- Sélection du 16 octobre 2016 - Autres nouveaux arrivages -
Vie du journal
par CRML le 16 octobre 2016

ÉDITO DU MONDE LIBERTAIRE N° 1782

Dossier : No Gender, No Master !

C’est l’histoire de Kara, jeune transsexuelle américaine, arrêtée à la suite de l’incendie de la voiture de police au bord du canal Saint-Martin le 26 mai 2016, qui est à l’origine du choix de ce dossier. Son histoire, c’est aussi celle d’innombrables personnes, homosexuel.le.s, transsexuel.le.s, transgenres ; en somme, toutes ces personnes qui participent à ces combats quotidiens regroupés derrière ces lettres : LGBTIQ.

Ce sigle, qui est en constante évol ...

Nouvelles internationales
par Fédération anarchiste italienne le 25 septembre 2016

Ni Etat, ni nation. Fédéralisme et révolution

Le 24 septembre dernier des milliers de personnes ont manifesté à Rome en solidarité avec le peuple kurde. Des femmes et des hommes de tous âges, dès les premières heures de la matinée, sont arrivé.e.s de toute l’Italie, du nord au sud et des îles, pour se concentrer sur la place de Porta Pia.

 
La communauté kurde a ouvert la procession, suivie des mouvements de solidarité venant de différentes régions, des comités de femmes, des associations, les « No T ...

Luttes syndicales
par Nathan le 14 septembre 2016

Proposition de structuration d’une caisse de grève interprofessionnelle

Le mouvement du printemps dernier fut important et inédit dans son genre. Nous avons pu voire apparaître plusieurs initiatives de caisses de grève pour faciliter la solidarité interprofessionnelle et aider les secteurs en lutte, notamment les raffineries. Certains craignaient qu’un appel à la solidarité financière dissuade les salariés qui travaillent de se mettre en grève à leur tour. La question mérite en effet d’être posée.

Georges Yvetot, secrétaire généra ...

IFA
par secrétariat IFA le 13 septembre 2016

Campagne de solidarité internationale

L’IFA appelle à la solidarité avec la DAF en Turquie et au Kurdistan

L’Internationale des Fédérations anarchistes (IFA), à l’occasion de son Xème congrès à Francfort, du 4 au 7 août 2016, a adopté l’appel suivant



Depuis le coup d’État en Turquie et l’imposition de l’état d’urgence, nous avons constaté une répression accrue de beaucoup de mouvements opérant là-bas. Cela est non seulement appliqué à ceux qui ont organisé le coup d’État, mais correspond à une vaste répression contre les groupes ...

> IFA
Nouvelles internationales
par DAF le 15 août 2016

Sur les derniers événements en Turquie

Le rassemblement de Yenikapi, à Istambul, en soutien au président Erdoğan, est un exemple montrant l’étendue de la mobilisation politique en Turquie, durant ce dernier mois (août). Ce rallye, qui a été rejoint par cinq millions de personnes ...

Chroniques du temps réel
par bernard le 3 octobre 2016

Repas gaché

« C’est vrai qu’ils sont plaisants, tous ces petits villages,
Tous ces bourgs, ces hameaux, ces lieux-dits, ces cités
Avec leurs châteaux forts, leurs églises, leurs plages […] »

Monsieur Lambda laisse Madame c ...

BRÈVES DE COMBAT

Macron et les ex-colonies africaines

le 25 juillet 2017 | PAR PAT DE BOTUL
François Lecointre, nommé nouveau chef d’état-major des armées est un officier des troupes de marine, autrement dit des troupes coloniales. Signe que l’armée française intervient pour contrôler des pays africains, motivée par des raisons de puissance et d’enjeux pétroliers. Une vision postcoloniale. Macron justifie donc les opérations françaises au Sahel, entre autres l’opération Barkhane commandée par le général Bruno Guilbert, ex-adjoint du colonel Hogard impliqué dans le génocide des Tutsis, au motif de lutter contre le terrorisme et d’assurer notre sécurité, alors que des commandants ont collaboré avec les pires assassins. Cerise sur le gâteau : la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé, hier, un dégel anticipé « dès ce mois-ci » de 1,2 milliard d’euros de crédits au budget de la défense, sur le 1,9 milliard bloqué en 2017. "Y’a bon les colonies" !...

Macron absent au congrès sur le sida

le 25 juillet 2017 | PAR PAT DE BOTUL
Depuis plusieurs jours, les organisateurs du congrès sur le sida qui se tient à Paris espéraient la venue d’Emmanuel Macron pour l’ouverture de ce rendez-vous essentiel, qui a lieu tous les deux ans. Plus de 6 000 chercheurs se retrouvent, et cette année l’enjeu est d’importance avec le retrait de la nouvelle administration américaine dans le financement de la prise en charge contre le VIH dans le monde. Macron préfère jouer avec les militaires ?