Dans un sale État > Des bouts de chair …
Dans un sale État
par Fab le 23 janvier 2019

Des bouts de chair …

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=3839

La balle en caoutchouc dur est lancée à grande vitesse sur le visage en face. Elle explose les lèvres et les dents, perce la joue droite. Celui qui tient le lanceur sourit. C’est pour lui toujours un plaisir de casser du manifestant.
On lui avait bien dit de ne pas tirer dans en direction de la tête. On lui avait expliqué en formation que cela pouvait créer des blessures graves, et même que cela pouvait être mortel. Mais assez vite il avait compris qu’il ne risquait rien : les balles sont anonymes, même en caoutchouc, et aucune enquête sérieuse n’est jamais menée, même quand y’a coma.
Du coup, il ne se prive pas. Le joujou dont l’état l’a muni est génial : paf, un direct dans le dos, niveau de la nuque, et un manifestant de moins qui n’est pas prêt de marcher de nouveau. Quoi ? C’est du maintien de l’ordre, et de toute façon il sera toujours dit que le tir était inévitable, qu’il fallait le faire. Même si y’a des images filmées on dira que c’était un mec qui tenait un tesson de bouteille ou un pavé. Qui ira vérifier sérieux ? Et puis les bons citoyens ont confiance dans leurs forces de l’ordre non mais !
Ses préférés, c’est les mômes. Y’a rien qui l’éclate plus que de casser la tronche à un de ces beaux gosses. Lui, le quarantenaire pas vraiment apprécié, il peut enfin balancer sa vengeance gratos sur ces gamins. Rouler des pelles sans langue ça va pas être facile hein ! Ha et puis si leur couleur de peau est plutôt basanée ou foncée, c’est encore mieux pour lui. Parce que comme plein de ses collègues c’est un gars de la Marine.
C’est le pied, il aime réellement ça. Ce qui l’amuse le plus c’est quand sur les plateaux de télévision ses représentants viennent expliquer que "non, ce n’est pas de gaité de cœur qu’ils se servent du LBD 40, et que franchement, ils aimeraient ne pas avoir à le faire". Ca le fait sourire, lui qui sait à quel point c’est le pied d’avoir l’impunité de casser du gauchiste, du journaliste ou de l’anarcho sans qu’on l’emmerde. Ben ouais quoi ce n’est pas létale.
Enfin il regrette parfois le bon vieux temps, où l’on pouvait mettre des gens dans des trains sans retour ou les noyer dans la Seine pour "protéger l’état", tout ça. Mais il sait bien, et il fait tout pour, que ces temps reviendront et où il pourra laisser encore plus éclater sa petite haine recuite, ses petites frustrations.
En attendant, demain c’est manif, et il est déjà impatient. Le chef lui donne l’autorisation d’utiliser son nouveau cadeau, le lanceur Multi-coups ! Il se demande combien de gueule il peut fracasser en 3 minutes. Réponse demain …
Bien entendu ce texte est une fiction. Personne ne serait assez sadique pour penser comme cela et aucun état ne laisserait des gens être mutilés sans réagir. N’est-ce pas ?
Fab - Graine d’anar - Lyon.





Rajout du CRML : Quand un ancien CRS donne de la réalité à cette « fiction » :
Un ancien CRS, militant syndicaliste CGT et communiste, de Montauban a poussé un coup de gueule dans une vidéo postée sur Facebook. Lui qui a été du côté obscure de la force pendant une trentaine d’années interpelle les forces de répression au sein desquelles il a sévi : « Faut arrêter le massacre ! Où allez-vous, les gars ? Je suis horrifié, ça ne peut plus aller. (…) Nous avons eu, à l’époque, de grosses situations de maintien de l’ordre. Jamais nous n’avons eu des blessés comme ceci. » Il demande à ses anciens complices : « d’être lucide et tout simplement républicain » face aux manifestants. « Vous avez des gosses, des retraités, des femmes en face (…) vous dépassez la mesure. »
Montauban n’étant pas très loin de Lourdes, saluons ce miracle ayant rendu la vue à un ancien « cogne dur » après plus de trente ans de cécité. Du côté des militants, manifestants, simples humains, la vision de toutes les victimes -parmi lesquelles, Rémi Freysse, de nombreux zadistes, des manifestants contre la loi Travail, etc, etc… - nous évitera de dire «c’était mieux avant», contentons-nous de dire que c’était légèrement moins pire…
Bernard

PAR : Fab
graine d’anar Lyon
SES ARTICLES RÉCENTS :
Un mieux au travail
La plus grande grève générale de l’histoire humaine, rien que cela !
Loi anti casseurs : la réponse habituelle de l’Etat et de ses défenseurs
Enfants soldats, les oubliés des guerres.
Besoin de réacclimatation
On a pas la chance de croiser un enfant en détresse tous les jours !
La caste des dirigeants vous remercie !
Ramadan et petites coupures
Au diable l’avarice !
5 balles et le silence
Yemen, les armes tuent, la France se régale
Dissémination nucléaire
Faire commerce du corps des saintes
Se réjouir du Brexit ?
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 27 janvier 2019 15:18:52 par Dominique

Quelle tristesse pour un libertaire de voir se répéter l’histoire. Toujours la même hélas.