Littérature > Une double proposition de lecture
Littérature
par Sylvain Boulouque le 26 septembre 2022

Une double proposition de lecture

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6759

Pour commencer, un livre :




Voix d’une radio du service public plutôt habituée à questionner les autres Sonia Devillers a interrogé son passé familial pour proposer une histoire croisée des Juifs de Roumanie. L’ouvrage est une recherche personnelle perdue dans une histoire et une généalogie familiale, mais il ne s’agit pas d’un livre de recherche, même si des éléments familiaux sont présents.
La famille Deleanou a traversé la tragédie du XXe siècle. En Roumanie en 1930, il y a avait 750 000 Juifs. 400 000 d’entre eux sont assassinés par les nazis A la mort du dernier dictateur, Nicolae Ceausescu, le pays ne compte plus que 10 000 juifs, 350 000 ont été chassés de la Roumanie communiste l’œuvre de destruction de la culture juive roumaine a été achevée.
Sonia Devillers retrace le récit familial. Une famille juive appartenant à la bourgeoisie laïque, plutôt éclairée et laïcisée. Ils échappent à la Shoah deviennent communistes en 1945. Ils participent à la construction du régime communiste comme la figure tutélaire de la communisme roumaine Ana Pauker, l’une des dirigeants du komintern dans les années 1930.
Mais, dès les années 1948-1949, la chasse aux cosmopolites, version communiste de l’antisémitisme, les déclasse et les chasse de la vie publique. Les Juifs deviennent une monnaie d’échange. Ils sont littéralement vendus par le clan Ceausescu au monde occidental contre des machines-outils et plus tard des devises sonnantes et trébuchantes.

Sonia Devillers à côté du tragique rappelle sur le plan de l’anecdote que le communisme a finalement été le meilleur allié du conservatisme : arrivés en France, les anciens communistes déchus jettent leurs passés pour devenir des lecteurs assidus du Figaro…

Les exportés, Sonia Devillers. Paris Flammarion 2022 276 p. 19 €


Maintenant une bédé :




Une romance au temps du Front populaire, l’histoire retrace de manière habile les vies entrecroisées de Louison et Roger, jeunes Bretons amoureux, doivent subir le dictat d’un oncle, proche des anciens combattants, empêchant le jeune homme de suivre des études. En dépit d’un ancien professeur qui tente de l’initier au socialisme, le jeune homme gagne Paris pour travailler chez Renault. La jeune femme le rejoint quelques semaines après. Tous deux travaillent alors qu’en toile de fond, le peuple manifeste en masses pour le pain, la paix et la liberté. À l’usine, les discussions sur l’unité syndicale vont bon train. Dans la rue, les nervis de l’Action française agressent Léon Blum. Le jeune Roger ne supporte plus les ordres du contremaître quand la grève éclate alors que Louison occupe son atelier de confection lors du beau mois de juin 1936. Les deux tourtereaux se disputent laissant des suites possibles pour le deuxième volume.

La belle espérance, Chantal Van den Heuvel, Anne Teuf et Lou. Delcourt. 176 p. 2022 24,95 €

Sylvain Boulouque






PAR : Sylvain Boulouque
SES ARTICLES RÉCENTS :
Ce vieux Nouveau monde...
Pages d’histoire (3)
Pages d’histoire (2)
Pages d’histoire
Les voix de leurs maîtres
Amour, anarchie …
Marqueuse d’histoires
Voyage au coeur de la propagande
A propos de Perón
Deux livres
Rédac sur les réacs
Vous me trouverez bien un complot ?
C’est dans la rue...
Des nouvelles de Debord
Une autre vision sur la Russie et l’URSS
Le refus de Camus
Rêveur d’anarchie…
Femmes de l’extrème droite
Vox populiste
BD r’portage
Общая положительная оценка, товарищ Жорж ?
Le menteur d’histoire
Flora Tristan, aventurière de l’émancipation
Se rappeler de Michel Morphy
Soyons féroces avec les bouffeurs d’hostie
Au travail !
Emma
Emile
Portraits de staliniens
La mémoire d’un vaincu ?
Les filles du Kurdistan Une révolution féministe
Joe Hill
Terreur d’État en URSS
Francisco Ferrer, assassiné par l’Église avec la complicité de l’État
Le coin-lecture du 15 mars
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler