Histoire > Pages d’histoire (3)
Histoire
par Sylvain Boulouque le 21 novembre 2022

Pages d’histoire (3)

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6877

L’Ukraine ?





Dans la floraison de livres paraissant autour de la question de l’Ukraine, l’ouvrage de Serhil Plokhy - Aux Portes de l’Europe. Histoire de l’Ukraine - se détache des autres.
Il propose une histoire sur la longue durée, montrant la spécificité de l’Ukraine face à la Russie et en même temps son imbrication complète avec cette dernière depuis la fondation de la région slave appelée Rus ou Ruthénie. Occupé de multiples fois, les populations locales se sentent occupés par les frères ennemis de Russie ou de Pologne. La première indépendance date du XVIIe siècle avec les Cosaques qui refusent la soumission à l’État central et la conquête de type féodal. L’Ukraine est cependant dépecée entre la deuxième moitié du XVIIIe siècle et le XXe siècle. Elle recouvre l’indépendance en 1917 jusqu’en 1922.
Contrairement à d’autres qui gomment les aspérités, les pages sombres comme les pogroms des bandes de Petlioura, qui s’il n’était pas lui-même antisémite, ne faisait rien pour lutter contre l’antisémitisme de ses hommes. De même à propos de la Seconde Guerre mondiale, les exactions des bataillons de collaborateurs nazis de Bandera sont largement évoquées. Comme peut l’être la présence de militants d’extrême droite lors de la Révolution orange et sur la place Maïdan ou dans le bataillon Azov.
Serhil Plokhy ne cache rien appelle un chat un chat et un antisémite, un antisémite.
Pour une fois, l’histoire du mouvement makhnoviste est correctement présentée. Elle oblige même à revoir quelques présupposés sur la relation entre Makhno et les membres de l’Armée noire ukrainienne qui pour certains à été une rencontre plus qu’une adhésion réelle à l’anarchisme.
Il revient aussi sur le tragique de l’histoire ukrainienne : la soviétisation impitoyable par l’industrialisation puis par la collectivisation forcée : deux famines voulue par le pouvoir en 1932 et 1933 et en 1945 faisant au total plusieurs millions de victimes.
La Seconde Guerre mondiale a également saigné l’Ukraine, plus de deux millions Juifs ukrainiens sont assassinés, huit millions de personnes au total ont été victime du nazisme. S’il y a eu collaboration de quelques ukrainiens, la Résistance ukrainienne a été d’une ampleur exceptionnelle.
L’auteur revient également sur les enjeux actuels de l’histoire de l’Ukraine de son indépendance à la volonté de russification conduite par le maitre du Kremlin. Une synthèse remarquable.

Aux Portes de l’Europe. Histoire de l’Ukraine, Serhlil Plokhy. Paris, Gallimard, 2022, 32 €

Le nazisme ?





Ce livre - La révolution culturelle nazie - est important pour comprendre que le nazisme n’est pas seulement l’émanation et la transformation et la conséquence des crises du capitalisme, il montre que le nationalisme socialisme a en Allemagne puis dans le reste de ‘Europe tenter de construire un système politique, économique et sociale reposant sur un ordre nouveau.
D’abord, il instaure un droit nouveau qui puise ses racines dans l’ancien droit nordique, accordant la supériorité aux chefs de clan. Il refonde également le rapport à l’histoire en inventant une nouvelle généalogie dans laquelle la pureté originelle aurait été pervertie.

Cette double transformation du rapport au droit et à l’histoire justifie au nom de la liberté des êtres prétendument supérieurs la possibilité de faire la guerre, légitimise et légalise le crime et fonde le substrat culturel et idéologique qui a permis les génocides des Juifs et des Tsiganes et l’asservissement du reste de l’Europe.

La révolution culturelle nazie, Johann Chapoutot. Tel Gallimard 2022 306 p. 11,5 €

PAR : Sylvain Boulouque
SES ARTICLES RÉCENTS :
Ce vieux Nouveau monde...
Pages d’histoire (2)
Pages d’histoire
Les voix de leurs maîtres
Amour, anarchie …
Marqueuse d’histoires
Voyage au coeur de la propagande
A propos de Perón
Une double proposition de lecture
Deux livres
Rédac sur les réacs
Vous me trouverez bien un complot ?
C’est dans la rue...
Des nouvelles de Debord
Une autre vision sur la Russie et l’URSS
Le refus de Camus
Rêveur d’anarchie…
Femmes de l’extrème droite
Vox populiste
BD r’portage
Общая положительная оценка, товарищ Жорж ?
Le menteur d’histoire
Flora Tristan, aventurière de l’émancipation
Se rappeler de Michel Morphy
Soyons féroces avec les bouffeurs d’hostie
Au travail !
Emma
Emile
Portraits de staliniens
La mémoire d’un vaincu ?
Les filles du Kurdistan Une révolution féministe
Joe Hill
Terreur d’État en URSS
Francisco Ferrer, assassiné par l’Église avec la complicité de l’État
Le coin-lecture du 15 mars
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler