Luttes syndicales > Confinement ou pas la lutte se poursuit
Luttes syndicales
par Jean-Jacques Chatelux le 9 novembre 2020

Confinement ou pas la lutte se poursuit

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5208

Parce que le maire socialiste de Saint Denis refuse toujours de recevoir l’intersyndicale CGT,FSU,SUD,UNSA depuis le 2 octobre , la grève et la lutte des agents de la mairie continuent.
Les raisons de la grève.
Alors que les agents et agentes de la ville sont beaucoup des petits salaires et des femmes , la nouvelle majorité municipale s’attaque à leurs droits sociaux acquis par la lutte
Elles et ils refusent :
La casse de leurs congés et la hausse du temps de travail.
L’instauration du salaire au mérite.
La casse de la prime annuelle et de différentes primes et indemnités.
Par ailleurs l’ intersyndicale demande un moratoire pour la bonne marche des services, le bon accueil du public et l’ ouverture de négociations.




Vendredi 6 novembre: Grève et rassemblement pour cause de CTP (Comité technique paritaire) devant l’Hôtel de Ville.
Le CTP était attendu, le maire le voulait en visioconférence...finalement il ne s’est pas tenu.Les élus de l’intersyndicale ont boycotté la séance( 7 élus sur 12).Un autre CTP devra se tenir ultérieurement.
Le résultat était attendu ,donc un peu moins de monde au rassemblement matinal de 9h, mais des prises de parole et des initiatives intéressantes.
Des territoriaux de Plaine Commune participaient au rassemblement. Leur président qui est aussi le maire de Saint Denis , s’attaque également à leur temps de travail, il veut leur prendre 7 jours.Leur grève et leur manifestation le 3 novembre avec leur intersyndicale CGT et SUD a été un premier succès qui en appelle d’autres .
Des parents d’élèves ont également pris la parole pour soutenir le personnel en grève (ce midi 61cantines sur 70 étaient fermées) , et informer que des pétitions circulent dans les écoles demandant un moratoire et un rendez vous au maire.
Pour le moment ,ce dernier n’ a toujours pas répondu.
Face au silence et au mépris du Maire , la Marche des Mères et des parents d’élèves a été votée , ainsi que la reconduction de la grève.
La marche avec les femmes devant et les hommes derrière aura lieu Jeudi prochain (12 novembre) à 11h30.
Départ devant la Mairie.
Le bras de fer continue.
Elles, ils ne lâchent rien!

Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvador Seguí

PAR : Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvador Seguí
SES ARTICLES RÉCENTS :
Les JO approchent, les migrants sont « évacués »
Pendant le confinement le combat continue
Gouvernement cherche désespérément argent
Loi ELAN : un cadeau aux vautours de l’immobilier
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler