Les articles du ML papier > Un Paris révolutionnaire (recension)
Les articles du ML papier
par Thierry Guilabert le 30 décembre 2019

Un Paris révolutionnaire (recension)

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4422

Article extrait du Monde libertaire n°1812 de décembre 2019



Difficile d’éviter les superlatifs en feuilletant le dernier ouvrage des Éditions Libertaires : sur une idée de Claire Auzias, Un Paris révolutionnaire, sous-titré émeutes, subversions, colères. On a beau vivre loin de Paris, et c’est mon cas, on tombe en amour devant ce grand format de plus de 400 pages, illustré de nombreuses photographies et de dessins de Golo, mis en musique, en page, en valeur par le travail graphique de Philippe Camus.

C’est un Paris rêvé, un Paris fou, un Paris vrai, celui des révoltés, des ouvriers, des écrivains des artistes qui ont œuvré pour abattre un monde ancien, injuste et aliénant, qui ont échoué à l’abattre mais nous ont laissé de merveilleuses traces qui font comme des chemins dans la ville, redessinant la carte des vingts arrondissements par leurs faits et gestes, de Villon à Artaud, d’Émile Henry à Louise Michel.

Des notices courtes, poétiques, politiques, historiques, libres de ton selon la sensibilité des dizaines de collaborateurs rassemblés par Claire Auzias autour de ce projet unique. Et Paris devient une mosaïque en rouge et noir où l’on se prend à rêver, effet de loupe, cinq cents ans d’histoire apparaissant de façon quasi simultanée sous nos yeux, d’une uchronie qui verrait tous ces personnages arpenter en même temps les rues de la capitale pour inventer un monde nouveau. C’est à ce rêve sans doute que nous invitent les sept balades proposées, concoctées par l’ami Benoist Rey, fin connaisseur des rues de Paname.

À ce petit jeu, rien d’exhaustif, on pourrait étendre presque à l’infini le nombre de découvertes, personnages ou lieux oubliés. Qui se souvient aujourd’hui de la grande Madeleine Pelletier ou de la Banderole Fête de l’aliénation déployée le 1er Mai 1977 pour réveiller le défilé par trop conventionnel et institutionnel des syndicats ? Ce n’est pas la moindre des qualités de ce livre, sorte de coffre aux multiples trésors, que de donner l’envie d’aller plus loin, de mettre en lumière certains noms, de se rappeler que nous ne sommes pas seuls, nous venons tendre le poing après toutes ces femmes, tous ces hommes, connus ou inconnus, étrangers de partout mais toujours dressés face à l’oppression. Nous venons avec eux, et grâce à eux.

Thierry Guilabert

Un Paris Révolutionnaire – Sur une idée de Claire Auzias, Éditions Libertaires
418 pages illustrées, 35 euros
En vente à la librairie Publico, 145 rue Amelot 75011 Paris ou sur le site des Éditions Libertaires


PAR : Thierry Guilabert
SES ARTICLES RÉCENTS :
De Gentioux à Chauny, autour de monuments aux morts pacifistes en France
À ta santé, Gaston Couté !
L’histoire vue par les lapins
ÉDITO DU ML HORS SÉRIE N°57
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler