Antisexisme > Vers l’acceptation de la diversité des familles dans la loi ?
Antisexisme
par Patrick Schindler le 14 février 2019

Vers l’acceptation de la diversité des familles dans la loi ?

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=3880

Un amendement au projet de loi «pour une école de la confiance» a été adopté en première lecture mardi soir à l’Assemblée nationale, selon sa rapporteure, la députée LREM du Nord, Valérie Petit. Le texte propose d’utiliser les termes «parent 1» et «parent 2» dans les formulaires administratifs, plutôt que les sempiternels «père» et «mère». En cause : une volonté de ne pas nier l’existence des familles homoparentales, selon la rapporteure, qui observe que certaines municipalités ont procédé à cette modification d’elles-mêmes, mais souhaite contraindre les réfractaires à s’adapter aux évolutions sociétales permises par l’adoption de la loi sur le mariage pour tous en mai 2013.
Sans surprise, la Manif pour tous a pour sa part fait savoir sa colère. Le mouvement qui conteste la loi sur le mariage pour tous a déclaré que «la France s’entre-déchire depuis trois mois, mais la République en marche s’occupe de renommer et numéroter les parents». Et de conclure : «Le progressisme nie jusqu’à la réalité de la filiation».
L’association SOS Homophobie a en revanche estimé que cette mesure constitue une «reconnaissance concrète des familles homoparentales, et une avancée pour tous les enfants et toutes les familles». Même satisfaction pour l’association des familles homoparentales.
En mars dernier, la Ville de Paris avait fait savoir qu’elle modifiait désormais ses formulaires d’état civil pour refléter davantage la diversité des familles, afin de «faire respecter les principes constitutionnels d’égalité et de non-discrimination devant le service public».
Certaines personnes estiment que le gouvernement devrait s’occuper "d’affaires plus sérieuses".
On se doute qu’une reconnaissance des familles monoparentales ou homoparentales dans les documents officielles chatouille les défenseurs de la théorie du slogan réducteur et réactionnaire "un papa, une maman" qui nous ont bien chauffé les oreilles durant la bataille pour le mariage pour tous...
Ah ! la sacro-sainte famille !...
PAR : Patrick Schindler
groupe Botul de la FA
SES ARTICLES RÉCENTS :
Qu’est Exarcheia devenue ?
V’là printemps et le rat noir en direct d’Athènes
Le rat noir de la librairie. Mois de mars ou mois d’arès ? Ni dieu ni maître nom de Zeus !!!
Librairie athénienne. un message du rat noir
Le rat noir de la librairie athénienne. Février de cette année-là.
Le rat noir d’Athènes mi-janvier 2021
Le rat noir de la bibliothèque nous offre un peu de poésie pour fêter l’année nouvelle...
Volage, le rat noir de la bibliothèque change d’herbage
Octobre... Tiens, le rat noir de la bibliothèque est de retour...
Le rat noir de la bibliothèque pense à nous avant de grandes vacances...
Maurice Rajsfus, une discrétion de pâquerette dans une peau de militant acharné
Juin copieux pour le rat noir de la bibliothèque.
Juin et le rat noir de la bibliothèque
Mai : Le rat noir de la bibliothèque
Séropositif.ves ou non : Attention, une épidémie peut en cacher une autre !
Mai bientôt là, le rat de la bibliothèque lira ce qui lui plaira
Toujours confiné, le rat de la bibliothèque a dévoré
Début de printemps, le rat noir de la bibliothèque a grignoté...
Ancien article Des « PD-anars » contre la normalisation gay !
mars, le rat noir de la bibliothèque est de retour
Janvier, voilà le rat noir de la bibliothèque...
Vert/Brun : un "Drôle de couple" en Autriche !
Ancien article : Stéphane S., le poète-philosophe libertaire au « Sang Graal »
Algérie : l’abstention comme arme contre le pouvoir
Décembre 2019 : Le rat noir de la bibliothèque
1er décembre, journée mondiale contre le sida : les jeunes de moins en moins sensibilisés sur la contamination
A Paris, bientôt de la police, partout, partout !
Les Bonnes de Jean Genet vues par Robyn Orlin
En octobre et novembre le ML avait reçu, le ML avait aimé
Razzia sur la culture en Turquie
Ces GJ isolés qui en veulent aux homos !
Service national universel pour les jeunes : attention, danger !
Une petite info venue de Grèce
Le philosophe à l’épreuve des faits
La Madeleine Proust, Une vie (deuxième tome : Ma drôle de guerre, 1939-1940)
Loi sur la pénalisation des clients : billet d’humeur
Les anarchistes, toujours contre le mur !
Le Berry aux enchères
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 17 février 2019 15:38:46 par Eyaflalajokül

Oui c’est une bonne chose que chacun puisse faire reconnaître son individualité.
Apparemment l’appellation parent 1 parent 2 est en suspend. moi aussi je trouve que ça neutralise les genres et je trouverai ça dommage.
Chacun doit pourvoir affirmer son genre , cette uniformisation par le biais d’une appellation neutre c’est assez impersonnel.
Les gays, lesbiennes, trans, hétéros, tous doivent pouvoir s’y retrouver dans les formulaires.
Malgré tout on va quand même dans le bon sens quand on veut reconnaître la spécificité des familles, d’aujourd’hui, et les parents qui la compose.