Religions et autres mythes > Notre père qui êtes odieux.
Religions et autres mythes
par bernard le 29 avril 2019

Notre père qui êtes odieux.

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4003

Woman no cry, don’t shed no tears No woman no cry
Femme ne pleure pas, ne verse pas de larmes Non femme ne pleure pas
.

Est-ce pour éviter de voir une femme pleurer (et en être ému) que les fidèles du chef de la dynastie hassidique Gour auraient réclamé l’intervention de députés du Likud afin de contraindre une femme de ce parti à quitter son poste à un bureau de vote de la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak pendant les élections législatives, mardi 9 avril ?
Que nenni !...
Cette femme a été contrainte de quitter son poste à la demande du chef de la secte hassidique Gour, le rabbin Yaakov Aryeh Alter. Ce rabbin Yaakov Aryeh Alter n’a pas eu l’intention d’insulter la femme en question, non… « Woman, no cry », même lorsque ses fidèles lui ont proposé de l’argent pour se soumettre, « No, woman no cry ».




Il se trouve juste que le rabbin Yaakov Aryeh Alter, selon un de ses adeptes, « ne reçoit pas les femmes et ne les regarde pas ».
En Israël, les communautés ultra-orthodoxes aimeraient bien imposer la séparation des hommes et des femmes que ce soit à la synagogue, lors des mariages. Ils ont bien essayé dans les transports publics mais la Cour suprême a jugé cette idée illégale. Dans les médias ultra-orthodoxes, pas d’images de femmes, il s’agirait d’une violation de la pudeur...

Il existe une façon toute simple de faire disparaitre les femmes de la vue des intégristes, ça s’appelle le niqab ou la burka… Déjà pris…

Les intégristes juifs, les intégristes musulmans… n’oublions pas les intégristes catholiques : Dans le Code de droit canonique, qui régit la vie de l’Église, on trouve le canon 1262 où il est écrit " Quand ils assistent aux fonctions sacrées […] les hommes doivent être tête nue[…]quant aux femmes, elles doivent avoir la tête couverte et être vêtues modestement, surtout quand elles s’approchent de la sainte table. " Pour les intégristes catholiques, remettre en cause cette obligation serait remettre en cause la parole de « dieu » et de la Sainte écriture… Allez, les filles… port du voile obligatoire !...
« No woman no cry ! »

A ce propos, le reggae, les rasta, cooool, barbe et dreadlocks… Dans la Bible il est dit « le rasoir ne touchera pas la tête du juste » … Les véritables rastas, « no woman no cry », ont pour religion le rastafarisme. Je ne sais pas si les femmes rastafaris, classées en tant que citoyennes de deuxième ordre, peuvent tenir des bureaux de vote en Jamaïque. Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’elles ne pourraient pas le faire pendant leurs règles ; les femmes rastafaris étant alors qualifiées de polluées, indignes et contraintes à l’isolement. Vous avez un ami rasta et vous voulez faire des économies ? Pas de souci, amener le dans un restaurant : il ne commandera rien et refusera d’être servi par une femme qui pourrait avoir ses règles… Histoire vécue… « No woman no cry ». Non, femme rastafari, ne pleure pas. Tu te dois d’être silencieuse et obéissante au possible, et même inexistante en période menstruelle…

Il serait loisible de poursuivre ce périple au milieu des intégristes en tournant notre regard vers les autres religions. Le constat serait sensiblement le même : au nom d’un père fouettard planqué dans les nuages, les femmes devront se soumettre aux dogmes édictés par des hommes. Que les hommes en profitent, logique… A nous de convaincre les femmes qu’elles n’ont rien à gagner mais plutôt tout à perdre avec les religions.




PAR : bernard
groupe d’Aubenas
SES ARTICLES RÉCENTS :
Sheila, Janet, Lorrane, Rajni...
Trump’ettes de Jericho
Ancien article : Comme un sale goût dans la tronche
Faites-le taire !
Et la retraite on vous la sert comment ? - Surtout pas "à point" !...
Ami étranger, tu es trop nombreux...
Tous les hommes naissent libres et égaux. Sauf les femmes...
propos de haine ordinaire
Avortements et mariages gays légalisés en Irlande du Nord
Madame l’ambassa-triste
La lumière contre l’obscurantisme
Encore une régression sociale !
jusqu’où ?
Avenir irradieux ?
Nigra Safo, le temps d’une rencontre
Génération pénitenciaire
Complètement barge
Acquittée !
Kevin, pour l’exemple
état de terrorisme. La bourse aux alibis
Divorce à l’italienne
Un tout petit peu d’air...
Y a vraiment urgence pour les urgences
C’est pour ton bien
Homard m’a tuer
Chansons...
Que le coupable se dénonce ou alors je punis toute la classe !
la reculade
Maréchal, nous voilà...
La réponse qui tue
Résistance pacifique
Les enfoirés du Pirée.
Pour défendre le plombier polonais
Terrorisme légal
Et le Valls a mis le temps...
No comment !
Méfiance
Un réfugié parmi tant d’autres : Le caricaturiste bielorusse Denis Lopatin.
Et une [MA]c[R]onnerie de plus !
Vox populi...
Goaaaaal !
Actualité brûlante
Champagne !
Le coupable, c’est 68 !
Tartarin à la récré
Sévice national à l’horizon !
Des paroles, des paroles, des paroles...
stupeur
bruit de vieilles bottes
froid dans le dos
Le Pandraud le l’année
Crosse en l’air !
Tri sélectif des données d’une info...
Obso, l’essence du capitalisme
Castaner : de "castanea", châtaigne
Et avec ça, 3 "pater" et 2 "avé"...
Regardez-les passer...
Big brother is listening you
Les gilets jeunes ?
l’ajustice a encore cogné !
Comme un air de déjà vu
C’est lui qui a commencé
les accros au LBD.
Sur les traces de Ptolémée Macron *
Elle s’appelait Zineb Redouane. Elle avait 80 ans.
Non mais, qui c’est qui commande !
Hausser le thon...
En direct du direct
"I have a dream"
Quand on voit ce qui se passe ailleurs...
appel à ordure
Et ça continue...
Espèce de bachibouzouk
Le Père-Noël est une ordure
Donne-moi ta montre et je te donnerai l’heure
La connitude, ça dégouline...
Y a dix ans, un meurtre
"Zéro de conduite"
Meurtre à Marseille
il ne faut pas laisser les intellectuels jouer avec les éprouvettes
Mad Donald
Y a pas que la banquise qui va fondre...
Electrons, piège à cons
Le salariat, père de tous les vices
Mais on n’apprend pas à un porc à cesser de se gaver. Tant qu’on remet de l’or dans son écuelle d’acier.
Seymourite aigüe
Les sages de La Haye...
Le retour de Bob l’éponge
Message de Colomb aux fachos lyonnais ?
Les coups et les douleurs
BURE
11 novembre à Joyeuse (07)
80 ans, toujours debout...
péripatéticienne de patronyme du père tout puissant !
C’est moi Le Maire, c’est toi Rugy. C’est moi le méchant, c’est toi le gentil...
vade retro, loi de 1905 !
ah, ah ,ah, ah, Pétain de toi !
Un gendarme au lycée
Expulsée
Départ vers le passé
Tristesse et colère
cherchez le militaire
Mon oncle un fameux bricoleur
C’est Bysance !
Quand passent les faisans
Fuel legal racket
La retraite sent le roussi
Kanaky, année zéro ?
Proposition de loi LR contre les black blocs adoptée au sénat
On nous ment !
Fidel à lui-même
Caché ce mot que je ne saurais croire
mort d’un journaliste
insoumis, soumets-toi !
Fo pas exagérer !
Fausse joie
"Oh, pétard !"
FO ce qui FO
Une valse à quatre sortants, comme c’est charmant, une valse à quatre sortants...
les brèves. "Ze retour"
Hidalgo parle de toits
Réquisition d’une maison pour loger les personnes sans-toit
à l’extrème droite, sur la photo de famille...
La mac(r)onnerie du jour
казакһстан
L’habit ne fait pas le moine
Happy Good Year ?
Flamanville, de la fuite dans les idées.
Collomb, top gone ?
La mémoire qui flanche
Beurk !
balle dans le pied
Laissez venir à moi...
Lasso de plomb
Bonne récupération
allez, vole petit zoziau !
Maîtresse, il m’a traîté !
Tu me prêtes ta femme ?
Quand le Collomb roucoule
Pour les Collombophiles
Les Consigny ça osent tout
Budget
Le temps de prendre l’air
Campion l’immonde
Le juste prix
hommes en blanc...
C’est le tango des bouchers de la Villette
Fake macronnesque
Pas fake
Fermez des écoles, vous ouvrirez des prisons !
Nuit à l’Assemblée
info incomplète
Ni Depardieu ni maître
LREM lave plus blanc
fausse joie
"je vois ! "
Corées graphies
A table
Fallait y penser avant !
ein BZV
verdict
C3H8NO5P
le vrai verdict
no fake
fake
une ex "prisonnière ultra médiatisée" favorable à l’emprisonnement de 2 journalistes d’investigation
Débranche !
Affaire Maurice Audin
Foutage de gueule
Le palais est trop bon avec les pauvres
Casse-toi Le Pen !
Manu 1er, petit frère des pauvres...
descente infernale
ça c’est rapé !
On leur fera payer l’addition
ça gaze !
Attaque sur la ZAD alsacienne
Un château en Suède
Déluge de bombes amorcé en Syrie
La musique qui marche au pas...
T’ar ton handicap à la récré
nedlagd ! *
les temps changent...
On s’en fout
De quoi se réjouir
Répression ou représailles ?
Brésil, campagne électorale à couteaux tirés
Dialogue social plombé en Irak
Non à l’Europe, oui à son fric
ça chauffe pour lui
Trump pas content
Décision historique
Naufragé.e.s
"Vénus noire", quel mec !
Libre choix ?
Re(ma)niement ministériel
Le permis de chasse, ça coûte un bras !
T’ar ta gueule à la mi-temps !
Le tri des ordures
l’Homme, nombril de l’univers ou trouduc intergalactique ?
L’anarchie, une amie de cinquante ans
Toujours plus haut
victimes
Louis l’anARTIste
En avant, marche !
Les habits neufs du châtelain
La propriété c’est le bol
pas la frite
on the road again
Comme un sale goût dans la tronche
Autour d’une pizza
Repas gaché
le fugitif
Ogres de barbarie
Caumare
La musique qui marche au pas...
Fermez des écoles, vous ouvrirez des prisons
Marée bleue sur la ZAD
comme une journée sans pain
49.3 nuances de gré
Choisis ton camp, camarade !
Bébert le bousier
l’argent n’a pas d’honneur
"Ecce homo ! "
Education Nationale : une porte ouverte sur l’Armée
État de terrorisme
Terrorisme d’Etat
L’noisavé
Alors, rat... compte !
Révoltée !
C’est pour ton bien
Usine d’aliénés
Prédateur Social
Fourrière pour tous
Maudits codes-barres
Troisième démarque
11 novembre 2015, intervention à Joyeuse (Thème « exodes »)
Nigra Safo, le temps d’une rencontre
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler