Anti-capitalisme > La crise pour les uns, les milliards pour les autres !
Anti-capitalisme
par Jean-Jacques Chatelux le 3 octobre 2021

La crise pour les uns, les milliards pour les autres !

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5988

La 15e édition du baromètre de la pauvreté Ipsos/Secours populaire montre une fracture sociale encore plus importante dans le pays depuis l’ arrivée de l’épidémie. Les riches sont encore plus riches et les pauvres plus pauvres...

Les différentes formes de pauvreté ( monétaire, privation sociale et privation matérielle) touchent 21% des Français, selon l’Insee ( septembre 2021).

Globalement la capacité à boucler son budget a diminué : près d’un tiers de la population (32%) rencontre désormais des difficultés pour payer son loyer , son emprunt immobilier ou ses charges liées au logement(+ 7 points). En matière de santé, ils sont 29% a avoir du mal a disposer d’une mutuelle de santé (+ 8 points). Résultats, plus du tiers (36%) est toujours embarrassé pour payer les actes médicaux mal remboursés par la Sécurité sociale.

Un français sur cinq est obligé de sauter des repas ( + 6 points), en particulier les jeunes(34% des moins de 35 ans) et les personnes dont le revenu mensuel net du foyer est inférieur à 1200 € .

Affectés par les cours à distance, la fin des jobs étudiants ou celles des missions d’intérim, un quart des 24-35 ans déclarent vivre dans l’insécurité des découvertes bancaires ( 10 points de plus que l’ensemble de la population).
Ou trouver l’argent ? Chez les familles qui valent 1.000 milliards !

Le magazine Challenges a publié son classement des plus grandes fortunes de France et semble embarrassé par son constat. La crise sanitaire et économique sévit et a créé un million de nouveaux pauvres, mais l’enrichissement des ultrariches dépasse le stade de l’indécence. En un an, leur patrimoine a augmenté de 30% et approche les 1.000 milliards d’ euros. Le nombre de milliardaires est passé de 51 en 2011 à 95 l’an dernier et 109 maintenant. Challenges avoue" ce sont les plus fortes progressions annuelles jamais enregistrées par notre palmarès, mis en place en 1996".

Le PDG français de Moderna a vu son patrimoine tripler , la famille Arnault a touché près de 1,5 milliard d’euros, la moitié des dividendes versés par LVMH, et les Bettencourt 750 millions et Pinault 415 millions...
Ces milliardaires ont profité des plans de secours à l’économie, ont engrangé une partie des milliers de milliards d’euros versés par les banques centrales.

Pas étonnant que , dans un sondage , les deux tiers des sondés demandent au gouvernement de taxer les grandes fortunes.

Mais il faut aller plus loin .
Il s’agit de socialiser les moyens de production et de distribution.
Et là , c’est dans les entreprises et dans la rue que ça se passe!





Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvador Seguí

PAR : Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvador Seguí
SES ARTICLES RÉCENTS :
retraites par répartition ou capitalisation
Halte à la fermeture des domiciles collectifs
Les retraités et les autres vers un autre demain.
Toujours à propos de retraite
L’Or gris : une réalité.
Mois de mars: les giboulées des mobilisations.
Réussite de la manifestation parisienne du social et médico-social.
Sous-traitance : sur-exploitation
La population et ses services publics
Barbecue contestataire
Soutien aux sans-papiers
La gauche, de moins en moins à gauche
Les JO approchent, les migrants sont « évacués »
Pendant le confinement le combat continue
Confinement ou pas la lutte se poursuit
Gouvernement cherche désespérément argent
Loi ELAN : un cadeau aux vautours de l’immobilier
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler