ZADs > Soutien de la ZAD NDDL à Robin, mutilé par la police
ZADs
par Pinou le 20 août 2017

Soutien de la ZAD NDDL à Robin, mutilé par la police

La semaine intergalactique s’est ouverte sur la ZAD de NDDL, et un message de soutien a été transmis à Robin, camarade grièvement blessé au pied par une grenade assourdissante (avec un bonus en TNT) :

"Depuis la semaine intergalactique sur la zad : soutien à Robin,
mutilé par la police à Bure, et aux autres camarades blessés.

Depuis la semaine intergalactique qui s’est ouverte sur la zad de
Notre-Dame-Des-Landes au lendemain de la manifestation contre la
poubelle nucléaire de Bure, nous souhaitons affirmer notre solidarité
pour les camarades blessé.e.s par la police française. Robin, comme
d’autres a été victime d’une des grenades explosives lancées sur les
manifestant.e.s le 15 août à Bure. Elle lui a déchiqueté le pied. Ce
père de deux jeunes enfants, actuellement hospitalisé à Nancy, risque
d’être amputé des doigts d’un pied.

Pendant l’opération César en 2012 sur la zad de Notre-Dame-des-Landes,
de nombreuses autres personnes avaient déjà été blessées grièvement par
ces grenades, assourdissantes ou de désencerclement. C’est l’une d’elles
qui a emporté la vie de Rémy Fraisse sur la zad du Testet en 2014. Le
nouveau gouvernement français et sa police ont cette semaine manifesté
leur choix de continuer à mutiler ceux qui se battent contre l’extension
du nucléaire ou du réchauffement climatique, contre la destruction des
forêts et terres nourricières, contre les vies soumises à l’économie.

Nous groupes de différents pays, actuellement réunis sur la zad pour
échanger sur la suite de ces luttes assurons que nous les poursuivrons
partout où il le faut, avec tout le soutien nécessaire pour les
inculpé.e.s et blessé.e.s par la répression. Nous vous transmettons
ci-joint le communiqué de Robin ainsi que celui des camarades de Bure
(consultable en ligne ici : http://vmc.camp/ )

--- Depuis l’Ambazada, sur la Zad de Notre-Dame-Des-Landes, le 18 août
2017."
PAR : Pinou
SES ARTICLES RÉCENTS :
Refugees welcome
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler