Chroniques du temps réel > Bègles
Chroniques du temps réel
par Céd. le 26 novembre 2022

Bègles

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6892




J’avais apposé un sticker de la fédération anarchiste
En lieu et place de la vignette d’assurance automobile.
Pour le reste, mon véhicule était parfaitement en règle
Pollueur autorisé suite à un contrôle technique allégé.

S’imaginant peut-être dans la peau de grands artistes
Avec force geste, les flics m’invitèrent à changer de file.
C’était du côté de Bordeaux, plus précisément à Bègles
Laissez-moi vous raconter, ça donne vraiment à penser.

Les motards ont immédiatement pris une pose alarmiste
Réunis autour de mon papillon qui leur est apparu hostile.
Je comprenais à leur tête que je mettais un grain de seigle
Dans leurs routines et leurs habitudes d’esprits bornés.

 Je fus immédiatement traité à l’instar d’un djihadiste
Les cognes m’inondant d’un puissant torrent de bile.
On sait bien que le flic n’a pas l’intelligence de l’aigle
Mais là, il faut avouer que l’on atteignit les sommets.

Sur un ton goguenard : « Alors vous êtes communiste ?
Sincèrement, ça ne doit pas être tous les jours facile ! »
Et ils se dandinaient comme des enfants espiègles
Se croyant beaucoup plus malins qu’ils ne l’étaient.

Quand je leur répondis que j’étais juste antifasciste
Ils me regardèrent comme si j’étais vraiment débile.
C’est alors que cette bande de joyeux collègues
Me rappela les grands principes de l’ethos policier.

« Premièrement, un bon flic est un flic raciste
Et il faut l’entendre comme parole d’Évangile.
Dans la corporation, c’est au fond le principal legs
Que font leurs aînés aux recrues par trop policées.

Deuxièmement un bon flic est un flic sexiste
L’important, ce sont les dispositions érectiles.
Vous pouvez être demeuré ou même bègue
Mais il faut avoir tous les attributs de la virilité.

Et pour finir, un bon flic est un flic complotiste
Qui traque les coups fourrés de Marseille à Lille.
Se limiter à la seule pointe émergée de l’iceberg
C’est oublier qu’il y a toujours un Juif embusqué. »

Bègles la nuit, a tout pour réjouir les touristes
S’ils évitent son commissariat de centre-ville.
Dans mon coffre, il y avait une tente touareg
Mais les flics tinrent fort à m’offrir l’hospitalité.


Céd.

un passager clandestin

et puis un autre
PAR : Céd.
SES ARTICLES RÉCENTS :
Haut en couleur
Choses vues à la manif’
Clochonnerie
Conte d’aujourd’hui
Hymne à la guerre
Scènes de la vie ordinaire
Les uns et les autres
Affranchi.es
Les pauvres
Remue-ménage
Hypothyroïdie
Qu’il retourne à Saint-Affrique !
Vierges, cierges et concierges
Julia
Lois scientifiques et pratiques militaires
De l’église en général. Des cabinets en particulier
Mille nuances de sombre
Perfectible
Perfecto
Sobriété énergétique
God save the queen
La chute
Tueur de temps
Clochardologue
Au risque de vivre
Philosophie capitaliste
La véritable histoire de Jésus
Police Academy
Justice à deux vitesses
Bijouterie
Infractus
Fête de la musique
Insuffisant
Homo hospitalus
Ebranlement
Les enfants sont plus lucides que leurs parents
« Moi je dis qu’il existe une société secrète avec des ramifications dans le monde entier...
Idées glaires
Double-croche
Brise marine
Justice de France
Aix-en-Provence
Formation supérieure
Calcul
Vive la guerre !
Arts plastiques
Halloween parade
Exégèses
Souvenirs d’enfance
Les spectacles de l’opéra conique
Dépliant touristique
Retour
Potage de saison
A la fête de l’humain…
La pêche à la mouette
Vacances
Avis du conseil de l’ordre des médecins
Exit
Bourru philosophe
De guerre lasse
Pour toi, mon amour
Du mariage en général et des mariés en particulier
Dans quel monde vivrait-on ?
Faux-ami
CBD
Les feux de l’amour
Au Danemark
Jonathan Vian
Il y a…
Casse-tête olympique
Décalcomanie
Décalé
Home Sweet Home
Sports en berne
Au fil des âges et du temps qui passe…
Souvenirs de vacances
Sonnez !
Paedophilia
Œufs en folie
Le couvre-feu des chefs
Désinfection
Échappée belle
Histoire naturelle
Considérations logiques
Nostalgie quand tu nous tiens…
L’étendard sanglant est levé
Sagesse antique
Extrême droiture
Simple conclusion
Modes & Travaux
Triste sort
Réponse du député de la 1ère Souscription de la Somme d’Argent, François Rupin.
Apprentis dictateurs
Agatha christique
HP
Quai de la marine
Saint-Sylvestre
Braderie militaire
Homophonie
Une morale sympathique
Rockin’ the Republicans
Solidarité avec les petits dieux
Excursion printanière
Drôle de guerre
Mais voici la guerre
Omelette bien baveuse
EMC
Veuillez décliner votre identité !
Homo ça pince
Délit... Délit...
Ajustements langagiers
Penta garrulus glandarius
Corona mon amour
Cure
Macronie - Talibanie
Rude endormissement
Vivre et ne rien regretter
Boucs émissaires
Crépuscule
La Légion de l’horreur
Leçon de français
Défense de François Fillon
Déscolarisation
Hymne à la police
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler