’ sont toujours bafoués, niés et leurs parcours de vie complexifiés par des États, des institutions, incapables de voir les individues et individus pour ce qu’elles et ils sont. L’assignation par la loi d’une personne dans un genre, le refus d’aider à l’accompagnement médicalisé quand c’est nécessaire, le refus de prendre en compte les besoins spécifiques des personnes Trans’ entraînent des situations intolérables. Pour mémoire, le taux de suicide est l’un des plus élevés chez les personnes Trans’. C’est le fait de notre société globalement intolérante et dans le rejet. Dans le monde, de nombreuses personnes Trans’ sont assassinées parce que Trans ’. En France, une « brigade anti-trav » "s’amuse à violenter" les personnes. Mais les personnes Trans’ ne sont pas que des victimes. Elles sont aussi nos sœurs et nos frères, nos amies et amis, nos amours, nos collègues de boulot, nos acteurs et actrices préférées, etc... Cette journée est l’occasion de fêter la diversité, de mettre aussi en avant la fête et le plaisir. Ce n’est pas une journée de simple commémoration, mais bien de fierté. La Fédération Anarchiste porte la fin de l’État, ce qui pour nous serait le début d’un réel choix de vie loin des papiers obligatoires et des classifications bureaucratiques par genre. La Fédération Anarchiste porte un droit à l’autodétermination des individus et individues. La Fédération Anarchiste porte l’idée que nous sommes multiples et que c’est la force de ce monde et combat l’uniformisation. En ce 31 mars 2018, la Fédération Anarchiste apporte son soutien à la journée internationale de la visibilité Trans’. Fédération Anarchiste


BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Antisémitisme : Marcher ne suffira pas !

le 30 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Si nous étions présentes et présents à plusieurs rassemblements en France en hommage à Mireille Knoll, tuée à l’âge de 85 ans parce que vue comme juive, nous savons en tant que militantes et militants anarchistes qu’une marche ne suffira pas. L’antisémitisme tue toujours en France. 11 assassinats en 12 ans de personnes car juives, l’idéologie antisémite est toujours présente dans la société française, minimisée et liée à des fantasmes et préjugés. Qu’elle soit le fait d’une extrême-droite nationaliste fascisante, des extrêmes-droites religieuses (la LDJ couvrant le FHaine durant la marche parisienne) ou pseudo-progressistes, elle empoisonne nos vies au quotidien. Il n’y a aucune excuse possible face à cette haine larvée qui se révèle dans des actes violents et mortels. Il ne peut pas suffire de crier sa colère pour que les choses aillent mieux. Ni le replis communautaire, ni l’indifférence des soit-disant "non-concernés" ne feront avancer les choses. C’est toutes et tous ensemble que nous devons combattre politiquement et pied à pied l’antisémitisme. Aucun recul, aucun relativisme !
Fédération anarchiste

BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Journée de mobilisation étudiante le 3 avril

le 30 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Dans un contexte de fortes tensions à la suite des violences dans les facs la semaine dernière, la fronde contre le « plan étudiant » du gouvernement prend de l’ampleur. Elle doit franchir un cap avec la journée de mobilisation du 3 avril.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Agression fasciste à l’université de Strasbourg

le 30 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Mercredi soir, six étudiants ont été passés à tabac sur le campus universitaire de Strasbourg par des membres du "Bastion social", groupuscule d’extrême-droite.
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Victoire des 160 travailleurs sans-papiers !

le 30 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Les 160 travailleurs sans-papiers franciliens en grève depuis le 12 février ont pu, tous ensemble, lever les piquets de grève dès la fin de la matinée. Cette décision a été prise après s’être assuré collectivement d’obtenir, avec engagement écrit des autorités d’une issue favorable à leur demande de régularisation pour tous. Cette victoire portée par la solidarité des organisations de la CGT est à mettre au crédit du courage de tous ces travailleurs unis pour un même combat : défendre leurs droits et être reconnus comme des travailleurs à part entière. La lutte pour l’égalité des droits entre tous les travailleurs sont les seuls moyens efficaces pour combattre le dumping social ! Communiqué de presse du Collectif des Sans-Papiers, Montreuil, le 23 mars 2018.
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Embrouillamini à la Marche blanche en hommage à Mireille Knoll

le 29 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Des milliers de personnes ont participé à la Marche blanche à Paris pour rendre hommage à Mireille Knoll, une octogénaire rescapée des camps, tuée vendredi dernier à Paris et pour protester contre l’antisémitisme en France. Le président du CRIF ne souhaitait voir dans la manifestation ni Front national ni la France insoumise (FI) les accusant d’avoir des positions communes et notamment pour FI d’appeler au boycott d’Israël. Une grande partie de la manifestation s’est déroulée dans le calme mis à part des tensions à l’apparition dans la manif du cortège de FI, puis envers celui du FHaine. Cependant, il convient de signaler que ces tensions sont dues à des militants de la Ligue de Défense Juive (LDJ) dont le président tout comme celui du CRIF sont des anciens du Bétar, mouvement d’extrême-droite juif... Le problème est donc de laisser se propager des amalgames entre antisionisme (c’est-à-dire la lutte contre l’Etat colonialiste d’Israël) et antisémitisme, une instrumentalisation récurrente qui sert autant les intérêts des pro-colons nationalistes que ceux des antisémites qui mettent en avant l’islamophobie, comme Ramadan ou Dieudonné, les extrêmes-droites des deux tendances se protégeant mutuellement et marchant souvent ensemble. Comment en sortir ? Un exemple nous a été envoyé par un camarade anarchiste de Lyon qui nous a relayé qu’entre 500 et 700 personnes sans étiquettes ont défilé jusqu’à une synagogue lyonnaise sans aucun heurt, les organisateurs ayant précisé qu’il s’agissait d’un "rassemblement ouvert à tout le monde, selon sa conviction".

BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Agression fasciste à l’espace noir de St Imier (Suisse)

le 29 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Samedi soir, le collectif du centre autogéré anarcho-libertaire de l’Espace noir a été attaqué vers minuit en fin de spectacle par cinq jeunes qui ont bousculé le public avec coups et blessures criant des insultes racistes, sexistes et homophobes.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

La France "s’abrunit"...

le 28 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Les actes de violence organisés par des groupuscules d’extrême droite se multiplient : évacuation armée d’universités (Montpellier, Toulouse), intimidations à la fac de Lille, ouverture de bars contestées à Lyon à Angers, en passant par Strasbourg, Tulle ou Chambéry et Marseille. Contexte très préoccupant ainsi que les discours de Haine issus de Les Républicains et du FN. Il faut réagir. No Pasaran !

BRÈVES DE COMBAT - Éducation

L’école obligatoire à partir de l’âge de 3 ans...

le 28 mars 2018 | PAR Pat de Botul
L’école sera obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019 a annoncé Macron avant même la tenue des assises prévues par le ministre de l’Éducation. Mais quelle école, et avec quels moyens ?...
BRÈVES DE COMBAT - Luttes syndicales

Communiqué de SUD après l’intervention policière dans une AG organisée à Caen

le 27 mars 2018 | PAR Pat de Botul
A Caen, jeudi 22 mars, la manifestation pour la défense des services publics a réuni entre 6 000 et 8 000 personnes. A l’appel des organisations syndicales, cette mobilisation devait se prolonger par une AG interprofessionnelle à l’auditorium du musée des Beaux-Arts dans l’enceinte du Château. Alors qu’une soixantaine de lycéen.ne.s et d’étudiant.e.s attendaient calmement devant l’Auditorium, pas moins de 6 voitures et 3 fourgons de la Police Nationale, accompagnés de la brigade anti-criminalité, ont fait irruption dans la cour du château. Les forces de l’ordre ont alors violemment interpellé 2 personnes, et ce, de manière ciblée. Alors que la foule protestait pacifiquement contre ces arrestations arbitraires, ces mêmes forces de l’ordre ont fait usage de tirs de gaz lacrymogènes, de tirs de grenades de désencerclement ainsi que de tirs de LBD 40 (Flashball). Au moins trois hospitalisations dont une pour tir de flashball dans le flanc d’un adhérent de Solidaires Étudiant.e.s - SL Caen. Un autre adhérent de ce syndicat a été frappé à terre avant d’être interpellé. A la sortie du commissariat, un médecin a constaté les blessures et ordonné 3 jours d’ITT. Ces violences policières sont inadmissibles ! Nous condamnons fermement la répression du mouvement social et apportons tout notre soutien aux manifestant.e.s interpellé.e.s et blessé.e.s !
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

FHaine et LR en phase

le 27 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Wauquiez (LR) réclame le rétablissement de l’état d’urgence, l’internement des fichés S les plus dangereux et l’expulsion immédiate de ceux qui ne sont pas français. "De nombreux individus de nationalité étrangère et proches des mouvances islamistes continuent à résider sur notre territoire. Il faut le dire clairement : nous ne voulons pas d’eux sur notre sol. C’est aussi simple que ça. L’incitation à la haine de la France, qu’il y ait ou non passage à l’acte, doit conduire à l’expulsion immédiate des étrangers". Des propos qui ont ravi Marine Le Pen du FHaine qui est exactement sur les mêmes bases et emploie les mêmes mots...
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Démission du doyen de la Fac de Montpellier après l’intervention d’une milice privée

le 26 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Le doyen de la Faculté de droit et science politique de Montpellier, Philippe Pétel, a remis sa démission au président de l’Université, après la violente éviction dans la nuit de jeudi à vendredi par des hommes cagoulés d’étudiants qui occupaient un amphithéâtre. Le président de l’Université, Philippe Augé, a accepté la démission présentée vendredi soir par M. Pétel et nommé le vice-président, Bruno Fabre, administrateur provisoire de la Faculté.
BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Statut quo à la faculté de Toulouse

le 26 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Le ministère a nommé un administrateur provisoire à l’université Jean-Jaurès. Une assemblée générale a voté jeudi la reconduction du blocage du campus.
BRÈVES DE COMBAT - Antiracisme

Manif à Marseille pour la fermeture du "Bastion" fasciste

le 26 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Plusieurs centaines de personnes ont défilé dans le calme samedi sur la Canebière à Marseille pour exiger la fermeture du nouveau local du Gud et d’Action française.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Etats-Unis : les jeunes dans la rue pour l’interdiction des armes à feu

le 26 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Plus d’un million de personnes, dont de nombreux jeunes, sont descendues samedi dans la rue dans plusieurs villes des Etats-Unis, pour une manifestation historique contre les armes à feu après la tuerie dans un lycée de Floride qui a fait 17 morts. Selon le New-York Times, ce nouveau contexte pourrait mettre des candidats républicains sur la défensive pour le première fois depuis des décennies lors des élections de mi-mandat.
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Expulsion violente à l’université de Montpellier

le 24 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Des étudiants qui occupaient la faculté de droit de l’université de Montpellier en ont été violemment expulsés dans la nuit de jeudi à vendredi par des "hommes cagoulés et armés" de bâtons, dénoncent la Ligue des droits de l’homme et des syndicats qui évoquent plusieurs blessés. Dans un communiqué, la LDH 34, vidéos à l’appui, demande au doyen de la faculté de droit de Montpellier "d’expliquer l’intervention d’hommes cagoulés et armés, aux côtés des vigiles de la faculté pour expulser dans la violence une assemblée générale d’étudiants". L’association demande en outre "l’ouverture d’une enquête concernant la mise en place d’une milice privée, intervenant de façon coordonnée, avec armes et violences afin d’effectuer une expulsion illicite". Plusieurs étudiants ont été blessés, des insultes à caractères racistes et homophobes ont été proférées. Certains des 1.000 à 2000 étudiants qui avaient participé à la manifestation unitaire pour la défense des services publics avaient ensuite occupé la faculté de droit.

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Répression contre l’occupation du Palais universitaire de Strasbourg

le 24 mars 2018 | PAR Pat de Botul
La manifestation du 22 mars a réuni 4.000 personnes à Strasbourg. Entre 100 et 200 étudiant.e.s ont ensuite investi sans violences l’un des amphis du Palais universitaire et voté l’occupation du bâtiment, jour et nuit, à main levée. Deux heures plus tard, l’administration a menacé l’intervention de la police. A 20 heures, plusieurs dizaines de CRS ont pénétré dans le hall d’entrée, et ont encerclé les étudiants avec des gaz lacrymogènes et les ont expulsé. Le gouvernement redoute un nouveau mai 68.

BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Manifestations Prochoix en Pologne

le 24 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Plus de 50 000 personnes ont manifesté à Varsovie, vendredi 23 mars, et plusieurs milliers dans d’autres villes de provinces contre un nouveau projet de loi d’initiative citoyenne déposé au Parlement, avec le soutien de l’épiscopat polonais, qui veut interdire l’avortement en cas de pathologies graves ou de handicap constatés chez l’embryon. Si ce texte était adopté, il reviendrait à interdire 95 % des avortements légaux pratiqués en Pologne qui possède déjà une des législations les plus restrictives d’Europe en matière d’IVG. Il ne serait autorisé qu’en cas de menace pour la vie ou la santé de la mère, ou si la grossesse est le fruit d’un viol.


BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Save the world !

le 24 mars 2018 | PAR Pat de Botul
La gigantesque décharge (des milliards de morceaux de plastique et 80.000 tonnes de déchets) qui flotte dans le Pacifique est bien plus importante qu’estimé précédemment. Elle s’étend sur une surface de trois fois la France, selon une étude publiée par Scientific Reports. Alors que la production de plastique dépasse les 320 millions de tonnes par an, une partie de ces sacs, bouteilles, emballages, filets de pêche abandonnés et microparticules dégradées s’agglutinent dans plusieurs zones des océans, sous l’effet de tourbillons géants formés par les courants marins, et menacent animaux et écosystèmes. D’autre part, les experts de l’IPBES et du Giec de la biodiversité alertent que l’érosion continue de la vie sauvage met en danger les conditions de vie des populations.

BRÈVES DE COMBAT - Actus anarchistes

Compte-rendus des militants anarchistes de la FA sur les Manifs en France du 22 mars

le 23 mars 2018 | PAR Pat de Botul
323 000 personnes ont manifesté hier, selon le ministère de l’intérieur, plus de 500 000, selon la CGT. A Lyon, manif plutôt conséquente pour une mobilisation du secteur public, 15.000 personnes, ouverte par les personnels hospitaliers en gréve suivi du "traditionnel" cortège de tète étudiant-e-s/autonomes assez dynamique. Tentative de manif sauvage à la fin très vite repoussée par charge de la bac et lacrymos. Bonne mobilisation en Lorraine 3.000 à Metz et 2.000 à Nancy. A Rennes, plutôt belle mobilisation, dépassant largement le cercles des "habitué-e-s" et en tout cas ce qu’on avait vu lors des manifs de cette automne. Le long du cortège composé d’une intersyndicale du service public et secteur privé FO CGT SUD principalement (profs, hospitaliers, action sociale, facteurs, les cheminots, les conducteurs de bus) et d’étudiants ( notamment fac de Rennes 2). Ouest-France annonce des chiffres entre 5.600 et 8.000, j’aurais dit un peu plus (un camarade de la FA). Bonne visibilité des postiers, qui en sont à leur 73ème jour de grève à Rennes (eh oui...) et de... la pénitentiaire CGT ! En revanche, les autres cortèges syndicaux traditionnels ne m’ont pas semblé avoir toujours fait le plein. Quelques échauffourées (une autre camarade FA de Rennes). 5.000 personnes à Nîmes, la Cgt fournissant le gros des troupes. A Montargis : 1.000 personnes, pour le coin, c’est significatif ! Sur Bordeaux, la manifestation était in-comptable, les chiffres des médias sont de 15.000 manifestants mais on peut dire plus.
La SNCF avait annoncée bloquer les trains pour Paris puis les a remis ce matin seuls des cheminots CGT sont montés les autres ont participé aux manifestations régionales. 2.500 personnes à Besançon, bonne mobilisation pour la ville. Environ 50.000 manifestants à Paris (un peu moins selon la police). Grosse convergence des luttes qui ne demande qu’à s’amplifier pour faire barrage aux "réformes" Macron. Gouvernement et grands médias s’emploient à minimiser la mobilisation. A nous de prouver le contraire. Pour que ce printemps soit de plus en plus chaud !
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Violences faites aux femmes : une loi à minima

le 23 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Communiqué de presse du Collectif National pour les Droits des Femmes, extrait : "La montagne a-t-elle accouché d’une souris ? C’est avec tambours et trompettes que l’on nous annonçait depuis le 25 novembre dernier une énième loi contre les violences sexistes et sexuelles. Celle ci devait comprendre, entre autres, une présomption de non consentement à un acte sexuel pour un.e mineur.e de 15 ans. Or dans les faits on découvre que cette présomption s’est transformée en un ajout à l’article réprimant le viol qui stipule que «la contrainte morale ou la surprise peuvent résulter de l’abus de l’ignorance de la victime ne disposant pas de la maturité ou du discernement nécessaire pour consentir à ces actes. » Ce qui n’est évidemment pas du tout la même chose et qui laisse encore une énorme marge d’appréciation pour les magistrats. Rappelons que les violeurs utilisent souvent l’argument de la maturité de la victime qui ne « faisait pas son âge » pour tenter de se disculper. Gageons que nous assisterons à de nouveaux scandales...."
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Avortement : solidarité avec les femmes polonaises

le 22 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Rassemblement le vendredi 23 mars 2018 à partir de 17h devant l’ambassade de Pologne, Esplanade des Invalides à Paris

BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Le lycée autogéré de Paris à nouveau attaqué par l’extrême-droite

le 22 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Vendredi 16 mars, vers 17 heures, le lycée autogéré de Paris (LAP) a été attaqué par une dizaine d’individus se réclamant du GUD (Groupe Union Défense). Ces individus, dont certains étaient armés de barres de fer, sont rentrés dans le jardin de l’établissement ; ils ont alors effectué des saluts nazis, proféré des insultes (homophobes et autres) à l’encontre des élèves et des professeurs, jeté des projectiles cassant une fenêtre et agressé deux élèves qui seront légèrement blessées. L’établissement a porté plainte et l’institution judiciaire est saisie. Des élèves et des professeurs du LAP avaient déjà été violemment passés à tabac à plusieurs reprises les dernières années et, plus récemment, le 8 décembre 2017 des militants d’extrême droite avaient tenté de s’introduire violemment dans notre établissement.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Manifs des femmes au Brésil

le 22 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Les femmes des favelas et les femmes noires ont manifesté massivement pour protester contre le meurtre de Marielle Franco au Brésil.
BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Blocage à l’Université de Montpellier contre Parcoursup et mise sous tutelle à Toulouse

le 21 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Les cours sont suspendus jusqu’à lundi prochain à l’université Paul-Valéry de Montpellier en raison du mouvement de blocage lancé par des étudiants opposés à la loi changeant les règles d’accès à l’université en introduisant un principe de sélection. L’université de Toulouse est "mise sous séquelle" suite au blocage total de l’université depuis le 7 mars tandis que la grève dure depuis trois mois.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Évacuation partielle programmée de NDDL

le 21 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, a réaffirmé à la préfecture de Nantes, qu’il y aurait bien une évacuation partielle de la ZAD à la fin de la trêve hivernale, soit à partir du 1er avril. Lecornu est resté vague quant au nombre de personnes susceptibles d’être expulsées, "de quelques dizaines à une centaine" sur trois cent occupants. Sur quels critères ? Mystère...
BRÈVES DE COMBAT - Antisexisme

Le Parlement polonais doit protéger la santé et le droit des femmes

le 21 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Les signatures de soutien aux droits des femmes (d’organisations, pas de signatures individuelles pour le moment) sont accueillies le plus rapidement possible à : idonadio@ippfen.org et à geneva@reprorights.org. Début du texte de pétition : "Nous sommes scandalisé.e.s par les tentatives incessantes pour faire reculer les droits reproductifs des femmes en Pologne. Cette semaine, le Parlement polonais débat d’un nouveau projet de loi intitulé "Stop à l’avortement". S’il est adopté, ce projet limitera encore davantage les motifs déjà très restreints qui permettent aux femmes d’accéder légalement à l’avortement en Pologne. Il mettra en danger la santé et la vie des femmes et violera les obligations internationales de la Pologne en matière de droits humains"...


BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Migrants et délits de solidarité

le 21 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Les policiers ont investi l’Open-Arms, affrété par l’ONG espagnole Proactiva dimanche matin 18 mars, dans le port sicilien de Pozzallo. A bord, ils ont saisi plusieurs documents, puis placé le navire sous séquestre, en même temps qu’étaient annoncées des poursuites pour "association de malfaiteurs en vue de favoriser l’immigration clandestine" contre le coordinateur de l’ONG et le capitaine du bateau. Depuis Barcelone, le fondateur de Proactiva, Oscar Camps, a déclaré : "Aujourd’hui, il semble que la solidarité soit devenue un délit", assurant que le véritable objectif des autorités italiennes est "qu’il ne reste plus aucune ONG de secours en mer". De fait, depuis la mise sous séquestre de l’Open-Arms, seul l’Aquarius croise encore dans les eaux du canal de Sicile...
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

Condamnation de deux opposants à Bure

le 20 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc a condamné à trois mois de prison ferme et incarcéré deux opposants au projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse).
BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Nouvelles sanctions contre les chômeurs

le 20 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Selon plusieurs sources syndicales, une nouvelle échelle de sanctions contre les demandeurs d’emploi "qui ne respectent pas leurs obligations", allant jusqu’à quatre mois de suppression d’allocations, est prévue. Certaines ont disparu – comme celles pour refus d’une formation, d’autres ont été allégées – quinze jours au lieu de deux mois en cas d’absence à un entretien. Mais pour les autres dits "manquements", comme le fait de ne pas chercher activement un emploi ou de refuser une "offre raisonnable d’emploi ", les allocations seront suspendues pendant un mois au premier manquement, pendant deux mois au deuxième manquement et pendant quatre mois au troisième manquement. Par ailleurs, au deuxième et troisième manquement, l’allocataire se verra aussi définitivement amputé d’une partie de ses droits... Pour FO et la CFDT, il s’agit d’un renforcement de l’échelle des sanctions, pour la CGT, "d’un blanc-seing donné à Pôle emploi pour accélérer les radiations".
BRÈVES DE COMBAT - Sciences et technologies

Un printemps sans hirondelles ?

le 20 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Le Muséum national d’histoire naturelle et le CNRS publient les résultats principaux de deux réseaux de suivi des oiseaux sur le territoire français, et évoquent un phénomène de "disparition massive proche de la catastrophe écologique. Les oiseaux des campagnes françaises disparaissent à une vitesse vertigineuse", précisent les deux institutions dans un communiqué commun. "En moyenne, leurs populations se sont réduites d’un tiers en quinze ans." Attribué par les chercheurs à l’intensification des pratiques agricoles de ces vingt-cinq dernières années, le déclin observé est plus particulièrement marqué depuis 2008-2009, "Une période qui correspond, entre autres, à la fin des jachères imposées par la politique agricole commune européenne, à la flambée des cours du blé, à la reprise du suramendement au nitrate permettant d’avoir du blé sur-protéiné et à la généralisation des néonicotinoïdes", les fameux insecticides neurotoxiques, très persistants, notamment impliqués dans le déclin des abeilles et la raréfaction des insectes en général.
BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Syrie : le drapeau turc flotte sur la ville d’Afrin

le 20 mars 2018 | PAR Pat de Botul
L’offensive baptisée « Rameau d’olivier », lancée le 20 janvier par Ankara pour "chasser" la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) arrive à son terme. Honnies par les autorités turques pour leur affiliation aux rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), les YPG sont les alliées des Etats-Unis et de la coalition internationale dans la lutte menée contre l’organisation Etat Islamique dans l’est de la Syrie. Evincée, l’administration semi-autonome kurde de la région d’Afrin a promis que ses combattants deviendraient un "cauchemar permanent" pour l’armée turque et ses alliés syriens.

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Répression au Brésil : Note de nos camarades de la LIGA de Rio de Janeiro

le 20 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Le cas de Marielle Franco n’est pas isolé. La situation est plus grave que ne le suggère l’agitation spectaculaire de ce cas. Dans l’État de Rio de Janeiro, c’est la 8e conseillère tuée. Des anarchistes et des activistes sociaux sont arrêtés, persécutés et ont même disparu au Brésil, du Rio Grande do Sul à l’Amazonie. Nous vous reportons à la note publiée par LIGA-RJ et partagée par les collectifs de l’IFA-BR pour diffusion. Nous étudions le cas de ce meurtre et la situation politique et économique actuelle en vue de publier des analyses moins imprécises et de soutenir les compagnons anarchistes et les compagnons d’autodéfense au Brésil. La persécution, l’arrestation, le meurtre d’anarchistes et de militants sociaux au Mexique, au Venezuela, au Chili, en Argentine et au Brésil se multiplient. Salutations anarchistes.
BRÈVES DE COMBAT - Les articles du ML papier

Compte-rendu des luttes dans l’Orléanais

le 19 mars 2018 | PAR Gu, groupe Gaston Couté
Bon, sur Orléans, participation aux différentes manifs contre la loi Macron XXL. Participation du groupe Gaston Couté à la Fête des résistances et des alternatives, les 8 et 9 juillet 2017, au centre culturel de Semoy. Pour info, cette fête sera réitérée en 2018, les 30 juin et 1er juillet. Sinon projection du documentaire Ni Dieu, ni maître. Une histoire de l’anarchie (en deux parties) au Kitchen Kustoms (avec la projection, dans le même lieu, du film La Bande à Bonnot). En décembre, projection du film Zéro de conduite de Jean Vigo, le vendredi 1er, à partir de 20 heures, toujours au Kitchen Kustoms. Si La « mayonnaise prend », les projections se poursuivront en 2018. Pour info toujours, Alternative libertaire Orléans organise une conférence sur « Les anarchistes dans la révolution russe », le dimanche 3 décembre, à 15 heures, au sous-sol des Carmes. Voilà !

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Dissémination nucléaire

le 17 mars 2018 | PAR Fab
Elle est pas bonne la blague ? Sur l’Île Maurice, l’énergie est majoritairement le fait des fossiles (pétrole et charbon). Au nom de l’indépendance, de l’écologie et de la sûreté, l’ingénieur Gaj Pyndiah propose une solution : installer une centrale nucléaire sur place ! Il le dit, Maurice est trop loin des sources de production de fossiles, donc le nucléaire, c’est mieux. A croire que l’Île Maurice produit son propre uranium ! Encore une nucléocrate qui veut nous vendre des vessies pour les lanternes ... Au nom du progrès et de l’écologie pensez donc ! Le nucléaire, c’est la mort, sous toutes ses formes.

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Yemen, les armes tuent, la France se régale

le 17 mars 2018 | PAR Fab
Deux ans que la guerre officielle a démarré au Yémen. Des millions de personnes déplacées et au affamées, des milliers de morts. Des enfants qui n’ont plus d’avenir, et qui meurent de malnutrition. Une guerre délocalisée entre l’Arabie Saoudite et l’Iran. Et un superbe terrain de test pour les armes françaises vendues à l’Arabie Saoudite. Ben quoi, on ne devient pas le second pays vendeur d’armes sans quelques taches de sang et quelques massacres, vous croyez quoi ? Guerre à la guerre plus que jamais !

BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

5 balles et le silence

le 17 mars 2018 | PAR Fab
Femme, noire, lesbienne, issue des favelas, réputée incorruptible, militante infatigable des droits humains, Marielle Franco est morte mercredi de 5 balles dans la tête. Dans une pays où la majorité des politiques sont corrompus, elle incarnait un espoir pour l’avenir, surtout dans les quartiers les plus pauvres. A 38 ans, à Rio, elle est tombée parce qu’elle l’ouvrait trop selon certaines personnes. Qui ? La police dont elle dénonçait les crimes et abus ? Les cartels de la drogue qu’elle désignait nommément comme empoisonneurs des favelas ? Des proches de Temer qui vient de lancer une opération fédérale d’une violence inouïe "contre les violences" justement, et que ne cessait de dénoncer Marielle Franco ? Nulle ne sait, et sans aucun doute l’enquête sera bâclée, comme souvent au Brésil. La liberté coûté toujours aussi cher.



BRÈVES DE COMBAT - Éducation

Pas beaucoup lycéens dans la rue, et pourtant...

le 16 mars 2018 | PAR Pat de Botul
La manifestation contre Parcoursup et la réforme du bac lancée à l’appel des syndicats lycéens a réuni quelques centaines de personnes à Paris. Ils s’insurgent contre cette sélection à l’entrée en fac tandis que déjà beaucoup d’entre eux s’autocensurent, ce qui était déjà le cas avec la précédente plateforme APB. Selon les attendus demandés par les universités, seulement 800 dossiers seront acceptés sur 30.000 déposés ! De fait, beaucoup de lycéens de terminale se découragent et renoncent à l’entrée en université se disant qu’ils ne seront jamais pris. Sauf, bien sûr les premiers de cordée !

BRÈVES DE COMBAT - Chroniques du temps réel

Les retraités dans la rue, pourquoi ?

le 16 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Depuis le 1er janvier, le taux de la CSG a augmenté de 1,7 point. Raison invoquée par le gouvernement : la nécessité de revaloriser le revenu des actifs du privé, touchés aussi par la hausse de la CSG, mais qui bénéficieront en échange d’un gain plus important de pouvoir d’achat grâce à la diminution des cotisations chômage et maladie. Les retraités sont donc les grands perdants de la mesure puisque le gouvernement leur demande de payer le reste de la facture. Les employeurs, de leur côté, se frottent les mains, puisqu’ils pourront arguer de ce transfert de revenus entre générations pour refuser d’augmenter les salaires. Fastoche ! En tournée générale, Macron s’est rendu à Tours pour tâter le terrain auprès des retraités, une grand majorité de son électorat et n’a trouvé de mieux comme argument que leur demander "un coup de main, geste de solidarité générationnelle, et d’être un peu patients"... Peut-être compte-t-il sur une diminution des contestataires par élimination naturelle ? On n’ose pas le croire...
BRÈVES DE COMBAT - Arts et Spectacles

A Lyon, on censure l’art pour des poulets

le 16 mars 2018 | PAR Pat de Botul
L’artiste Adel Abdessemed a les honneurs du Musée d’Art Contemporain de Lyon. Artiste provocateur, explorateur des violences de ce monde, il proposait une œuvre "Printemps". Le concept : une vidéo où des poulets attachés semblent brûler vifs. L’idée est de dénoncer la violence du monde, y compris (et dans cette oeuvre surtout) celle envers les animaux.Précisions : tout est réalisé en effet spéciaux, sans que les poulets ne soient une seul instant brûlé, par l’utilisation de la technique de "l’humain en feu" bien connu des amatrices et amateurs de cinéma de genre. Mais cette explication n’a pas suffit et quelques défenseurs des animaux (en premier lieu la fondation de la réac Bardot) ont agité les réseaux sociaux, entraînant une réaction d’une partie de la presse (avec des titres racoleurs et faux), entraînant une pression énorme sur le musée et l’artiste. Résultat des courses : l’œuvre est retirée de l’exposition. Quand l’art est dans la viseur des censeurs, le fond de l’air est brun.

BRÈVES DE COMBAT - Nouvelles internationales

Syrie / Turquie : Afrin à l’agonie

le 16 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Les habitants du canton d’Afrin résistent depuis cinquante-cinq jours à l’invasion de l’armée turque épaulée de ses supplétifs djihadistes. Bombardements massifs, destructions, morts et exactions perpétrées par les anciens membres de Daech, du Front al-Nosra (al-Qaida) ou de brigades islamistes qui sévissaient à Alep-est, reconvertis au sein de l’Armée syrienne libre (ASL). Hier, en milieu d’après-midi, le pilonnage a été intense. Les zones autour de l’hôpital ont été touchées. Des dizaines d’obus et de roquettes se sont abattues, faisant plusieurs morts et de nombreux blessés. L’État turc a complètement bloqué l’alimentation en eau de la ville. Le barrage de Meydanki, principal réservoir d’eau d’Afrin, a été bombardé, tout comme le réservoir de Metina. Les antennes de téléphonie mobile sont systématiquement détruites, isolant totalement de nombreuses familles.

BRÈVES DE COMBAT - Sciences et technologies

Stephen Hawking est mort

le 15 mars 2018 | PAR Pat de Botul
S’il n’est pas courant de rendre hommage à des scientifiques, il serait dommage de passer à côté de ce que Hawking nous a apporté. Excellent vulgarisateur avec Une brève histoire du temps, son ouvrage le plus connu et bien d’autres ensuite, il a apporté de nouvelles connaissances sur les trous noirs, la création de l’Univers et son évolution. Il était un chercheur infatigable. Il était de bien des combats et s’est inquiété très tôt de la survie de l’humanité face au réchauffement climatique mais aussi face à sa création : l’intelligence artificielle. En prime, il est sans doute l’une des figure athée les plus connue au monde, et jamais il n’a renoncé à son athéisme, même quand on lui a demandé de le taire. Sa position sur la question a évolué dans le temps, mais son athéisme était la résultante de ses recherches et de son observation de l’Univers. Il aura combattu la maladie de Charcot toute sa vie, déjouant le pronostique des médecins, lui qui n’aurait pas dû dépasser les 25 ans. A 76 ans, il nous quitte, en nous laissant des clefs de compréhension de l’Univers qui ouvrent des pistes fabuleuses pour les découvertes à venir. Salut à lui.
BRÈVES DE COMBAT - ZADs

NDDL : Rendez-vous le lundi 19 devant la préfecture de Nantes

le 14 mars 2018 | PAR Pat de Botul
L’Assemblée du mouvement appelle à un rassemblement lors du Comité de pilotage avec toutes celles et ceux qui se sentent concerné.es par la défense d’un avenir commun dans le bocage. Rendez-vous devant la préfecture de Nantes le lundi 19 à 13h avec un pique-nique
BRÈVES DE COMBAT - Dans un sale État

Migrants : un secouriste poursuivi pour avoir secouru une réfugiée sur le point d’accoucher

le 14 mars 2018 | PAR Pat de Botul
Benoît Ducos risque 5 ans de prison pour ce "délit de solidarité". "J’ai l’esprit tranquille, si je ne l’avais pas fait..." a-t-il déclaré.
BRÈVES DE COMBAT - Religions et autres mythes

Faire commerce du corps des saintes

le 14 mars 2018 | PAR Fab
Décidément, on ne laissera jamais les femmes tranquille. Déjà que l’église catholique a canonisé Bernadette Soubirous pour ses hallucinations, voilà qu’elle rentabilise l’empaillée dans son reliquaire depuis des décennie, en exposant le corps de la sainte dans le couvent Saint-Gildard à Nevers. Qu’ils sont plus de 180 000 par an à passer la voir et à ... donner au cul ... Au culte pardon ! Mais c’est sans compter sur la famille de Soubirouos, qui 139 ans après, se dit que le corps de sa Bernadette lui manque et demande qu’il revienne à Lourdes, et pourquoi pas dans la maison de la sainte transformée en musée, géré par la famille ! Pensez donc, c’est pour le cœur tout cela. Ben oui, le cœur, juste à côté du portefeuille. Nous, anarchistes, on regarde ça amusés : voir encore les crédules remplir les caisses des escrocs pour voir une empaillée ... Savoureux non ?
BRÈVES DE COMBAT -