Dans un sale État > Se loger n’est pas un crime, c’est un droit !
Dans un sale État
par Jean-Jacques Chatelux le 18 janvier 2023

Se loger n’est pas un crime, c’est un droit !

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6991

La proposition de loi Kasbarian-Berge ,ou loi anti-squat ,va être discutée à partir du 31 janvier au Sénat.

Cette loi s’attaque très dangereusement aux squatteurs, mais aussi aux locataires en retard de paiement de loyer, aux victimes de marchands de sommeil, aux sans-logis...




Elle condamne à 3 ans de prison et à 45000 € d’amende :
-Les locataires dont le bail aurait été résilié, y compris en HLM, pour retard de loyer ou de charges, congé vente ou reprise, bail mobilité ou bail étudiant.
-Les personnes sans-bail hébergées, victimes de marchands de sommeil, conjoints, conjointes...
-Les sans-logis ou squatteurs, qui occupent un bâtiment vide ou des logements vacants pour se protéger de la violence de la rue, alors que 3,1 millions de logements vacants sont recensés, sans compter les usines et ateliers désaffectés, les bureaux vides...
Et même les grévistes occupant leur lieu de travail, les piquets de grève.

Dans la situation déjà grave que connaissent de plus en plus de locataires et d’occupants, cette loi qui va aussi accélérer les procédures d’expulsion, va avoir des conséquences dramatiques.

La Loi Kasbarian-Berge c’est la prison ou la rue ! Et la rue c’est la mort à petit feu...




Occuper les logements vides ou refuser de quitter son logement sans relogement n’est pas un crime, c’est protéger sa vie et celles de ses proches.

Luttons avec les mal-logés et les sans-logis.




Manifestations unitaires dans toute la France, Samedi 28 janvier.
Pour Paris et sa région, RdV 14 h place de la Bastille.

Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvador Seguí
PAR : Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvador Seguí
SES ARTICLES RÉCENTS :
Personnel et résidents unis contre la privatisation de l’EHPAD
Assurance Chômage : Guerre au chômage, pas aux chômeurs.
retraites par répartition ou capitalisation
Halte à la fermeture des domiciles collectifs
Les retraités et les autres vers un autre demain.
Toujours à propos de retraite
L’Or gris : une réalité.
Mois de mars: les giboulées des mobilisations.
Réussite de la manifestation parisienne du social et médico-social.
Sous-traitance : sur-exploitation
La population et ses services publics
Barbecue contestataire
Soutien aux sans-papiers
La crise pour les uns, les milliards pour les autres !
La gauche, de moins en moins à gauche
Les JO approchent, les migrants sont « évacués »
Pendant le confinement le combat continue
Confinement ou pas la lutte se poursuit
Gouvernement cherche désespérément argent
Loi ELAN : un cadeau aux vautours de l’immobilier
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler