Littérature > Le RAT-roseur Rat-rosé...
Littérature
par Evelyne Trân le 14 juillet 2020

Le RAT-roseur Rat-rosé...

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4978

Connaissez-vous Rimbaud ?





Concertiste de la chronique "Le rat noir de la bibliothèque", Patrick Schindler prend des livres, par d’autres écrits, et use de ses mots pour les placer dans la lumière. On, plutôt Evelyne Trân, inverse les rôles... Voici donc ce cher Patrick dont le rôle de "celui dont on parle"... Mais oublions ce "on" et laissons la parole à Evelyne Trân . (Bernard. CRML)



Connaissez-vous Rimbaud ?

De nom bien sûr ! Mais Rimbaud, c’est un pays qu’on n’a jamais fini d’explorer, une terre qui semble s’affranchir des notions d’espace et de temps. Durant son existence Rimbaud a voulu lui donner du relief à cette terre imaginaire confrontant ses illuminations d’adolescent au sol assoiffé de l’Afrique.

Rimbaud à l’envers et à l’endroit avec cette frontière inimaginable, impossible mais existentielle, voire cruciale qui lui a permis de décréter « Je est un autre ».
Oui, il fallait bousculer les frontières, il fallait être avant même de devenir ce Rimbaud poète qui envoie des signaux solaires aux affamés de liberté et d’orgasmes.
Rimbaud, c’est l’homme qui jouit en regardant le soleil et en écoutant la pluie ruisseler sur sa peau. Une petite anecdote : j’ai découvert Rimbaud au programme scolaire vers 15/16 ans et j’ai été tellement surprise par le décalage entre le discours rigide de la prof et le poème « Le bateau ivre » que j’ai dû m’abstenir de cours pendant 2 mois pour cause de dépression. J’avais compris que je ne pouvais rien écrire sur les poèmes de Rimbaud qui puisse être entendu.

Ce bateau ivre à l’époque comme nombre d’adolescents, j’ai dû m’y identifier et sans rien comprendre !

Alors en découvrant le livre de Patrick Schindler L’anarchiste inachevé, Arthur Rimbaud me revient en boomerang le choc émotionnel de l’adolescente submergée par la vague d’un poème.
Patrick Schindler aime raconter des histoires. Si je dis que son livre peut tenir entre les mains de tous les adolescents (et les adultes toujours adolescents) c’est parce que ce livre est aussi instructif que vivifiant. Pour une fois la connaissance objective ne vient pas borner le sentiment mais lui permet de rejoindre le rivage. Mais il n’y a pas de destination définitive, seulement des étapes et Patrick Schindler invite intelligemment les lecteurs à continuer le voyage.

Les pages des poèmes de Rimbaud, Verlaine, Nerval, restaient éparses sur mon lit, elles se touchaient. Les mots flottaient devant moi, je refusais de les figer. Ils étaient vivants, que Diable ! Ils respiraient l’écume, le sel, l’amertume, la sueur et je pouvais m’étendre sur cette mer de mots.
Que dis-je ! Rimbaud est un anarchiste effrontément sensuel mais pas seulement individualiste ou narcissique. Sa vie, celle que ses biographes se sont escrimés à décrypter, reste cette grande bouffée d’air à pleins poumons qu’il a refusé de contenir pour aller au bout de lui-même, ce bout de soi-même qui nous rattache aux autres infiniment.
Tout à fait passionnant, « L’anarchiste inachevé, Arthur Rimbaud » nous permet de sonder aussi bien nos ignorances, nos préjugés sur le poète que d’explorer tous ces chemins qu’a empruntés Rimbaud aventurier d’une terre toujours à inventer où l’anarchie et la poésie se rejoignent.
Et cette belle rencontre réussit à faire voler en éclats la poésie raide comme une statue. Qu’on se le dise, la poésie peut se vivre à pleins poumons, telle celle de Rimbaud, l’anarchiste inachevé, l’anarchiste humain, trop humain !

Eze, le 14 Juillet 2020

Evelyne Trân

L’Anarchiste inachevé Arthur Rimbaud, Patrick Schindler, Éditions du Monde libertaire. Il est disponible à la librairie Publico.

Patrick Schindler était l’invité de l’émission « Deux sous de scène » sur Radio libertaire, le 11 Juillet 2020.


PAR : Evelyne Trân
SES ARTICLES RÉCENTS :
Un biptyque
Elle
A propos de l’aquoibonisme
Bol d’air
Le théâtre de la vie
Double visite du brigadier
Une fantaisie du brigadier
le brigadier et la SORCIERE
Le brigadier néanmoins
Le retour du brigadier libertaire
Connaissiez-vous Henry Pessar ?
11e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Liberté j’écris ton nom
Connaissez-vous Velibor Čolić ?
10e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
9e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Mais ne dîtes pas n’importe quoi !
8e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Fourmi humaine
Sans visage
7e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Tous ces visages qui disent « ouf »
6e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
5e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
COVID 19 encore et encore
4e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
En relisant Baudelaire
3e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Suite des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Qui se cache derrière son masque ?
CAMUS
Avoir ou ne pas avoir le coronavirus
Confidence de femme
Brigadier !
Le brigadier prend le Tramway, correspondance à Mouette
Et revoilà le brigadier !
L’essence d’un individu c’est son intimité
Le brigadier est de retour...
Je m’appelle Erik Satie, comme tout le monde
Et pendant ce temps Simone veille
Poètes ? Deux papiers...
A voir, deux spectacles au féminin
deux pièces (de théâtre) à visiter au 36, rue des Mathurins
du théâtre en ce début d’année : Saigon / Paris Aller Simple
aux vagues d’un poète
Spectacles de résistance à découvrir au théâtre
SPECTACLES AU FEMININ A LA MANUFACTURE DES ABBESSES
Nouveaux coups paisibles du brigadier : BERLIN 33
Au théâtre : POINTS DE NON-RETOUR. QUAIS DE SEINE
théâtre : l’analphabète
Au théâtre "Change me"
c’est encore du théâtre : Killing robots
Théâtre : QUAIS DE SEINE
théâtre : Et là-haut les oiseaux
Théâtre : TANT QU’IL Y AURA DES COQUELICOTS...
théâtre : l’ingénu de Voltaire
théâtre : Les témoins
Théâtre : un sac de billes
théâtre : Pour un oui ou pour un non
Les coups paisibles du brigadier. Chroniques théâtrales de septembre 2019
Au bord du trottoir
Histoire d’un poète
au poète orgueilleux
La brodeuse
Dans quel monde vivons-nous ?
Portrait d’hybride
Tout va bien
La lutte
Page 57
théâtre : Sang négrier
Théâtre : CROCODILES -L’HISTOIRE VRAIE D’UN JEUNE EN EXIL
Théâtre : Europa (Esperanza)
Théâtre : Léo et Lui
théâtre : THIAROYE - POINT DE NON RETOUR
"Pas pleurer"
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler