Littérature
Littérature
par Pierre Sommermeyer le 17 juillet 2017

Contingent rebelle, Patrick Schindler Editions (L’Echappée)





Demander à un objecteur de conscience de rendre compte d’un livre racontant le service militaire effectué par l’auteur dans les années 1970 relève d’une certain prise de risque.

Une fois passées les présentations de l’histoire de la conscription en France et de l’Appel des cent, mouvement de contestation au sein de l’armée ...

Littérature
par Pierre Sommermeyer le 25 juin 2016

Jean Genet : Traces d’ombres et de lumières (Aux Éditions libertaires)

Je dois le dire d’emblée, Jean Genet n’est pas ma tasse de thé. Je n’aurais jamais pris la peine de lire le livre de notre compagnon si une main maligne n’en avait glissé un exemplaire dans un colis qui contenait bien d’autres choses. C’est donc un peu à contrecœur que j’en ai ouvert les pages... pages que je ne suis pas arrivé à quitter par la suite. Mais laissons de côté mes états d’âme et revenons à Genet.



Il est l’image même ...

Littérature
par Patrick Schindler le 20 juin 2016

La Madeleine Proust, Une vie (deuxième tome : Ma drôle de guerre, 1939-1940)

Le premier tome racontait l’enfance de la Madeleine dans le Haut-Doubs dans la première partie du XXème siècle . L’enfance de cette petite fille confrontée à la dure condition des paysans dans les régions montagneuses des contreforts du Jura. Pour ce faire, l’auteur bien connue des libertaires - et notamment de ceux de sa région, la Franche-comté -, Lola Sémonin, s’était appuyée sur des recherches dans les archives du Haut-Doubs, mais aussi sur de nombreux té ...

Littérature
par Olivier Bouly le 17 juin 2016

Surveillances

Vient de paraître aux éditions publie.net, un livre collectif composé d’une dizaine de fictions ayant toutes pour thématique, la surveillance. ...

Littérature
par Olivier Bouly le 13 mai 2016

La véritable histoire de Matias Bran

Un roman révolutionnaire venant d’Espagne, mais qui parle de ... la Hongrie du début du XXe ! De l’opposition à la guerre de certain-es ouvrier-ères, de l’exploitation et la misère dans les usines, des luttes ...

Littérature
par Olivier Bouly le 21 mars 2016

Noire de Tania de Montaigne aux éditions Grasset

Les récentes affaires de brutalité policière raciste sont là pour nous le rappeler, tout comme la réception dithyrambique l’été 2015 aux États-Unis, du livre Between the world and me de Ta-Nehisi Coates (titre français, Une colère noire, lettre à mon fils aux éditions Autrement), le sort des noirs américains relève toujours de l’injustice et de la peur.

Si vous étiez noirs aujourd’hui aux États-Unis, vous su ...

Littérature
par Alain Éludut le 14 mars 2016

« Celles de 14 : La situation des femmes au temps de la grande boucherie »

De la guerre de 1914, que retient-on aujourd’hui, alors que sonne l’heure des commémorations ? La boucherie vaine et inhumaine qui coûta la vie à des millions d’hommes, certes... mais la leçon de la der des ders n’a visiblement pas porté ses fruits. Et ce sont d’autres leçons, méconnues, qui ont retenu l’attention d’Hélène Hernandez, militante anarchiste, anarcha-syndicaliste et féministe : celles portées par les femmes durant cette guerre atroce.

Littérature
par Hugues Lenoir le 14 mars 2016

Trop classe !

Trop classe !, Enseigner dans le 9-3
Véronique Decker
Editions Libertalia, collection n’autre école, 2016, 128 pages, 10 euros


Trop classe ! est un superbe petit livre d’une instit puis directrice d’écoles Freinet en Seine-Saint-Denis. Un livre de souvenir d’une jeune retraitée qui nous narre ses trente années de carrière dans ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui les "quartiers" ...

Littérature
par Anne et Dominique le 15 janvier 2015

ENTRETIEN avec Lydie Salvayre

Je le lis, et là je reçois un coup en pleine poitrine. D’abord parce que je découvre un écrivain avec une écriture très forte, une écriture qui cogne, qui dit les choses frontalement, sans minauderie, sans chichiterie, et ensuite parce que ce qu’il écrit à l’époque sur la terreur franquiste et la bénédiction de l’Église catholique dépasse tout ce que mon père, qui pourtant mangeait du curé à chaque repas, m’avait dit sur cette violence. Je suis stupéfaite quand je l ...

Littérature
par Loran le 15 septembre 2014

TARDI

Que ce soit la première ou la seconde, l’antimilitarisme domine le sujet chez moi. J’ai un grand-père qui est mort dans les tranchées, l’autre, mon grand-père paternel, je l’ai connu. Quand il est mort, je devais avoir 5 ou 6 ans. C’est ma grand-mère qui me racontait ses histoires pendant la guerre, ce qui lui était arrivé. Lui n’en parlait pas. Je ne sais pas si elle en rajoutait ou pas mais ça m’impressionnait. Je voyais des photos de poilus et de tranchées dans l’Ill ...

Brèves de combat

Orthographe : bon courage aux parents !

le 6 février 2016 | PAR Pat de Botul
Les parents risquent de s’emmêler les pinceaux à partir de la rentrée prochaine, tandis que les rectifications de l’orthographe - pour plus de 2 000 mots - seront systématisées dans les nouveaux manuels scolaires. L’accent circonflexe disparaîtra sur les les lettres "i" et "u" - sauf sur les terminaisons verbales ("qu’il fût"). Les mots avec traits d’union pourront - ou non - s’écrire en un seul mot. Oignon pourra s’écrire "ognon" et nénuphar, "nénufar". Certains accents changeront, comme dans céleris, qui pourra s’écrire "cèleri", - ou encore, le participe passé qui pourra devenir invariable, dans le cas ou le verbe "laisser" est suivi d’un infinitif (ex : ils se sont laissé faire). Une "belle mesure", portée par l’Académie française, qui ne manquera pas de mettre la polémique dans les familles à l’heure des devoirs...