Religions et autres mythes > Apostasie, comment faire ?
Religions et autres mythes
par Biscotte le 31 août 2020

Apostasie, comment faire ?

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5066




Un jour, on vous a foutu de la flotte sur la tête. Pas marqué.e au fer rouge mais à l’eau froide, on vous a inscrit.e à l’insu de votre plein gré dans le grand troupeau des brebis catholiques. Je connais, je l’ai été…
Des années plus tard, vous souhaitez sortir du rang, appliquer la très grande distanciation sociale avec cette religion. Vous pouvez…

1e étape, vous renseigner afin de savoir dans quel hangar à prières vous avez été baptisé, de quelle paroisse, à quelle date. Savoir de quel évêché cette paroisse dépend.
2e étape, l’évêché n’étant pas fermé de l’intérieur lui adresser une lettre (Lettre recommandée avec accusé de réception, l’évêque était un animal fourbe et revêche) telle que :

__________________________________________________________________________________

Monsieur l’Evêque,
Ayant reçu mon baptême en l’église de ……… le …………. sous le nom de ……… , je vous fais part, par la présente, de mon intention de ne plus apparaître dans vos registres.


C’est le moment de lui faire une tartine de motivations. Par exemple : non croyance en un dieu. Refus d’appartenir à une communauté entachée de pédocriminalité, d’homophobie, de sexisme, d’obscurantisme. Refus d’appartenir à une communauté dont l’histoire est synonyme de massacres. Refus du baptême imposé à des enfants en bas âge. Avortement, préservatif, complicité dans des coups d’État, dans des génocides… Lâchez-vous….

Pour toutes ces raisons, je vous demande de radier mon nom et toute autre donnée me concernant du registre des baptêmes et de tout autre fichier manuscrit ou informatisé que vous détiendriez. Cette lettre fait office de décision définitive, il est donc inutile de me demander une quelconque confirmation.
Conformément aux articles 38, 39 et 40 de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, cet acte d’apostasie ne peut m’être refusé. Conformément à la loi précitée, les données me concernant doivent être "effacées". Suite à la décision de la Cour de cassation, vous êtes pour le moins tenu d’ajouter la mention "a renié son baptême par lettre datée du..." en marge des registres. Je vous rappelle cependant que rien ne vous empêche d’effacer complètement (rendre illisible) mon acte de baptême.
Conformément à l’alinéa 2 de l’article 40 , je vous demande de me fournir, sans frais, une attestation confirmant cette radiation.
Conformément à l’alinéa 2°c de l’article 11 de cette même loi et en cas de non réception de mon attestation de radiation, je serai au regret de saisir la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), voire d’engager toute procédure nécessaire pour obtenir le respect de ma volonté présentement exprimée.
Veuillez agréer, Monsieur, mes sincères salutations.
Date et signature.


__________________________________________________________________________________

Pour ce qui est de faire disparaître sous un surlignage noire les lignes vous concernant, ce n’est pas gagné : Un « baptisé deux jours après sa naissance » fait sa demande de radiation et de l’effacement de toute mention à son baptême. Le 6 octobre 2011, le tribunal lui donne raison et ordonne au diocèse de tout virer dans les 30 jours. Appel suspensif et… , le 10 septembre 2013, le tribunal d’appel a annulé le jugement. Les traces du baptêmes resteront donc visibles…

Le fait de baptiser des enfants en bas âge sans leur demander leur avis permet de gonfler les chiffres des membres de l’Église catholique : celle-ci annonce qu’environ 70% des français sont catholiques alors que des enquêtes d’opinion montrent que plus de la moitié des français ne se réclament d’aucune religion.

Ite missa est.


PAR : Biscotte
SES ARTICLES RÉCENTS :
Salut Mec
URGENT : APPEL A MOBILISATION
ancien article : 49.3 nuances de gré
Le "Malatesta", mauvais choix...
Ancien article : On the road again
(ancien article) Terrorisme d’Etat
Ancien article extrait de la une du 2 juillet 2016 : Fermez des écoles, vous ouvrirez des prisons
les otages Alexandre Koltchenko et Oleg Sentsov ont été libérés.
Bébert le bousier
Louis, l’anar tiste
« En vérité, je vous le mentis » ou l’évangile selon Pinocchio
Le crépuscule des vieux
sinistre senestre
carte postale de grèce
Notre amie, Aung San Suu Kyi...
Pour Mathieu, mort à 24 ans en 2011, tué par un chasseur alors qu’il cherchait des champignons
Ignorance fatale
caca pipi talisme
Mourir ? Plutôt crever !
Méfions-nous des contrefaçons…
L’ANDRA nous Bure le mou
Déraisons d’État
Assistance à liberté en danger !
Le paradoxe des ZADs
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 1 septembre 2020 10:47:49 par Luisa

Sympa ! Merci de donner un coup de pouce !
Pour ma part, je n’ai jamais été baptisée dans aucune boutique, et pourtant il n’y a pas un jour sans que le quidam me baptise à sa façon juste en lisant mon nom ( ... ). Je les rassure à chaque fois en leur précisant que c’est pire que ça !!

2

le 1 septembre 2020 14:21:27 par Luisa

Article très encourageant aussi pour les circoncis, marqués sur leur corps, comme du bétail, à l’initiative de parents qui agissent en propriétaires sur leurs fils ! Très souvent, les circoncisions sont faites au bled, dans des conditions d’hygiène déplorable, qui donnent lieu à des infections et des hémorragies, quand ce n’est pas carrément une mutilation irréversible !
En France, les circoncisions sont prises en charge par la sécurité sociale et sont toutes aussi traumatisantes pour les enfants.
Il est temps de mettre un terme à cette pratique primitive, douloureuse et onéreuse.

3

le 2 septembre 2020 23:01:06 par Elisa

J’ai refusé de baptiser mes enfants, y’a 39ans..dur dur à l’époque c’était mal vu.. Et je ne savais pas qu’on pouvait renier son baptême, alors là merci cela va être fait.

4

le 4 septembre 2020 12:18:44 par Luisa

La circoncision est une atteinte à l’intégrité physique et à l’intimité sexuelle d’une personne vulnérable mineure. J’encourage vivement les hommes concernés à faire reconnaître cet abus devant les tribunaux. Avec mon total soutien !

5

le 14 septembre 2020 07:57:24 par Fabien

Ayant consacré une partie de mon enfance à faire de la résistance a de l’éducation catholique. Je cherche toujours le moyen de renier mon baptême de manière Officiel. J’ai déposé une première lettre sous les jolis tissus d’un autel dans l’office religieux d’un hôpital. Je crois que cela n’a surement eu aucun effet sur les listes... Plus tard, une deuxième tentative... Mais ma chère maman croyant peut-être que je risquais damnation avait même oublié le jour et le lieu du baptême?! Plus tard j’ai appelé le curé de la paroisse où il me semble avoir été baptisé. Il devait me recontacter après avoir recherché la date, je n’ai jamais eu de nouvelle...