Nouvelles internationales > L’agent orange-dioxine : Résumé du procès qui a débuté ce 25 Janvier 2021 à Evry.
Nouvelles internationales
par Evelyne Trân le 1 février 2021

L’agent orange-dioxine : Résumé du procès qui a débuté ce 25 Janvier 2021 à Evry.

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5421

Procès intenté par Madame TRAN To Nga à l’encontre de 14 firmes américaines.




Photo prise lors de la manifestation au TROCADÉRO le 30 Janvier 2021 à l’appel du Collectif Vietnam Dioxine
(c) Crédits photo : Coconty


Dans ce procès historique qui fait suite à une plainte de Madame TRAN To Nga datant de 2014 , et fut l’objet de plusieurs reports, la plaignante a dû subir les attaques des avocats des multinationales constituant un déni total des séquelles de l’agent orange dénoncées par Madame TRAN To Nga.

L’une des avocates n’a pas hésité à déclarer « Elle n’a pas plus de dioxine que vous et moi ».

Lors d’une interview diffusée sur LE MEDIA TV, Madame TRAN To Nga a invité ces avocats aux visages fermés à se rendre au Vietnam « Qu’ils rencontrent une seule victime ! »

4 millions d’enfants sont touchés par l’agent orange dont les effets continuent à frapper la 4ème génération.
Madame TRAN To Nga parle au nom de toutes ces victimes qui n’ont pas les moyens de s’exprimer.
Comme aux précédents procès intentés par l’Association Vietnamienne des victimes de l’agent orange, les multinationales qui contestent, par ailleurs, la compétence des tribunaux français, dénient toute responsabilité ayant pour seul argument qu’elles auraient obéi aux ordres des États-Unis « en guerre contre des rebelles ».
Pour les avocats de Madame TRAN To Nga qui s’appuient sur de multiples documents, ces sociétés ont agi de manière délibérée et pas seulement sur réquisition des États-Unis. Leurs mobiles étaient évidemment le profit qu’elles pouvaient tirer des appels d’offre. Elles ont maintenu le silence sur la dangerosité du produit pour éviter un scandale sanitaire qui mettrait en péril leurs intérêts commerciaux.
Si la responsabilité de ces fabricants est reconnue, la reconnaissance de l’écocide survenu au Vietnam constituera la première marche dans la lutte contre d’autres écocides qui menacent l’humanité comme notamment les essais nucléaires au Sahara.
La terre est un bien commun. Sa protection concerne les populations de tous les continents. A l’échelle de l’histoire de l’humanité, la lutte ne fait que commencer et nous avons besoin du témoignage de Madame TRAN To Nga qui humblement définit son combat : « Patience, courage et espoir ».

Le jugement du Tribunal sera rendu le 10 Mai 2021.

Eze le 1er Février 2021

Evelyne Trân

Agent orange. Dioxine 1er article




PAR : Evelyne Trân
SES ARTICLES RÉCENTS :
Ma terre empoisonnée de Tran To Nga
Les Grandes Traversées d’Helen JUREN
Brigadier même pas mort !
D’Anne Sylvestre à Camus
L’agent orange-dioxine
Passé, présent, futur
Pour qui vous prenez-vous ?
Bas les masques !
Les mots parlent d’eux mêmes
En attendant Godot... Isabelle Sprung.
Histoire de bus.
le brigadier tapera trois fois
Un biptyque
Elle
A propos de l’aquoibonisme
Bol d’air
Le théâtre de la vie
Double visite du brigadier
Une fantaisie du brigadier
le brigadier et la SORCIERE
Le brigadier néanmoins
Le retour du brigadier libertaire
Connaissiez-vous Henry Pessar ?
11e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Liberté j’écris ton nom
Connaissez-vous Velibor Čolić ?
Le RAT-roseur Rat-rosé...
10e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
9e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Mais ne dîtes pas n’importe quoi !
8e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Fourmi humaine
Sans visage
7e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Tous ces visages qui disent « ouf »
6e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
5e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
COVID 19 encore et encore
4e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
En relisant Baudelaire
3e partie des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Suite des entretiens à bâtons rompus de Patrick KIPPER
Qui se cache derrière son masque ?
CAMUS
Avoir ou ne pas avoir le coronavirus
Confidence de femme
Brigadier !
Le brigadier prend le Tramway, correspondance à Mouette
Et revoilà le brigadier !
L’essence d’un individu c’est son intimité
Le brigadier est de retour...
Je m’appelle Erik Satie, comme tout le monde
Et pendant ce temps Simone veille
Poètes ? Deux papiers...
A voir, deux spectacles au féminin
deux pièces (de théâtre) à visiter au 36, rue des Mathurins
du théâtre en ce début d’année : Saigon / Paris Aller Simple
aux vagues d’un poète
Spectacles de résistance à découvrir au théâtre
SPECTACLES AU FEMININ A LA MANUFACTURE DES ABBESSES
Nouveaux coups paisibles du brigadier : BERLIN 33
Au théâtre : POINTS DE NON-RETOUR. QUAIS DE SEINE
théâtre : l’analphabète
Au théâtre "Change me"
c’est encore du théâtre : Killing robots
Théâtre : QUAIS DE SEINE
théâtre : Et là-haut les oiseaux
Théâtre : TANT QU’IL Y AURA DES COQUELICOTS...
théâtre : l’ingénu de Voltaire
théâtre : Les témoins
Théâtre : un sac de billes
théâtre : Pour un oui ou pour un non
Les coups paisibles du brigadier. Chroniques théâtrales de septembre 2019
Au bord du trottoir
Histoire d’un poète
au poète orgueilleux
La brodeuse
Dans quel monde vivons-nous ?
Portrait d’hybride
Tout va bien
La lutte
Page 57
théâtre : Sang négrier
Théâtre : CROCODILES -L’HISTOIRE VRAIE D’UN JEUNE EN EXIL
Théâtre : Europa (Esperanza)
Théâtre : Léo et Lui
théâtre : THIAROYE - POINT DE NON RETOUR
"Pas pleurer"
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler