Chroniques du temps réel > La propriété c’est le bol
Chroniques du temps réel
par bernard le 26 janvier 2017

La propriété c’est le bol

Y a des jours où on devrait rester couché... Mercredi 25 dans la matinée, Arthur, le mec de la télé, a dû se frotter les yeux en voyant sa voiture de luxe, une Bentley estimée à près de 200.000 euros (14,6 années de SMIC d’un emploi à temps plein…) coincée par les flics à cause de ses vitres teintées.

Un décret d’avril 2016 entrée en vigueur depuis le début de l’année interdit les vitres surteintées. À défaut les automobilistes s’exposent à une amende de 135 euros et à un retrait de 3 points.

Il paraît que c’est pour assurer une meilleure visibilité pour le conducteur mais aussi pour renforcer la sécurité des schtroumpfs à képi. Et, œuf corse, pour verbaliser plus facilement le non port de la ceinture ou le téléphone au volant. Heureusement pour Arthur, la sanction s’applique uniquement au conducteur et non au propriétaire du véhicule. C’est donc le chauffeur de l’animateur qui écopera de la sanction.

Continuera-t-il à courber l’échine et à ouvrir la porte à son bon maître ?
PAR : bernard
SES ARTICLES RÉCENTS :
hommes en blanc...
C’est le tango des bouchers de la Villette
Fake macronnesque
Pas fake
Fermez des écoles, vous ouvrirez des prisons !
Nuit à l’Assemblée
info incomplète
Ni Depardieu ni maître
LREM lave plus blanc
fausse joie
"je vois ! "
Corées graphies
A table
Fallait y penser avant !
ein BZV
verdict
C3H8NO5P
le vrai verdict
no fake
fake
une ex "prisonnière ultra médiatisée" favorable à l’emprisonnement de 2 journalistes d’investigation
Débranche !
Affaire Maurice Audin
Foutage de gueule
Le palais est trop bon avec les pauvres
Casse-toi Le Pen !
Manu 1er, petit frère des pauvres...
descente infernale
ça c’est rapé !
On leur fera payer l’addition
ça gaze !
Attaque sur la ZAD alsacienne
Un château en Suède
Déluge de bombes amorcé en Syrie
La musique qui marche au pas...
T’ar ton handicap à la récré
nedlagd ! *
les temps changent...
On s’en fout
De quoi se réjouir
Répression ou représailles ?
Brésil, campagne électorale à couteaux tirés
Dialogue social plombé en Irak
Non à l’Europe, oui à son fric
ça chauffe pour lui
Trump pas content
Décision historique
Naufragé.e.s
"Vénus noire", quel mec !
Libre choix ?
Re(ma)niement ministériel
Le permis de chasse, ça coûte un bras !
T’ar ta gueule à la mi-temps !
Le tri des ordures
l’Homme, nombril de l’univers ou trouduc intergalactique ?
L’anarchie, une amie de cinquante ans
Toujours plus haut
victimes
Louis l’anARTIste
En avant, marche !
Les habits neufs du châtelain
pas la frite
on the road again
Comme un sale goût dans la tronche
Autour d’une pizza
Repas gaché
le fugitif
Ogres de barbarie
Caumare
La musique qui marche au pas...
Fermez des écoles, vous ouvrirez des prisons
Marée bleue sur la ZAD
comme une journée sans pain
49.3 nuances de gré
Choisis ton camp, camarade !
Bébert le bousier
l’argent n’a pas d’honneur
"Ecce homo ! "
Education Nationale : une porte ouverte sur l’Armée
État de terrorisme
Terrorisme d’Etat
L’noisavé
Alors, rat... compte !
Révoltée !
C’est pour ton bien
Usine d’aliénés
Prédateur Social
Fourrière pour tous
Maudits codes-barres
Troisième démarque
11 novembre 2015, intervention à Joyeuse (Thème « exodes »)
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler