Dans un sale État > Ils ont voulu sortir Macron !
Dans un sale État
par Pierre Sommermeyer le 23 mai 2019

Ils ont voulu sortir Macron !

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4043



Ils ont voulu sortir Macron !

Sous prétexte que ce premier de cordée ne comprenait rien aux enjeux environnementaux, ils ont décidé de le promener. Alors ils sont rentrés dans des salles de conseil municipal, ils ont décroché son portrait, au vu et au su de tout le monde, sans se cacher. Ils l’ont emmené dehors pour qu’il puisse voir. Ça n’a pas plu. Les serviteurs du très-haut ont considéré cette petite promenade comme un acte terroriste ! D’où, interpellations, interrogatoires, gardes à vue et procès ! On ne touche pas aux portraits du prince.

75 militants ont été auditionnés. 24 sont poursuivis. Voici la liste des procès prévus.
28 mai Bourg en Bresse, 26 juin à Strasbourg, 2 septembre à Lyon, 9 octobre à Mulhouse et le 4 novembre à Grenoble

Certains mal-pensants, vont jusqu’à dire que Marine LePen arrivant au pouvoir n’aura pas besoin de faire voter de nouvelles lois répressives.

Tout est là !

Ne les laissons pas seuls !
PAR : Pierre Sommermeyer
SES ARTICLES RÉCENTS :
Discussions avec Rassinier
Une histoire de portraits
Anarchistes et juifs 1949-1950
Fétichisme et antiterrorisme
Objecteurs de conscience en Israël
Anarchistes et juifs. De la fin de la guerre à la création de l’Etat d’Israël
Juifs, peuple, État, des questions ?
Les fleurs jaunes des ronds-points
Le débat chez les anarchistes et leurs amis à propos de la Palestine entre les deux guerres
De l’affaire Audin et de quelques autres choses
L’anarchisme en Palestine entre les deux guerres
Israël, la victoire de Jabotinsky ?
Anarchistes et juifs entre les deux guerres
Anarchistes et juifs entre les deux guerres
Contingent rebelle, Patrick Schindler Editions (L’Echappée)
La Reine des neiges et les petites mains
Jean Genet : Traces d’ombres et de lumières (Aux Éditions libertaires)
En attendant la guerre...
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 26 mai 2019 17:44:21 par Bruley bernard

Le président élu se prend pour le Roi et décide que ceux qui toucherons à son portrait royal seront poursuivi. Si c’est cela la Démocratie alors je dis bouffon, nous aurions du les brûler sur place incognito . cette démocratie est de la merde.
Je ne pense pas que les révolutionnaires de 1789 soient les décideurs de cette loi ridicule