- Sélection du 10 août 2018 - Autres nouveaux arrivages -
Dans un sale État
par Fédération anarchiste le 10 août 2018

Non à la nouvelle loi asile-immigration

Mercredi 1 août, le parlement a définitivement adopté la nouvelle loi asile immigration qui durcit encore les modalités d’accueil des immigré-e-s et facilite les expulsions. Le gouvernement, au travers de son ministre de l’intérieur G. Collomb, avait déjà lancé son grand plan anti-migrant-e-s et sans papiers dès le 12 décembre 2017 en publiant la nauséabonde circulaire autorisant le « recensement » des personnes étrangères dans les centres de d’hébergement d’urgence par ...

Dans un sale État
par Pat de Botul le 10 août 2018

Stop aux violences policières contre les militants des associations d’aide aux migrants à Calais !

Stop aux violences policières contre les militants des associations d’aide aux migrants à Calais !
Un groupe d’associations d’aide aux migrants à Calais a publié un rapport sur les violences policières que leurs bénévoles subiraient quotidiennement. L’Auberge des migrants, Utopia 56, Help Refugees et Refugee Info Bus font état de plus de 600 cas d’intimidations policières en tout genre. Accumulant des témoignages recueillis entre le 1er novembre 2017 et le 1er juillet ...

Les articles du ML papier
par Monica Jornet (gr. Gaston Couté de la FA) le 22 juillet 2018

Le prix Artémisia* 2018 est décerné à… l’anarchisme

Et c’est à peine une boutade. L’album primé, Verdad, de Lorena Canottiere (Ici Même, 2017), affiche la couleur en s’ouvrant sur une citation de Lucio Urtubia, faussaire anarchiste de génie : « Parce que l’utopie est possible. » Et me rappelle un autre dessinateur italien, anarchiste, Zerocalcare, et son album très remarqué, Kobane Calling (Cambourakis, 2016) où il traite de l’utopie possible du Rojava à travers sa propre expérience.

Antiracisme
par Pat de Botul le 10 août 2018

"Defend Europe" poursuit Yannis Youlountas à nouveau en appel


Trois des chefs européens du réseau anti-migrants Defend Europe (le Lyonnais Clément Gandelin alias Galant, l’Allemand Robert Timm et l’Italien Lorenzo Fiato) ont décidé de continuer leurs poursuites contre moi. Décidément, le fias ...

BRÈVES DE COMBAT
> ZADs

La vie quotidienne sur la ZAD de NDDL : un film à voir

le 19 août 2018 | PAR Pat de Botul
Du printemps 2012 au printemps 2014, Le Dernier Continent construit la fresque d’une expérience politique mouvante : celle mise en place par les opposants au projet d’Aéroport Grand-Ouest à Notre-Dame-des-Landes.
Le film est un double portrait. Celui d’un lieu, la ZAD, soit 2000 ha de forêts et de prairies appelés Zone à Défendre par ceux qui y vivent et Zone d’Aménagement Différé pour l’État et les promoteurs. Et celui de quelques militants aux profils divers, anciens habitants, activistes, sympathisants, constructeurs, combattants et paysans, qui partagent au quotidien une expérience politique atypique.
De l’opposition immédiate à l’autonomie alimentaire et énergétique, de l’organisation de stratégies de résistance à la mise en place d’alternatives sur le long terme, de quelques dizaines de squatteurs à plusieurs centaines de militants venus de toute la France, le film interroge la lutte.
Tourné entre le printemps 2012 et le printemps 2014, Le Dernier Continent propose un regard subjectif sur l’expérience politique vécue par les opposants au projet de l’Aéroport Grand-Ouest sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes...
A voir sur : https://is.gd/k6zivZ

Etats-Unis / Palestine : Die Consequenz

le 19 août 2018 | PAR Pat de Botul
Trump a fait du joli : après la réduction drastique de la contribution américaine, l’UNRWA a dû sacrifier certaines missions et licencier du personnel. A Gaza, 1,3 million de personnes dépendent de l’agence.
Dans la bande de Gaza, un possible report de la rentrée scolaire inquiétait. La veille de l’annonce de M. Krähenbühl, des écoliers s’étaient rassemblés devant le complexe de l’UNRWA à Gaza-Ville pour réclamer leur droit à étudier. Dans l’enclave palestinienne, 262 000 élèves et 9 000 enseignants fréquentent les 267 établissements affiliés à l’agence onusienne. La décision américaine a tout particulièrement affecté les programmes de l’UNRWA à Gaza, qui représentent 40 % de l’activité de l’agence.
En juin, le programme d’urgence, mis en place dès 2016 pour soutenir les plus vulnérables, n’avait déjà plus de budget disponible. L’aide alimentaire, dont bénéficient un million de personnes, a été maintenue, mais d’autres missions du programme seront sacrifiées...
(UNRWA :United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East /Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient )