DERNIERS ARTICLES POSTÉS
Religions et autres mythes
par Nuage Flou le 17 avril 2019

Notre-Dame des flammes

Peu avant 19 heures hier soir, au hasard d’une promenade de fin d’après-midi, nous distinguions une sorte de pagaille sur le pont de Sully qui relie le boulevard Saint Germain à l’île Saint Louis. Smartphones brandis à bout de bras, touristes et parisiens, bouche-bée, immortalisaient en silence le Grand Incendie. Heureusement, comme à son habitude efficace et soucieuse du bien public, voici bientôt la maréchaussée qui nous livre la bande son: puissantes sirènes, sifflets striden ...

Anarchie dans le monde
par Eric Vilain le 17 avril 2019

Révolution russe : d’autres acteurs, scénarios, approches et perspectives

Revolução Russa: outros atores, cenários, abordagens e perspectivas

Pour les lecteurs et lectrices qui lisent le portugais, nous recevons ce livre venant du Brésil, sur la révolution russe. Il a été mis en œuvre par trois universitaires brésiliennes, de Rio de Janeiro plus précisément, qui ont fait appel à des contributions multiples, dont une de René Berthier. (Éric Vilain) ...

Les articles du ML papier
par Odile GA Lyon le 17 avril 2019

Colère

Un petit bout de fil dépasse. Tu tires dessus. Le voile se détricote, petit à petit d’abord, puis à toute vitesse. Elle a été abusée sexuellement. ...

Chroniques du temps réel
par bernard le 16 avril 2019

Actualité brûlante

Dans toute église il y a toujours quelque chose qui cloche. » a dit Prévert. La Cathédrale Notre-Dame de Paris a connu les flammes de l’enfer et la France est défigurée. ...

Actus anarchistes
par crml le 15 avril 2019
Actus anarchistes
par Ramón Pino le 15 avril 2019

anarcho-léninistes ( ?), anarcho-capitalistes (??), anarcho-collabos (!!)

Celui (ou celle) qui signe Libertad est visiblement plus à l’aise dans l’anathème que dans l’argumentation. Bien qu’habituellement je ne discute pas avec les imbéciles parce que ça les instruit (oui, je sais, elle n’est pas de moi celle-là), en tant qu’anarchiste et membre de cette association 24 août 1944, je me permets d’apporter quelques précisions à Libertad, histoire d’éclairer un tant soi peu sa lanterne. ...

Les articles du ML papier
par Hugues le 15 avril 2019

L’autogestion en chantier

C’est le titre de l’ambitieux ouvrage de Frank Georgi qui tente une histoire globale de l’autogestion et dont le sous-titre précise l’objet de la recherche historienne, à savoir les gauches françaises et le « modèle » yougoslave (1948-1981). Impossible de résumer en quelques milliers de signes une telle somme (520 pages). ...

Les articles du ML papier
par Aurélien Roulland le 15 avril 2019

GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS LIBERTAIRE OUVERT A TOUTES ET TOUS !

Ah ! Le printemps ! Enfin !

J’aime cette saison. C’est l’heure où la lumière revient et couvre la terre de ses chaudes couleurs, l’heure où les ursidés comme moi sortent de la grotte où ils hivernaient pour aller goûter les frais pâturages de la vie, celle de planter ses premières graines de cannabis dans le jardin, l’heure des premiers barbecues, des premiers bourgeons, de regarder avec émotion les petits animaux se cavaler les uns au cul des autres... c ...

Les articles du ML papier
par Annick Stevens le 15 avril 2019

Plaidoyer pour une humanité non dichotomique

La controverse sur l’écriture inclusive peut paraître anecdotique comparée au problème des rapports entre les sexes et des luttes contre toutes les dominations. Cependant, il est indéniable que la manière dont on s’exprime révèle une certaine conception de ce dont on parle et entraîne des effets sur les personnes auxquelles on s’adresse. ...

Chroniques du temps réel
par Jean-Marc Raynaud le 15 avril 2019

Une mandoline pour Pierre

Pierre Patoz habite Domino. Un petit village de l’île d’Oléron. Depuis toujours il nous enchante, seul ou avec deux amis, en jouant de la mandoline dans sa cour (qui donne sur la rue) ou au café-presse Le Gaulois juste en face de chez lui.
Pierre a 93 ans. ...

Brèves de combat

> Chroniques du temps réel

Des paroles, des paroles, des paroles...

le 2 avril 2019 | PAR bernard
"Pour louper l’école", chanson d’Aldebert, bientôt fichée S ?
Depuis sa sortie en 2008, elle n’avait pourtant jamais soulevé de polémique mais voilà que...
Comme elle devait être reprise pour le spectacle de fin d’année de l’école Jacques Prévert de Ludres (Meurthe-et-Moselle), les parents ont commencé à l’entendre en boucle. Au point qu’un papa a fini par écouter les paroles… « faire pipi sur un policier »… lettre de protestation au ministère.
"Faire pipi sur un policier, prendre en otage ma petite sœur, faire sauter la classe à la dynamite"...
Le syndicat très, très, très à droite France Police - Policiers en colère a annoncé porter plainte contre le directeur de l’école ainsi que contre l’Éducation nationale pour incitation au terrorisme, provocation d’un mineur à commettre un crime ou un délit et diffamation.
"Le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer n’a pour l’heure pas réagi ni d’ailleurs le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Notre syndicat étendra le champ de sa plainte pénale à la personne du ministre Blanquer pour complicité si ce dernier ne fait pas immédiatement cesser les infractions",
Dans la foulée, la fédération des chasseurs va-t-elle porter plainte contre Chantal Goya pour provocation vegan à commettre un crime ?
> Nouvelles internationales

Le Sultanat de Brunei commence à appliquer la Charia contre les homosexuel.les et les personnes adultères

le 31 mars 2019 | PAR Pat de Botul
Dans ce riche petit état pétrolier d’Asie du Sud-Est, l’introduction de la charia a commencé à être appliquée depuis 2014, contre les citoyen.ne.s homosexuel.les, condamné.e.s à la lapidation et fouetté.e.s à mort.
La nouvelle législation de Brunei, situé sur l’île de Bornéo, prévoit aussi la peine de mort en cas d’adultère et l’amputation d’une main ou d’un pied pour vol, et ce, malgré l’opposition des défenseurs des droits humains...
> Nouvelles internationales

Etats-Unis : la Géorgie vote une loi anti-avortement la plus contraignante du pays

le 31 mars 2019 | PAR Pat de Botul
Les députés de l’État de Géorgie, dans le sud des États-Unis, ont voté une loi anti-avortement, la plus contraignante du pays en matière de période possible d’intervention. Le Parlement de cet état conservateur et religieux, a voté l’interdiction de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) dès la détection d’un rythme cardiaque chez l’embryon, possible à partir de la sixième semaine de grossesse (sauf en cas de complications médicales, mais pas pour les victimes d’un viol et d’un inceste)...
Les associations de défense des droits humains dénoncent un texte interdisant l’avortement avant que la majorité des femmes n’apprennent leur grossesse. Cette loi, dite "du battement de cœur », a déjà été votée dans plusieurs États américains, comme le Kentucky et l’Iowa, où elle a toutefois été immédiatement bloquée par des juges. Le 20 mars, le Parlement du Mississippi l’a également adoptée.
Pourtant, la Cour suprême avait légalisé l’avortement aux États-Unis en 1973, jugeant que les femmes pouvaient avorter tant que le fœtus n’était pas viable. Au-delà, chaque État pouvait restreindre ou interdire les avortements, sauf si la vie ou la santé de la mère était en danger. Mais, l’arrivée de deux juges nommés par Donald Trump à la Cour suprême a fait basculer l’institution dans le camp conservateur, nourrissant les conjectures sur une possible évolution de cette jurisprudence...
> Chroniques du temps réel

froid dans le dos

le 28 mars 2019 | PAR bernard
Si de nouveaux attentats surviennent, un Français sur deux est d’accord avec l’idée de nommer, de manière temporaire, un militaire à la tête du pays, selon ce sondage Odoxa réalisé en février auprès de 1 002 Français et commandé par l’éditeur JC Lattès à l’occasion de la sortie le 1er mars du roman "Article 36" d’Henri Vernet, livre qui raconte comment le président de la République fait appel à un général populaire pour en finir avec le terrorisme et des désordres en France.
"Je me suis rendu compte qu’il y avait en France la possibilité de proclamer l’état de siège avec l’article 36 de la Constitution, c’est-à-dire un recours à l’armée. » a déclaré au Point l’auteur, journaliste au Parisien.
On nous rejoue Le sale air de la peur...
> Nouvelles internationales

bruit de vieilles bottes

le 28 mars 2019 | PAR bernard
Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a ordonné lundi que soient organisées « les commémorations qui se doivent » pour le 55e anniversaire du coup d’État du 31 mars 1964 qui avait installé une dictature militaire de 21 ans, a annoncé son porte-parole. Interrogé sur ce que recouvraient ces célébrations, il a répondu : « Ce que les commandants choisiront dans leurs garnisons, et dans le contexte dans lequel elles doivent être réalisées. »
« Le président ne considère pas le 31 mars 1964 comme un coup D’État militaire. Il considère que la société rassemblée, sentant le danger que le pays était en train de vivre », a réussi ce jour-là en unissant «des civils et des militaires, à récupérer le pays et le remettre en marche».
Bonjour les sondés prêts à mettre un militaire à la tête de la France…
> Antisexisme

Les insultes homophobes dans les stades de foot "font-elles partie du folklore" ?...

le 27 mars 2019 | PAR Pat de Botul
La ministre des sports est sortie outrée du dernier match PSG/OM, après avoir entendu les insultes homophobes de certains supporteurs parisiens.
Mais, pour Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la Ligue de Football professionnel, interviewée dans un quotidien, ces insultes homophobes : «C’est le folklore, le folklore du foot… J’assiste à plus de 50 matchs par an. Ce sont des propos qu’on entend régulièrement. Ça ne veut pas dire qu’ils sont acceptables, mais ils font partie de l’expression d’une ferveur populaire qu’il faut prendre comme telle.» Et, ce qui a provoqué la colère de l’association SOS Homophobie, elle a ajouté : «Je ne dédouane pas ce qui s’est passé. Mais quand on parle de chants homophobes, pour beaucoup de supporteurs cela fait partie du folklore. Je ne suis pas en train de dire que ça doit le rester, mais c’est une réalité. La majorité des supporteurs n’ont pas l’impression de blesser. Donc le travail d’éducation est important à faire pour montrer que derrière les mots, on peut faire souffrir quelqu’un qui se sent attaqué. Et ça, ce n’est pas acceptable.»
Et si ce "travail d’éducation", Nathalie Boy de la Tour commençait par le faire sur elle-même ?!...
> Dans un sale État

Le Pandraud le l’année

le 25 mars 2019 | PAR bernard



" Quand on est fragile, qu’on peut se faire bousculer, on ne se rend pas dans des lieux qui sont définis comme interdits et on ne se met pas dans des situations comme celle-ci" dixit Macron à propos de Geneviève Legay, la manifestante pacifiste grièvement blessée à Nice.
Décembre 1986, Robert Pandraud, ministre délégué à la sécurité, avait dit froidement : « Si j’avais un fils sous dialyse, je l’empêcherais de faire le con la nuit ». Il commentait la mort de Malik Oussekine, mort sous les coups de policiers au cours d’une manif.
Comme quoi, le terrorisme d’État, c’est indémodable…
> Dans un sale État

Crosse en l’air !

le 23 mars 2019 | PAR bernard
Gilets jaunes, acte 19. L’armée n’est "en aucun cas en charge du maintien de l’ordre et de l’ordre public", a affirmé le président Emmanuel Macron. Nous voilà rassurés!...
Le gouverneur militaire de Paris, le général Bruno Leray, avait indiqué vendredi à France info que "les consignes sont extrêmement précises": les militaires "ont différents moyens d’action pour faire face à toute menace. Ça peut aller jusqu’à l’ouverture du feu", dans les cas où "leur vie ou celle des personnes qu’ils défendent est menacée". Toujours rassurés ?
Mais donc, s’ils ne sont pas là pour le maintien de l’ordre et de l’ordre public, dixit Manu qui n’en est pas à une (Ma)cronnerie près, ils sont là pour quoi ?
"La lutte contre le terrorisme est l’unique vocation du dispositif Sentinelle et des soldats que nous déployons dans ce cadre" a précisé le Premier ministre.
En espérant qu’il n’y aura pas des manifestants assoiffés en train de crier : "Allez, au bar !", avec le bruit des grenades ça peut être mal interprété...
> Chroniques du temps réel

Tri sélectif des données d’une info...

le 17 mars 2019 | PAR bernard
Un couple de lesbiennes se fait agresser à Lyon. Une sale agression homophobe de plus.
Dans le couple de lesbiennes, il y a une gendarme en civil et là, la plupart des journaux dérapent et s’éclatent dans les titres : "Lyon, agression sauvage d’une gendarme et de sa compagne", "violente agression d’une gendarme et de sa compagne" la prime revenant à Var matin : "Une gendarme et sa compagne violemment agressées par une bande de jeunes filles à Lyon"
France info : "Lyon : une gendarme et sa compagne victimes d’une agression présumée lesbophobe"
Vous comprenez Monsieur Michu, si on peut donner un coup de main aux forces de l’ordre trop mal aimées, montrer du doigt les bandes de jeunes surement d’une cité à problèmes en minimisant le côté homophobe...
> Nouvelles internationales

Iran : femme debout !

le 16 mars 2019 | PAR Pat de Botul
Nasrin Sotoudeh, une avocate iranienne déjà en prison depuis juin dernier vient d’être condamnée à 33 ans de prison et 148 coups de fouets !
Son "crime" ? Elle défend les prisonniers politiques et d’opinion, les femmes qui refusent le voile, et se bat contre la peine de mort. Et tout simplement d’avoir représenté (légalement et littéralement) les centaines de citoyens iraniens emprisonnés, menacés, torturés et harcelés pour avoir voulu exercer leur droit fondamental à la liberté d’expression et à la dignité... (Source : Le Courrier international).