- Sélection du 14 octobre 2018 - Autres nouveaux arrivages -
Vie du journal
par Nathanaël pour le CRML le 4 octobre 2018

ÉDITO DU ML N°1799

Vieillesse et Anarchie, une perspective différente sur la vieillesse Alors que la vieillesse est une problématique majeure de notre temps, spécialement dans nos sociétés occidentales vieillissantes, et que nous avons tous à l’esprit des exemples de proches avançant en âge, le traitement médiatique général de cette question se fait sur le mode, hélas désormais extrêmement répandu, de la gestion et de la gouvernance. Il faudrait "gérer" la vieillesse, comme on gère des flux ou ...

Alternatives en actes
par groupe Graine d’Anar le 14 octobre 2018

Viellir en anarchie !

Vivre en anarchie est ce que nous souhaitons pour demain. Mais dès aujourd’hui, il nous faut penser comment !
La vieillesse est souvent mise de côté comme si elle n’existait pas. Pourtant nous devons commencer à penser comment nous vieillirons en anarchie !

Le groupe Graine d’Anar, membre de la Fédération Anarchiste, vous convie à une après-midi débat autour de cette question. ...

Les articles du ML papier
par Michel D. le 14 octobre 2018

l’illusion démocratique

Beaucoup s’accordent à constater que ce début de siècle est marqué par une régression de la pensée politique, idéologique au profit des opinions publiques largement exprimées, cadrées, guidées, pour tout dire manipulées par les médias. Les journalistes d’aujourd’hui ne sont d’ailleurs pour l’essentiel que des récitants livrant les paroles élyséennes, patronales ainsi que (de plus en plus) religieuses.
...

Les articles du ML papier
par Jean-Pierre Tertrais le 14 octobre 2018

L’écologie : cause des riches ou des pauvres ?

Sauf aveuglement, mauvaise foi ou malhonnêteté intellectuelle, on ne peut enregistrer aujourd’hui qu’une aggravation des problèmes environnementaux et sociaux partout dans le monde : 90 % des grands poissons ont disparu ; il y a dix fois plus de plastique que de phytoplancton dans les océans ; les populations d’amphibiens, d’oiseaux migrateurs, de mollusques s’effondrent, le dérèglement climatique se produit bien plus vite que prévu ... sous la férule de la finance internation ...

Chroniques du temps réel
par Jean-Marc Raynaud le 19 octobre 2018

Faits d’hiver : "Selon que tu seras... !"

Elle habite Rochefort (17). Elle est handicapée. Selon la loi de 2015 elle peut stationner gratuitement et sans limitation de durée sur toute place de stationnement ouverte au public. ...

Chroniques du temps réel
par Pat de Botul le 16 octobre 2018

Où est encore parti l’homme aux semelles de vent ?

Bucolique et l’âme poète, je me promenais hier dans un Paris baignant dans un air d’été indien. Descendu du jardin du Luxembourg, je suivais ensuite la Seine, puis passais boulevard Sully-Morland, m’apprêtant à aller saluer le camarade R ...

Luttes syndicales
par Frédéric Pussé le 16 mai 2018

Compte rendu de la manifestation du 9 octobre 2018 à Metz

Afin d’offrir une visibilité à la Fédération Anarchiste et à son projet de société, le fédéralisme libertaire, et par conséquent, afin d’être en mesure de peser dans le débat, nous, le Groupe de Metz de la FA, avons décidé de partic ...

BRÈVES DE COMBAT

mort d’un journaliste

le 20 octobre 2018 | PAR bernard
Un consulat saoudien en Turquie, un journaliste qui ne donne plus signe de vie, un pays qui nie puis qui reconnait, une version peu crédible de "mort au cours d’une rixe". Qu’en pense le président étasunien ?
Après avoir, d’en un premier temps, menacer le royaume sunnite de "très graves" conséquences; revenant sur sa position il a dit "préférer que nous n’utilisions pas, comme représailles, l’annulation de l’équivalent de 110 milliards de dollars de travail, ce qui veut dire 600.000 emplois", allusion à des contrats militaires passés avec l’Arabie saoudite.
Mal cotée en bourse, la vie d’un journaliste.

Caché ce mot que je ne saurais croire

le 20 octobre 2018 | PAR bernard
Lobbbyiste, elle ?"
"C’est un terme que je n’emploie pas. Cela ne correspond pas à la réalité de mes fonctions, qui était de travailler en interne pour développer des positions d’entreprise, et en externe pour participer au débat public" se défend Emmanuelle Wargon (tiens, ça sonne un peu comme...) la nouvelle secrétaire d’État à l’Écologie.
Tout ça parce qu’on ose lui reprocher d’avoir défendu l’huile de palme lorsqu’elle bossait comme lobbyiste en chef pour Danone.