Vie du journal > ÉDITO DU ML N°1821
Vie du journal
par Bernard pour le CRML le 15 octobre 2020

ÉDITO DU ML N°1821

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5157

Petite confidence : le comité de rédaction du Monde libertaire, c’est une femme et cinq hommes. Tu as vu la parité...
Par contre, nous recevons de plus en plus d’articles écrits par des auteures.
Donc, pour faire court : réunion téléphonique du CRML, question qui tue : « Une idée pour le thème du dossier ? » Une femme, cinq hommes qui réfléchissent. Et une voix féminine : « On pourrait faire un dossier sur la contraception masculine... »
Sur ce coup, on était loin du marronnier : rentrée scolaire, beaujolais nouveau, chasse, chute des feuilles et bientôt l’hiver.
Mais la question était « Qu’est-ce qui est le plus facile, disserter sur la vasectomie ou alors sur le poids d’un cartable ? » Avec ou sans masque.
Je t’invite donc à feuilleter ce nouveau Monde libertaire « Tu n’en reviendras pas » de la richesse du dossier. Merci pour les témoignages.
Pas fréquent de lire que le contrôle des naissances est l’affaire de tou.te.s. Écriture inclusive de rigueur.

« Et puis et j’allais dire déjà » il y a des articles qui donnent le sourire : Le groupe La Mistoufle de Dijon et son Centre Social Autogéré,
Le LéØ (Laboratoire écologique Ø déchet). Le point commun entre les deux ? Une foutue solidarité et des centaines de repas distribués malgré le Covid qui rodait. Chapeau bas.

Un autre qui donne la patate : La ZAD de la Zablière, « Regarde bien petit », ça se passe quelque-part en Belgique « entre ciel et moulin ».

Et puis, y’a cette nouvelle, arrivée un triste jour. Là-bas en Italie « avec sa faux des quatre saisons » la mort a coupé la route à David Graeber. Nous publions un de ses articles glané sur la toile. Tout simplement parce que ses réflexions de demain commencent déjà à nous manquer.

But the revolution must go on !

Bonne lecture.
PAR : Bernard pour le CRML
SES ARTICLES RÉCENTS :
ÉDITO DU ML N°1819
ÉDITO DU ML N°1816
ÉDITO DU ML N°1813
ÉDITO DU ML N°1808
ÉDITO DU ML N°1807
Une année ça passe vite...
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 19 octobre 2020 09:05:20 par Luisa

Confidence pour confidence, dans la grande ville où j’habite, jamais vu de Caroline De Haas, ni d’Alice Coffin, ni de « fières, fortes et radicales » ( sic ) vouloir les avantages et les charmes des travaux publics en plein air par tous les temps pour réaliser la ligne de Tram, le métro et la construction d’immeubles d’habitation.
Aucune membre d’association dite « féministe », aucune poète, ni artiste, ni auteure de quoi que ce soit, pour évoluer sans entraves dans les rues avec un balai et une brouette pour nettoyer les rues et les caniveaux où vider les conteneurs à ordures. Je suppose qu’empressées à détourner le regard, elles n’ont pas vu non plus les fossoyeurs creuser les cimetières, les croque-morts à l’abri des regards, comme la réalité quotidienne nous livre son lot sans aucune espèce d’échappatoute, sauf si on a la tête dans le cul toute la journée !
Amitiés et Respect à Toi Bernard !

2

le 19 octobre 2020 15:20:17 par Luisa

P.S. : À propos de la parité : ici on embauche dans le bâtiment, en surface sur des échafaudages ou en sous-sol dans les conduits d’égoûts et pour passer les câbles, etc ....
Il suffit de demander !