Luttes syndicales > Travailleurs sans papiers en lutte
Luttes syndicales
par Ramón Pino le 27 octobre 2021

Travailleurs sans papiers en lutte

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6047

Pendant que les grands « médias » nous abreuvent des déclarations d’un certain « Z » à propos d’invasion, d’immigration et de « grand remplacement » , il ne faudrait pas oublier que dans la vie réelle, nombre de luttes de ces immigrés se déroulent actuellement, qui évidemment sont parfaitement ignorées par ces mêmes médias.
Et pourtant … dans nombre de secteurs, les travailleurs sans papiers qui subissent une surexploitation se rebiffent et s’organisent pour dire, stop ! Ça suffit de la discrimination, des contrats précaires, de la sous-traitance et de l’auto-entreprenariat imposé …

Après les femmes de chambre des hôtels du groupe Accor, les éboueurs, les ouvriers du BTP, les livreurs du Transport Presse, les intérimaires de Manpower, ce sont les livreurs de Monoprix qui entrent dans la danse et exigent : « À travail égal, salaire égal ». Il y avait déjà eu au début de l’été une grève victorieuse chez Monoprix (dont le Monde libertaire s’était fait l’écho). Cette fois-ci ce sont les livreurs du Monoprix du 133 rue de Belleville qui ont cessé le travail.

Depuis des années ils réclament les papiers de leur régularisation, ce qui permettrait d’augmenter leurs salaires et les sortir de leur précarité. Depuis des années ils se heurtent aux obstacles imposés par les autorités préfectorales. Ils ont compris que leurs employeurs peuvent - s’ils le désirent – soutenir leur demande de régularisation. Mais comme ils le disent dans leurs tracts, ils ont aussi compris autre chose et pose la question : « Quel intérêt aurait un employeur qui nous surexploite d’accompagner cette demande ? Aucun ! »

Syndiqués pour la plupart et appuyés par la CGT-Île de France, ils en appellent à l’unité d’action de tous les travailleurs : « Nous formons une seule communauté de travail et nos intérêts sont communs ». Bien vu, et bonne raison pour les soutenir et les rejoindre :




Rassemblement chaque jour à partir de 9h30
devant leur magasin Monoprix
133 rue de Belleville – 75019 (Métro Jourdain)





Le combat vient de commencer, le combat continue !



Ramón Pino
Groupe anarchiste Salvador Seguí

PAR : Ramón Pino
Groupe anarchiste Salvador Seguí
SES ARTICLES RÉCENTS :
Sous-traitance encore, maltraitance toujours
Levée du piquet de grève à Monoprix belleville
Hôtels : Les grèves se multiplient
Les retraités ne battront pas en retraite
Monoprix : Toujours en lutte
Victoire !
La précarité dans la rue
Certains ont la mémoire qui flanche
Les élections passent, l’exploitation demeure
Manif !
SOUS-TRAITANCE = MALTRAITANCE
Hôtel IBIS en grève
Secteur hôtelier : encore une victoire
UNITÉ OU RAVALEMENT DE FAÇADE
Anti-syndicalisme primaire
Casse-tête chinois en Espagne
anarcho-léninistes ( ?), anarcho-capitalistes (??), anarcho-collabos (!!)
MONOPRIX ST ANTOINE CONTRE LA REPRESSION SYNDICALE
Mort programmée de la distribution de la presse
La lutte de classe c’est ici
Retraités mais pas inactifs
Expulsions - inculpations
14-N : un pas en arrière, trois pas en avant
Eduardo Colombo (1929-2018)
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler