Vie du journal > ÉDITO DU ML n°1784
Vie du journal
par CRML le 2 janvier 2017

ÉDITO DU ML n°1784

Dossier : nouvelles technologies

La fête au sapin vient de passer, le nouvel an aussi. Alors que vous digérez tranquillement vos différents excès, vous vous repassez le film en accéléré.

Bien sûr, vous avez abonné tout vos proches au Monde Libertaire, et ça, c’est bien. Mais soyons réaliste : le ML, c’est pas ce qui se vend le mieux en fin d’année…
Sous le sapin, on trouvera plutôt du drone, du smartphone, de l’ordinateur, de la console vidéo.
Clairement, les « nouvelles technologies » ne le sont plus tant que ça, en ce début d’année 2017.
Alors bien sûr, tout ça nous facilite plutôt les choses. Tenez, rien que pour faire ce journal, nous avons utilisé massivement Internet, nos ordinateurs etc.

Le CRML travaille en équipe, mais une équipe dispersée dans toute la France. Même si on s’aime bien, on se voit pas beaucoup en chair et en os. Heureusement, on a de super outils (rien qu’à nous) et des moyens de communication résolument modernes.
Le problème, c’est qu’avec toutes les possibilités offertes par les nouvelles technologies, viennent aussi pas mal d’interrogations nettement moins sympathiques concernant la protection des données, la surveillance de masse, l’extraction des métaux rares etc.

Nous ne voulons pas, ici, dresser un tableau totalement négatif, ni faire d’angélisme concernant les nouvelles technologies. Nous avons voulu mettre à contribution nos plumes sur un sujet qui nous concerne tou.te.s, de près ou de loin.

PAR : CRML
SES ARTICLES RÉCENTS :
ÉDITO DU ML n°1788
ÉDITO DU ML n°1787
ÉDITO DU ML N°1786
ÉDITO DU ML N°1785
ÉDITO DU MONDE LIBERTAIRE N° 1783
ÉDITO DU MONDE LIBERTAIRE N° 1782
Prochain numéro du Monde Libertaire
Édito du Monde Libertaire N° 1780
Kostadinka Kuneva : pourquoi rester debout ?
édito du Monde Libertaire N° 1779
Le nouveau Monde libertaire mensuel est arrivé !
édito du Monde Libertaire N° 1778
On ne s’endort pas !
Bienvenue sur votre nouveau Monde Libertaire en ligne !
L’Autruche n’éternuera plus
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler