Chroniques du temps réel > Coups de pied dans le PAF*
Chroniques du temps réel
par Yannick le 12 septembre 2022

Coups de pied dans le PAF*

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6726



La princesse Elizabeth visitant le navire de guerre USS Des Moines en janvier 1950

LANG de bois :


Invité de l’émission C à vous (France 5) le soir du décès de la reine d’Angleterre, Jack LANG a qualifié le règne de celle-ci de « Monarchie démocratique ». Bel oxymore.
La monarchie anglaise peut être qualifiée de monarchie constitutionnelle ou parlementaire mais en aucun cas de « démocratique ». Pour mémoire et étymologiquement parlant, monarchie signifie « pouvoir d’un seul » alors que démocratie signifie « pouvoir du peuple » (et certaines mauvaises langues – sans jeu de mot - , dont je fais partie, diront plutôt « pouvoir sur le peuple »).
Sire Jack, grand admirateur de la reine, serait-il un peu nostalgique de la monarchie, lui qui a été, en son temps et à partir de 1981, chevalier du roi François premier, ou souhaite-t-il nous attendrir en rendant ce type de régime, sanguinaire et d’un autre temps, sympathique à nos yeux ?
Quitte à faire un oxymore de qualité et nous faire sourire, il aurait mieux fait de décrire le régime français parlementaire actuel de « Démocratie monarchique » et de crier « Vive Emmanuel premier » !
Sinon, enfin une bonne nouvelle, Manuel VALLS, qui se serait bien vu dans le rôle de Manu premier, a été encore une fois recalé, sa candidature au poste de roi d’Angleterre ayant finalement été rejetée. Encore raté. Essaie encore Manu, c’est le propre des opportunistes de ne jamais se décourager.




Azov à Marioupol
AZOV, enjeu de récupérations.


L’une des invités, de l’émission C Politique (France 5) du dimanche 11 septembre 2022, était l’épouse, réfugiée en Allemagne, d’un soldat ukrainien.
L’animateur a précisé trop rapidement, et un peu gêné, que son mari était membre du « fameux » régiment AZOV, sans autres explications. Et pour cause, puisque ce régiment ukrainien est essentiellement composé de nationalistes ukrainiens dont certains de tendance néo-nazie.
Au cours du débat, il a été évoqué le fait que l’armée russe cherchait, très maladroitement et sans raison aucune, à justifier son agression de la ville de Marioupol par la présence de nazis sur le sol de celle-ci. Coïncidence malheureuse, c’est justement le régiment AZOV qui a défendu, de manière héroïque, la ville de Marioupol.
Ou comment réécrire l’histoire avec l’aide de certains journalistes telle qu’on souhaite qu’elle reste dans les mémoires et les livres, et qu’on puisse la changer indéfiniment en fonction des intérêts et des alliances politico-économiques du moment.
Il faut arrêter de nous prendre pour des lapins de trois semaines. Oui, il y a des éléments néo-nazis au sein de l’armée et la population ukrainienne. Et non, ils ne constituent pas une majorité justifiant le recours à une armée d’invasion pour libérer l’Ukraine du joug nazi.
Les populations sont les premières victimes d’une guerre stratégique qui ne dit pas son nom. On se retrouve plongé en plein cauchemar « 1984 ». Le cow-boy américain (« Océania ») affronte le Tsar de toutes les Russies (« Estasia ») avec l’appui, temporaire, puisque les alliances sont variables à merci, des pseudo-démocraties européennes (« Eurasia ») et de l’Otan qu’il dirige en sous-main. On ne se rappelle plus qui a commencé puisque l’histoire officielle est fabriquée et réécrite, au besoin, par chacune des parties.
Pendant ce temps, le reste du monde est mis sous la menace de pénuries, d’inflation et de « fin d’abondance » de manière à terroriser les populations et faire avorter toutes tentatives de velléité et de révolte.
Et pendant ce temps, d’autres guerres sont mises sous le manteau. Le « démocrate » Erdogan, allié à géométrie variable des uns ou des autres, peut tranquillement massacrer les Kurdes, quant à l’Arabie Saoudite, qui ne peut s’enorgueillir du titre de démocratie, alliée économique de rigueur, elle peut continuer de bombarder le Yémen en toute impunité.
Préparez-vous à apprendre vos nouvelles leçons : la guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force. (1984 – George Orwell).

NON A TOUTES LES DICTATURES, NON A TOUTES LES GUERRES.

Yannick – Individuel 87

* PAF : Paysage audiovisuel français.
PAR : Yannick
Individuel 87
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 13 septembre 2022 09:27:39 par Eyaflalojokül

Merci pour ce bon article.
Pour ma part je parlerai de tabassage médiatique au sujet de la dame qu’on appel reine d’angleterre. Et puis se déversoir en continu d’infos en continu. même pas le temps de réfléchir sur quelque chose qu’un autre info arrive et ainsi de suite. est ce fait exprès ?
Pour parler des guerres. Si je ne me trompes pas et malheureusement je crois qu’il y toujours une guerre en cours quelque part sur terre. as t’on connu une période de paix entière et globale sur tout les continents ? et toujours des massacres qui se chiffrent depuis le début du 20 ème siècle entre 50 et 100 millions de victimes selon les sources. On ne se rappelle plus qui a commencé puisque l’histoire officielle est fabriquée et réécrite, au besoin, par chacune des parties.’’ et aussi le fait que tu généralise pas . je pense en effet que dans toutes populations l’opinion n’est pas un bloc monolithique.
j’aime bien ce passage de ton article ’’
Amitiés et encore merci et au plaisir de te lire de nouveau.