Dans un sale État > Les JO approchent, les migrants sont « évacués »
Dans un sale État
par Jean-Jacques Chatelux le 21 novembre 2020

Les JO approchent, les migrants sont « évacués »

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5239

À Saint-Denis, l’évacuation des migrants a été menée par les forces de « ordre » pour « raison humanitaire ». La raison que nous voyons nous, c’est que la banlieue Nord de Paris va devoir faire place nette en vue des infrastructures prévues pour l’organisation des J.O. dans moins de quatre ans.




Mardi 17 novembre,à l’appel de collectifs citoyens,d’associations,de syndicats, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la mairie de Saint-Ouen et ont manifesté dans les rues de Saint-Ouen et Saint Denis , pour dénoncer les dégâts que vont générer les JO 2024 dans le 93 .




Quelques exemples:
Une ligne directe de métro Roissy -Paris pour les touristes et les hommes d’affaires, remise en cause par la justice.
La tour Pleyel transformée en hôtel de luxe de 700 chambres.
L’expulsion de plus de 300 résidents du foyer Adef a Saint-Ouen , sans solution satisfaisante , pour réaliser le village olympique.
Un diffuseur autoroutier de l"A86a 5 bretelles a proximité d ’une école. Bonjour la sécurité des élèves,des enseignants ,des parents.




La destruction de plus de 10.000m2 de jardins ouvriers vieux de 100 ans au Fort d’Aubervilliers.
La destruction de 70.000m2 du parc Georges Valbon a La Courneuve, le poumon vert du département ,pour le cluster des médias.
Les JO auront aussi pour effet de faire monter les prix du logement et chasser les habitant es toujours plus loin.
Mais les JO c’est aussi plus de vidéosurveillance, plus de contrôles policiers , plus d’atteintes à nos libertés
Alors , à la fin de la manifestation, après les prises de parole, des manifestant-es ont rejoint le rassemblement francilien contre le projet de loi" Sécurité Globale" a Paris.

Jean-Jacques Chatelux
groupe Salvador Seguí (FA)

Comme un goût de déjà vu... 1998, coupe du monde de foot en France. Pour bien faire les choses, un stade / navire amiral de la flotte des stades français est construit à... St Denis. Un ménage est fait pour virer les "sans domicile fixe" (SDF). Le stade sera construit. Il s’appellera le Stade de France... SdF. (NDLR)

PAR : Jean-Jacques Chatelux
groupe Salvador Seguí (FA)
SES ARTICLES RÉCENTS :
Pendant le confinement le combat continue
Confinement ou pas la lutte se poursuit
Gouvernement cherche désespérément argent
Loi ELAN : un cadeau aux vautours de l’immobilier
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 23 novembre 2020 19:16:44 par Luisa

À l’instar d’un sinistre personnage, la France « fait don » de ses habitants aux J.O.