Religions et autres mythes > Des osties et des jeux
Religions et autres mythes
par La pétroleuse le 12 février 2016

Des osties et des jeux



Dans l’astrologie vaticane, on fait régner une hiérarchie de bon aloi sur absolument tout grâce à une floppée de petits-patrons chapeautant les spécialités les plus improbables. C’est ainsi que Sainte-Suzanne est présentée comme la patronne des fiancés dans le trombinoscope officiel.

Pas peu fière de cette position, la petite commune normande de Sainte-Suzanne-sur-Vire a décidé de frapper un coup médiatique à l’occation du 14 février (qui, comme nous le rappellent avec une discretion toute relative les trompettes hurlantes du marketing, est la journée dédiée à Valentin, contremaître des amoureux dans la même mythologie) en organisant une grande fête de l’amour culcul la praline sur le thème « Sainte Suzanne rencontre Saint-Valentin ».

Au programme : fiancailles publiques en masse sur la place du patelin pour tous ceux qui voudraient bien se promettre qu’ils se promettront fidélité ultérieurement, et tentative de record – certifié Guiness book – de la plus longue chaîne de mononucléose infectieuse du monde. Euuh... de baisers, pardon.

Précisons que l’inscription est payante... à 0,50€ le smack, y’a pas de petit bénéfice. Pour regarder en revanche, ce sera gratuit : une occasion unique de contempler les tenants de la manif pour tous impliqués dans une partouze géante.

On attend avec impatience le retour de l’élection de la rosière...
PAR : La pétroleuse
SES ARTICLES RÉCENTS :
Menard : bon en crotte, nul en maths.
Saccage du local de la CNT Lille par la Police
Violences en marge de la répression
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 12 février 2016 03:22:51 par Saint-Yorre

Amen !

2

le 15 février 2016 15:47:03 par Abbé Mouspapam

Mes biens chers frères, ma bien chère Pétroleuse,

A mundo condito , hic et ubique terrarum, les humains ont cherché à s’accoupler comme des bêtes alors il était un devoir sacré de mettre la main sur ce marché juteux « Extra ecclesiam nulla salus » ... Ainsi, en février2014, quelques 2500 couples se sont mariés pour faire plaisir à Moon ( quand on lui désigne Moon, son disciple regarde sa lune ). Si « In principio erat Verbum », « Au commencement était la Parole. » ... maintenant est le pactole aussi saluons cette belle initiative venue du pays de l'andouille - corpus Christi - pour renflouer le denier du cul-te. Ave Maria, solveri te salutant ! et continuez de laisser venir à moi les petits enfants ...

Ite missa est.

Padre Bernardo

3

le 26 février 2016 17:53:28 par La pétroleuse

Monsieur a fait ses lettres classiques, je vois.