- Sélection du 14 septembre 2016 - Autres nouveaux arrivages -
Vie du journal
par CRML le 16 octobre 2016

ÉDITO DU MONDE LIBERTAIRE N° 1782

Dossier : No Gender, No Master !

C’est l’histoire de Kara, jeune transsexuelle américaine, arrêtée à la suite de l’incendie de la voiture de police au bord du canal Saint-Martin le 26 mai 2016, qui est à l’origine du choix de ce dossier. Son histoire, c’est aussi celle d’innombrables personnes, homosexuel.le.s, transsexuel.le.s, transgenres ; en somme, toutes ces personnes qui participent à ces combats quotidiens regroupés derrière ces lettres : LGBTIQ.

Ce sigle, qui est en constante évol ...

BRÈVES DE COMBAT

Macron et les ex-colonies africaines

le 25 juillet 2017 | PAR PAT DE BOTUL
François Lecointre, nommé nouveau chef d’état-major des armées est un officier des troupes de marine, autrement dit des troupes coloniales. Signe que l’armée française intervient pour contrôler des pays africains, motivée par des raisons de puissance et d’enjeux pétroliers. Une vision postcoloniale. Macron justifie donc les opérations françaises au Sahel, entre autres l’opération Barkhane commandée par le général Bruno Guilbert, ex-adjoint du colonel Hogard impliqué dans le génocide des Tutsis, au motif de lutter contre le terrorisme et d’assurer notre sécurité, alors que des commandants ont collaboré avec les pires assassins. Cerise sur le gâteau : la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé, hier, un dégel anticipé « dès ce mois-ci » de 1,2 milliard d’euros de crédits au budget de la défense, sur le 1,9 milliard bloqué en 2017. "Y’a bon les colonies" !...

Macron absent au congrès sur le sida

le 25 juillet 2017 | PAR PAT DE BOTUL
Depuis plusieurs jours, les organisateurs du congrès sur le sida qui se tient à Paris espéraient la venue d’Emmanuel Macron pour l’ouverture de ce rendez-vous essentiel, qui a lieu tous les deux ans. Plus de 6 000 chercheurs se retrouvent, et cette année l’enjeu est d’importance avec le retrait de la nouvelle administration américaine dans le financement de la prise en charge contre le VIH dans le monde. Macron préfère jouer avec les militaires ?