Littérature > PAGES D’HISTOIRE N°43
Littérature
par Sylvain Boulouque le 10 décembre 2023

PAGES D’HISTOIRE N°43

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=7608


L’émancipation par l’internationalisme





Louis Lazare Zamenhoff est connu dans les milieux libertaires pour son projet de création d’une langue internationale, sous le nom d’Esperanto. Ce médecin polyglotte né en 1859 Lazare Markovitch Zameno à Bialystok dans la zone des confins de l’Empire russe – les Juifs n’avaient pas le droit sauf sous dérogation de vivre en Russie. Né dans une famille d’enseignant, il cultive un goût particulier pour les langues. Il parle allemand, russe, polonais, yiddish avant d’apprendre le français et l’anglais. Autorisé à faire des études à Moscou, il devient médecin et exerce à Varsovie. C’est dans cette ville qu’il développe un projet d’installation des Juifs en Palestine. Son sionisme correspond à l’esprit d’autres juifs de Russie ou de Pologne comme Léo Pinsker ou Ahad Ha’am qui voyaient dans ce projet une possibilité de fuir l’exclusion et les violences que subissaient les Juifs en Europe de l’Est. Très vite rejoignant les positions de l’anarchiste Bernard Lazare, porteur d’un projet sioniste libertaire dans lequel l’exclusivisme national et religieux est exclu. Sans que l’on sache si les deux hommes se sont connus, Zamenhoff développe le principe d’une émancipation internationaliste fondée sur le respect et l’amitié entre les peuples et sur les principes du fédéralisme. Comme Bernard Lazare, il se heurte aux analyses de Théodore Herzl et développe une nouvelle vision de l’émancipation qui reste minoritaire appelée l’hillélisme puis homaranisme. Ces deux idées sont bien évidemment à mettre en liaison avec l’espérantisme dans lequel la solution aux discriminations subies serait un universel d’émancipation pour l’ensemble de l’humanité, voyant que le nationalisme demeure dans tous les cas porteur de guerres.

Sylvain Boulouque

Du sionisme à l’universalisme : L.L. Zamenhof
Robert Lloancy
L’harmattan, 2023, 220 p. 24 €

PAR : Sylvain Boulouque
SES ARTICLES RÉCENTS :
PAGES D’HISTOIRE N°47
PAGES D’HISTOIRE N°46
PAGES D’HISTOIRE N°45
PAGES D’HISTOIRE N°44
PAGES D’HISTOIRE N°42
PAGES D’HISTOIRE N°41
PAGES D’HISTOIRE N°40
PAGES D’HISTOIRE N°39
PAGES D’HISTOIRE N°38
PAGES D’HISTOIRE N°37
PAGES D’HISTOIRE N°36
PAGES D’HISTOIRE N°35
PAGES D’HISTOIRE N°34
PAGES D’HISTOIRE N°33
PAGE D’HISTOIRE N°32
PAGE D’HISTOIRE N°31
Page d’histoire n° 30
Page d’histoire n° 28
page d’histoire n°29
page d’histoire n°27. Ou presque...
Page d’histoire n°25
page d’histoire n°24
Polar d’histoire (23)
Page d’histoire (22)
Page d’histoire (21)
Page d’histoire (20)
Page d’histoire (19)
Page d’histoire (18)
Page d’histoire (17)
Page d’histoire (16)
Page d’histoire (15)
Page d’histoire (14)
Page d’histoire (13)
Page d’histoire (12)
Page d’histoire (11)
Page d’histoire (10)
Page d’histoire (9)
Page d’histoire (8)
Page d’histoire (7)
Histoire d’affiches
Page d’histoire (6)
Page d’histoire (5)
Pages d’histoire (4)
A jamais gravés
Ce vieux Nouveau monde...
Pages d’histoire (3)
Pages d’histoire (2)
Pages d’histoire
Les voix de leurs maîtres
Amour, anarchie …
Marqueuse d’histoires
Voyage au coeur de la propagande
A propos de Perón
Une double proposition de lecture
Deux livres
Rédac sur les réacs
Vous me trouverez bien un complot ?
C’est dans la rue...
Des nouvelles de Debord
Une autre vision sur la Russie et l’URSS
Le refus de Camus
Rêveur d’anarchie…
Femmes de l’extrème droite
Vox populiste
BD r’portage
Общая положительная оценка, товарищ Жорж ?
Le menteur d’histoire
Flora Tristan, aventurière de l’émancipation
Se rappeler de Michel Morphy
Soyons féroces avec les bouffeurs d’hostie
Au travail !
Emma
Emile
Portraits de staliniens
La mémoire d’un vaincu ?
Les filles du Kurdistan Une révolution féministe
Joe Hill
Terreur d’État en URSS
Francisco Ferrer, assassiné par l’Église avec la complicité de l’État
Le coin-lecture du 15 mars
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler