Chroniques du temps réel > Prise de conscience au temps du confinement ?
Chroniques du temps réel
par Céd le 19 avril 2020

Prise de conscience au temps du confinement ?

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4720



Les lecteurs du Monde Libertaire partagent la conviction
Que l’enfermement carcéral est une véritable abjection.
Les arguments sont connus contre le système des prisons
Dissoudre la question sociale par la criminalisation ?

Dans le contexte actuel de confinement
On assiste depuis peu à d’étranges ralliements.
Certains sont même parfaitement surprenants
Laissez-moi vous rapporter un témoignage édifiant.

Je parcourais distraitement les pages d’un journal infâme
Je n’en fais pas mystère, il s’agit du Figaro Madame
Un homme narrait par le menu qu’avec sa femme
Ils commençaient tous deux à souffrir de vague à l’âme.

La restriction de libertés commençait à leur peser
Ils se lassaient de faire le tour de leur propriété.
On se sent gaillard avec un million de mètres carrés
Mais on finit tout de même par s’y ennuyer.

Quand on circule ordinairement en Jumbo Jet
Qu’on parcourt le monde avec la Jet Set
Il faut comprendre que la dépression nous guette
Se lamentaient l’ingénu et sa belette.

« On a une pensée sincèrement très émue
Pour l’ensemble de ceux qui sont détenus.
Nous-mêmes partageons la condition de reclus
Larmoyait le particulier de manière convenue.

Et d’ajouter : c’est un vrai scandale
On vit une période extrêmement bancale.
Les uns en cellule, les autres sans leurs stalles
A tous adressons un message amical. »

On lui aurait donné le bon Dieu sans confession
Par malheur, le bon Dieu est une invention.
C’est devenu gros comme une maison
Qu’il fallait sonder ses intentions.

***

Je vous ai vendu un pain surprise.
Certes, il y a tromperie sur la marchandise.
Mais si je suis responsable de la traitrise
Vous l’êtes de votre trop plein de gourmandise.

Il faut se défier des fables et des fabulistes
Des affables aussi et des fatalistes.
Toute cette bande de fieffés moralistes
Cherche à faire de vous de pauvres lampistes.

Pour révéler le fin mot de l’histoire
Passé ce moment de solidarité illusoire
L’agent a révélé ses instincts les plus noirs
Aux antipodes d’un projet de Grand soir.

« La surpopulation carcérale ne se réglera pas à coups d’or »
Pontifiait-il peu de temps avant sous les lambris et les ors.
Notre homme proposait alors de régler leur sort
Aux condamnés en rétablissant la peine de mort.

Céd
PAR : Céd
SES ARTICLES RÉCENTS :
Conversion
Viles et serviles mathématiques
Y a d’la fumée à La Poste
Rimes de vacances
Dé-confinés et… crédules
Le confinement tel qu’en lui-même
Sauvez des vies… restez prudents
Flicage au sol
Géolocalisation
Confiné… dans la rue
L’amour ou la vie
Une bonne guerre pour en finir
Virus & Puce
Petits conseils entre amis
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 7 juin 2020 16:19:09 par Luisa

MAGNIFIQUE !