- Sélection du 21 août 2016 - Autres nouveaux arrivages -
Travail social
par Pierre Sommermeyer le 19 août 2016

La Reine des neiges et les petites mains

Il était une fois une princesse, Elsa, qui ne trouvait pas chaussure à son pied. Elle restait seule au royaume alors que sa sœur Anna épousait un jeune prince. Elle se cachait pour pouvoir vivre et dissimulait ses superpouvoirs à son peuple ainsi qu’à Anna. Il s’agit d’un film produit par Disney en 2013. Il paraîtrait qu’une suite serait programmée. Cette éventualité avec l’idée de donner à Elsa une compagne, rompant ainsi avec le principe du prince charmant, a provoqué un ...

Chroniques du temps réel
par bernard le 21 août 2016

Caumare

43.5 / 43° 30’ 0’’ Nord. 4.11667 / 4° 7’ 0’’ Est. Monsieur Lambda, allongé sur le ventre, a adopté la position du bronzeur couché. Monsieur est seul, Madame a renoncé à ses congés payés pour qu’une collègue puisse en profiter et ainsi accompagner son fils gravement malade…

Quelque part, dans la sous-section 2 de la section 4 du chapitre V du titre II du livre II de la première partie du code du travail : « Congés pour maladie d’un enfant [… ...

Religions et autres mythes
par Groupes Poulaille, Aubenas, Botul, Liaison Metchnikoff 04, Gaston-Leval de la Fédération Anarchiste le 31 juillet 2016

Sur l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray

Dans une église de Haute-Normandie, deux hommes se réclamant de Daech ont égorgé un prêtre et blessé grièvement une autre personne, le 26 juillet 2016.

La « classe politique » unanime appelle à faire bloc, la droite se contentant de réclamer encore plus de mesures répressives. Et ainsi celle-ci veut augmenter un arsenal policier et juridique liberticide. Par des déclarations d’intention guerrières, Hollande annonce qu’il mènera par tous les moyens la guerre c ...

Histoire
par Association 24 août 1944 le 28 juillet 2016

La barricade des livres et du savoir

Il y a 80 ans un peuple libertaire défiait l’ordre établi dans le monde et se lançait dans une révolution sociale de tous les espoirs. Expérience jamais renouvelée depuis, ces Espagnols poursuivirent leur idéal au-delà de leurs frontières et s’engagèrent pour certains dans la 2e DB du général Leclerc. Parvenus en avant-garde dans Paris insurgé contre l’occupant, ils fournirent un appui incontestable aux FFI, épargnant des vies. Puis leurs actions s’évanouit des mémoires d ...

Travail social
par biscotte le 7 août 2016

Ignorance fatale

Dans le cadre de ma formation d’instit, j’ai été amené à faire un stage en entreprise. Le genre de truc qui n’avait rien à voir avec mon futur boulot. Surement pour nous faire comprendre qu’il y avait pire ailleurs…
Je me suis d ...

Actus anarchistes
par Fédération Anarchiste le 28 juillet 2016

Vers un état d’urgence permanent ?

communiqué de la Fédération Anarchiste

À la suite de la tuerie de Nice et pour la quatrième fois, l’état d’urgence est prolongé. Pourtant ce massacre prouve, hélas, l’inefficacité de ces mesures pour protéger la population. La classe politique, déjà engagée dans une surenc ...

BRÈVES DE COMBAT

Macron et les ex-colonies africaines

le 25 juillet 2017 | PAR PAT DE BOTUL
François Lecointre, nommé nouveau chef d’état-major des armées est un officier des troupes de marine, autrement dit des troupes coloniales. Signe que l’armée française intervient pour contrôler des pays africains, motivée par des raisons de puissance et d’enjeux pétroliers. Une vision postcoloniale. Macron justifie donc les opérations françaises au Sahel, entre autres l’opération Barkhane commandée par le général Bruno Guilbert, ex-adjoint du colonel Hogard impliqué dans le génocide des Tutsis, au motif de lutter contre le terrorisme et d’assurer notre sécurité, alors que des commandants ont collaboré avec les pires assassins. Cerise sur le gâteau : la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé, hier, un dégel anticipé « dès ce mois-ci » de 1,2 milliard d’euros de crédits au budget de la défense, sur le 1,9 milliard bloqué en 2017. "Y’a bon les colonies" !...

Macron absent au congrès sur le sida

le 25 juillet 2017 | PAR PAT DE BOTUL
Depuis plusieurs jours, les organisateurs du congrès sur le sida qui se tient à Paris espéraient la venue d’Emmanuel Macron pour l’ouverture de ce rendez-vous essentiel, qui a lieu tous les deux ans. Plus de 6 000 chercheurs se retrouvent, et cette année l’enjeu est d’importance avec le retrait de la nouvelle administration américaine dans le financement de la prise en charge contre le VIH dans le monde. Macron préfère jouer avec les militaires ?