Actualité de Radio Libertaire > Sur Radio libertaire, lundi 08/02. TROUS NOIRS
Actualité de Radio Libertaire
par Serge le 6 février 2021

Sur Radio libertaire, lundi 08/02. TROUS NOIRS

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5424

Rediffusion vs confusion

Émission Trous noirs, lundi 08 février, de 16h à 18h

Réécouter Philippe Pelletier nous parler de son livre Anarchisme, vent debout ! Idées reçus sur le mouvement libertaire est particulièrement instructif, quelques jours après que François Ruffin ait déclaré : « On a des anarchistes à la tête de l’État... Ils installent un état d’anarchie qui rend le pays incapable d’agir ».

Ce député « insoumis » [note] s’est sans doute inspiré de la définition de l’anarchie dans le dictionnaire de l’Académie française de 1694 : « Estat déréglé ».





Quelques idées reçues, parmi la trentaine auxquelles Philippe Pelletier répond en s’appuyant sur la réalité historique et actuelle du mouvement anarchiste dans le monde :
« L’anarchie, c’est le chaos »
« Les anarchistes sont des terroristes »
« L’anarchisme est petit-bourgeois »
« Les anarchistes sont des fous, des asociaux ou des marginaux »
« Ils sont désorganisés et sectaires »
« Ils sont jeunes, ça leur passera »
« L’anarchisme est impuissant, car il ne veut pas du pouvoir »

Si l’ignorance est un des ingrédients de ce florilège, certains de tous bords l’utilisent pour tenter de déconsidérer toute tentative de changer en profondeur la société actuelle.

Oui mais, partout dans le monde les mouvements de révolte retrouvent spontanément les valeurs d’entraide, de solidarité, d’égalité que pratiquent les anarchistes :
Ça branle dans le manche, les mauvais jours finiront.
PAR : Serge
SES ARTICLES RÉCENTS :
Décès d’Alexandre Skirda, historien et militant anarchiste
Paix à Paris, guerre au Yemen
Gentioux 11/11/2018
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 6 février 2021 16:32:52 par Xor2

Le chaos est une idée déjà avancée par Proudhon comme synonyme d’anarchie. Il est un thème qui a été exploré par des anarchistes italiens comme Renzo Novatore, Enzo Martucci, Bruno Filippi, ou plus proche de nous, par les Hakim Bey, Anne Archet ou Flower Bomb et d’autres. Qu’on le veuille ou non, ils s’inscrivent dans le mouvement libertaire.

L’anarchisme est en partie petit-bourgeois d’un point de vue marxien, au sens qu’une partie du mouvement est socialiste mais pas communiste, et est attachée à la petite propriété privée des moyens de productions. Une partie des individualises défendaient aussi la propriété individuelle des ces moyens... Que ces points de vue soient vrais ou faux, ce n’est pas moi qui en jugerai.

Le mouvement anarchiste a eu son petit lot de terroristes, de "propagandistes par le fait". Alors s’ils ne constituent pas, fort heureusement, "la majorité de l’espèce", il ne sert à rien de le nier. De la même que l’anarchisme comporte des "fous", des "asociaux", des "marginaux". J’insiste sur le "des".

Une partie du mouvement est "désorganisée", entre autre les "insurrectionnalistes" ( pas tous ). Début 20e siècle, certains s’appelaient "anarchistes désorganisateurs" ou "contre l’organisation" mais pas pour autant contre l’association. Encore faut-il comprendre ce qu’ils entendaient par "organisation".

Des sectaires, évidemment qu’il y en a chez les anars. Peu mais il y en a, et comme je ne suis pas un donneur...

Le mouvement anar est en effet pas mal impuissant face aux bureaucraties syndicales et partidaires, en tout cas en France et dans d’autres pays. Ou face à la répression policière.

On écoutera quand même l’émission. Merci pour l’annonce.

2

le 6 février 2021 20:52:07 par Monica

Formidable, la citation de l’Académie de 1694 ! : ) Merci Serge.

3

le 9 février 2021 11:28:11 par Anarnihil

Salut !

On a écouté le podcast. Quelques précisions sur le nihilisme :

Le nihiliste ne croit pas en rien, n’est pas anti-tout. Le nihilisme était un mouvement culturel russe rationnaliste qui remettait en cause les normes religieuses et familiales dominantes. Il a par la suite débouché sur un mouvement plus politique, partiellement violent. Voir les textes d’Alain Pessin et d’Aragorn. Louise Michel était admiratrice de ce mouvement.

Novatore et d’autres cités ci-dessus par Xor2 étaient/sont aussi anarcho-nihilistes.

Les anars "antisociaux" ou antisociété" ne sont pas forcément pour recréer une société. Ils peuvent être pour le nomadisme, la vie "sauvage", la "communauté", l’association libre, association qui n’est pas "société".

4

le 9 février 2021 11:36:43 par Zaza

Assez rigolo de voir des anars avancer des lieux communs sur le chaos comme des lambdas en avancent sur l’anarchie : )

Pour qui s’est un minimum intéressé à la théorie du chaos, le chaos est ordonné, un ordre. [LIEN]