Antisexisme > Mille nuances de sombre
Antisexisme
par Céd. le 9 octobre 2022

Mille nuances de sombre

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6782



illustration tirée du recueil Dans la rue, chansons et monologues, p.26, scène de ménage violente, 1899 - source : Gallica-BnF

Le vert est à moitié plein, de bleus et de jaune
Et le vin rouge lui rappelle sa bouche en sang
Quand l’homme cognait lorsqu’il rentrait gris.
C’est vrai, elle en a vu de toutes les couleurs
Essentiellement des vertes et des pas mûres
Douloureusement cuisinées au beurre noir.
Alors elle boit, du rouge... ou bien du blanc
Et ses pommettes en sont toutes violacées
Ses joues roses n’étant plus qu’un souvenir.
Les passants disent qu’elle a des bleus à l’âme
Mais ils songent à leurs vestons couleur pastel
Et se contrefichent de la clocharde rougeaude.
Ses hardes et ses avant-bras marron de crasse
Font pitié aux petites filles à chouchou grenat
Et à leurs mères en tailleur et blazer bleu marine.
Elle éructe des insanités à faire pâlir les traders
Qui portent en bandoulière un sac gris de lin
Et tiennent à la main les pages saumon du Figaro.
Elle agonit d’injures les salauds et les blancs-becs
Sans nuances de couleurs, tableau monochrome
Son regard anthracite cloue l’humanité au pilori.
Enfant, elle avait osé rêver d’une vie bleue azur
Mais elle dût se contenter d’un dégradé de beige
Avant que l’ensemble ne vire au noir mat et froid.
Après l’averse, quand se forme un arc-en-ciel
On entr’aperçoit ses dents brunies par les caries
Et un léger sourire sur ses lèvres un peu mauves.
Elle repense aux boules de sapins orange cuivre
Aux odeurs d’après-orage de la terre battue ocre
Et aux draps lilas fleurissant son lit d’adolescente.
J’ignore sa couleur de peau et je m’en moque
Blanche, jaune, noire ou autre que sais-je ?
Tant le vert-de-gris domine, sans retour possible.
Un homme, plutôt un bourreau, un tortionnaire
Un parmi tant qui confondent à mort et amour
A démoli celle - Rosa - à qui est dédié ce poème.

Céd.
PAR : Céd.
SES ARTICLES RÉCENTS :
Bègles
Remue-ménage
Hypothyroïdie
Qu’il retourne à Saint-Affrique !
Vierges, cierges et concierges
Julia
Lois scientifiques et pratiques militaires
De l’église en général. Des cabinets en particulier
Perfectible
Perfecto
Sobriété énergétique
God save the queen
La chute
Tueur de temps
Clochardologue
Au risque de vivre
Philosophie capitaliste
La véritable histoire de Jésus
Police Academy
Justice à deux vitesses
Bijouterie
Infractus
Fête de la musique
Insuffisant
Homo hospitalus
Ebranlement
Les enfants sont plus lucides que leurs parents
« Moi je dis qu’il existe une société secrète avec des ramifications dans le monde entier...
Idées glaires
Double-croche
Brise marine
Justice de France
Aix-en-Provence
Formation supérieure
Calcul
Vive la guerre !
Arts plastiques
Halloween parade
Exégèses
Souvenirs d’enfance
Les spectacles de l’opéra conique
Dépliant touristique
Retour
Potage de saison
A la fête de l’humain…
La pêche à la mouette
Vacances
Avis du conseil de l’ordre des médecins
Exit
Bourru philosophe
De guerre lasse
Pour toi, mon amour
Du mariage en général et des mariés en particulier
Dans quel monde vivrait-on ?
Faux-ami
CBD
Les feux de l’amour
Au Danemark
Jonathan Vian
Il y a…
Casse-tête olympique
Décalcomanie
Décalé
Home Sweet Home
Sports en berne
Au fil des âges et du temps qui passe…
Souvenirs de vacances
Sonnez !
Paedophilia
Œufs en folie
Le couvre-feu des chefs
Désinfection
Échappée belle
Histoire naturelle
Considérations logiques
Nostalgie quand tu nous tiens…
L’étendard sanglant est levé
Sagesse antique
Extrême droiture
Simple conclusion
Modes & Travaux
Triste sort
Réponse du député de la 1ère Souscription de la Somme d’Argent, François Rupin.
Apprentis dictateurs
Agatha christique
HP
Quai de la marine
Saint-Sylvestre
Braderie militaire
Homophonie
Une morale sympathique
Rockin’ the Republicans
Solidarité avec les petits dieux
Excursion printanière
Drôle de guerre
Mais voici la guerre
Omelette bien baveuse
EMC
Veuillez décliner votre identité !
Homo ça pince
Délit... Délit...
Ajustements langagiers
Penta garrulus glandarius
Corona mon amour
Cure
Macronie - Talibanie
Rude endormissement
Vivre et ne rien regretter
Boucs émissaires
Crépuscule
La Légion de l’horreur
Leçon de français
Défense de François Fillon
Déscolarisation
Hymne à la police
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler