Luttes syndicales > Météo kanicule
Luttes syndicales
par Aramis le 16 juillet 2019

Météo kanicule

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4129

Que diraient nos anciens ? Sans être experts dans l’examen des entrailles d’une antilope mâle ou du marc de café, on peut répondre ! « Vive la Sociale ! Vive la grève générale » comme le disaient en juin 1886 à Fourmies les ouvriers du textile en grève. Certes ça ne suffit pas…. Le passé glorieux du mouvement ouvrier ne peut remuer les montagnes du désastre social actuel ! Où on peut lire dans certaines gazettes que la lutte des classes est à mettre aux oubliettes. Que l’entreprise libre et ses divers avatars sont l’avenir du monde du travail !
Il y a, çà et là, des événements qui redonnent espoir. Prenons (au hasard ?) ce communiqué : « Fidèles à notre histoire et nos valeurs de paix, notre syndicat combat toutes les guerres du globe, nous nous battons contre l’impérialisme, contre la déstabilisation de certains pays, contre le pillage des ressources premières, contre toutes ces guerres géopolitiques ! » Diable, qui brandit le drapeau oublié de l’internationalisme prolétarien ? Au risque de surprendre plus d’une militante, militant syndicalistes, c’est le syndicat général CGT des ouvriers dockers et des personnels de la manutention portuaire du golfe de Fos. Certes, la caricature à la mode image d’Epinal cantonne plus que souvent les dockers au rôle de gros bras de la CGT pour « canaliser » les trublions divers dans les manifestations syndicales. .. C’est pourquoi cette déclaration du 28 mai 2019 est à marquer d’une pierre blanche. Hommage posthume à Jules Durand, militant syndicaliste et anarchiste des dockers du Havre au début du siècle dernier ou pied de nez à la direction syndicale actuelle, voire tout simplement un retour aux valeurs syndicales de base ? Sans s’envoler, on espère que le refus de servir de marchepied au commerce des armes fera des émules !
Faut-il piocher dans les événements de l’été « social » ? On passera à la trappe la mauvaise humeur du secrétaire de la CFDT, tout en attendant ses réactions face au passage à la moulinette de la retraite. Quant à aux urgences et aux hôpitaux sans parler des pompiers ! Qui a encore en tête le scandale de Roland-Garros ? Pour le tennis, au services des urgences : 9 chirurgiens,8 urgentistes, 9 échographistes, 2 radiologues IRM, 31 kinés,20 infirmières. D’un autre côté (sic !) à l’hôpital Ambroise-Paré (à 800 mètres) : 2 urgentistes,2 internes, 1 radiologue multifonctions et 7 infirmières.
Faut-il faire des comparaisons avec les USA ? La médecine pour les riches et pas grand-chose pour les autres. En attendant un grand mouvement social porté par des grèves et des propositions sociales, il faut comme toujours ne pas s’en tenir aux incantations radicales,. Coureurs de fond les militantes et militants syndicalistes ? Oui, mais pas seulement !

Aramis (du groupe anarchiste Salvador-Seguí)




PAR : Aramis
groupe anarchiste Salvador-Seguí
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler