Arts et Spectacles > Vous voulez de la culture ? Vous aurez de la tapisserie !
Arts et Spectacles
par Maud et Yannis Youlountas le 21 mai 2015

Vous voulez de la culture ? Vous aurez de la tapisserie !

Article extrait du Monde Libertaire n°1776
Après avoir saccagé la zone humide du Testet, le président du conseil général du Tarn et la bourgeoisie locale dilapident l’argent public dans un musée d’Art religieux,désuet et cucul au détriment de la culture pour tous.

À Sorèze, dans le sud du Tarn, les enfants et les ados s’ennuient. Pas grand-chose à faire. C’est un véritable désert en matière de culture et de loisirs. Ceci dit, un jeune, ça ne vote pas. Normal que les notables du Tarn privilégient, comme ailleurs, le troisième et le quatrième âge, qui, eux, votent régulièrement pour eux, par tradition, n’est-ce pas ma bonne dame ?

À Sorèze, ce spectacle électoraliste atteint la caricature. Le monastère d’En Calcat a donné à la bourgeoisie de la région une de ses fiertés : un moine tapissier qui a multiplié les grandes fleurs et les petits oiseaux sur d’immenses surfaces murales dans la tradition d’Aubusson. Aucun intérêt ? Pour vous, peut-être, mais pour les bien-pensants rotariens et rentiers du secteur, c’est tout un symbole ! Un type qui s’est mis à l’écart du monde pour décorer les intérieurs cossus avec des sujets apolitiques, c’est un exemple ! Une collection de tapis géants représentant des culs de paons et des pistils turgescents aux premières chaleurs du printemps, quelle bonne idée !

Enfants, parents, vous vouliez de la culture? Vous aurez de la tapisserie ! Fraîchement réélu de justesse, malgré son saccage de la zone humide du Testet, le président du conseil général du Tarn est venu apporter les deniers de la collectivité au maire de Sorèze. Avec quelques subventions et le soutien d’une poignée de mécènes, dont le trust pharmaceutique Pierre Fabre, ça représente au total, accrochez-vous bien, plus de 4 millions et demi d’euros ! Oui, vous avez bien lu : tout ça pour des tapisseries vieillottes qui sentent l’encens et la naphtaline ! Et il va où, tout cet argent à 92 % public ? Dans des travaux d’aménagement d’un nouveau musée Dom-Robert, du nom du moine, à l’intérieur de l’abbaye école de Sorèze, ce monument grandiloquent qui représente déjà un gouffre financier, la majeure partie du budget culturel de la commune et l’une des principales dépenses en la matière de la collectivité départementale.

«Un loisir pour tailleurs et cravates »


Bon, évidemment, certains diront que les parents n’ont qu’à amener les marmots se dégourdir et se cultiver au musée des Culs de paons. C’est vrai. Mais ça coûtera un peu cher pour les prolétaires le mercredi après midi : 8 à 10 euros l’entrée ! Qu’importe, puisqu’il s’agit principalement d’un loisir pour tailleurs et cravates.

Rien de nouveau sous le soleil. Les rapports de classe, ça continue, même dans la culture, grâce à l’alliance de notables PS et UMP, sous les applaudissements de l’extrême droite traditionaliste. Et pour les enfants alors ? Faites comme tout le monde : foncez à Auchan et allez leur acheter une tablette et des jeux vidéo. Et dites-vous qu’au moins, dans le sud du Tarn, le petit caprice du président du conseil général et de ses copains aura, au moins cette fois, été exaucé sans couper toute une forêt. Au sud du Tarn, la montagne Noire est encore là, c’est déjà ça !




PAR : Maud et Yannis Youlountas
SES ARTICLES RÉCENTS :
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler