Antisexisme > Gay Pride Athènes 2022
Antisexisme
par Patrick Schindler le 20 juin 2022

Gay Pride Athènes 2022

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6582

Je vis depuis trois ans maintenant, à Athènes. J’aime cette ville, bien plus agréable à vivre que le Paris d’aujourd’hui. Comme tout expatrié, il m’a fallu d’abord observer la faune, la flore et les mœurs locales (globalement tournées vers la « sacrosainte famille patriarcale »), avant de commencer à m’y sentir bien et commencer à m’y fondre. Mais ceci n’est pas exactement mon propos ici. Athènes est une ville « statique qui bouge » ! Statique si l’on considère la mainmise de l’église orthodoxe depuis des générations sur les mœurs sociales et ses bons rapports avec le gouvernement. Bons rapports un peu mis à mal il est vrai, durant les restrictions dues au Coronavirus. L’église refusant d’appliquer les consignes du gouvernement (pour coller aux décisions de Bruxelles ou « l’ami Macron ») et de restreindre l’accès au lieux de cultes. Certains prêtres remettant ouvertement en cause dans le pays, l’existence du virus et l’efficacité des vaccins.
Mais là où le bât blesse plus particulièrement ceux des patriarches, c’est que le gouvernement Mitsotakis, pourtant conservateur a décidé en janvier 2021, de nommer ministre adjoint de la culture contemporaine, Nicholas Yatromanolakis, ouvertement homosexuel. Celui-ci s’est empressé dans une conférence de presse de dénoncer les propos homophobes dont il a été l’objet avant et après qu’il prenne ses fonctions. Dur à avaler pour les popes et autres machos-réacs !

Aussi, je m’attendais à assister à une gay Pride politisée. Du moins à l’égal de la manif du 8 mars qui à Athènes, l’était beaucoup plus. Les femmes seraient-elles plus combatives contre le patriarcat que les gays ? C’est la question que je me suis posée avant-hier.
Après quelques pancartes sympathiques en début de manif et quelques messages tels que « bienvenue aux migrants



» ou « solidarité avec la Gay Pride d’Istambul »



, très vite je fus pris d’un certain malaise. Le même qui a fait que je ne suis plus retourné aux Gay prides parisiennes après celle où le Claaaaaaash avait organisé un char et les anars crié des slogans anti commerciaux ou alors plus tard, en tête de manif politique avec Act-Up.
En effet, tandis que je progressais dans le cortège en me dirigeant à rebours vers la place Sintagma, je ne vis qu’une longue procession de chars festifs, ventant la camelote des bars et nightclubs gays et lesbiens athéniens. Le summum fut lorsque j’aperçu dans le cortège une délégation de flics gays européens (dont le FLAG français !). Et à sa suite, un char Google aux couleurs arc-en-ciel, qui distribuait aux badauds (visiblement totalement indifférents à sa présence déplacée) des éventails au nom de la marque !
Ecœuré, j’ai quitté le défilé râlant tout seul, me remémorant les belles années du FHAR et nos slogans provos. Me disant surtout que les gays sont devenues les « victimes conscientes » d’être devenus un produit marketing mondialisé et globalisé et « fiers de l’être » d’Athènes à Sydney, Paris, Tel Aviv et Istanbul ?

Bon cela n’enlève rien au fait que c’était plaisant de voir une pareille foule, des familles avec enfants dans un pays si peu ouvert à l’évolution des mœurs et à la liberté sexuelle !





Patrick Schindler, individuel FA Athènes

Ailleurs, une Pride à Metz

PAR : Patrick Schindler
individuel FA Athènes
SES ARTICLES RÉCENTS :
En mai, le rat noir lit ce qui lui plaît.
En avril, le rat noir ne se découvre pas d’un livre.
Encore un peu du rat noir pour mars
Le rat noir de mars
Vite, le rat noir avant que mars attaque...
Février de cette année-là, avec le rat noir.
Une fin de janvier pour le rat noir
deux mille 22 v’là le rat noir
Le Rat Noir de décembre...
Un rat noir de fin novembre...
Début novembre, le rat noir est là
Octobre, nouveau message du rat noir
revoilà le rat en octobre
Le message du rat noir, fin septembre
La rentrée du rat noir
La fin août du rat noir
Mi-août, voilà le rat noir !
Le rat noir, du temps de Jules au temps d’Auguste
Le rat, à l’ombre des livres
Interview de Barbara Pascarel
Le rat noir, fin juin, toujours le museau dans les livres
Un bon juin, de bons livres, voilà le rat
On est encore en mai, le rat lit encore ce qui lui plait
En mai le rat lit ce qui lui plait
Fin avril, le rat noir s’est découvert au fil de la lecture
Un rat noir, mi-avril
Une nouvelle Casse-rôle sur le feu !
Qu’est Exarcheia devenue ?
V’là printemps et le rat noir en direct d’Athènes
Le rat noir de la librairie. Mois de mars ou mois d’arès ? Ni dieu ni maître nom de Zeus !!!
Librairie athénienne. un message du rat noir
Le rat noir de la librairie athénienne. Février de cette année-là.
Le rat noir d’Athènes mi-janvier 2021
Le rat noir de la bibliothèque nous offre un peu de poésie pour fêter l’année nouvelle...
Volage, le rat noir de la bibliothèque change d’herbage
Octobre... Tiens, le rat noir de la bibliothèque est de retour...
Le rat noir de la bibliothèque pense à nous avant de grandes vacances...
Maurice Rajsfus, une discrétion de pâquerette dans une peau de militant acharné
Juin copieux pour le rat noir de la bibliothèque.
Juin et le rat noir de la bibliothèque
Mai : Le rat noir de la bibliothèque
Séropositif.ves ou non : Attention, une épidémie peut en cacher une autre !
Mai bientôt là, le rat de la bibliothèque lira ce qui lui plaira
Toujours confiné, le rat de la bibliothèque a dévoré
Début de printemps, le rat noir de la bibliothèque a grignoté...
Ancien article Des « PD-anars » contre la normalisation gay !
mars, le rat noir de la bibliothèque est de retour
Janvier, voilà le rat noir de la bibliothèque...
Vert/Brun : un "Drôle de couple" en Autriche !
Ancien article : Stéphane S., le poète-philosophe libertaire au « Sang Graal »
Algérie : l’abstention comme arme contre le pouvoir
Décembre 2019 : Le rat noir de la bibliothèque
1er décembre, journée mondiale contre le sida : les jeunes de moins en moins sensibilisés sur la contamination
A Paris, bientôt de la police, partout, partout !
Les Bonnes de Jean Genet vues par Robyn Orlin
N° 1 du rat noir de la bibliothèque
En octobre et novembre le ML avait reçu, le ML avait aimé
Razzia sur la culture en Turquie
Ces GJ isolés qui en veulent aux homos !
Service national universel pour les jeunes : attention, danger !
Vers l’acceptation de la diversité des familles dans la loi ?
Une petite info venue de Grèce
Le philosophe à l’épreuve des faits
La Madeleine Proust, Une vie (deuxième tome : Ma drôle de guerre, 1939-1940)
Loi sur la pénalisation des clients : billet d’humeur
Les anarchistes, toujours contre le mur !
Le Berry aux enchères
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 22 juin 2022 10:30:35 par max

La mondialisation dans les manifestations !