Chroniques du temps réel > Faits d’hiver : No Man’s Land de la mort pour les migrants
Chroniques du temps réel
par Jean-Marc Raynaud le 27 septembre 2021

Faits d’hiver : No Man’s Land de la mort pour les migrants

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5975




Quand un migrant tente de franchir illégalement une frontière et qu’il en est empêché physiquement, il fait marche arrière en attendant de pouvoir de nouveau tenter sa chance. Il en est ainsi depuis toujours.

Désormais, il n’est pas sûr qu’il puisse en être toujours ainsi. Pourquoi ? Tout simplement parce que, pour pouvoir attendre une nouvelle occasion, il faut que le pays, dont vous n’êtes pas originaire mais qui vous avait accueilli, et sur lequel vous vous trouviez quand vous avez essayé de franchir la frontière le séparant de son voisin, veuille bien vous accepter de nouveau. C’est généralement le cas. Mais, s’il ne veut pas, que se passe-t-il ? Et bé, c’est simple. Vous vous retrouvez dans un No Man’s Land où vous ne pouvez plus ni avancer, ni reculer. Et…

Et c’est ainsi que fin septembre, 4 personnes sont mortes de froid, de faim… dans le No Man’s Land entre la Pologne et la Biélorussie. La Pologne n’en voulait pas. La Biélorussie n’en voulait plus.

Bon, d’accord, la Pologne ne fait pas partie de l’Europe et la Biélorussie n’est pas un modèle de démocratie. Mais cela justifie-t-il un tel silence chez les bonnes âmes politiques et médiatiques de chez nous ? Ah, c’est vrai, il y a les prochaines élections et on ne peut pas tout faire !

Beurck !

Jean-Marc Raynaud

PAR : Jean-Marc Raynaud
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 27 septembre 2021 11:53:08 par Luisa

Quelle HONTE !! De quoi HURLER !!
Merci beaucoup pour cet article

2

le 8 octobre 2021 21:41:46 par dan

mais la Pologne fait partie de l’Europe.