Actualité de la librairie > Les rendez-vous de Publico. ATTENTION (R)évolution permanente 2 septembre 2019
Actualité de la librairie
par publico le 2 septembre 2019

Les rendez-vous de Publico. ATTENTION (R)évolution permanente 2 septembre 2019

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4209




Publico n’est pas qu’une librairie :

Vendredi 13/09/2019. 20h00




Théâtre avec la pièce "Vous allez réveiller Bébé David !"
Ecrite par Paul Davies et adaptée en français par Sylvaine De Buyst, « Vous allez réveiller Bébé David ! » est une pièce de théâtre expérimentale qui dissèque de façon automatique, les valeurs familiales, les mécanismes de complicité et de contrôle social au travers de la sensibilité anglaise, dérangeante bien que comique.
Cela évoque l’esprit des Monty Python, mais teinté d’horreur psychologique, sombre et surréaliste.

Samedi 14 septembre à 16 h 30




Projection du documentaire "Les escadrons de la mort, L’école française" de Marie-Monique Robin

Après les guerres d’Indochine et d’Algérie, la France et son armée ont exporté en Amérique du Sud ainsi qu’aux États-Unis leurs méthodes de lutte « anti-subversive ».
Après plus d’une année d’enquête en Argentine, au Chili, au Brésil, aux États-Unis et en France, la réalisatrice du film Marie-Monique Robin a recueilli, parfois sous couvert de caméra cachée et de conversations enregistrées, les témoignages exclusifs des principaux protagonistes. Du colonel Charles Lacheroy, des généraux Paul Aussaresses et Marcel Bigeard à l’ancien ministre des Armées Pierre Messmer, en passant par le général Reynaldo Bignone (chef de la junte militaire en Argentine de 1982 à 1984), le général Albano Harguindéguy (ministre de l’Intérieur du général Videla en Argentine), le général Manuel Contreras (chef de la DINA, la police secrète chilienne de Pinochet), le colonel Carl Bernard et le général John Johns (anciens élèves du général Aussaresses à Fort Bragg aux États-Unis), cette enquête nous livre une réalité occultée au « pays des Droits de l’Homme » sur la vraie nature du pouvoir en place.
Entrée libre

Dimanche 15/09/2019. 16h00




Projection du film "Une autre montagne / Başka bir dağet" rencontre avec les réalisatrices
Sur les traces des luttes des femmes, Burcu et Sinem vont d’Istanbul à Safranbolu, rencontrer Ergül, activiste des luttes révolutionnaires de la fin des années 70 étouffées par le coup d’état militaire de 80. Les époques se mêlent et c’est toujours la guerre, la répression et une violence au quotidien. Kurdes, mères, féministes. Il y a de la résistance et de la solidarité dans leurs mots, dans leurs pas, dans leurs cris, dans les rythmes des erbané (percussion) contre le nationalisme, la guerre, le patriarcat.
En solidarité avec les femmes kurdes dans les montagnes (le maquis), C’est Une autre montagne / Başka bir dağ, que Burcu, Sinem et Ergül gravissent chaque jour.
Sortie en avant-première en 2017 à l’occasion du Festival des Cinémas de Turquie de Paris, le film indépendant et autoproduit UNE AUTRE MONTAGNE a été diffusé dans plusieurs centaines de lieux et vus par plusieurs milliers de personnes depuis 2 ans.
De festivals internationaux en ciné-clubs bretons, de cinémas locaux aux quatre coins de la France en lieux autogérés, le film a été accueillis par des collectifs, des professionnel.les du cinéma documentaire, et autres programmateur.trices...
Tous soucieux.ses de s’informer et de partager autour de la Turquie contemporaine, de ses enjeux, de la question kurde et surtout des mouvements féministes.
Nous sommes fières que les histoires de nos amies Sinem, Burcu et Ergül aient suscité une telle émotion chez les spectateurs.rices et nous leur en sommes reconnaissantes.
La sortie du dvd arrive en fin de parcours, nos finances étant toujours à flux tendu car nous sommes nous-mêmes productrices, éditrices et distributrices de nos projets de films. Nous remercions Les éditions du Bout de la Ville pour leur soutien dans cette entreprise.






PAR : publico
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler